Aurélien LIGNEREUX - "Chouans et Vendéens contre l'Empire"

Sur cet espace nous vous proposons la lecture d'un livre.
Son auteur nous fait l'honneur de répondre à nos questions.

Modérateur : Général Colbert

Avatar du membre
Espagne
 
Messages : 294
Enregistré le : 17 juil. 2017, 13:28
Localisation : MONTROUGE (92)

Re: Aurélien LIGNEREUX - "Chouans et Vendéens contre l'Empire"

Message par Espagne » 01 janv. 2019, 16:58

Bonjour.

Et voici un retardataire (oups ! ;) ), qui vous donne son ressenti et pose quelques questions à l'auteur ...

Comme d'habitude, j'ai eu quelques difficultés à entrer dans ce type de livre et à y rester. Mais en s'accrochant un peu, on y trouve rapidement son bonheur.

En effet, il s'agit-là d'une nouvelle étude très fouillée et très argumentée. Je ne connaissais rien de ce passage court de notre histoire, et maintenant, j'ai de bonnes bases en tête.
On comprends bien qu'il s'agit plus d'escarmouches (peu de morts, peu ou pas de méfaits horribles comme en fin du 18é siècle), que d'une guerre. La noblesse eut bien du mal à recruter des troupes. En effet, Napoléon avait rendu leur Dieu et leurs curés aux paysans, et beaucoup devaient vivre mieux (ou pas plus mal) sous l'Empire que sous la royauté. Restait un point important : la peur de la conscription, suite au retour de Napoléon, qui de plus, chassa leur Roi du trône (pages 305/306).
La morgue de la noblesse et sa malhonnêteté intellectuelle (se croire vainqueur quand on perd 90% des combats, leurs entrées dans des villes la tête haute, une fois les bleus retirés derrière la Loire, ...) démontre bien un fois de plus que ces gens sont incapables d'apprendre.
Se voient également les prémices d'un futur pas toujours glorieux pour la France : "9/10e des troupes qui se montrent après le succès complet de la cause du Roi" (page 243), tel un afflux de résistants en 44 !
Donc, comme le résume très bien l'auteur, ces non-événements que furent ces macro-combats, d'un côté servirent le bonapartisme pour excuser les erreurs commises avant et à Waterloo, et d'un autre côté, servirent l'historiographie royaliste et son romantisme pour cette forme de "lutte des classes".

En résumé, un livre à chaudement recommander pour bien appréhender cette période peu connue de notre Histoire, et cela grâce à un style simple (mais pas simpliste) et fluide, bien illustré par de nombreux faits et écrits.

Maintenant, mes quelques questions pour l'auteur :

1. Combien de temps pour réunir toutes ces données, les ranger, les arranger ? Cela est-il associé à un plan/découpage rigoureux du livre ?
2. Travail solitaire ou collaboratif ?
3. Pourquoi et comment la période s'est-elle imposée à l'auteur ?
4. Enfin, mon "dada" : c'est une torture pour moi que tous ces renvois vers les Notes en fin de volume. Cela coupe "ma façon" de lire.
Est-ce un choix des auteurs ou de l'éditeur ? Ne pourrait-on faire cela que pour des renvois vers des sources (livres et autres), en conservant en bas de page, ce qui éclaircit ou précise l'écrit ?

Voilà ; au plaisir mesdames et messieurs.
:salut:
"Le grand art d'écrire, c'est de supprimer ce qui est inutile" Napoléon Bonaparte-1804

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • [ Napoléonothèque ] Chouans et Vendéens contre l'Empire
    par L'âne » 03 nov. 2017, 14:41 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    173 Vues
    Dernier message par L'âne
    03 nov. 2017, 14:41
  • Armée Française contre Turcs Ottomans sous l'Empire
    par Loïc Lilian » 13 nov. 2016, 00:23 » dans Salon Ier Empire
    4 Réponses
    492 Vues
    Dernier message par lutzen 1813
    23 nov. 2016, 16:19
  • Chouans !
    par lutzen 1813 » 25 févr. 2016, 08:14 » dans Salon Ier Empire
    19 Réponses
    3774 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    02 oct. 2018, 18:45
  • Vendéens croyants-crédules
    par Soldat Inconnu » 01 oct. 2018, 14:55 » dans Salon Ier Empire
    2 Réponses
    244 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    01 oct. 2018, 19:17