Sanfourche-Fournier Sarlovèze

MONUMENTS NAPOLEONIENS a pour objet de mettre en avant le patrimoine napoléonien par et pour les internautes eux-mêmes.

Modérateur : Cyril

Avatar du membre
Bruel
Soldat
Soldat
Messages : 44
Enregistré le : 19 janv. 2019, 14:11

Sanfourche-Fournier Sarlovèze

Message par Bruel » 19 janv. 2019, 15:53

A SARLAT-LA-CANÉDA (Dordogne)-(24) Région Nouvelle-Aquitaine : cimetière : Célébrités : les incontournables…

François FOURNIER « SARLOVEZE » (1773-1827),

Qui est la grande gloire de la ville et une du département avec Pierre Yrieix Daumesnil, surnommé la Jambe de bois, né à Périgueux le 27 juillet 1776, mort à Vincennes le 17 août 1832 général français du Premier Empire et de la Restauration. Général d’Empire français, il s’illustra dans des charges mémorables aux batailles d’Eylau , Guttstadt et de Friedland, servit ensuite en Espagne d' ou Fuentes de Oñoro , Lugo puis en Russie Smolensk , la Bérézina où il se fit à nouveau remarquer, ce qui lui valut le titre de baron d’Empire (qu’il perdit peu après, suite à une altercation verbale avec Napoléon). Restant en retrait durant les Cent Jours, il fut fait comte d’Empire par Louis XVIII. Il repose sous une monumentale pyramide qui reproduit, sur ces différentes faces, ses faits de gloire. Il rédigea lui-même l’épitaphe qui orne la porte du tombeau : Ici fut inhumé François Fournier surnommé Sarloveze, général français. Il était fils de Jean Fournier et de Marie-Anne Borne, commerçants. Le bas-relief en bronze le figurant de profil qui ornait sa tombe ne s’y trouvait plus lors de ma visite.


Tout près de là sur la droite repose près de François Fournier-Sarlovèze. Henry SANFOURCHE
né le 24 mars 1775 à Sarlat-la-Canéda.
mort le 10 avril 1841 à Sarlat-la-Canéda.
Lieutenant au 54ème de ligne (1804)
Capitaine (1807)
Aide de camp (22/5/1810) de Hugues, baron Charlot, (1757-1821), général français de la Révolution et de l’Empire. au siège de Toulon en 1793, à la reprise de la hauteur de l'Arène, dont l'ennemi anglais s'est momentanément emparé. Dans ce combat, il enlève le général anglais Charles O'hara (1740-1802), et fait mettre bas les armes à son état-major. Il est représenté au cinéma par Peter Woodward dans le film The Patriot en 2000, film qui compte les acteurs Tom Wilkinson, Jason Isaacs, Mel Gibson et d'autres.
Chef de bataillon au 32ème léger (1812)
Major au 146ème de ligne (1813),puis 132 ème de ligne.
Colonel au 27ème de ligne.
Commandeur de la L-H. :salut:
tombe de Sanfourche
tombe de Sanfourche
sanfourche_henry_sarlat_24.jpg (16.76 Kio) Vu 575 fois
tombe de Fournier-Sarlovèze
tombe de Fournier-Sarlovèze

Avatar du membre
Général Colbert
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
Messages : 1198
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

Re: Sanfourche-Fournier Sarlovèze

Message par Général Colbert » 19 janv. 2019, 18:24

Bruel a écrit :
19 janv. 2019, 15:53
A SARLAT-LA-CANÉDA (Dordogne)-(24) Région Nouvelle-Aquitaine : cimetière : Célébrités : les incontournables…

François FOURNIER « SARLOVEZE » (1773-1827),

Restant en retrait durant les Cent Jours, il fut fait comte d’Empire par Louis XVIII.
sanfourche_henry_sarlat_24.jpg
IMG_2348-1278x690.jpg

Je serais bien étonné qu'il fût fait comte d'empire par le roi.....Je pense qu'il fut fait fait comte, simplement ! :twisted: :salut:

Qui est Sanfourche ?

Il y a dans le même sous-forum un poste repose d'un médaillon sur la tombe de Fournier-Sarlovèze (de juillet2014), mais je ne peux pas les fusionner.

Avatar du membre
Bruel
Soldat
Soldat
Messages : 44
Enregistré le : 19 janv. 2019, 14:11

Re: Sanfourche-Fournier Sarlovèze

Message par Bruel » 26 janv. 2019, 11:47

Qui est Sanfourche ? J'ai mis son histoire pas tout car il doit y'en avoir d'autres on s'est qu'il est né le 24 mars 1775 à Sarlat-la-Canéda mort le 10 avril 1841 à Sarlat-la-Canéda CHERCHER :o


Je serais bien étonné qu'il fût fait comte d'empire par le roi.....Je pense qu'il fut fait fait comte, simplement ! Dit le à WIKIPEDIA ( https://fr.wikipedia.org/wiki/François_ ... -Sarlovèze ). leur réponse est En 1819, Louis XVIII lui décerne le titre de comte Il lui donne également la croix de chevalier de Saint-Louis. :twisted:

Fournier Sarlovèze se distingue en 1807 dans plusieurs charges de cavalerie notamment à la Bataille d'Eylau, le 8 février 1807. Un lien pour voire Fournier-Sarlovèze celui ci: Napoléon provoque ensuite Joachim Murat : « Nous laisseras-tu dévorer par ces gens-là ? » de 2002 - Napoléon (téléfilm), d'Yves Simoneau avec Christian Clavier, Gérard Depardieu, John Malkovich ou Toby Stephens.

Hommage: Nicolas Dahlmann, Pierre-Charles Lochet, Louis François Binot, Jean Joseph Ange d'Hautpoul ou Claude Corbineau.


Sanfourche Aide de camp (22/5/1810) du Général Hugues, baron Charlot, né le 10 juin 1757 à Voiron (Isère) et mort le 18 décembre 1821 à Bordeaux (Gironde). ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Hugues_Charlot ). C'est lui qui enlève le général anglais Charles O'Hara (1740-1802) à Toulon en 1793. Bien représenté Charles O'hara dans le film The Patriot en 2000. joué par Peter Woodward avec Tom Wilkinson qui joue Lord Général Charles Cornwallis (1738-1805) commandant des troupes britanniques lors du siège de Yorktown pendant la guerre d'indépendance des États-Unis ou c'est Charles O'Hara qui remet, en signe de reddition, l'épée du lieutenant-général Charles Cornwallis principal négociateur britannique du traité d'Amiens (1802) ( ) .

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1374
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Sanfourche-Fournier Sarlovèze

Message par Bernard » 26 janv. 2019, 14:07

Bruel a écrit :
19 janv. 2019, 15:53
A SARLAT-LA-CANÉDA (Dordogne)-(24) Région Nouvelle-Aquitaine : cimetière : Célébrités : les incontournables…
François FOURNIER « SARLOVEZE » (1773-1827),

Qui est la grande gloire de la ville et une du département avec Pierre Yrieix Daumesnil, surnommé la Jambe de bois, né à Périgueux le 27 juillet 1776, mort à Vincennes le 17 août 1832 général français du Premier Empire et de la Restauration. Général d’Empire français, il s’illustra dans des charges mémorables aux batailles d’Eylau , Guttstadt et de Friedland, servit ensuite en Espagne d' ou Fuentes de Oñoro , Lugo puis en Russie Smolensk , la Bérézina où il se fit à nouveau remarquer, ce qui lui valut le titre de baron d’Empire (qu’il perdit peu après, suite à une altercation verbale avec Napoléon). Restant en retrait durant les Cent Jours, il fut fait comte d’Empire par Louis XVIII. Il repose sous une monumentale pyramide qui reproduit, sur ces différentes faces, ses faits de gloire. Il rédigea lui-même l’épitaphe qui orne la porte du tombeau : Ici fut inhumé François Fournier surnommé Sarloveze, général français. Il était fils de Jean Fournier et de Marie-Anne Borne, commerçants. Le bas-relief en bronze le figurant de profil qui ornait sa tombe ne s’y trouvait plus lors de ma visite.
Quelques utiles précisions :
1) François Louis Fournier est fait baron (et non comte) d'Empire par lettres patentes du 2 juillet 1808.
Ses armes : "écartelé, au premier d'argent à la salamandre de sable sur des flammes de gueules, au deuxième des barons militaires, au troisième d'or à la pelisse de hussard d'azur, au quatrième d'azur à un étendard d'or déployé".
2) Il aurait été nommé comte par l'Empereur en 1813 durant la campagne de Saxe puis destitué de ce titre le 26 octobre 1813. Cela reste à vérifier... Le décret du 26 octobre 1813 semble parler de destitution non pas de son titre de comte mais de son rang dans l'armée... Je n'ai pas trouvé le texte exact de ce décret. A vérifier.
3) En 1819, Louis XVIII lui donne le titre de comte et lui permet de porter le nom de Fournier-Sarlovèze (Sarlovèze pour fils de Sarlat) qu'il utilisait officieusement depuis un moment.

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2868
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Sanfourche-Fournier Sarlovèze

Message par Cyril Drouet » 26 janv. 2019, 15:07

Bernard a écrit :
26 janv. 2019, 14:07
Le décret du 26 octobre 1813 semble parler de destitution non pas de son titre de comte mais de son rang dans l'armée... Je n'ai pas trouvé le texte exact de ce décret. A vérifier.
Jean Delpech La Borie dans sa biographie, Le général Fournier Sarlovèze, « démon de l’Empire », donne ceci :
« Considérant que le général de division Fournier s’est mal conduit aux dernières affaires, le général de division Fournier est destitué. Il sera placé sous la surveillance de la police. »

Je n’ai pas trouvé trace dudit décret ; en revanche, on possède cette lettre de Napoléon à Berthier (26 octobre 1813) :
« Mon cousin, suspendez de ses fonctions le général de division Fournier et ordonnez qu’il soit mis en arrestation pour avoir été pendant toute la retraite avec sa division là où elle ne devait pas être, avoir toujours pris la fuite et marché sans ordre en donnant un mauvais exemple. »

Le 7 novembre suivant, Berthier adressait cette lettre à Fournier :
« Je vous adresse ci-joint ampliation d'un décret de l’Empereur, en date du 26 octobre, d'après lequel Sa Majesté, ayant à se plaindre de votre conduite dans les dernières affaires, vous a destitué et ordonne que vous vous retiriez dans une commune où vous serez sous la surveillance de la police. »


A noter qu'un premier coup de semonce avait tonné en mars de la même année :
Napoléon à Clarke, 21 mars 1813 :
« Je vous renvoie les pièces du général Fournier. C'est vous que cela regardait et non le ministre de la police. Vous avez eu tort de l'employer pour commander un corps ; cela donnera à ce général trop de prétentions. Il fallait seulement l'employer dans ce corps. Si le général Fournier n'est pas encore parti, nommez un autre général à sa place. »

Dès le lendemain, Clarke envoyait cette lettre à l’intéressé :
« Général, l'Empereur a pris connaissance du mémoire dans lequel vous exposez les motifs qui ont retardé jusqu'à ce jour votre départ pour Mayence. Sa Majesté n’a pas approuvé qu'une semblable réclamation n'ait pas été mise sous ses yeux par le ministre de la guerre qui doit être le seul intermédiaire entre l’Empereur et les officiers de son armée. Elle a vu avec peine les délais que vous avez apportés à l’exécution de ses ordres dans un moment où les officiers doivent redoubler de dévouement et de zèle. La destination que vous avez reçue est révoquée. Sa Majesté me charge de vous faire connaître que vous devez renoncer à l'honneur d'être employé dans cette campagne. »
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1374
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Sanfourche-Fournier Sarlovèze

Message par Bernard » 26 janv. 2019, 18:04

Merci pour ces éléments qui rejoignent ceux que j'avais trouvés.
Il n'y a nulle part trace, hormis dans quelques livres qui se répètent les uns les autres en ajoutant un peu de fantaisie à chaque fois, ni de l'élévation au rang de comte d'Empire, ni du retrait de cette dernière. Ni le Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle (1927), ni l'Armorial du premier Empire, ni le Dictionnaire historique et biographique de la Révolution et de l'Empire, 1789-1815 de Jean François Eugène Robinet, 1899, n'en parlent. Le baron l'était jusqu'à son titre de comte obtenu en 1819... le reste n'est que conjectures !
Ce qui est exact par contre, c'est que son fils Alphonse, colonel du 5e hussards, a été fait baron par décret impérial du 28 septembre 1813.

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1374
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Sanfourche-Fournier Sarlovèze

Message par Bernard » 26 janv. 2019, 18:31

Et, j'allais l'oublier, le fichier des lettres patentes enregistrées au Sénat n'en fait pas mention !
Voir : https://francearchives.fr/fr/facomponen ... 96985ee888

Avatar du membre
Rigodon d'honneur
Colonel 3ème Hussard
Colonel 3ème Hussard
Messages : 245
Enregistré le : 05 févr. 2018, 23:02

Re: Sanfourche-Fournier Sarlovèze

Message par Rigodon d'honneur » 26 janv. 2019, 23:37

Bernard a écrit :
26 janv. 2019, 18:04
Ce qui est exact par contre, c'est que son fils Alphonse, colonel du 5e hussards, a été fait baron par décret impérial du 28 septembre 1813.
Alphonse n'est pas le fils mais le frère du Gal Fournier-Sarlovèze.
:salut:
"Ils grognaient, et le suivaient toujours..."

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1374
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Sanfourche-Fournier Sarlovèze

Message par Bernard » 27 janv. 2019, 11:23

Rigodon d'honneur a écrit :
26 janv. 2019, 23:37
Alphonse n'est pas le fils mais le frère du Gal Fournier-Sarlovèze.
:salut:
Au temps pour moi ! C'est le frère cadet.
François Fournier-Sarlivèze avait trois frères tous dans l'armée :
- Alphonse, baron d'Empire, colonel du 5e hussards,
- Aimé-Raymond, chef d'escadrons au 30e dragons, plus tard receveur des finances,
- Joseph, capitaine de hussards mort à Zurich en 1799.

Avatar du membre
Bruel
Soldat
Soldat
Messages : 44
Enregistré le : 19 janv. 2019, 14:11

Re: Sanfourche-Fournier Sarlovèze

Message par Bruel » 30 janv. 2019, 20:09

Fournier-Sarlovèze débuta dans la cavalerie de la Garde Constitutionnelle du Roi Louis XVI. Sanfourche du commencer sous le règne de Louis XVI. Hommage et repos de l'âme du Roi Très-Chrétien, Martyr, Louis XVI le Bienfaisant 21 janvier 1793-lundi 21 janvier 2019= 226 ans que le dernier roi de France eu la mort
louis-16.jpg
.