Maréchal MAGNAN ?

Sur cet espace nous vous proposons la lecture d'un livre.
Son auteur nous fait l'honneur de répondre à nos questions.

Modérateur : Général Colbert

d'hautpoul

Maréchal MAGNAN ?

Message par d'hautpoul » 23 oct. 2012, 10:14

Je me fais l'intermédiaire de Louis Brun qui pose cette question(restée sans réponse, malgré un courrier au musée de l'armée service: "Les Invalides" section iconographies & images, )

Qui est donc ce militaire ?

Tableau qui représenterait pour le musée de l'Empéri le maréchal Magnan? en costume de Général de division.
D'après le dictionnaire du second Empire sous la direction de Monsieur Jean Tulard, page 760-761,

Ainsi que l'ouvrage Les Grand-croix de la Légion d'honneur de , de 1805 à nos jours de Michel & Béatrice Wattel.

Grand croix 11 décembre 1851. (Médaille militaire 13 juin1852. Ne figure pas sur le tableau) ? Décret pour la médaille de Saint Hélène le 12 août 1857.

http://www.stehelene.org/cgi-bin/lh/stehelene-search.pl


d'après le site Saint Louis: liste dans les nominées.

Nom Magnan, date de nomination, 24/12/1823, garde Lieutenant Colonel, régiment 60è de ligne, garde chevalier, armée infanterie de ligne. OK

Site sur internet: http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Pierre_Magnan

Pas trop de similitude avec le tableau? Surtout pour les décorations.

Si l'on se fit aux décorations du tableau.''Almanach Impérial de 1858-1870''.

1/
Grand croix de l'Ordre de la Légion d'honneur le 11 décembre 1851. Plaque.



2/
La médaille de Saint Hélène, le tableau aurait été peint, après cette date (1857).

3/
la décoration de l'Ordre de Saint Louis a été peinte et rajouté après la première ½uvre du peintre.

Maintenant si l'on regarde les ouvrages des almanachs Impériaux de 1857 à 1870 cela ne colle pas avec les décorations des ordres. (pour le Maréchal Magnan).

1/
Ordre Royal et militaire de Saint George de la Réunion (Deux-Siciles). Grand-croix.

2/
Ordre du Christ (Portugal). Grand-croix.

3/
Ordre du Christ (État Romain) un seul grade Chevalier ( au tour du cou).

4/
Ordre de Saint Maurice et saint lazare ( au tour du cou).

5/
Ordre de Pie IX (Officier).

Pour le reste des décorations beaucoup trop de nominations pour trouver le récipiendaire.
Pour moi le Général de division de ce tableau reste encore une énigme, si l'on se fit aux décorations peintes sur cette ½uvre, nom de l'artiste: Lucas Abil
Je remercie toutes les personnes qui pourront apporter son aide à la reconnaissance de ce tableau
LOUIS BRUN
Image
Image

d'hautpoul

Message par d'hautpoul » 04 nov. 2012, 17:44

Qui est donc ce militaire ?

Tableau qui représenterait pour le musée de l'Empéri le maréchal Magnan? en costume de Général de division.
Et bien grace aux recherches de Louis Brun, ce général serait en fait , le général Carrelet
Image

REPONSE DE LOUIS BRUN!

Gilbert Alexandre Carrelet, né à Saint-Pourçain 14 septembre 1789 et décédé à Ahuy (Côte-d'Or) 22 mai 1874. , est un général Français.

Fils et petit-fils d'officiers supérieurs de cavalerie, il entra au service le 14 avril 1807, à l'école militaire, d'où il sortit sous-lieutenant le 23 juin 1808..

Il fut envoyé en Prusse, puis en Espagne, où il fit les campagnes de 1809, 1810 et 1814. Fait lieutenant en 1810, sur le champ de bataille de Ciudad Rodrigo, après avoir eu la cuisse droite cassée par un biscaëin, il fut mis en retraite en 1812 pour deux blessures graves, et peu de temps après placé dans la gendarmerie.

Licencié avec l'armée de la Loire, après les campagnes de France en 1814 et 1815, il resta dans ses foyers jusqu'en mai 1818 qu'il rentra dans la gendarmerie.

Fait capitaine en 1822, et chef d'escadron à la suite de la révolution de 1830, il fut envoyé en Algérie en 1833, pour y organiser la gendarmerie. Il en est revenu en1835 avec le grade de lieutenant-colonel, et a été appelé au commandement de la 8e légion de gendarmerie. Il fut nommé colonel quelque temps après.
Il est par la suite Maréchal de camp en 1843etgénéral de division, à la promotion du 10 juillet1848, il est commandeur de la Légion-d'Honneur et commande la 7e division militaire.

Distinctions.

Grand'Croix de la Légion d'Honneur ,30 décembre 1855, chevalier de Saint Louis et de l'Ordre de Pie IX. G'O Ordre Royal de St George de la Réunion (Deux Siciles), G'O. Ordre du Christ (Portugal). Com. Ordre de Saint Maurice et Saint Lazare. Médaillé de Saint Hélène.

Grand'Croix de la Légion d'Honneur 30 décembre 1855, (30 Xbre 1855Voir site L-H Photo.

Sources.

« Gilbert Alexandre Carrelet », dans Charles Mullié, Biographie des célébrités militaires des armées de terre et de mer de 1789 à 1850, 1852.

Almanach de la République Française 1875 http://books.google.fr/books?id=oCnbx39 ... 9.&f=false


Ouvrage: Par Léonce de Brotonne ''Les Sénateur du Consulat et de l'Empire''.

Page 279-280. Nomination du 2 décembre 1852 N° 97.

Général Comte Carrelet (Gilbert-Alexandre), né à Saint Pourçain (allier) le 14 septembre 1789 décédé à Paris 22 mai 1874.

Marié le 9 décembre 1816 à Marie-Anne Paris, née à Auxonne (Côte d'or) le 5 avril 1795 décédé à Ahuy (Côte-d'or) le 16 décembre 1878.




Biographie des célébrités militairedes armées de terre et de mer de 1789 à 1850/ C

http://fr.wikisource.org/wiki/Biographi ... RT-ALEX.29


fils et petit-fils d’officiers supérieurs de cavalerie, né à Saint-Pourçain (Allier), en 1789. Entra au service le 4 avril 1807, à l’École militaire, d’où il sortit sous-lieutenant le 23 juin 1808.

Il fut envoyé en Prusse, puis en Espagne, où il fit les campagnes de 1809, 1810, 1814. Fait lieutenant en 1810, sur le champ de bataille de Ciudad Rodrigo, après avoir eu la cuisse droite cassée par un biscaïen, il fut mis en retraite en 1812 pour blessures graves, et peu de temps après placé dans la gendarmerie.

Licencié avec l’armée de la Loire, après les campagnes de France en 1814 et 1815, il resta dans ses foyers jusqu’en mai 1818 qu’il rentra dans la gendarmerie.

Fait capitaine en 1822, et chef d’escadron à la suite des événements de 1830, il fut envoyé en Afrique en 1833, pour y organiser la gendarmerie. Il en est revenu en 1835 avec le grade de lieutenant-colonel, et a été appelé au commandement de la 8e légion de gendarmerie. Il fut nommé colonel quelque temps après.

Carrelet est aujourd’hui général de division, à la promotion du 10 juillet 1848, il est commandeur de la Légion-d’Honneur et commande la 7e division militaire



Ouvrage: ''Les Grand'Croix de la Légion d'honneur de 1805 à nos jours. Michel & Béatrice Wattel. Page 104-105. Archives nationales, cote L043 40 59.



Basse Léonore. Carrelet: Gilbert Alexandre LH/ 434/59.

http://www.culture.gouv.fr/public/mistr ... T'&DOM=All

Site:

http://www.1851.fr/auteurs/allonier/chapitre_11.htm

Le 3 décembre au matin, les troupes furent réparties de la manière suivante: la première division de l’armée de Paris, sous les ordres du, général Carrelet, occupait les Tuileries, le palais de l’Elysée et les places environnantes. Elle comprenait trois brigades d’infanterie, trois batteries d’artillerie, deux régiments de lanciers, un détachement du génie et deux bataillons de gendarmerie mobile. Les généraux de brigade Canrobert, Dulac, Reybelle, Cotte et de Bourgon commandaient ces forces, sous les ordres du général Carrelet. Une forte cavalerie, sous le commandement des généraux Korte, d’Allonville et Tartas, s’étendait dans les Champs-Elysées. Il y avait là deux régiments de carabiniers, deux de cuirassiers, deux de dragons et une réserve. Ces forces réunies comprenaient environ vingt mille hommes.



Gravure: Général Carrelet:

http://www.lesmees.org/1851/1851pop20.htm



Site: Insignes-Médailles

http://www.forum-insignes-medailles.net ... e-medaille



Je remercie Napoléoniste et les personnes du site Insignes & Médailles, pour leurs rapide réponse.

Merci Monsieur Cussonneau.



Suite à m'a premiére demande en date du 16 août 2012 à Monsieur Jean-Louis Riccioli Conservateur en Chef et à Monsieur Jérôme Croyet Consevateur Adjoint.



Voir le site. SEHRI: de 1789 à 1815. http://sehri.forumactif.com/t2145-le-76e-de-ligne



Avec mes remerciements, je vous prie de trouver ici, Messieurs les Conservateurs, l'expression de mes sentiments distingués.

Monsieur Brun Louis
Membre des amis du musée de la Légion d'honneur& des ordres de chevaleries. Paris.

Image
Image
Modifié en dernier par d'hautpoul le 06 nov. 2012, 12:13, modifié 1 fois.

d'hautpoul

Message par d'hautpoul » 05 nov. 2012, 16:35

Bonjour
J'avais omis de placer ,à la demande de Louis Brun ,ces documents qui lui ont permis aprés des recherches dignes d'un historien professionnel, de rectifier"la boulette ".concernant le portrait exposé à l'entrée du musée de l'Empéri -et nommé par erreur "Général Magnan"
Merci Monsieur le Président à vie :salut:

ImageImage

ImageImage

Gouvy

Message par Gouvy » 10 nov. 2012, 14:26

Belle recherche ! :croixhonneur:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Bâton de maréchal
    par Barthélemy » 01 mai 2018, 22:45 » dans Objets napoléoniens
    0 Réponses
    375 Vues
    Dernier message par Barthélemy
    01 mai 2018, 22:45
  • Bicentenaire MARECHAL BRUNE
    par stjust51 » 09 sept. 2015, 00:58 » dans L'actualité napoléonienne
    12 Réponses
    2550 Vues
    Dernier message par fanacyr
    11 sept. 2015, 17:43
  • Le pire maréchal d'Empire
    par Monnet de Lorbeau » 07 juin 2016, 21:16 » dans Salon Ier Empire
    44 Réponses
    4443 Vues
    Dernier message par la remonte
    06 juil. 2016, 10:34
  • [ Napoléonothèque ] MARECHAL NEY
    par Cyril » 05 nov. 2017, 15:00 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    81 Vues
    Dernier message par Cyril
    05 nov. 2017, 15:00
  • [ Napoléonothèque ] Le maréchal Lefebvre
    par L'âne » 22 oct. 2017, 08:43 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    81 Vues
    Dernier message par L'âne
    22 oct. 2017, 08:43