Marmont – Le maudit

Ici nous sommes informés des parutions dédiées à l'Histoire napoléonienne.
Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 909
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Marmont – Le maudit

Message par Bernard » 12 juin 2018, 09:13

Demi-solde a écrit :
11 juin 2018, 22:36
Bref, Marmont fut le baudet de la fable, ce bouc émissaire, ce coupable idéal qui porterait tous les maux, qui permettrait de dédouaner tous les autres, d'expliquer la défaite du chef et d'éclipser les petites trahisons et les grands renoncements des "fidèles"...
Tout ceci est évidemment exact. Il n'empêche que, voulu ou pas voulu, le retournement du VIe corps d'armée (qui s'était pourtant si bien battu à Paris le 30 mars) a pesé bien lourd. N'oubliez pas la réaction des hommes de troupe qui s'en sont pris à leurs officiers en dénonçant la trahison du 5 avril lorsqu'ils ont compris la situation. Eux ont clairement jugé ! Et, quand il y a faute, c'est bien au chef d'assumer, non ? Pour moi, Marmont a clairement trahi Napoléon. Et il n'est pas le seul, loin de là. Un traître maudit, peut-être...

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2065
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Marmont – Le maudit

Message par L'âne » 12 juin 2018, 12:53

Bernard a écrit :
12 juin 2018, 09:13
Et, quand il y a faute, c'est bien au chef d'assumer, non ? Pour moi, Marmont a clairement trahi Napoléon. Et il n'est pas le seul, loin de là.[/justify]
Je partage cet opinion.
Il est vrai que connaissant le déroulement des faits jusqu'à l'abdication, et avec du recul, on peut comprendre ceux qui lui trouvent des circonstances atténuantes.
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 845
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Marmont – Le maudit

Message par Joker » 12 juin 2018, 16:21

Demi-solde a écrit :
11 juin 2018, 22:36

Bref, Marmont fut le baudet de la fable, ce bouc émissaire, ce coupable idéal qui porterait tous les maux, qui permettrait de dédouaner tous les autres, d'expliquer la défaite du chef et d'éclipser les petites trahisons et les grands renoncements des "fidèles"...
Une pertinente analyse à laquelle je souscris entièrement.
J'ajouterai cependant qu'on pourrait en dire autant de Grouchy et de Ney. ;)
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Demi-solde
- Caporal fourrier dragon Cie élite -
- Caporal fourrier dragon Cie élite -
Messages : 1120
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Marmont – Le maudit

Message par Demi-solde » 12 juin 2018, 19:08

Joker a écrit :
12 juin 2018, 16:21
J'ajouterai cependant qu'on pourrait en dire autant de Grouchy et de Ney. ;)
Exact. Ou Augereau également, en 1814, qui eut l'audace de ne pas vouloir finir à Lyon comme Brueys à Aboukir : mort et défait. A noter que malgré ses erreurs, l'amiral Brueys obtint, lui, l'absolution avant même la fin de la bataille en perdant la vie sur le pont de l'Orient.

Bernard a écrit :
12 juin 2018, 09:13
Et, quand il y a faute, c'est bien au chef d'assumer, non ?
C'est un peu le souci, je trouve, avec l'excommunication de Marmont ou le fameux "défectionnaire de Lyon" ; en livrant à ce point Marmont, Augereau, Ney ou Grouchy comme boucs émissaires, Napoléon s'est totalement dédouané. Le chef n'a pas assumé ses choix, humains comme stratégiques. Si on résume sommairement :

- A Trafalgar, Villeneuve n'était pas l'homme de la situation.
- Le bourbier de la péninsule ? Ce sont les Masséna, Ney, Junot et autres qui n'ont pas été à la hauteur.
- La Russie, c'est la faute au général Hiver...
- En 1814, Marmont et Augereau ont trahi.
- Waterloo... Grouchy était aux fraises...

Et c'est plutôt réussi car au final, reste la légende : Austerlitz, c'est grâce à Napoléon et Waterloo, c'est à cause de Grouchy...


Cordialement

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 845
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Marmont – Le maudit

Message par Joker » 12 juin 2018, 20:18

La propagande impériale est effectivement une machine bien huilée qui fonctionne encore à la perfection de nos jours.
En réécrivant l'Histoire à sa manière et en soignant son image pour la postérité, Napoléon savait pouvoir gagner la bataille de la mémoire, la seule qui vaille en fin de compte.
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 909
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Marmont – Le maudit

Message par Bernard » 12 juin 2018, 20:26

Demi-solde a écrit :
12 juin 2018, 19:08
Et c'est plutôt réussi car au final, reste la légende : Austerlitz, c'est grâce à Napoléon et Waterloo, c'est à cause de Grouchy...
C'est évidemment une forme de réécriture de l'histoire dont Napoléon n'a pas le monopole.
Ceci dit, il faut peut-être nuancer :
- A Trafalgar, Villeneuve n'était pas l'homme de la situation. Mais la marine française n'était pas à la hauteur... la faute à qui ?
- Le bourbier de la péninsule ? Ce sont les Masséna, Ney, Junot et autres qui n'ont pas été à la hauteur : il faut aussi reconnaître qu'ils se sont comportés comme des imbéciles ! Napoléon s'en est peut-être désintéressé mais pouvait-il imaginer être servi par d'aussi piètres stratèges ?
- La Russie, c'est la faute au général Hiver... : à cause d'un chef sourd à toute logique ! Napoléon est le seul coupable.
- En 1814, Marmont et Augereau ont trahi : Oui, ils ont trahi. A tout le moins la confiance de l'Empereur...
- Waterloo... Grouchy était aux fraises... : C'était perdu d'avance, sauf un coup de chance qui aurait reporté de peu la défaite inéluctable.
Oui, Napoléon est le chef coupable de tant d'imprévoyance. Mais, pour autant, il n'a pas toujours été bien servi !

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1734
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Marmont – Le maudit

Message par Cyril Drouet » 12 juin 2018, 20:54

Bernard a écrit :
12 juin 2018, 20:26
A Trafalgar, Villeneuve n'était pas l'homme de la situation.
On peut à ce sujet citer ces deux lettres impériales :

« Sa Majesté veut éteindre cette circonspection qu'elle reproche à sa marine. Ce système de défensive qui tue l'audace et qui double celle de l'ennemi. Cette audace, elle la veut dans tous ses amiraux, ses capitaines, officiers et marins, et, quelle que soit l'issue, elle promet sa considération et ses grâce à ceux qui sauront la porter à l'excès, ne pas hésiter à attquer des forces supérieures ou égales même, et avoir avec elle des combats d'extermination, voilà ce que veut Sa Majesté, elle compte pour rien la perte de ses vaisseaux, si elle les perd avec gloire ; elle ne veut plus que ses escadres soient bloquées par un ennemi inférieur, et s'il se présente de cette manière devant Cadix, elle vous recommande et vous ordonne de ne pas hésiter à l'attaquer. »
(Decrès à Villeneuve, 1er septembre 1805)

« Notre intention est que, partout où vous trouverez l'ennemi en forces inférieures, vous l'attaquiez sans hésiter et ayez avec lui une affaire décisive.
Il ne vous échappera pas que le succès de ces opérations dépend essentiellement de la promptitude de votre départ de Cadix, et nous comptons que vous ne négligerez rien pour l'opérer sans délai; et nous vous recommandons dans cette importante expédition l'audace et la plus grande activité. »
(Napoléon à Villeneuve, 14 septembre 1805)

Bernard a écrit :
12 juin 2018, 20:26
- En 1814, Marmont et Augereau ont trahi : Oui, ils ont trahi.
Pouvez-vous nous expliquer en quoi Augereau a trahi, s'il vous plait ?
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 909
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Marmont – Le maudit

Message par Bernard » 13 juin 2018, 08:34

Cyril Drouet a écrit :
12 juin 2018, 20:54
Pouvez-vous nous expliquer en quoi Augereau a trahi, s'il vous plait ?
Bonjour Cyril, la défense de Lyon n'est pas un modèle du genre !
Je vous livre quelques extraits du témoignage de Raymond Teulet, colonel du 67e de ligne, publié dans Raymond Teulet : Souvenirs d'un héros de Bailén (voir https://www.lelivrechezvous.fr/librairi ... ailen.html) :

1) Sur l'attitude générale d'Augereau durant la campagne de 1814 :
"Augereau s’était couvert de gloire pendant les premières campagnes de la Révolution. Général de division dans les armées de la République, il avait acquis sur les champs de bataille une brillante réputation. Il contribua particulièrement au gain de la bataille de Castiglione le 16 thermidor an IV ; il en reçut le titre de duc de Castiglione qui lui fut conféré par Napoléon lorsqu’il fut proclamé empereur des Français. Mais, en 1814, Augereau, comme plusieurs autres maréchaux gorgé de fortune, couvert de titres, n’était plus le même homme. Il nous fit combattre partiellement, par conséquent sans résultats avantageux tandis qu’avec un corps d’armée il aurait pu écarter l’ennemi qui lui était opposé. Il n’en fut rien, on ne le vit jamais ni à la tête de ses troupes ni même si le champ de bataille, on prétend même qu’il était de ceux qui vendirent et livrèrent notre chère patrie. L’inflexible histoire le jugera. J’eus fait six campagnes sous les ordres d’Augereau : celles de 1793 et 1794 en Espagne, les glorieuses campagnes des années IV, V et VI de la République en Italie ; à ces époques, il était beau sur le champ de bataille, on ne peut pas en dire autant dans la campagne de 1814."

2) Sur d'incompréhensibles comportements :
"Si, dans cet instant, l’ennemi avait débouché à notre poursuite avec une douzaine d’escadrons et avec quelques pièces d’artillerie légère, il y a peu de doute que le désordre n’eut été mis dans notre colonne car nous ne reçûmes pas plus d’ordre du général Augereau dans cette affaire que dans celle qui avait eu lieu le 11 devant Mâcon. Il se porta de sa personne sur Lyon où le grand quartier général ne tarda pas à le joindre. Officiers généraux, officiers, soldats, tous murmurèrent contre celui qui avait été si actif et si brave dans les campagnes précédentes."

3) Sur l'opinion de l'armée à son égard :
"Si le maréchal Augereau avait eu la curiosité de parcourir les bivouacs incognito, comme cela est arrivé plusieurs fois à des officiers généraux pour entendre les jugements des soldats sur le compte de leur chef, il n’eut pas été satisfait car le soldat, dans ses épanchements de bivouac, ne le ménageait pas. Le duc de Castiglione était à Lyon occupé je ne puis dire à quoi…"

4) Sur ce qu'on peut appeler une trahison passive !
"Mon régiment étant réuni, je fus prendre position derrière les maisons isolées. Là, je rencontrais le maréchal Augereau assez embarrassé de sa personne. Je puis affirmer que, tout maréchal qu’il était à l’époque, il ne ressemblait en rien au général de division Augereau parcourant le front de la 4e demi-brigade de bataille où j’étais capitaine de grenadiers à la bataille de Castiglione le 16 thermidor an 4 de la République française. Lorsque, sous une grêle de mitrailles de boulets et de balles, il engageait par son exemple notre demi-brigade à redoubler d’efforts et d’audace pour enlever la ville de Castiglione fortement occupée par l’armée ennemie, il eut lieu d’être content de nous. S’il eut été le même homme devant Lyon, les Autrichiens n’y seraient jamais entrés."

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 909
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Marmont – Le maudit

Message par Bernard » 13 juin 2018, 08:41

J'allais oublier le jugement final, sans appel même si Raymond Teulet se garde d'aller trop loin :
"Parmi les nombreux griefs qu’on peut compter au maréchal duc de Castiglione, je me bornerais à citer les marquants :
– d’avoir empêché l’organisation de corps francs ;
– d’avoir refusé l’autorisation pour la levée en masse des habitants de plusieurs départements, le Jura, l’Ain, le Rhône et la Loire ;
– d’avoir refusé d’armer 20 000 Lyonnais déterminés à défendre le sol de la patrie.
C’est à l’histoire de juger le duc de Castiglione et de décider si ce sont là des fautes ou bien une odieuse trahison."

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1734
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Marmont – Le maudit

Message par Cyril Drouet » 13 juin 2018, 19:13

J'ai poursuivi ici :
viewtopic.php?f=4&t=60142
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Maréchaux : Marmont
    par Peyrusse » 11 janv. 2018, 18:59 » dans Salon Ier Empire
    52 Réponses
    959 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    13 sept. 2018, 12:54
  • Une biographie de Marmont à paraître....
    par Peyrusse » 08 mai 2018, 11:58 » dans Livres - Revues - Magazines
    12 Réponses
    303 Vues
    Dernier message par Peyrusse
    10 juin 2018, 16:59
  • "Le Maréchal Marmont, duc de Raguse - 1774-1852" de Pierre Saint Marc (Editions Arthème Fayard - 1957)
    par Espagne » 18 juil. 2017, 13:35 » dans Livres - Revues - Magazines
    6 Réponses
    93 Vues
    Dernier message par lannes-villars
    27 juil. 2017, 12:17