Occupation de 1815

Dans cette rubrique, montrez vos objets napoléoniens.

Modérateur : Cyril

le sabreur

Occupation de 1815

Message par le sabreur »

Bonsoir,

J'ai trouvé ce WE ce témoignage de l'occupation de 1815:

Image

Les zones d'occupation:

Image
Image

C'est une occupation de garantie, à la charge de l'occupé bien entendu... Le déploiement des troupes coalisées sur le territoire français doit permettre de s'assurer que la France respectera les conditions du Traité de Paris. Cette occupation devait durer 5 ans, mais le traité fut renégocié et les coalisés se retirèrent à la fin de l'année 1818. Il faut dire que le coût de l'occupation était énorme et que parmi les coalisés certains (notamment les Anglais et les Russes) n'avaient pas intérêt à affaiblir durablement la France.

Amicalement.

Mousquetaire

Message par Mousquetaire »

Zone d'occupation de la Suisse :?: :shock:

Loïc Lilian

la Suisse oui

Message par Loïc Lilian »

tout à fait, c'est totalement ignoré mais la dernière campagne extérieure à laquelle participa la Confédération Helvétique fut en 1815 contre la France malgré le lieu commun qui en fait un pays neutre depuis 500 ans

la carte n'est valable que pour illustrer la première et heureusement courte phase de l'occupation (maximale) de l'été à novembre 1815 avec plus d'un million de soldats coalisés

celle de fin 1815 à 1818 fut ramenée et limitée à 7 départements frontières et 150 000 hommes

il y'a d'ailleurs un ouvrage sur la Nièvre durant l'invasion de 1815 sur Gallica
Notes sur le passage des alliés dans le département de la Nièvre
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... k=257512;0
:salut:

Maria Kel

Message par Maria Kel »

Merci pour ces informations

Mousquetaire

Message par Mousquetaire »

Loïc Lilian a écrit :tout à fait, c'est totalement ignoré mais la dernière campagne extérieure à laquelle participa la Confédération Helvétique fut en 1815 contre la France malgré le lieu commun qui en fait un pays neutre depuis 500 ans
Et les troupes suisses ont participé à des combats ?

Loïc Lilian

Message par Loïc Lilian »

Comme la campagne de 1815 fut assez brève sur les autres marges frontalières et donna donc lieu à moins d'épisodes aussi mis en relief que l'Armée du Nord et Waterloo mais enfin ils participèrent à la curée générale et envahirent l'Alsace et la Franche-Comté avec les Autrichiens

ils participèrent au fameux siège de Huningue,
occupèrent Belfort, Blamont, Pontarlier, Salins, les Faucilles, les Rousses, Joux, Champagnole, et l'Ecluse
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6 ... rk=21459;2
appuyé les opérations des deux armées Autrichiennes en France.
La Suisse est donc dans la classe des puissances qui ont fait une guerre active hors de leurs frontières


:salut:

Mousquetaire

Message par Mousquetaire »

Le livre de Victor Bérard dont vous avez donné le lien parle d'avantages territoriaux que la Suisse aurait retirés de sa participation à la coalition sans toutefois être plus précis. Savez-vous de quoi il s'agit ? La France avait-elle conservé en 1814 des territoires qu'elle a ensuite perdus en 1815, comme ce fut le cas pour certaines villes belges ?

le sabreur

Message par le sabreur »

Merci pour ce lien fort intéressant !

Ce lien est fort intéressant, on y apprend qu’aux porte de Nevers se trouvait un détachement français de 1.500 hommes pour ainsi dire oubliés et qui manquent de vivre, obligeant la ville à les ravitailler. On note qu’une bonne partie de la ville et la Garde Nationale se sont ralliées au nouveau régime, affichant drapeaux et cocarde blancs. On remarque qu’une frange de Bonapartistes espéraient créer une émeute et avoir l’appuie des soldats du camp extérieur mais ces derniers restèrent passifs. Ces Bonapartiste auraient fait des incursions dans le camp pour inciter les soldats à la résistance, visiblement en vain mais ce qui justifia tout de même une restriction des déplacements des habitants et l’interdiction formelle de se rendre au camp extérieur. Le nouveau préfet arrivé, fit désarmés les éléments perturbateurs et ordonna un Te Deum pour le retour du roi (histoire de faire oublier sa passivité ou son acceptation du retour de Napoléon pendant les Cent Jours, dans la Meuse). Ce Te Deum n’eut pas lieu car les alliés arrivèrent plus tôt que prévu : Autrichiens, Hessois et Wurtemburgeois qui pillaient les villages sur leur passage et obligeaient les habitants à fuir. Les autorités locales font leur possibles pour que les habitants restent et ravitaillent l’occupant.
Le 21 juillet des Uhlans autrichiens sont vus aux portes de Nevers, la population s’agite, la Garde Nationale doit redoubler ses patrouilles pour disperser les attroupements et arrêter toute personne s’en prenant verbalement aux alliés. L’ordre est donné aux habitants de faire disparaitre rapidement tous les symboles du Premier Empire.
Le 22 juillet 1815 vers 14h les alliés entrent dans la ville, la désarme et font la chasse aux Bonapartistes:

Image

la remonte

Message par la remonte »

Nevers dont la dernière présence ennemie remontait au temps de Charles VII :( quelle pitié

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Occupation russe Solre février 1814
    par Misatov » 21 déc. 2019, 14:20 » dans Espace visiteurs
    0 Réponses
    49 Vues
    Dernier message par Misatov
    21 déc. 2019, 14:20
  • Arpenter 1815
    par Joker » 03 janv. 2020, 18:27 » dans L'actualité napoléonienne
    2 Réponses
    58 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    04 janv. 2020, 15:13
  • HUSSARDS : 1815
    par la remonte » 14 juil. 2017, 14:01 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    0 Réponses
    3 Vues
    Dernier message par la remonte
    14 juil. 2017, 14:01
  • Village 1815
    par Joker » 24 mai 2017, 16:59 » dans L'actualité napoléonienne
    2 Réponses
    419 Vues
    Dernier message par Joker
    28 mai 2017, 18:33
  • Campagne de Belgique 1815
    par Cyril Drouet » 24 juil. 2017, 10:13 » dans Salon Ier Empire
    42 Réponses
    2717 Vues
    Dernier message par Ronald Billuart
    25 oct. 2005, 11:35