Plans-reliefs

MONUMENTS NAPOLEONIENS a pour objet de mettre en avant le patrimoine napoléonien par et pour les internautes eux-mêmes.

Modérateur : Cyril

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2653
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Plans-reliefs

Message par Demi-solde »

Plan-relief de Bergues, construction en 1699, restauration en 1771, six tables pour 4,41 x 3,76 m de dimension pour une superficie de 16,91 m², à une échelle de 1/600e, exposé au palais des Beaux-Arts de Lille.


Cordialement

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2653
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Plans-reliefs

Message par Demi-solde »

A mi-chemin entre le plan-relief et la figurine : le diorama. Ici, celui de l'assaut (nocturne) de Badajoz par les troupes de Wellington, le 6 avril 1812, à l'échelle 1/56e, 800 soldats sur un terrain de jeu de 240cm x 140cm x 80 cm (par Curro Agudo Mangas) :

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Cordialement

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3549
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Plans-reliefs

Message par Cyril Drouet »

Impressionnant !

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2653
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Plans-reliefs

Message par Demi-solde »

Oui, il s'agit d'une vue spectaculaire, et particulièrement parlante je trouve, de l'assaut du bastion de la Trinidad par la 4th Division du major-général Colville.

Image

Cordialement

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2653
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Plans-reliefs

Message par Demi-solde »

Demi-solde a écrit :
26 mars 2020, 22:31
A mi-chemin entre le plan-relief et la figurine : le diorama. Ici, celui de l'assaut (nocturne) de Badajoz par les troupes de Wellington, le 6 avril 1812, à l'échelle 1/56e, 800 soldats sur un terrain de jeu de 240cm x 140cm x 80 cm (par Curro Agudo Mangas) :
Le bougre est doué... et il a du temps à consacrer à sa passion. Curro Agudo Mangas a en effet également commis une vue spectaculaire, bien que partielle, de la bataille de Trafalgar (à l'échelle 1/50e, 8 bateaux et 2 500 personnages sur un diorama de 500 x 260 x 100 cm) :

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Cordialement

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2653
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Plans-reliefs

Message par Demi-solde »

Demi-solde a écrit :
28 mars 2020, 11:06
Demi-solde a écrit :
26 mars 2020, 22:31
A mi-chemin entre le plan-relief et la figurine : le diorama. Ici, celui de l'assaut (nocturne) de Badajoz par les troupes de Wellington, le 6 avril 1812, à l'échelle 1/56e, 800 soldats sur un terrain de jeu de 240cm x 140cm x 80 cm (par Curro Agudo Mangas) :
Le bougre est doué... et il a du temps à consacrer à sa passion. Curro Agudo Mangas a en effet également commis une vue spectaculaire, bien que partielle, de la bataille de Trafalgar (à l'échelle 1/50e, 8 bateaux et 2 500 personnages sur un diorama de 500 x 260 x 100 cm)
Ce diorama présente huit navires ; le navire-amiral espagnol le Santisima Trinidad (quatre-ponts de 136 canons) accompagné du San Augustin, le navire-amiral français le Bucentaure, les navires anglais HMS Neptune, HMS Leviathan, HMS Africa, la frégate HMS Euralyus et la goélette HMS Pickle.
Cette portion du champ de bataille (8 navires sur les 73 présents) représente donc une partie du choc de la tête de colonne au vent britannique (celle menée par le navire-amiral anglais, le HMS Victory de Nelson) contre la flotte franco-espagnole.

Cordialement

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2653
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Plans-reliefs

Message par Demi-solde »

Demi-solde a écrit :
29 mars 2020, 11:52
Ce diorama présente huit navires ; le navire-amiral espagnol le (quatre-ponts de 136 canons) accompagné du San Augustin, le navire-amiral français le Bucentaure, les navires anglais HMS Neptune, HMS Leviathan, HMS Africa, la frégate HMS Euralyus et la goélette HMS Pickle.
Petit détail en passant... Neptune (comme chacun sait, dieu romain des eaux vives et des océans) avait trois représentants au cours de la bataille de Trafalgar, un dans chaque camp ; le HMS Neptune, donc, côté anglais, le Neptuno espagnol et le Neptune français, qui connaitront des sorts bien différents.
- Le Neptuno, 80 canons lancé en 1795, est capturé par l'équipage du HMS Minotaur avec plusieurs voies d'eau, une quarantaine de morts et environ 45 blessés. Remorqué, il est repris lors de la contre-attaque menée par Cosmao-Kerjulien le 23 octobre mais l'orage qui suivra aura raison de lui, faisant chasser ses ancres et l'envoyant à la côte dans la baie de Cadix.
- Le Neptune, 80 canons de classe Tonnant lancé en 1803, prend une part active aux combats, mais s'en tire avec seulement 15 morts et 39 blessé et regagne Cadix à l'issue de la bataille. Il participe à la contre-attaque de Cosmao-Kerjulien, puis se retrouve bloqué dans Cadix. En 1808, les Espagnols mettront la main sur les navires français de Cadix et le Neptune deviendra le nouveau Neptuno.
- Le HMS Neptune, 98 canons lancé en 1797, fait partie de la tête de la colonne au vent britannique qu'il tente un instant de mener devant le HMS Victory de Nelson. Au cœur du combat, contre le Bucentaure et le Santisima Trinidad notamment, il s'en sort avec 9 brèches dans la coque, 10 morts et 34 blessés. Finalement, après la tempête, le HMS Neptune prendra le HMS Victory en remorque le 26 octobre et les deux navires rejoindront Gibraltar le 28 octobre.


Cordialement

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2653
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Plans-reliefs

Message par Demi-solde »

Demi-solde a écrit :
29 mars 2020, 11:52
Ce diorama présente huit navires ; le navire-amiral espagnol le Santisima Trinidad (quatre-ponts de 136 canons) accompagné du San Augustin, le navire-amiral français le Bucentaure, les navires anglais HMS Neptune, HMS Leviathan, HMS Africa, la frégate HMS Euralyus et la goélette HMS Pickle.
Autre navire de la flotille de Curro Agudo Mangas a présenter une curiosité, le HMS Africa.

Image

Image

Avant la bataille, ce 86 canons lancé en 1781 avait perdu le contact avec la flotte britannique, ce qui eut deux conséquences : son capitaine Henry Digby ignorait le plan de bataille établi par Nelson et mis en œuvre par les navires anglais (les fameuses deux colonnes déboulant vent arrière sur la ligne franco-espagnole) et le HMS Africa rejoignit le champ de bataille sous un angle différent, depuis le nord-ouest. Il adopta donc sa propre tactique, descendant plus classiquement le long de l'avant-garde de la flotte française tribord amure, au vent de celle-ci, échangeant des bordées de ses batteries bâbord avec chaque navire croisé. Après avoir canonné (et avoir été canonné...) une douzaine d'adversaires, le HMS Africa (le plus petit navire de ligne anglais) essaya de prendre d'assaut le Santisima Trinidad (le plus gros navire de la bataille), tentative infructueuse, le navire espagnol refusant de se rendre. Le HMS Africa poursuivit donc sa route vers le sud.
Le bilan à bord du HMS Africa fut de 18 morts, 44 blessés, le mât de misaine perdu et son grand-mât qui tombera dans la nuit ; il dut être remorqué par le HMS Conqueror jusqu'à Gibraltar.

Image

par John Wilson Carmichael (1799-1868), deux vues du "HMS Conqueror towing HMS Africa off the shoals at Trafalgar, three days after the battle"

Image


Ce donc le moment de l'approche du Santisima Trinidad par le HMS Africa qu'a représenté Curro Agudo Mangas :

Image

Image

Cordialement

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Souscription internationale pour sauver les plans de Napoléon
    par Joker » 23 sept. 2017, 22:58 » dans L'actualité napoléonienne
    2 Réponses
    164 Vues
    Dernier message par Bernard
    24 sept. 2017, 11:18