Bandes dessinées

Vous n’êtes pas encore inscrit(e) sur le forum et vous avez des interrogations concernant l'Histoire napoléonienne ou vous pouvez apporter une réponse à l'un des sujets abordés ?
Vous pouvez le faire ici !

Modérateur : Général Colbert

Règles du forum
Ce forum est dédié aux visiteurs non inscrits.
Il vous permet de soumettre vos questions, donner vos avis ou encore apporter des réponses aux sujets traités.
N’hésitez pas à rédiger une ou plusieurs questions, l’équipe du forum procédera à la validation et notre communauté y répondra.
Au plaisir, l’équipe du forum Napoléon1er.net.
Guerrero

Bandes dessinées

Message par Guerrero » 22 avr. 2019, 10:25

J'estime que le procès qu'on est en train de faire à Jean Torton sur ce forum est un bien mauvais procès.

La BD qu'il a faite sur Napoléon est un "travail alimentaire". Le projet qu'il avait à coeur de réaliser depuis des années n'était pas une biographie de Napoléon, mais la reprise de l'histoire d'un Espagnol du nom de Guerrero, capturé par les Indiens du Mexique suite à un naufrage et rallié à la cause de Indiens contre les conquistadors espagnols, qui était déjà apparu dans la BD Les conquérants du Mexique, publiée dans le journal Tintin dans les années 1970. Mais comme les projets qui ne trouvent pas facilement un éditeur ne permettent pas de nourrir une famille, il a bien dû accepter d'autres travaux qui ne le passionnaient sans doute pas de la même manière.

Il n'a donc aucune responsabilité dans la (médiocre ?) qualité du scénario.

Ce type de travail, même s'il présente la garantie d'être payé, contrairement à des projets plus personnels où ce sont les ventes qui déterminent ce que les auteurs vont gagner, reste toutefois assez mal payé, surtout pour les dessinateurs qui doivent passer des mois pour réaliser une BD. Il ne peut donc être question de passer des semaines pour réaliser une planche. S'inspirer d'images tirées de films ou de tableaux est par conséquent le seul moyen d'arriver à tenir un rythme de production suffisant pour arriver à vivre de ce travail.

S'il y a un procès à faire, ce n'est donc pas celui des auteurs, mais plutôt celui des éditeurs qui choisissent de faire réaliser des albums de commande parce qu'ils ciblent un marché qu'ils savent porteur, plutôt que de promouvoir une création de qualité. :cry:

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2710
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Bandes dessinées

Message par L'âne » 22 avr. 2019, 10:46

Les membres du forum n'ont pas l'intention de porter atteinte à qui que ce soit.
S'ils ont relevé ces faits c'est pour démontrer la démarche actuelle des dessinateurs vis à vis des contraintes qu'ils connaissent.
Ils n'ont pas manqué de respect envers monsieur Jean TORTON.
S'ils le jugent utile et constructif, ils vous répondront.
J'ai publié votre message dans le post correspondant comme une sorte de droit de réponse.
Vous seriez également bien inspiré, cher Guerrero, de poster de temps en temps un message participatif, sinon sympathique, en contrepartie des posts que vous semblez ne pas manquer de lire sur le forum...
Cdlt
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2327
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Bandes dessinées

Message par Demi-solde » 22 avr. 2019, 17:55

Guerrero a écrit :
22 avr. 2019, 10:25
J'estime que le procès qu'on est en train de faire à Jean Torton sur ce forum est un bien mauvais procès.
Aucun procès de ma part, et surtout pas à Jeronaton. Je ne fais qu'émettre un avis personnel, au sujet d'une œuvre particulière. Et il me semble, cher Guerrero, que nous ne sommes pas loin de partager cette opinion.

Ma première remarque, au sujet de Jeronaton, ne fut-elle pas de souligner son talent ?
Demi-solde a écrit :
20 avr. 2019, 12:14
Et pourtant, Jean Torton, parfois alias Jeronaton...

Image

... est un immense dessinateur :

Image

Image
Et son diptyque sur Gonzalo Guerrero, "El Nakom", est remarquable, avec notamment des lumières et des couleurs splendides.

Image

Image

Image

Image

Image

Cordialement

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2327
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Bandes dessinées

Message par Demi-solde » 22 avr. 2019, 18:41

Toutefois, il ne vous aura pas échappé que ce forum est un forum napoléonien, et que, jusqu'à preuve du contraire, Napoléon n'a jamais posé le pied au Mexique... ;)

Mon avis n'était pas exhaustif, ne concernait pas l'ensemble des œuvres de Jeronaton, mais uniquement la BD en quatre tome "Napoléon Bonaparte", illustrée par Jean Torton. J'ai parlé de "BD de commande", vous évoquez un "travail alimentaire". Nous sommes donc, peu ou prou, du même avis, sur l'intention comme sur les moyens mis en œuvre (disons des "inspirations" nombreuses...).
Guerrero a écrit :
22 avr. 2019, 10:25
S'inspirer d'images tirées de films ou de tableaux est par conséquent le seul moyen d'arriver à tenir un rythme de production suffisant pour arriver à vivre de ce travail.

S'il y a un procès à faire, ce n'est donc pas celui des auteurs, mais plutôt celui des éditeurs qui choisissent de faire réaliser des albums de commande parce qu'ils ciblent un marché qu'ils savent porteur, plutôt que de promouvoir une création de qualité. :cry:
Une fois encore, aucun procès de ma part, surtout pas à Jeronaton. Quant aux maisons d'édition, les BD alimentaires leur permettent également de survivre, malheureusement...

Mes remarques concernent davantage notre complaisance d'amateurs d'histoire et d'uniformologie vis à vis de ces BD de commande, au seul motif que le sujet nous intéresse et que les fusils, les shakos ou les revers y sont parfaitement représentés. La qualité esthétique, artistique d'une BD ne saurait se limiter uniquement à la rigueur ou à la longueur d'une basque. S'il n'y a pas de mouvement, de lumière, d'âme, la BD n'est pas une belle BD.

Et l'emploi systématique de "références" dans ces BD de commande, les traits de Rod Steiger sous l'uniforme de Napoléon ou de Colin Farrell sous la cuirasse d'Alexandre le Grand...

Image

Image

... ne sont malheureusement pas gage de BD réussies.

Mais ce n'est que mon avis.


Cordialement

Guerrero

Re: Bandes dessinées

Message par Guerrero » 22 avr. 2019, 23:32

Demi-solde a écrit :
22 avr. 2019, 17:55
Ma première remarque, au sujet de Jeronaton, ne fut-elle pas de souligner son talent ?
Quand on lit la réponse faite par Monsieur Beauveau, on a toutefois la nette impression que cette remarque est un peu passée inaperçue et que seule la suite a été retenue.
Il me paraît donc utile d'apporter à nouveau quelques précisions, quitte à me répéter.
Le métier de dessinateur de BD n'est pas un métier facile. Ces dernières années, le nombre de publications a explosé, sans que les ventes d'albums ne suivent pour autant. Cela a pour effet qu'il est devenu beaucoup plus difficile d'arriver à vivre de ce métier. Pour un dessinateur qui n'a pas une série à succès dont les ventes sont assurées, il est donc sans doute difficile de refuser une commande, même s'il avait d'autres projets qui lui tenaient davantage à coeur. Par ailleurs, comme je l'ai expliqué, même si ces commandes offrent une garantie de paiement, la modicité de ce paiement impose de travailler à un rythme soutenu pour que le revenu obtenu soit presque décent. Se baser sur des tableaux ou des images tirées de films pour réaliser les dessins est donc souvent le seul moyen de pouvoir produire un résultat dans des délais raisonnables.
C'est sans doute regrettable, mais ce ne sont pas les dessinateurs qu'il faut incriminer. Reprocher aux dessinateurs d'avoir recours à ce procédé sans tenir compte des raisons qui les amenaient à le faire me paraissait donc dérangeant.
Par ailleurs, l'idée avancée par Monsieur Beauveau qu'un auteur pourrait faire un procès à son éditeur me paraît décalée par rapport à la réalité. Une telle action serait en effet tout simplement suicidaire, car à part un auteur célèbre comme Jacques Martin, qui a quand même perdu tous les procès qu'il avait intentés à son éditeur, un auteur peu connu se condamnerait à ne plus pouvoir publier quoi que ce soit s'il intentait une action en justice, les éditeurs ne voulant plus travailler avec quelqu'un qui pourrait leur faire un procès.

Avatar du membre
Soldat Inconnu
Soldat
Soldat
Messages : 83
Enregistré le : 06 sept. 2017, 20:30
Localisation : L'Élysée

Re: Bandes dessinées

Message par Soldat Inconnu » 22 avr. 2019, 23:48

Sacré WT ! ;)
:salut:
Timeo danaos et dona ferentes

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2327
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Bandes dessinées

Message par Demi-solde » 23 avr. 2019, 08:33

Guerrero a écrit :
22 avr. 2019, 23:32
Le métier de dessinateur de BD n'est pas un métier facile.
Certes.

Le métier d'écrivain non plus n'est pas un métier facile. Lorsqu'on ne fait pas partie des têtes d'affiche des salons du livre, il est souvent délicat de joindre les deux bouquins. Et pourtant, pas grand monde n'invoquerait la difficulté social et financière pour justifier qu'un auteur, pour "pouvoir produire un résultat dans des délais raisonnables", construise son ouvrage avec trois pages piochées à droite, deux chapitres recopiés à gauche, une tournure reprise de ci, un paragraphe pompé de là... Une telle démarche serait mal vue, voire condamnée. Quant à la qualité du patchwork littéraire ainsi hâtivement composé...


Cordialement

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2855
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Bandes dessinées

Message par Cyril Drouet » 23 avr. 2019, 10:44

Guerrero a écrit :
22 avr. 2019, 10:25
J'estime que le procès qu'on est en train de faire à Jean Torton sur ce forum est un bien mauvais procès.
Pour ma part, pour ce qu'en ai rapidement vu, mes vifs reproches concernent ce qu'on peut y lire.
Quel est votre avis sur la scénarisation de ce genre d'ouvrage ?
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1368
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Bandes dessinées

Message par Bernard » 23 avr. 2019, 14:00

Guerrero a écrit :
22 avr. 2019, 10:25
Il n'a donc aucune responsabilité dans la (médiocre ?) qualité du scénario […]
S'il y a un procès à faire, ce n'est donc pas celui des auteurs, mais plutôt celui des éditeurs qui choisissent de faire réaliser des albums de commande parce qu'ils ciblent un marché qu'ils savent porteur, plutôt que de promouvoir une création de qualité.
Le scénariste est oublié dans ces commentaires...
Pour Les conquérants du Mexique, il s'agit de Jean-Luc Vernal, accessoirement rédacteur en chef du Journal de Tintin.
Pour les quatre tomes de Napoléon Bonaparte, il s'agit de Pascal Davoz.
Les éditeurs se sont sans doute adressés à la mauvaise personne et n'ont peut-être pas pris le temps de relire soigneusement... s'il s'agit d'un travail de commande, ce qui n'est pas avéré.

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
Messages : 1674
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Bandes dessinées

Message par C-J de Beauvau » 23 avr. 2019, 14:02

par Guerrero » 22 avr. 2019, 23:32
Par ailleurs, l'idée avancée par Monsieur Beauveau qu'un auteur pourrait faire un procès à son éditeur me paraît décalée par rapport à la réalité. Une telle action serait en effet tout simplement suicidaire, car à part un auteur célèbre comme Jacques Martin, qui a quand même perdu tous les procès qu'il avait intentés à son éditeur, un auteur peu connu se condamnerait à ne plus pouvoir publier quoi que ce soit s'il intentait une action en justice, les éditeurs ne voulant plus travailler avec quelqu'un qui pourrait leur faire un procès.
Faire un procès à son éditeur est suicidaire selon vous , et c’est certainement vrai , mais critiquer et demander sur les réseaux , et donc aux public de ne pas acheter le dit livre est également autodestructeur et apporte le même résultat . Donc puisque vous évoquez mon billet sur P O et ses humeurs exprimées sur ce site, je vous rappellerai que pour son premier son livre fabriqué selon ses gouts : Ses propres écrits sont évocateurs :
Ce livre dans son intégralité des 1500 chevaux de Napoléon comprenant 288 pages, contre 322 chevaux et 154 pages pour cette réédition condensée, a été réalisée à compte d'auteur ce qui m'a coûté 22 000 € d'impression + 5 000 € de droits de reproduction pour 1 000 exemplaires à diffuser seul ensuite. .... comprenant 288 pages consacré aux 1500 chevaux de Napoléon, j'ai vendu les premiers à perte par manque d'expérience, ensuite sur les conseils d'un ami plusieurs avisé que moi, je suis passé à 85 euros et j'ai mis 10 ans pour vendre les exemplaires qui me restaient.
Sur le nouveau livre
par P O » 07 déc. 2018, 13:57
.....Pour finir, je dis : consultez-le si vous le voyez, mais ne l'achetez pas en l'état !
Je n'ai jamais écrit des livres pour de l'argent et c'est mon 6ème livre.
viewtopic.php?f=6&t=62127&start=70

Il est normal qu’un éditeur qui pour sa part ne serait pas un passionné à tous crins , que son but soit de gagner de l'argent , et donc pour un livre sans un potentiel de ventes importantes, de réduire les frais!
Ensuite , pour cette exemple il faut savoir si le contrat à été respecté, ou pas !
Et donc soit se taire et accepter un résultat "alimentaire" Mot à la mode , soit attaquer pour non conformité! What else ?
C'est la loi de l'entreprise que de faire des bénéfices pour perdurer, car seules des boites, associations , ou autres subventionnées par l’état ou des mécènes peuvent continuer à vivre sans rentabilité !
:salut:
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Bandes dessinées
    par L'ARCHEONAUTE » 15 janv. 2017, 10:04 » dans Livres - Revues - Magazines
    19 Réponses
    3955 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    21 janv. 2017, 15:39