Palais des Tuileries.

MONUMENTS NAPOLEONIENS a pour objet de mettre en avant le patrimoine napoléonien par et pour les internautes eux-mêmes.

Modérateur : Cyril

Bastet

Message par Bastet » 09 nov. 2016, 12:53

Un magnifique travail virtuose dans une sorte de participation mystique avec un monde disparu virtuellement restitué ,travail de reconstitution qui permet de ne pas oublier que tout ce que l'homme a fait dans le passé est important pour chacun d'entre nous.

:salut:

Maria Kel

Message par Maria Kel » 09 nov. 2016, 15:00

Superbe prose pour applaudir un travail aussi superbe, mon cher minet :salut:

Percier

Message par Percier » 26 sept. 2017, 19:17

petite incursion dans le forum, :salut:
Depuis mon dernier post, j'ai travaillé principalement à l'appartement de l'impératrice sous le Second Empire et commencé à travailler à l'appartement de l'empereur.

Sur le modèle de la vidéo précédente, j'ai réalisé une vidéo d'un peu plus de 7 mn de l'appartement d'Eugénie aux Tuileries accompagnée de valses comme il se doit.

Voici le lien :
https://vid.me/kkRLV

Comme pour les précédentes, pour régler la résolution de la video, il faut passer la souris sur l'image et à partir de la molette en bas à droite régler sur 720p.

Pour mémoire, ces nouveaux appartements correspondent à la partie du premier étage de la façade sur jardin garnie de stores "en toile écrue rayée rouge" comme le décrit l'inventaire visible au début de la vidéo.
On traverse successivement le vestibule d'honneur, au rez de chaussée au centre du palais,( qui date de Louis XIV), puis le vestibule de l'impératrice, l'escalier de l'impératrice (avec la statue "le Taureau romain" de JB Clésinger, 1859), puis l'antichambre des Huissiers (avec le registre où étaient marqués le nom des visiteurs), le salon vert (où se tenaient les dames du palais et le chambellan de l'impératrice, qui l'accompagnaient dans ses sorties et introduisaient les visiteurs), puis le salon rose (salon d'attente des visiteurs), puis le salon bleu ou salon d'audience de l'impératrice.

Pour rappel, l'appartement de l'empereur est situé sous l'appartement d'Eugénie et aménagé en 1857-1858.

Plan de l'appartement de l'empereur en 1858-1867, le jardin est en haut, la cour du Carrousel en bas, dénominations du plan de 1860 ; après 1867, côté cour, les pièces de l'appartement du prince impérial les plus proches du cabinet de travail de Napoléon III sont annexées à l'appartement de travail de l'empereur, l'autre partie (la chambre du prince et les deux salons qui l'entourent) étant concédée au duc de Huescar, fils de la soeur de l'impératrice (thèse de F. Austin-Helibrun)
Image

On y accède côté cour du Carrousel par deux pièces, le salon d'attente (qui ouvre sur le vestibule d'honneur et sur le vestibule ou antichambre de l'escalier de l'impératrice) et le salon des officiers d'ordonnance, où se trouve le bureau du chambellan de service.
Une porte face aux fenêtres dans ce salon permet d'accéder côté jardins au salon des aides de camp (puis des chambellans) avec à droite le salon des huissiers et à gauche le cabinet du conseil. A la suite on trouve le salon des journaux et le cabinet de travail de l'empereur, lequel ouvre sur le cabinet voûté par lequel entre les visiteurs (un escalier, visible sur la vidéo postée plus haut, monte des jardins dans ce cabinet). Tout le décor est conçu sur le même modèle : plinthe importante en acajou (dont j'ai trouvé le profil exact et coté dans le mémoire du menuisier), portes en acajou (dessin aux AN), murs tendus de reps gris ou cramoisi avec baguettes dorées dans les angles, cheminées en marbre de style Louis XIV ou Louis XV de différents marbres (mémoires du marbrier) et entablement à consoles et métopes dorées sur fond blanc en carton pierre, modèles fournis par Knecht.

Au début de l'enfilade côté jardin :
le salon des aides de camp ou des chambellans
les portraits de Napoléon 1er et Joséphine sont ceux qui se trouvaient dans ce salon, le portrait équestre de Napoléon III est une équivalence conservée à Compiègne. La garniture de Beauvais des sièges, pour laquelle B. Chevallier indique qu'elle est "à sujet militaire" ressemble plutôt à la série des "amusements champêtres" qui garnit les sièges du salon des cartes de Compiègne
Par la porte ouverte, le couloir qui sépare les deux enfilades côté cour et jardin, tapissé de papier peint marbré blanc, d'après les mémoires.
Image

par la porte ouverte, le papier peint vert du salon des huissiers
Image

le cabinet du conseil, orné des trois tableaux indiqués par l'aquarelle de F. de Fournier. On y place également un quatrième portrait: celui de Napoléon III par Winterhalter (source : Louvre) ou un portrait du frère de Napoléon III (source : mémoires du duc de Conegliano, chambellan de l'empereur). N'ayant pas trouvé le second, j'ai placé le premier.
La pendule "aux enfants musiciens" est attestée par une gravure par ailleurs très fidèle sur les autres détails de la pièce. Comme chez l'impératrice, il semble qu'une partie importante du mobilier de l'ancien appartement de l'empereur ait été déplacé dans le nouveau (comme la table du conseil décrite dans l'inventaire de 1855, ou le bureau de son cabinet de travail), et cela semble concerner particulièrement les garnitures de cheminées, qui sont absentes du registre d'entrée.

Image

les deux arcades, comme dans les autres pièces, ouvrent sur le jardin, mais dans le cabinet du conseil, un escalier en fer à cheval construit par Lefuel permet de descendre au jardin
Image

le cabinet de travail :
vue de l'angle montré par F. de Fournier, mais ici à hauteur d'yeux (le point de vue est plus bas dans l'aquarelle)
Image

Le mur qui lui fait face, reconstitué à partir des dessins et mémoires consultés aux AN. par la porte ouverte, le portrait d'Eugénie tenant le prince impérial sur ses genoux par Winterhalter, indiqué face à la cheminée par le duc de Conegliano
Image
Modifié en dernier par Percier le 27 sept. 2017, 18:01, modifié 1 fois.

Valerie

Message par Valerie » 26 sept. 2017, 20:35

C'est somptueux !!! Merci et bravo !

Bruno

Message par Bruno » 27 sept. 2017, 15:36

Oui merci encore Percier pour toutes ces vues magnifiques. :salut:

Superbe travail.

Joker

Message par Joker » 27 sept. 2017, 16:58

On ne se lasse pas de votre travail d'orfèvre et la vidéo en lien est un régal. :aime2:
Merci de partager tous ces trésors avec nous. :salut:

Moundir Pacha

Message par Moundir Pacha » 30 sept. 2017, 17:24

Beau boulot citoyen !!! :aime:

Image

:salut:

Avatar du membre
Bruno
Soldat
Soldat
Messages : 79
Enregistré le : 18 janv. 2018, 11:29

Re: Palais des Tuileries.

Message par Bruno » 14 mars 2018, 15:02

Merci encore à vous Percier pour ce travail remarquable que vous nous aviez montré déjà sur le forum d'Albert et que vous enrichissez régulièrement.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Reconstruction du palais des Tuileries
    par barthelemy » 18 mars 2018, 08:26 » dans L'actualité napoléonienne
    24 Réponses
    1144 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    21 mars 2018, 07:22
  • Vente de deux colonnes des Tuileries
    par Belle Poule » 19 nov. 2016, 20:12 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    417 Vues
    Dernier message par Belle Poule
    19 nov. 2016, 20:12
  • Napoléon au sac des Tuileries le 10 Août 1792
    par Joker » 11 août 2019, 19:22 » dans L'actualité napoléonienne
    4 Réponses
    769 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    17 août 2019, 16:09
  • PALAIS VIVIENNE
    par Pierremig » 18 août 2019, 12:18 » dans Salon Ier Empire
    6 Réponses
    1260 Vues
    Dernier message par Rigodon d'honneur
    19 août 2019, 23:49
  • Palais de justice de Paris
    par Maria Kel » 29 janv. 2017, 01:21 » dans Monuments Napoléoniens
    6 Réponses
    1284 Vues
    Dernier message par Saint Clair
    23 févr. 2017, 22:52