Celebration politique.

Souvenirs, souvenirs...
Fournier-Sarlovèze

Celebration politique.

Message par Fournier-Sarlovèze » 10 sept. 2006, 09:32

Bonjour,

Est-ce que l'un de vous est en mesure de nous dire si le gouvernement français célébrera Iéna cette année comme il a magnifiquement célébré Austerlitz l'année dernière ?

Merci..... :)

Hypolite

Message par Hypolite » 10 sept. 2006, 10:40

On peut supposer qu'il fêtera Iena "encore plus" que ce qu'il a fêté Austerlitz hélas ! :roll:

Drouet Cyril

Message par Drouet Cyril » 10 sept. 2006, 10:50

Est-ce que l'un de vous est en mesure de nous dire si le gouvernement français célébrera Iéna cette année comme il a magnifiquement célébré Austerlitz l'année dernière ?



Il faudrait pas, en tous cas, qu'il s'inspire de la manière dont Napoléon a célébré Auerstaedt. :)

Fournier-Sarlovèze

Message par Fournier-Sarlovèze » 13 sept. 2006, 09:49

Est-ce que nous membres de ce forum, ne pouvons-nous pas nous réunir en ce 14 Octobre pour honorer cette magnifique victoire!!!???? :salut: :lol: :) :aime: :razz: :?: :idea:

SCHNAPS

Message par SCHNAPS » 13 sept. 2006, 12:06

Salut et respects "Fournier-Sarlovèze",
Chers Forumiens,

si nombre d'entre nous pouvaient déja être présents le 14 Octobre à Iéna ce serait très bien...

Les GIDF ne manqueront pas ce rendez-vous d'honneur
.


Le lendemain 15/10 nous nous rendront en principe vers Auerstaedt, les braves du IIIème corps de la Grande Armée et leur chef DAVOUT (leur Colonel-Général des Grenadiers à pied de la Garde), méritent que nous fassions ce détour, nous n'oublions pas leur sacrifice en ces lieux où un sur trois d'entre eux, périt ou fut blessé il y a deux siècles.

Bien à vous,

:vive-histoire: :cambronne:

sergent-major

Message par sergent-major » 13 sept. 2006, 12:19

:salut: hélas pour moi je ne serais pas Iéna pour cause de place :(

GENERAL COLBERT

IENA - ABSENCE

Message par GENERAL COLBERT » 07 oct. 2006, 20:18

Hélas pour beaucoup, il es tout simplement impossible d'avoir des congés à cette période. :furieux:

Adjoint

Message par Adjoint » 08 oct. 2006, 01:52

:salut:
Il faudrait pas, en tous cas, qu'il s'inspire de la manière dont Napoléon a célébré Auerstaedt
N'a-t-il pas donné a Davout et a ses hommes l'honneur d'entrer comme premiers a Berlin et n'a-t-il pas fait Davout Duc d'Auerstaedt en honnorant ainsi tous les braves des divisions de fer du IIIe corps d'armée? Avait-on besoin d'une autre célébration? Une balle? Feu d'artifice? :)

Plus que "jaloux" il a été dégouté par sa propre faute de lire sa situation tactique aussi mal, dirais-je. Heureusement il a eu toujours son Lannes et son Davout. Iéna et Auerstaedt c'est un peu comme Marengo. Il a pu tout perdre assez facilement, mais grace a son systeme de guerre et grace a son choix des chefs, il a remporté d'éclatantes victoires, meme en commettant de graves fautes (compréhensibles et inévitables et beaucoup moins importantes que celles de l'ennemi?). C'est ca le role du commandant en chef. Apres Essling il n'a plus de Lannes, a La Moskowa il n'écoute pas Davout, a Waterloo il n'a que Ney, presqu'autant informé sur la situation et plans que le jour de Iéna.

Juste un point de vue. Si on commémorerait aujourd'hui le bicentenaire de la bataille d'Auerstaedt par un défilé sous la Porte de Brandenbourg en s'inspirant de la maniere dont Napoléon a célébré (non seulement) la victoire en cette bataille... :)

Amicalement

Jakub

LaBûche

Message par LaBûche » 08 oct. 2006, 10:37

Faut pas oublié qu'à Iena certe Napoléon n'a pas le gros des forces prussiennes mais le rapport de force pendant une grande partie de la bataille n'était pas loint du 1 contre 1. L'arrivé des renforts va décider du sort de la bataille et Davoust celler celui de la prusse.
Donc la lecture stratégique n'est pas si mauvais sachant que le gros était à porter de cannon du champs de bataille.

Auerstadt est égallement à raprocher de waterloo, on y retrouve beaucoup de similitude... :salut:

Donc en y allant, faut avoir une pensé ou plus pour ceux de Iena mais aussi Auerstadt, Saafeld et les autres engagement de la campagne

Cordiallement

SCHNAPS

Message par SCHNAPS » 09 oct. 2006, 08:57

Ah, chers "Adjoint" et "La Bûche",

comme vos propos me font plaisir à lire !

Vous avez dit ce qu'il convenait de rappeler, Napoléon sans son armée sans les chefs qualifiés de cette Armée, sans les hommes qui "faisaient" tourner la machine" ce n'aurait été qu'un "bel esprit".

La gloire dont il para la France, et qu'il accapara quelque peu, s'il en conçu les "bourgeons" ce sont ses soldats et officiers qui la firent éclore par leur sang et leur sueur sur les chemins et champs de bataille du Monde.

IENA-Auerstaedt : OUI , Iéna-Iéna : NON ! (résumé hâtif et réducteur)...

:salut: :cambronne: :vive-histoire: :fusils:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • [ Napoléonothèque ] L'invention politique de l'événement - Bonaparte, l'Égypte
    par L'âne » 22 oct. 2017, 08:22 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    94 Vues
    Dernier message par L'âne
    22 oct. 2017, 08:22
  • L'exécution de Johann PALM, une faute politique ?
    par barthelemy » 28 févr. 2018, 20:04 » dans Salon Ier Empire
    50 Réponses
    1147 Vues
    Dernier message par Bernard
    21 avr. 2018, 07:47