porte-épée de général 1er Empire

Dans cette rubrique, montrez vos objets napoléoniens.

Modérateur : Cyril

Pierremig

porte-épée de général 1er Empire

Message par Pierremig »

J'ai acquis récemment ce gousset de porte-épée de général de la garde nationale, d'époque 1er Empire.
Je le présente avec des anneaux de bélières de sabre de général aussi (en laiton argenté)
L'intérêt de ce gousset, outre sa rareté, réside dans la possibilité d'admirer la qualité des broderies en fil d'argent.
Par contre, j'ai une question : je croyais que sur le même ceinturon, le général pouvait mettre les attaches pour bélières de sabre ou le gousset, or ici, il a été "déchiré" ; n'était-il pas démontable ?
Merci à qui pourra me renseigner.
:salut:
Image

Pierremig

Autre photo

Message par Pierremig »

Photo détaillée des broderies
:razz:

Image

... photo
:croixhonneur:

Image

Turos M. J.

Message par Turos M. J. »

Superbes broderies - merci pour cettes photos en particulier pour montrer les détails.
Amicalement et :salut:

l'Empereur

Message par l'Empereur »

Les broderies me paraissent bonnes, notamment en raison du fait que les deux côtés de la feuille sont en fil au passé et non en frisure de torsade, comme la branche ; à partir de la restauration, la moitié de la feuille est au passé, l'autre moitié est en frisure.
Nous avons donc probablement à faire à de la broderie 1er empire. Ceci posé, je suis surpris par l'absence de "paillettes" (ou sequin) - peut être que je ne les voie pas.
La question de l'accrochage du gousset ou des suspentes de sabre est une question polémique dont nous parlons depuis un moment...et dont nous aurons la réponse que lorsqu'il nous sera possible d'examiner le dessous du ceinturon d'officier général qui est à l'empéri.
Il y a deux écoles actuellement : ceux qui pense que les officiers généraux n'avaient qu'un seul ceinturon et que les suspentes et le gousset étaient amovibles et interchangeables, et ceux qui pensent que les généraux avaient tout simplement deux ceinturons, un pour le sabre et l'autre pour l'épée.
Celui que vous présentez, manifestement, a été "décousu" et il n'était pas apparemment amovible.
Objet intéressant en tout cas, il me semble l'avoir vu passer récemment à Drouot - me trompe-je ?

Ci-dessous le ceinturon d'officier général au règlement exposé à l'Empéri ; impossible de voir comment sont faites les boucles (amovibles ou non ?), la croix à celui qui me rapporte une photo du dessous !!

Image

Pierremig

Quelle revue !

Message par Pierremig »

Merci pour cette revue de détail ! En effet, cet objet vient d'une récente vente à Drouot, il est dit de général de la garde nationale, je pesne car de fond blanc.
En effet, il n'y a pas de paillettes, peut-être car de la garde nationale...e t donc moins "riche" ? Mais je ne suis pas du tout spécialiste de broderie, seul le côté émouvant de cette pièce m'a attiré, et je ne suis ps déçu.
Merci :salut:

Pierremig

Message par Pierremig »

Je m'adresse à l'Empereur ; quand vous écriver "Les broderies me paraissent bonnes, notamment en raison du fait que les deux côtés de la feuille sont en fil au passé et non en frisure de torsade, comme la branche ; à partir de la restauration, la moitié de la feuille est au passé, l'autre moitié est en frisure
"
pourriez-vous, s'il vous plait, me donner des précisions ou des exemples, sur ces types de broderie, en particulier une photo avec la frisure de torsade sur une feuille.
Merci

l'Empereur

Message par l'Empereur »

Oui j'ai tout ce qu'il vous faut, voyez ici : viewtopic.php?f=31&t=22665

Pierremig

Message par Pierremig »

Merci, cette fois c'est clair pouur moi ; l'article sur les broderie est clair et passionnant ; merci beaucoup !
:lol: :salut:

Pierremig

Message par Pierremig »

J'ai retrouvé dans mes archives le n°4 se l'excellente revue "Soldats napoléoniens" dans laquelle Vincent Bourgeot présente un très bel article très illustré surles uniformes du général Dorsenne; on y voit ce ceinturon porte-épée, bleu malgré le grade de général de division, et sans paillettes, malgré l'étonnement de l'Empereur qui me dit ci-dessus :
Ceci posé, je suis surpris par l'absence de "paillettes" (ou sequin) -
Donc cette curiosité semblait répandue...
Image

:(

l'Empereur

Message par l'Empereur »

Oui, on observe à nouveau ici l'absence de paillettes : on retrouve cette caractéristique sur tous les éléments d'habillement soumis au frottement, et notamment les selles brodées.

Sur la selle de parade de Lannes (exposée aux invalides), il n'y a pas de paillettes, surement pour limiter les dégâts sur les surfaces exposées au frottement. la raison doit être identique pour les ceinturons (je suppose).

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • porte document 1er consul
    par Carbonnel » 22 janv. 2020, 15:14 » dans Espace visiteurs
    4 Réponses
    222 Vues
    Dernier message par Carbonnel
    26 janv. 2020, 02:26
  • Épée non identifiée, premier empire, autre ?
    par visiteusedelespace » 23 mars 2018, 16:29 » dans Espace visiteurs
    10 Réponses
    983 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    30 déc. 2018, 12:32
  • sabre 1er empire
    par othello » 16 déc. 2015, 22:56 » dans Objets napoléoniens
    2 Réponses
    1495 Vues
    Dernier message par othello
    21 déc. 2015, 15:48
  • MARINS 1ER EMPIRE ILLUSTRES
    par Pierremig » 16 mai 2015, 17:31 » dans Livres - Revues - Magazines
    14 Réponses
    4478 Vues
    Dernier message par Henri André
    21 oct. 2015, 17:11
  • Termes de danse 1er Empire
    par Malti » 02 mai 2018, 14:38 » dans Espace visiteurs
    1 Réponses
    405 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    14 août 2018, 21:17