Dictionnaire Fouché

Sur cet espace nous vous proposons la lecture d'un livre.
Son auteur nous fait l'honneur de répondre à nos questions.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Soldat Inconnu
Soldat
Soldat
Messages : 74
Enregistré le : 06 sept. 2017, 20:30
Localisation : L'Élysée

Re: Dictionnaire Fouché

Message par Soldat Inconnu » 17 mai 2019, 23:56

Bernard a écrit :
17 mai 2019, 20:22
Vous pouvez être fier du résultat. Ce dictionnaire est en effet très utile et incontournable. Joseph Fouché est un personnage complexe et fascinant mais, s'il n'est évidemment pas tout noir, je peine à trouver des vertus à ce redoutable manipulateur.
L'homme privé à des qualités, notamment comme époux et père.
:salut:
Timeo danaos et dona ferentes

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1265
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Dictionnaire Fouché

Message par Bernard » 18 mai 2019, 09:18

Soldat Inconnu a écrit :
17 mai 2019, 23:56
L'homme privé à des qualités, notamment comme époux et père.
C'est déjà ça, tant mieux. Oublions donc l'homme public et ses turpitudes !

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1265
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Dictionnaire Fouché

Message par Bernard » 18 mai 2019, 09:22

Général Colbert a écrit :
17 mai 2019, 21:44
Il s'est en général arrangé pour que les individus proscrits ou menacés soient avertis et puissent partir, lorsqu'il ne les jugeait pas sanguinaires ou vraiment et durablement dangereux, leur donnant même des passeports: l'éloignement contraint ou par peur lui paraissait pour beaucoup une garantie suffisante qu'ils ne deviennent pas des gêneurs ou des dangers. Certes le calcul n'était pas absent de ses bienfaits, mais il aurait pu agir à la façon bornée d'un Savary (très bon soldat, exécutant sans finesse, plus maniable pour l'empereur, mais pas de taille à remplacer Fouché)...
Oui, parfois. Mais il y a aussi de très nombreux exemples du contraire. Napoléon aussi pouvait être compatissant et profondément humain vis-à-vis de traitres ou d'ennemis, il l'a montré bien plus souvent que Joseph Fouché. Sans calcul le plus souvent...

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2540
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Dictionnaire Fouché

Message par L'âne » 18 mai 2019, 09:45

Bernard a écrit :
18 mai 2019, 09:22
Napoléon aussi pouvait être compatissant et profondément humain vis-à-vis de traitres ou d'ennemis, il l'a montré bien plus souvent que Joseph Fouché. Sans calcul le plus souvent...
"...il [Napoléon] écartait ou écrasait ses ennemis sans consulter autre chose que la nécessité de s’en défaire. Ce but atteint, il les oubliait et ne les persécutait pas". Metternich
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1265
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Dictionnaire Fouché

Message par Bernard » 18 mai 2019, 11:12

Une autre citation, tout aussi intéressante :
“Ce sont les armées prussiennes que Napoléon a écrasées la veille, mais le duc Charles-Auguste de Saxe-Weimar (de qui dépend Iéna) est l'allié de la Prusse. Il s'est enfui, et la mansuétude ou l'habileté politique de Napoléon permettront seules à sa femme, la duchesse Louise, de demeurer régente et au petit Etat de n'être pas traité en pays ennemi.”
Jean Mistler, “L'Allemagne sous Napoléon”, Revue des Deux-Mondes.

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2540
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Dictionnaire Fouché

Message par L'âne » 18 mai 2019, 11:29

Bernard a écrit :
18 mai 2019, 11:12
Une autre citation, tout aussi intéressante
Savez-vous cher Bernard de qui est cette citation ?
Je me "drouetise"...
Je me permets de vous demander cela car Metternich passe pour quelqu'un de fiable s'agissant de l'analyse quant à la personnalité de Napoléon.
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1265
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Dictionnaire Fouché

Message par Bernard » 18 mai 2019, 11:48

L'âne a écrit :
18 mai 2019, 11:29
Bernard a écrit :
18 mai 2019, 11:12
Une autre citation, tout aussi intéressante
Savez-vous cher Bernard de qui est cette citation ?
Je me "drouetise"...
Je me permets de vous demander cela car Metternich passe pour quelqu'un de fiable s'agissant de l'analyse quant à la personnalité de Napoléon.
Comme je l'ai indiqué, c'est de Jean Mistler.
Il y a beaucoup d'autres choses sur la mansuétude de l'Empereur. Tiens, au hasard, cette phrase à propos de Maret et sa tentative, elle vise le préfet de la Seine Nicolas Frochot :
“Il faut qu’il soit du complot, car une telle crédulité ne peut se concevoir de la part d’un homme tel que Frochot. Cambacérès et Savary ont eu un grand tort de ne pas le faire arrêter. Il est plus traître que Malet, auquel j’ai pardonné quatre fois et qui conspirait toujours. Quant à Malet, c’était son métier ; ma clémence lui pesait ; c’est un fou. Mais Frochot, conseiller d’Etat, chef de l’administration du premier département de France, homme comblé par moi, voilà une trahison et une lâcheté révoltantes !”
Napoléon cité par le duc de Caulaincourt dans ses mémoires.

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1265
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Dictionnaire Fouché

Message par Bernard » 18 mai 2019, 11:55

Dans un tout autre registre, à la Bérézina, la mésaventure de la division Partouneaux :
"Napoléon fut très dur pour Partouneaux. Le vingt-neuvième bulletin portait : “Des bruits couraient que le général de division n’était pas avec sa colonne et avait marché isolément.” Plus tard, Napoléon pardonna à Partouneaux car, le 19 juillet 1813, alors que leur père était encore prisonnier, il décida que ses trois fils seraient élevés aux frais de l’Etat au lycée de Turin d’où, en 1815, il les transféra à celui de Marseille."
Jean Hanoteau

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1285
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Dictionnaire Fouché

Message par Joker » 18 mai 2019, 19:01

Les relations ambigües entre Fouché et Metternich ne manquent pas d'intérêt.
En raison des services qu'il avait rendu à la cause des Alliés, le premier pensait avoir le second pour obligé.
Or, lorsqu'il dut s'exiler en septembre 1815 à Prague d'abord, ensuite à Linz et enfin à Trieste, jamais Metternich n'est intervenu pour permettre à Fouché de regagner la France.
Ce fut donc lui la dupe de l'histoire.
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1265
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Dictionnaire Fouché

Message par Bernard » 18 mai 2019, 19:17

Joker a écrit :
18 mai 2019, 19:01
Ce fut donc lui la dupe de l'histoire.
Ne soyez pas trop tendre avec Fouché ! Je dirai plutôt que tel est pris qui croyait prendre... Fouché a toujours été considéré comme régicide et jamais l'Autriche n'aurait pu envisager de le soutenir sous quelque forme que ce soit...
Voici deux passages intéressants des Mémoires du duc de Vicence :

Propos de Napoléon (visant Ney) rapportés par Armand de Caulaincourt :
“— Vous pouvez me dire la vérité, ajouta-t-il, car je le connais. Il était contre moi hier et il se ferait tuer pour moi demain. Je suis sûr, au reste, des propos qu’il a tenus, il y a quelques jours, chez Talleyrand car c’est devant tant de personnes qu’ils sont publics ; même Fouché, qui ne veut pas qu’on me donne l’île d’Elbe, n’a pu s’empêcher de faire à quelqu’un la réflexion que je l’avais sans doute envoyé à Paris pour faire mes honneurs. Ce Fouché n’est pas suspect de bienveillance pour moi, car c’est un des hommes qui se prononcent le plus, si on m’a dit vrai, contre le projet de me laisser même ma souveraineté de l’île d’Elbe, à cause du voisinage. Il a peur de moi et me voudrait, je crois, au bout du monde, tant ses trahisons lui pèsent. Il se moque cependant de la révolution de Talleyrand et voit bien tous les maux qui en résulteront pour la France.”


Dans l'introduction de Jean Hanoteau, ce paragraphe donne quelques idées du talent de Fouché :
"Dans sa lettre au tsar, Caulaincourt exprimait l’espoir que Sa Majesté ne “verrait plus un coupable, là où le roi n’a pu en trouver”. Il faisait allusion à l’ordonnance de proscription du 24 juillet 1815 sur laquelle son nom ne se trouvait pas. Lorsque Fouché avait été chargé de préparer cette liste de victimes, il avait fait figurer l’ancien grand écuyer dans la longue énumération des serviteurs de l’Empereur offerts en holocauste aux rancunes des puissants du jour. Le travail du duc d’Otrante, on le sait, fut considérablement réduit par Louis XVIII, effrayé du zèle de son nouveau ministre. La radiation du duc de Vicence était due à l’intervention de l’empereur de Russie.”

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • [ Napoléonothèque ] Dictionnaire Fouché
    par L'âne » 12 avr. 2019, 04:25 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    71 Vues
    Dernier message par L'âne
    12 avr. 2019, 04:25
  • [ Napoléonothèque ] Dictionnaire Fouché
    par L'âne » 12 avr. 2019, 04:25 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    69 Vues
    Dernier message par L'âne
    12 avr. 2019, 04:25
  • Joseph Fouché
    par Cyril Drouet » 24 août 2017, 18:03 » dans Salon Ier Empire
    35 Réponses
    2254 Vues
    Dernier message par Mathieu Dampierre
    16 févr. 2012, 19:32
  • Sade et Fouché
    par Joker » 22 juil. 2015, 19:09 » dans Livres - Revues - Magazines
    2 Réponses
    1398 Vues
    Dernier message par Joker
    24 juil. 2015, 19:47