Sabre-Briquet du Premier Empire

Dans cette rubrique, montrez vos objets napoléoniens.

Modérateur : Cyril

le sabreur

Sabre-Briquet du Premier Empire

Message par le sabreur »

Bonsoir,

Voici un sabre-briquet modèle An XI du Premier Empire, produit à la manufacture impériale de Klingenthal en 1813 soit au moment où l'Empereur reconstituait en vitesse son armée après la campagne de Russie pour tenter d'enrayer l'avance des coalisés par une contre-offensive en Allemagne. Année de la grande levée d'homme (les fameux "Marie-Louise") et du rééquipement. Ce sabre est donc contemporain des campagnes d'Allemagne (1813), de France (1814) et de Belgique pendant les Cent-Jours (1815).
Il comporte plusieurs poinçons dont un que je n'ai pas pas identifié, peut-être aurez-vous une idée ?

Image

Image

Image

Image

Image

Image


De quoi raviver quelques lectures de jeunesse, Erckmann et Chatrian et leur fameuse Histoire d'un conscrit de 1813:
"Les voitures s’arrêtèrent à dix pas, et l’appel commença. Chacun à son tour sortait des rangs, et recevait une giberne, un sabre, une baïonnette et un fusil. On se passait cela sur la blouse, sur l’habit ou la casaque ; nous avions la mine, avec nos chapeaux, nos casquettes et nos armes, d’une véritable bande de brigands. Je reçus un fusil tellement grand et lourd, que je pouvais à peine le porter, et comme la giberne me tombait presque sur les mollets, le sergent Pinto me montra la manière de raccourcir les courroies. C’était un brave homme.
Tous ces baudriers qui me croisaient la poitrine me paraissaient quelque chose de terrible, et je vis bien alors que nos misères n’allaient pas finir de sitôt.
"

Cordialement.
:salut:

LeBarde

Klingenthal !

Message par LeBarde »

On dirait peut-étre des numéros,et 1 lettre,ou 1 numéro , un" 2 et un 1 ou L suivant comment on le regarde.Je n'ai rien trouvé a part les marquages déja précisés.Peut-étre qu'en s'adressant à l'assos de Kligenthal avec photo ils vous le diront.Il y a méme une adresse mail.
Vive LUI.

le sabreur

Message par le sabreur »

Bonjour,

J'ai suivi votre conseil.
Pour le dernier poinçon non identifié j'ai contacté la Maison de la manufacture de Klingenthal, ils n'ont pas non plus de certitudes quand à l'identification de ces chiffres sur les poignées (ici un 21 ?). Il se pourrait s'agir de numéros de lot ou de série concernant les montures.

Cordialement.

le sabreur

Message par le sabreur »

Bonjour aux rares amateurs d'armes anciennes, :salut:

Voici un nouveau briquet du Premier Empire, mais atypique !

La poignée de Klingenthal porte les poinçons de Bisch et Bick, contrôleurs, Krantz inspecteur, cette poignée aurait donc été contrôlée entre le 9 mars 1812 et le 1er aout 1814. On trouve également un poinçon F sur la poignée près du talon de la lame. Un autre poinçon F se trouve sur la soie de la lame. Cette lame non réglementaire est une fabrication de Solingen, de la famille Knecht qui a laissé son poinçon en grappe de raisins sur la soie. Cette lame est un peu plus fine et plus longue que la lame réglementaire d’un An XI (elle est de la taille pratiquée dans la Garde visiblement) et a un contre tranchant sur la pointe (on avait aussi un affinement de la pointe dans la Garde Impériale, mais encore plus marqué). Cette lame comporte d’un côté la grenade enflammée, de l’autre la mention de l’unité « Grenadier ». Cette mention de l’unité avait été réglementaire sous l’Ancien Régime, très courante pendant la Révolution, c’est une fantaisie sous l’Empire (et on la retrouvera même à nouveau sur des sabres de la Garde Royale puis de la Garde Impériale pendant les Cent Jours). La croisière est marquée "59.Rt. G3. 10.", marquage dont l’identification la plus probable me semble être : "59 régiment de ligne, compagnie de grenadier du 3ème bataillon, arme n°10". Pendant la période qui nous concerne, cette compagnie était engagée en Espagne. Ce marquage n’est pas réglementaire, sous l’Empire on ne trouve généralement que des armes de la Garde marquée (voir GA n°454). Le fourreau est un peu court pour cette longue lame, on peut se demander s’il est d’origine. Toutefois la lame étant complètement bloquée dans ce fourreau très sec, s’il y a eu changement il n’est pas d’hier. La chape est endommagée, mais devait être à bouton (comme dans la Garde Nationale... Ou la Garde Impériale).
Pour conclure, et avec toutes les précautions de mise, car il y a forcément des choses que ne sont que probables et qu’on ne peut certifier à 100%, ce sabre semble être un bon sabre de grenadier de la ligne du Premier Empire. Cette compagnie semble avoir un peu copié la Garde Impériale, ne serait-ce que pour l’enregistrement de ses armes, et le porteur de ce sabre, peut être un peu fier de son statut, a fait changer la lame pour une plus belle, d’une origine fort reconnue à l’époque.
Si on va plus loin dans les conjectures, et en prenant toujours des pincettes, on peut se demander si cette arme n’avait pas été attribuée à un caporal (1 à 6 sergents et fourrier, 7 à 14 les caporaux), mais je ne suis pas certain que la numérotation suivait ainsi la hiérarchie.

Finalement, ce briquet que personne ne regardait me réservait de bonnes surprises !

Place aux photos:

Image


Quelques poinçons de Klingenthal:

Image

Image

Le marquage de l'unité:
Image

La comparaison de longueur avec un briquet classique, même manufacture, même période, lame d'origine:
Image

Le contre tranchant:
Image

Les gravures de la lame:

Image

Image

Une petite dernière:
Image

Image
De gauche à droite:
Fusilier du 70e de Ligne en 1813
Grenadier du 3e de Ligne en 1813
Tambour du 96e de Ligne en 1814
"Marie Louise" du 82e de Ligne en 1814

Bien cordialement.

L'ARCHEONAUTE

Message par L'ARCHEONAUTE »

Une bien belle acquisition, les marquages sont très nets.

le sabreur

Message par le sabreur »

En effet !
Le plus exceptionnel est le marquage régimentaire très précis sur la croisière !
C'est la première fois que je vois ça sur un sabre de la Ligne du Premier Empire. D'habitude, on ne trouve cette pratique qu'au sein de la Garde Impériale !

Remy du 9eme

Message par Remy du 9eme »

La garde avait un sabre plus long que celui de la ligne et un fusil plaqué or à certains endroits. :cambronne:

le sabreur

Message par le sabreur »

Ce n'est pas qu'une question de longueur de lame, le modèle de la Vieille Garde est fort différent:
http://www.jjb-collection.com/sabre-de- ... -5168.html
Mais la Jeune Garde avait le sabre briquet An XI classique. Et pendant les Cent Jours il y eut aussi des An XI dans la Vieille Garde.

Toutefois le second sabre de la ligne présenté ci-dessus a une lame non réglementaire aussi longue que celle de la Vieille Garde.

Pour le fusil non, il n'y a pas de plaqué or.

J-B Laborde

Message par J-B Laborde »

plaqué or
:shock: :roll:

C'était du laiton, Jeune conscrit !

:salut:

Remy du 9eme

Message par Remy du 9eme »

Oups, excusez-moi. La garde avait tout de même un équipement bien plus beau que celui de la ligne.
:salut:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Sabre-Briquet An IX (Consulat / Premier Empire)
    par le sabreur » 07 mars 2016, 21:20 » dans Objets napoléoniens
    9 Réponses
    3160 Vues
    Dernier message par le sabreur
    10 mars 2016, 22:59
  • Sabre premier Empire ?
    par MILAN58 » 14 mars 2018, 08:50 » dans Objets napoléoniens
    5 Réponses
    1008 Vues
    Dernier message par Expat526
    08 sept. 2018, 22:36
  • identification sabre briquet
    par blike » 20 sept. 2018, 17:02 » dans Objets napoléoniens
    21 Réponses
    2829 Vues
    Dernier message par Asiate
    03 mars 2019, 21:42
  • identification sabre briquet
    par robert Lutz » 07 déc. 2018, 18:20 » dans Espace visiteurs
    6 Réponses
    664 Vues
    Dernier message par Invité
    08 déc. 2018, 09:10
  • Sabre Briquet 1814
    par Eugène1812 » 04 nov. 2018, 22:23 » dans Espace visiteurs
    3 Réponses
    504 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    05 nov. 2018, 16:20