Tombes napoléoniennes

MONUMENTS NAPOLEONIENS a pour objet de mettre en avant le patrimoine napoléonien par et pour les internautes eux-mêmes.

Modérateur : Cyril

Pierremig

Message par Pierremig » 22 nov. 2016, 19:42

Une petite question : je ne vois pas de quel cimetière toulousain il s'agit... L'ancêtre était colonel ?

Maria Kel

Message par Maria Kel » 22 nov. 2016, 19:48

Effectivement, il était colonel. Il repose à Terre Cabade. :salut:

Dominique T.

Message par Dominique T. » 23 nov. 2016, 10:01

Si je ne me trompe, il est passé colonel après l'Empire.
Major au 11e Chasseurs

Cette superbe page Facebook faite par son descendant (bien connu des membres de ce forum).
https://www.facebook.com/Hypolite.Thomas/

Maria Kel

Message par Maria Kel » 23 nov. 2016, 13:29

Effectivement, il a gagné ses derniers galons sous Louis-Philippe. C'est au même moment qu'il a été fait Commandeur de la Légion d'honneur :croixhonneur:

Pierremig

Message par Pierremig » 26 nov. 2016, 17:43

D'accord, un gand homme ! J'avais vu son portrait dans Soldats napoléoniens...
:salut:

Maria Kel

Message par Maria Kel » 26 nov. 2016, 19:36

Oui, en couverture. :aime2:

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 68
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46

Re: Tombes napoléoniennes

Message par la remonte » 30 oct. 2019, 14:36

c'est bientôt le jour des morts à nouveau ,
il m'arrive de parcourir nos vieux cimetières souvent malmenés par les municipalités à force d'aménagements de toutes sortes , or vous le constaterez vous même il est rare d'avoir des inscriptions ( dates de naissances ) qui remontent au delà de la moitié du XIX° siècle .
en fait les concessions funéraires sont des locations d'un terrain communal pour une durée de 15 à 30 ans , le maire n'est pas obligé d'alerter la fin de celles ci et peut reprendre l'emplacement au delà de 2 ans d'expiration .

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 68
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46

Re: Tombes napoléoniennes

Message par la remonte » 01 nov. 2019, 14:21

" Le consul Napoléon Bonaparte prévoit, au moment de son départ pour la campagne de Marengo, de laisser à la postérité le nom des hommes morts en combattant pour la France. L'arrêté consulaire du 29 ventôse an VIII (20 mars 1800) ordonne d'élever des Colonnes départementales « à la mémoire des braves du département morts pour la défense de la patrie et de la liberté » et d'y graver les noms de « tous les militaires domiciliés dans les départements qui, après s'être distingués par des actions d'éclats, seraient morts sur le champ de bataille. "
malheureusement cette belle idée ne sera pas appliquée .
dans mon pays , à Vasouy petite commune près d'Honfleur , il ya une plaque dans la chapelle d'un Charles d'Herval mort à Vilnus suite à ses fatigues en tant que pontonnier à la Bérézina , il était polytechnicien et avait 20 ans .
mais c'est rarissime d'avoir de pareils indications que seules les familles ont réalisé à leurs frais .

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 68
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46

Re: Tombes napoléoniennes

Message par la remonte » 01 nov. 2019, 15:10

Image

en visite dans les Pouilles , je n'ai pas résisté à faire un petit détour à Cannes ,
Cannes 216 av JC , le choc entre Carthage et Rome , bataille dont s'est amplement inspiré Napoléon , à commencer par une campagne surprise par les terres ( ne possédant pas la maîtrise de la mer ) , les Alpes ...
les pertes sont largement comparables à Borodino ou Leipzig et pourtant on ne trouve que cette stèle isolée

vue du champ de bataille
Image

tous anxieux de voir surgir , au dos vermeil
des monts sabins où luit l'oeil sanglant du soleil
le chef borgne monté sur l'éléphant Gétule

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2918
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Tombes napoléoniennes

Message par Cyril Drouet » 01 nov. 2019, 20:22

la remonte a écrit :
01 nov. 2019, 14:21
" Le consul Napoléon Bonaparte prévoit, au moment de son départ pour la campagne de Marengo, de laisser à la postérité le nom des hommes morts en combattant pour la France. L'arrêté consulaire du 29 ventôse an VIII (20 mars 1800) ordonne d'élever des Colonnes départementales « à la mémoire des braves du département morts pour la défense de la patrie et de la liberté » et d'y graver les noms de « tous les militaires domiciliés dans les départements qui, après s'être distingués par des actions d'éclats, seraient morts sur le champ de bataille. "
malheureusement cette belle idée ne sera pas appliquée .
Dans un ancien fil, le projet en question avait été abordé :




L’arrêté consulaire du 20 mars de la même année :
"Art. 1er. Il sera élevé, dans chaque chef-lieu de département, sur la plus grande place, une colonne à la mémoire des braves du département morts pour la défense de la patrie et de la liberté.
Art. 2. Sur cette colonne seront inscrits les noms de tous les militaires domiciliés dans le département qui, après s'être distingués par des actions d'éclat, seraient morts sur le champ de bataille.
Art. 3. Le nom d'aucun homme vivant ne pourra être inscrit sur la colonne, à l'exception de celui des militaires qui, en conséquence de l'arrêté du 4 nivôse dernier, auront obtenu des sabres, fusils, grenades ou baguettes d'honneur.
Art. 4. A Paris, outre la colonne du département de la Seine, qui sera élevée sur la place Vendôme, il sera érigé une grande colonne nationale au milieu de la place de la Concorde.
Art. 5. Les noms des militaires morts après avoir rendu des services d'une importance majeure seront inscrits sur la colonne nationale.
Art. 6. Les conseils de département sont chargés d'arrêter, dans la prochaine session, sur la présentation du préfet, les noms des militaires qui doivent être inscrits sur la colonne départementale.
Art. 7. Les frais des colonnes des départements seront pris sur les centimes additionnels; le ministre de l'intérieur réglera le maximum.
Art. 8. Les frais de la colonne nationale seront pris sur le Trésor public.
Art. 9. Les formes et les dimensions des colonnes seront arrêtées par un jury d'artistes, et approuvées par le ministre de l'intérieur, qui est chargé de l'exécution du présent arrêté."


On déposa pas moins de huit cents projets pour la colonne du département de la Seine. Celui du Picard Bienaimé fut retenu, mais ce fut finalement Molinos qui se vit confier le chantier.
Le 14 juillet 1800, on posa la première pierre place Vendôme et on en resta là…

Pour la colonne nationale de la Concorde, il avait d’abord fallu faire le ménage. La statue de la Liberté démolie, il avait fallu ensuite araser le piédestal de la statue de Louis XV.
Ce même 14 juillet 1800, en présence des Consuls, Lucien Bonaparte posa la première pierre. Celle-ci fut finalement déplacée quelques jours plus tard à l’Etoile. Pourtant, on n’oublia pas pour autant la colonne nationale et au mois de mai 1801, une maquette en bois et plâtre, conforme au projet de l’architecte Moreau, fut érigée. L’impression fut mauvaise et on détruisit le monument, en oubliant la colonne nationale, six mois plus tard.
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli (suite...)
    par Demi-solde » 25 févr. 2018, 09:51 » dans Napoléon à travers les Arts
    7 Réponses
    573 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    27 févr. 2018, 18:03
  • Napoléoniennes de Ligny
    par Joker » 03 juin 2018, 18:52 » dans L'actualité napoléonienne
    2 Réponses
    432 Vues
    Dernier message par Royal Scot's Guard
    04 juin 2018, 18:37
  • Rencontres Napoléoniennes
    par Joker » 31 juil. 2019, 19:34 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    401 Vues
    Dernier message par Joker
    31 juil. 2019, 19:34
  • Gravures napoléoniennes
    par Maria Kel » 03 nov. 2016, 13:47 » dans Napoléon à travers les Arts
    16 Réponses
    2871 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    23 nov. 2016, 16:09
  • Conférences napoléoniennes
    par Joker » 30 avr. 2016, 19:20 » dans L'actualité napoléonienne
    10 Réponses
    1897 Vues
    Dernier message par Joker
    10 mai 2016, 22:51