Palais des Tuileries.

MONUMENTS NAPOLEONIENS a pour objet de mettre en avant le patrimoine napoléonien par et pour les internautes eux-mêmes.

Modérateur : Cyril

Maria Kel

couleurs

Message par Maria Kel » 27 juil. 2016, 23:37

Vivement demain :bave:

Quand aux contrastes des couleurs à Compiègne, ils sont en effet bien nets :razz:

Image

Je crois avoir lu une fois que l'Empereur aimait ces couleurs franches qui lui rappelaient celui des uniformes (qui devaient être vu de loin, surtout pour les officiers). Voilà le pourquoi de tels contrastes sur les murs, les meubles et autres! :salut:

Par exemple:

Le vert va bien avec le jaune et le blanc. Mais le vert Empire (assez foncé) s'accomode bien d'un rouge vif, comme l'uniforme que porte toujours Sa Majestré le démontre. :mrgreen:

Percier

Message par Percier » 28 juil. 2016, 13:03

Chère Maria,
Cette photographie est splendide, mais montre le salon de musique de l'impératrice, restitué dans son état "Second Empire"! :salut:
Je pensais par exemple à la chambre de l'appartement double de Prince avec ces oppositions violet, marron, vert.
Image

Comme promis, la suite!
Les "pièces noires" désignent les pièces des Tuileries sans fenêtres car placées au coeur du palais, entre les enfilades côté cour et jardin. La plus célèbre est le "corridor noir", qui desservait les logements du personnel dans les combles du pavillon Bullant.

Afin de mieux en comprendre l'articulation, une vue en écorché de cette partie du palais :
Image

de gauche à droite : en haut l'escalier noir, en dessous le passage de l'escalier, puis l'escalier des petits appartements, la garde robe et le passage du cabinet à la chambre.

A droite de l’alcôve, derrière le battant de la double porte, se trouve un passage longuement décrit par le menuisier Fayard. Ce passage est entièrement boisé et peint en « gris impérial ».

Image
Par l’ouverture, on voit le renfoncement où se trouvent les deux battants de la porte de communication avec le Grand Cabinet de l’Empereur. Cette porte servira sous le Second Empire à amener les plats dans cette pièce devenue salle à manger officielle.

A droite en entrant, et à gauche sur la vue ci-dessous, une porte permet à l’empereur d’accéder à l’escalier menant à son petit appartement. Le renfoncement de la porte du Grand Cabinet est à droite de la vue.
Image

Image

Cet escalier débouche dans le Premier salon du petit appartement, ancien appartement de Marie Antoinette, et qui semble peu utilisé par l'empereur. Le sol est en carreaux de pierre, ses marches sont recouvertes de moquette à fleurs et il est éclairé par deux manchons en fer blanc à un bec. Image


A la suite de ce passage, on trouve « l’escalier noir » qui porte également semble-t-il le nom « d’escalier à la rampe d’acajou ».
Image

Cet escalier est essentiel dans la vie quotidienne du palais. En effet, il dessert tous les niveaux, depuis le rez de chaussée jusqu’aux combles du pavillon Bullant. On y accède par le vestibule situé derrière l’hémicycle du salon de musique de l’impératrice. Il est possible ainsi de gagner à l’entresol les bureaux du cabinet topographique dirigé par Baclet d’Albe, au premier étage le cabinet du gardien du portefeuille et au dessus, la salle des réservoirs et chaudières de la petite salle de bains.
Cet escalier en bois est recouvert de moquette à fleurs et éclairé comme le précédent par des manchons en fer blanc.

L’escalier débouche dans le cabinet du gardien du portefeuille, une petite pièce d’environ 3m de côté pour laquelle j’ai repris quelques éléments par rapport à la précédente présentation de cette pièce.
Image

Comme on l’a vu, l’huissier qui a ce titre (Méneval et Fain qui se succèdent alternativement) a en charge pendant 24h la réception des missives qui sont transmises à l’empereur. Les porteurs de ces missives arrivent par la galerie de Diane et y ont accédé en montant l’escalier du pavillon de Flore qui la précède. Un guichet, c’est-à-dire une fenêtre, permet la transmission de ces missives sans que le porteur n’ait à entrer dans le cabinet. Il est aménagé dans la porte –fenêtre feinte aménagée à l’extrémité nord de la galerie, près du vase égyptien.
Image
La partie inférieure de cette porte fenêtre peut s’ouvrir exceptionnellement. Un rideau de velours noir masque le cabinet à la vue, sans doute lors des réceptions.
Image


Le mobilier permet à l’huissier d’assurer sa fonction
Image
Outre la table de bois noirci (réalisée à partir d’un exemplaire provenant du palais conservé au Mobilier National),on uy trouve un fauteuil de veille peint en gris et couvert en velours vert, une armoire qui abrite un lit (très exactement : un fond sanglé pieds en fer, deux matelas avec toile à carreaux, un traversin, deux couvertures de laine), une petite commode en noyer et un chiffonnier, ce dernier d'après un exemplaire provenant du palais et conservé par le Mobilier National.

La pièce est chauffée par un poêle dont les mémoires du peintre et du menuisier donnent les dimensions.

Dans le prolongement du cabinet du portefeuille, une porte ouvre sur le corridor noir qui longe le second salon et le cabinet de travail de l’empereur et débouche dans le premier salon. Son sol est en carreaux de pierre et il est boisé. Ce couloir est éclairé par des lampes bouillottes (10 d’après l’inventaire de 1813). Deux portes sont aménagées dans la boiserie. La première à droite, à hauteur de la porte d’entrée du cabinet, ouvrait sur un passage transformé en escalier particulier de l’empereur. La seconde, à hauteur du décrochement du mur, ouvre sur le cabinet de chaise.
Image

C’est par cette pièce que nous terminons cette déambulation dans les appartements de l’empereur, comme Louis XVIII aurait pu la faire en 1814.

Maria Kel

Message par Maria Kel » 28 juil. 2016, 14:12

Merci de reprendre mon erreur, mon cher Percier. Ce qui prouve mon "noviciat" en la matière :lol:

Je vois davantage votre marron comme jaune foncé.

Je dois avouer que le mélange violet et jaune ne m'a jamais plu, même si sur votre photo c'est davantage réussi qu'en temps normal car le jaune est plus foncé. Dans les contrastes modernes, le jaune est trop clair et donne un effet "pisseux" qui me heurte. :|

Image

Le violet est la couleur la plus difficile à marier. Je le vois très bien avec du rose ou du gris, voir du blanc (si le violet est très soutenu). Aujourd'hui, la mode veut qu'on le mélange au vert style vert anis (teinte n'existant pas à l'époque de Napoléon, bien sûr).

Pour contraster du jaune, je préfère du bleu (comme le blason impériale), du rouge (comme le drapeau espagnol), ou du vert foncé (comme le projet de drapeau impérial que j'ai cherché à reproduire et que je vous montre ci-dessous)

Image

Quand aux cabinets noirs, ils sont dignes du reste :aime2:

avez-vous un autre projet en route?

Joker

Message par Joker » 28 juil. 2016, 18:08

Les cabinets noirs portent bien leur nom.
Quel frappant contraste avec la débauche de couleurs qui caractérise les autres pièces du palais ! :roll:

Quant à votre souci du détail et de la précision, ils me laissent à chaque fois pantois, mon cher Percier. :salut:

Maria Kel

Message par Maria Kel » 28 juil. 2016, 18:59

Percier est le meilleur :razz:

Percier

Message par Percier » 29 juil. 2016, 17:58

Joli drapeau, il rappelle le drapeau brésilien, un autre empire du XIXe s!
Je suis loin d'en avoir fini avec lesTuileries, chère Maria : je vais compléter les pièces déjà réalsées par de nouveaux éléments trouvés dans les documents, et je compte ensuite réaliser l'appartement de l'impératrice, moins documenté que celui de l'empereur, mais suffisamment cependant, et dont vous avez eu un aperçu!
Cher Joker, le souci de précision est guidé par la précision de la documentation :salut: Elle est riche et précise, (et infiniment plus que je ne le pensais avant d'aller aux archives) donc j'en profite!
Je prépare par ailleurs une surprise qui devrait vous contenter!

Maria Kel

Message par Maria Kel » 29 juil. 2016, 18:31

Aaaaah! Nous avons hâte de voir tout cela... :aime2:

Pour le drapeau, je vous remercie. :razz: Je me demande pourquoi le projet de ce drapeau vert n'a pas abouti... :?:

Ça aurait eu une certaine allure de voir la Grande Armée avec de tels étendards :razz:

Percier

Message par Percier » 30 juil. 2016, 17:12

Napoléon, héritier de la Révolution, le drapeau tricolore s'imposait sans doute de lui-même!

Voici donc la surprise :salut:
J'ai achevé ainsi l'appartement d'honneur de l'empereur, c'est-à-dire l'ancien grand appartement de la Reine : vestibule et escalier, salon des pages, premier et second salon.
J'ai déplacé les tabourets et banquettes dans le vestibule, ce qui semble plus logique par rapport à l'inventaire.
L'escalier comprend désormais la volée qui descend au sous-sol, des croisillons aux portes battantes et des vases dans les lanternes.
Les bordures de la tenture et des rideaux du salon des pages sont les bons (ponceau et vert).
Le premier salon, ou salon des aides de camp est doté d'écussons brodés dans la bordure des tentures, des torchères au bon modèle décrit par Jacob, et des génies dans la voussure mieux proportionnés.
Dans le second salon, j'ai augmenté l'intensité du bleu, changé les appliques pour des modèles semblables à ceux des pièces précédentes et surtout modifié la voussure sur le modèle d'un dessin de Nocret pour ce plafond identifié récemment.

Un premier aperçu... en vidéo!, à la manière d'un documentaire :)

https://vid.me/KDeI

Malgré mes efforts, la vidéo une fois postée manque de netteté. Pour compenser cela, il est préférable d'augmenter la résolution à 720 p (cliquez sur la roue crantée en bas à droite de la fenêtre) et de garder la taille de la fenêtre telle qu'elle s'affiche, sans tenter le plein écran. Si certains de nos membres souhaitent l'avoir en meilleure résolution, je peux la leur faire parvenir par MP.

Maria Kel

Message par Maria Kel » 30 juil. 2016, 17:45

Vous méritez l'oscar de la meilleur reconstitution :aime2: :grin:

Percier

Message par Percier » 04 août 2016, 19:23

J'ai refait la première partie, en intervertissant deux séquences dans le salon des pages, et surtout en ajoutant une séquence à la fin qui permet de compléter la bande son... et d'entrer depuis le second salon dans le cabinet de travail pour faire le lien avec la video 2.

Voici un récapitulatif en vidéo des trois parties de l'appartement représentant donc 6 mois de travail :fou: :
1ère partie (appartement d'honneur)
https://vid.me/Uhp6

2e partie (cabinets de l'appartement intérieur)
https://vid.me/qLlf

3e partie (chambre et cabinet de toilette)
https://vid.me/51DV

En prime, un plan pour se repérer! (cliquer dessus pour l'agrandir)
Image

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Reconstruction du palais des Tuileries
    par barthelemy » 18 mars 2018, 08:26 » dans L'actualité napoléonienne
    24 Réponses
    686 Vues
    Dernier message par C-J de Beauvau
    21 mars 2018, 07:22
  • Vente de deux colonnes des Tuileries
    par Belle Poule » 19 nov. 2016, 20:12 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    383 Vues
    Dernier message par Belle Poule
    19 nov. 2016, 20:12
  • Napoléon au sac des Tuileries le 10 Août 1792
    par Joker » 11 août 2019, 19:22 » dans L'actualité napoléonienne
    4 Réponses
    54 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    17 août 2019, 16:09
  • PALAIS VIVIENNE
    par Pierremig » 18 août 2019, 12:18 » dans Salon Ier Empire
    1 Réponses
    20 Vues
    Dernier message par Maldonne
    18 août 2019, 14:08
  • Palais de justice de Paris
    par Maria Kel » 29 janv. 2017, 01:21 » dans Monuments Napoléoniens
    6 Réponses
    1154 Vues
    Dernier message par Saint Clair
    23 févr. 2017, 22:52