lettre à Marie Waleska-9 février 1807

Vous n’êtes pas encore inscrit(e) sur le forum et vous avez des interrogations concernant l'Histoire napoléonienne ou vous pouvez apporter une réponse à l'un des sujets abordés ?
Vous pouvez le faire ici !

Modérateur : Général Colbert

Règles du forum
Ce forum est dédié aux visiteurs non inscrits.
Il vous permet de soumettre vos questions, donner vos avis ou encore apporter des réponses aux sujets traités.
N’hésitez pas à rédiger une ou plusieurs questions, l’équipe du forum procédera à la validation et notre communauté y répondra.
Au plaisir, l’équipe du forum Napoléon1er.net.
d'hautpoul

lettre à Marie Waleska-9 février 1807

Message par d'hautpoul »

voilà la seule lettre de la correspondance éditée par la FN, elle est datée du 9 février

Preussisch-Eylau 9 février 1807--Ma douce amie, tu auras appris plus que je ne puis t'en dire aujourd'hui sur les événements, quad tu liras cette lettre.La bataille a durée deux jours et nous sommes restés maitres du terrain;-Mon coeur est à toi; s'il dépendait de lui, tu serais citoyenne d'un pays libre.Souffres-tu comme moi de notre éloignement? j'ai le droit de le croire; c'est si vrai que je désire que tu retournes à Varsovie ou à ton chateau, tu es trop loin de moi-Aime-moi ma douce Marie, et aie foi en ton N(1)

explication (1)--Comte d'Ornano, Marie waleska"l'épouse polonaise" de Napoleon, Edition comtales- 1947-p124. Lors de nos recherches nous n'avons pas eu accès à l'original de cette lettre.Nous la publions sur la foi de l'auteur de cette biographie de Marie Walewska .
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3869
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: lettre à Marie Waleska-9 février 1807

Message par Cyril Drouet »

d'hautpoul a écrit :
09 févr. 2020, 18:12
Nous la publions sur la foi de l'auteur de cette biographie de Marie Walewska .
Ce n'est sans doute pas la meilleure idée qu'ils aient eue...
Avatar du membre
Amie du Soleil
Soldat
Soldat
Messages : 67
Enregistré le : 11 janv. 2018, 13:39
Localisation : Russie, Moscou, où il neige

Re: lettre à Marie Waleska-9 février 1807

Message par Amie du Soleil »

Cyril Drouet a écrit :
09 févr. 2020, 20:21
d'hautpoul a écrit :
09 févr. 2020, 18:12
Nous la publions sur la foi de l'auteur de cette biographie de Marie Walewska .
Ce n'est sans doute pas la meilleure idée qu'ils aient eue...
De nouveau l'indignation m'etouffe :twisted: Napoléon n'a jamais écrit cette lettre à madame Walewska. Cette "lettre authentique" ainsi qu'une dizaine d'autres ont été publiées en 1938 dans une biographie romanesque consacrée à madame Walewska par son arrière petit-fils, le comte d'Ornano.Bien sûr ni originals ni facsimilés n'ont jamais été presentées au grand publique (tout simplement parce que ces lettres n'existent pas). Toutes les lettres de cette livre sont fausses. Il suffit de les comparer aux lettres réelles, celles qui ont été publiées pour la premiére fois en 1968 et que maintenant on peut consulter sur le site officiel de la famille Walewski pour comprendre que l'œuvre d'Ornano est une mystification du commencement à la fin. Par exemple, dans les lettres l'authenticité desquelles est prouvée il n'y a pas de tutoiement, pas de mentionnes politique! Honte sur les éditeurs de FN pour avoir aidé involontairement ou non à perpétuer la duperie au lieu d'éclaircir la vérité!

À propos voilà les lettres authentiques de Napoléon écrites sur le champ de bataille sanglante d'Eylau à son unique véritable amour:

Eylau, 9 février 1807, 3 heures du matin

A l'Impératrice

Mon amie, il y a eu hier une grande bataille; la victoire m'est restée, mais j'ai perdu bien du monde; la perte de l'ennemi, qui est plus considérable encore, ne me console pas. Enfin je t'écris ces deux lignes moi-même, quoique je sois bien fatigué, pour te dire que je suis bien portant et que je t'aime.

Tout à toi.

NAPOLÉON.


Eylau, 9 février 1807. 6 heures du soir

A l'Impératrice

Je t'écris un mot, mon amie, afin que tu ne sois pas inquiète. L'ennemi a perdu la bataille, 40 pièces de canon, 10 drapeaux, 12,000 prisonniers; il a horriblement souffert. J'ai perdu du monde, 1,600 tués, 3 à 4,000 blessés.

Ton cousin Tascher se porte bien; je l'ai appelé près de moi avec le titre d'officier d'ordonnance.

Corbineau a été tué d'un obus. Je m'étais singulièrement attaché à cet officier qui avait beaucoup de mérite; cela me fait de la peine. Ma Garde à cheval s'est couverte de gloire. Dahlmann est blessé dangereusement. Adieu, mon amie.

Tout à toi.


Eylau, 11 février 1801, 3 heures du matin

A l'Impératrice

Je t'écris un mot, mon amie; tu dois avoir été bien inquiète. J'ai battu l'ennemi dans une mémorable journée, mais qui m'a coûté bien des braves. Le mauvais temps qu'il fait me porte à prendre mes cantonnements.

Ne te désole pas, je te prie; tout cela finira bientôt, et le bonheur de te voir me fera promptement oublier mes fatigues. Au reste, je n'ai jamais été si bien portant.

Le petit Tascher, du 4e de ligne, s'est bien comporté; il a eu une rude épreuve. Je l'ai appelé près de moi ; je l'ai fait officier d'ordonnance; ainsi, voilà ses peines finies. Ce jeune homme m'intéresse.

Adieu, ma bonne amie; mille et mille baisers.

NAPOLÉON


Preussich-Eylau, 12 février 1807

A l'Impératrice

Je t'envoie une lettre du général Darmagnac. C'est un fort bon soldat qui commandait le 32e. Il m'est fort attaché. Si cette Mme de Richemont est riche et que ce soit un bon parti, je verrai ce mariage avec plaisir. Fais-le connaître à l'un et à l'autre.


Eylau, 14 février 1807

A l'Impératrice

Mon amie, je suis toujours à Eylau. Ce pays est couvert de morts et de blessés. Ce n'est pas la belle partie de la guerre; l'on souffre, et l'âme est oppressée de voir tant de victimes.

Je me porte bien. J'ai fait ce que je voulais, et j'ai repoussé l'ennemi en faisant échouer ses projets.

Tu dois être inquiète, et cette pensée m'afflige. Toutefois, tranquillise-toi, mon amie, et sois gaie.

Dis à Caroline et à Pauline que le grand-duc et le prince se portent très-bien.


Eylau, 17 février 1807, 3 heures du matin

A l'Impératrice

Je reçois ta lettre, qui m'informe de ton arrivée à Paris. Je suis bien aise de t'y savoir. Je me porte bien.

La bataille d!Eylau a été très-sanglante et fort opiniâtre. Corbineau a été tué; c'était un fort brave homme; je m'étais fort affectionné à lui.

Adieu, mon amie; il fait ici chaud comme au mois d'avril; tout dégèle.

Je me porte bien.

Napoléon


Dans ces lettres tout est dit. Il n'aimait que Joséphine. Quant à madame Walewska, son prétendu "grand amour" qu'il vient de quitter, il daignera de se souvenir d'elle quand il aura le temps pour les amusements dans le lit. Ah, cette femme polonaise, cette colombe, cet ange, ce grand amour :mrgreen: Tout ou presque tout est faux dans son histoire inventée.
Mes amis, je vous présente mes excuses pour le niveau de mon français.
Je sais qu'il est loin d'être parfait.
Je vous prie d'avoir un peu d'indulgence pour moi et mes efforts de m'exprimer en votre belle langue.

Olga de la Russie
Bassompierre

Re: lettre à Marie Waleska-9 février 1807

Message par Bassompierre »

Amie du Soleil a écrit :
10 févr. 2020, 00:28
Il n'aimait que Joséphine.
La chose est loin d'être certaine.
Si l'on se réfère à certains écrits de Napoléon, on peut se poser des questions.
Voici notamment un de ces textes où il exprime une opinion très négative sur l'amour.
Des Mazis. – Comment, monsieur, qu’est-ce que l’amour ? Eh ! quoi, n’êtes-vous donc pas composé comme les autres hommes ?

Bonaparte. – Je ne vous demande pas la définition de l’amour. Je fus jadis amoureux et il m’en est resté assez de souvenir pour que je n’aie pas besoin de ces définitions métaphysiques qui ne font jamais qu’embrouiller les choses : je vous dis plus que de nier son existence. Je le crois nuisible à la société, au bonheur individuel des hommes, enfin je crois que l’amour fait plus de mal… et que ce serait un bienfait d’une divinité protectrice que de nous en défaire et d’en délivrer le monde.
Il est d'ailleurs un peu étrange de penser que Napoléon aurait eu un amour exclusif pour Joséphine, alors qu'il a multiplié les rapports sexuels avec d'autres femmes.
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Lettre de Napoléon à Marie Walewska - Eylau, 8 février 1807
    par Joker » 08 févr. 2020, 19:49 » dans Salon Ier Empire
    4 Réponses
    232 Vues
    Dernier message par Amie du Soleil
    10 févr. 2020, 00:00
  • Batailles : EYLAU (8 février 1807)
    par Cyril Drouet » 11 nov. 2017, 15:54 » dans Salon Ier Empire
    125 Réponses
    10431 Vues
    Dernier message par la remonte
    09 févr. 2017, 21:05
  • La lettre de Wellington (Roman)
    par Eric LM » 17 mai 2018, 17:14 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    4 Réponses
    2250 Vues
    Dernier message par Joker
    03 juil. 2018, 20:01
  • La première invasion du Portugal par l'armée napoléonienne : 1807-1808
    par Eric LM » 03 oct. 2017, 14:11 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    1 Réponses
    393 Vues
    Dernier message par Eric LM
    18 oct. 2017, 18:48
  • Influence sur les Iles Ioniennes (1877-1879 et 1807-1814)
    par Gordana » 27 janv. 2020, 09:28 » dans Espace visiteurs
    1 Réponses
    387 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    27 janv. 2020, 12:38