Napoléon, vainqueur hors catégorie du temps qui passe

Modérateur : Joker

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2806
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Napoléon, vainqueur hors catégorie du temps qui passe

Message par L'âne »

Journal Le Soir – Édition Buxelles du 2 avril 2021 - Histoire
Napoléon, vainqueur hors catégorie du temps qui passe
Une exposition est consacrée à Napoléon aux Guillemins à l’occasion du bicentenaire de sa mort. C’est l’entrée en matière d’un pan d’histoire aussi riche que complexe - Par Pascal MARTIN


Oubliez la désastreuse campagne de Russie, Waterloo et Sainte- Hélène. Aujourd’hui, il n’y a qu’un seul vainqueur : Napoléon lui-même.

L’exposition « Napoléon, au-delà du mythe » qui ouvre ses portes dès ce samedi à la gare Liège Guillemins nous rappelle que l’Empereur est décidément indémodable. Deux cents ans après sa mort sur l’île de Sainte-Hélène, le vainqueur du Pont d’Arcole et d’Austerlitz continue de fasciner. L’exploit est d’autant plus remarquable qu’une partie du monde politique français le juge plutôt gênant et que tout pourrait avoir été dit au fil des dizaines de milliers d’ouvrages et de films consacrés au personnage. Mais voilà, Napoléon, pile et face, entre paix et guerres, entre ingéniosités et destructions, a réussi à maintenir l’attention sur sa personne. Il faut dire qu’il a tout fait pour y parvenir, laissant au Mémorial de Sainte-Hélène et au conseiller Emmanuel de Las Cases le soin de peaufiner sa postérité.

Le 5 mai 1821, Napoléon s’éteint à Sainte-Hélène où ses ennemis l’ont exilé six ans plus tôt. Ce caillou battu par les vents atlantiques va abriter sa dépouille jusqu’en 1840, date à laquelle le roi Louis-Philippe la fait ramener en France. A la tête de l’expédition de La Belle Poule chargée du « transfèrement des cendres », on trouve François d’Orléans, prince de Joinville, fils d’un souverain pressé de récupérer la gloire du défunt révolutionnaire devenu empereur. Le 15 décembre 1840, le char funèbre remonte les Champs-Elysées lors d’une cérémonie grandiose et populaire. Aux Invalides, Napoléon vient de ressusciter. Il ne quittera plus ni les livres d’histoire ni surtout les imaginaires.

C’est pourtant un homme sans prétention qui offre au visiteur sa mort à l’entrée de l’exposition. Portrait sombre qui invite à l’affliction davantage qu’aux rebondissements d’une vie menée tambour battant. Ce point final est en réalité un point d’orgue. Commence alors un flash-back que les concepteurs de l’exposition ont voulu pédagogique et thématique, allant de la fin de l’Ancien Régime au périple de la Belle Poule en passant par tant de champs de bataille et d’inventions napoléoniennes.

L’expo recèle des pièces magnifiques. Il y a ce buste splendide, ce tabouret aux sabres, dit aussi « des maréchaux », destiné à la salle du trône de Napoléon, ou encore la reconstitution minutieuse d’uniformes et de toilettes. A travers ces objets s’élabore toute l’esthétique d’une époque qui s’est nourrie d’une certaine idée de l’Egypte ancienne et de la Grèce antique. Napoléon conquérait au lointain et voulait que la France profite des trésors ainsi accumulés. Il les fantasmait et les recyclait.

Pour comprendre l’histoire universelle

Ces trésors appartiennent désormais aux fondations et aux collectionneurs. Une importante partie des pièces – dont certaines uniques – exposées à la gare des Guillemins ont été prêtées par Bruno Ledoux. Cet entrepreneur français, connu notamment pour ses multiples investissements et activités dans la presse, a collecté quelque mille objets en 25 ans selon « une approche de l’histoire basée sur les personnages et leur psychologie ». « Rentrer dans l’univers des grands hommes de France m’a toujours intéressé, explique encore Bruno Ledoux. Derrière tous les grands bouleversements, il y a une personne centrale avec son génie et sa pathologie. Mais réunir aujourd’hui autant d’objets est devenu impossible. Le train ne passe pas deux fois. La difficulté est de trouver des vrais objets historiques, par exemple le verre dans lequel Napoléon a bu et qu’aura conservé une famille de génération en génération. Tout cela coûte beaucoup d’argent, c’est vrai, mais c’est moins cher que l’art contemporain

Derrière tous les grands bouleversements il y a une personne centrale avec son génie et sa pathologie.

Cette approche « qui veut servir à comprendre l’histoire universelle » peut être décelée dans la scénographie de l’exposition. Elle se veut objective et critique, au final très classique. On n’y trouvera pas matière à polémique, rien qui engagerait le débat sur les horreurs des guerres napoléoniennes ou le rétablissement de l’esclavage dans les colonies françaises.

« Napoléon, au-delà du mythe » laisse à chacun l’opportunité de se faire une première idée de ce que fut l’époustouflant règne impérial, ainsi que la marque indélébile qu’il a laissée sur la France et sur l’Europe. A chacun de découvrir par la suite les réalités et les destins incarnés par les 350 pièces exposées. Tels ces souliers cloutés qui ont peut-être traversé le continent jusqu’à Moscou en un temps où la stratégie du conquérant dépendait des marches forcées que s’imposait la Grande Armée pour mieux surprendre l’ennemi.

Mais pour l’heure, c’est le coronavirus qui triomphe en rase campagne. L’exposition des Guillemins rappelle à sa manière qu’il ne faut jamais baisser les bras dans la défaite. Deux cents ans après sa mort, Napoléon, qu’on l’aime ou pas, convainc toujours de la force du destin.


« Napoléon, au-delà du mythe », du 3 avril 2021 au 9 janvier 2022 à la gare TGV Liège Guillemins. - www.europaexpo.be.

qqdfqsgjkloip.jpg
Aurea mediocritas
Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2839
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: Napoléon, vainqueur hors catégorie du temps qui passe

Message par Joker »

Voir aussi ce lien consacré à cet événement majeur en Belgique : viewtopic.php?f=5&t=70666
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Napoléon 1er Revue du Souvenir Napoléonien hors-série n°32 : 1812 la campagne de Russie
    par Joker » » dans Livres - Revues - Magazines
    0 Réponses
    214 Vues
    Dernier message par Joker
  • Hors-série exceptionnel : "Sur les pas de Napoléon en Belgique"
    par Joker » » dans Livres - Revues - Magazines
    0 Réponses
    54 Vues
    Dernier message par Joker
  • Hors série napoléonien
    par Joker » » dans Livres - Revues - Magazines
    4 Réponses
    303 Vues
    Dernier message par Joker