Sur la trace du Capitaine Marcel .

MONUMENTS NAPOLEONIENS a pour objet de mettre en avant le patrimoine napoléonien par et pour les internautes eux-mêmes.

Modérateur : Cyril

la remonte

Tres de mayo

Message par la remonte » 28 oct. 2014, 09:25

après la prise du parc d'artillerie , c'est au tour de cette fortification que se déroule la dernière scène de la défense de Madrid ; le cuartel de Conde Duque .

Image

Image

on aperçoit le clocher de l'église de Montserrat ( tableau de Goya )

Image

la remonte

Message par la remonte » 28 oct. 2014, 14:28

sur le Prado , à l'emplacement d'une fosse commune des fusillés .

Image

Napoléon reste à Chamartin ( gare et stade du Real de Madrid aujourd'hui ) banlieue nord qui était à l'époque le palais de la princesse Salm Salm .
Image

" le 17 décembre sous les murs de Madrid , troisième revue de l'Empereur ."
" l'Espagne est un pays très chaud , jusqu'alors nous avions eu un temps assez beau , mais le froid prit tout à coup et le 18 décembre , jour de notre départ pour le royaume de Léon , la neige couvrait le sol , au grand déplaisir du soldat "

la remonte

fichu métier

Message par la remonte » 31 oct. 2014, 17:56

Image
après Madrid , Napoléon et Marcel avec vont partir à l'assaut de la Guadarrama , ce n'est pas la montagne la plus haute mais elle borne l'horizon de la capitale en faisant un hémicycle de roches de granit qui ont servi à construire les édifices vus plus haut .
les pentes sont escarpées et elle dresse un mur entre les 2 Castille .

la remonte

Message par la remonte » 04 nov. 2014, 14:18

au travers de cette quête , vous l'aurez bien compris , il s'agit aussi de comprendre cette guerre d'Espagne . comment d'un allié , on se retrouve avec le pire ennemi et sans doute la vraie raison de la faillite de Napoléon :idea:
il faut voir au musée du Prado les portraits de cette famille royale peinte par Goya , c'est admirable , jamais peinture n'a mieux expliqué l'histoire .
des fronts fuyants , des yeux éteints , des bouches entrouvertes pour la bonté imbécile du monarque , d'autres fronts étroits à la plantation du cheveu basse , des bouches serrées sans dents pour exprimer la gourmandise sexuelle de la reine pour l'ami de la famille , " l'autre " , le ventru Godoy , son obstination , quant au prince héritier , jamais portrait n'aura tant traduit le regard faux , l'aspect général menteur , sournois , cruel ...
c'était tentant de virer tout ce beau monde pour Napoléon .
pourtant Napoléon oublie un peu vite le grand reproche que lui fait le peuple espagnol : Trafalgar :idea: la ruine de sa flotte , sa fierté .
On a fait sur ce forum comme sur d'autres l'inventaire des erreurs de Napoléon : l'Espagne , la Russie , Dresde , Enghien ... jamais on n'évoque le choix de Villeneuve au détriment de Gravina :idea:
voilà un choix qui va s'avérer déterminant dans ses conséquences .
cet amiral espagnol qui a combattu la France révolutionnaire assiste au couronnement de l'Empereur comme ambassadeur , il est conquis . pourquoi ne l'a t-il pas choisi ?
Image

sa capacité et ses conseils en font un commandant bien supérieur au désastreux Villeneuve .
avec lui la mission de couvrir la Manche pour permettre le débarquement en Angleterre de Boulogne et l'insurrection irlandaise , aurait réussi au lieu de quoi la bataille du 15-20 ( Finistère ) annonce la pire défaite de l'Empire et va marquer le tournant de l'Histoire .

il dira à Ste Hélène ; " cette malheureuse guerre d'Espagne a été une véritable plaie , la cause première des malheurs de la France "
" l'affaire fut mal embarquée "
" elle fut mal conduite "
" l'école du soldat anglais "

pourquoi ne s'accuse t-il pas lui même ?

maquette du vaisseau amiral Trinidad considéré comme le plus grand navire de son époque .

Image

la remonte

Message par la remonte » 04 nov. 2014, 17:44

comme beaucoup de vaisseaux démâtés la Trinidad coulera avec la tempête au soir de la bataille ou sera sabordée par son équipage anglais .

Image

la remonte

Message par la remonte » 05 nov. 2014, 14:46

ou Gravina arrivait à réaliser le plan génial de Napoléon ( écarter le temps de la traversée ; Nelson ) , ainsi l'Angleterre redevenait sous une forme ou une autre ; Normande :idea:
le mur d'Hadrien limitait une Ecosse indépendante tout comme une Irlande indépendante ; 2 alliées fidèles à la France .
ou Gravina ( qui ne voulait pas de la confrontation de Trafalgar ) se faisait battre immanquablement ailleurs contre une Navy supérieure , et l' Espagne se retrouvait fautive et débitrice de la France ... :idea:

" les jours suivants , nous traversâmes de forts jolis villes , telles que Médina del Campo et Tordesillas , cette dernière ville est située sur la rive droite du Douro , que l'on pase sur un pont d'une hauteur extraordinaire . le régiment fut logé dans la ville où s'était arrêté l'Empereur , la compagnie de voltigeurs du bataillon fut commandée de service au logement de sa Majesté . plusieurs heures après , Napoléon fit appeler plusieurs voltigeurs de garde et leur fit une ample distribution de jambons et de lard trouvés dans un magasin abandonné par les Anglais "
" les Anglais nous donnent des jambons , nous sommes certains de les rattraper " éclats de rire de Napoléon .
Image

dessous Tordesillas , la ville du traité 1494 ( pour cette raison qu'on ne parle pas espagnol en Afrique )

Image

la remonte

Message par la remonte » 13 nov. 2014, 10:52

dans le film ; Augustina de Aragon , les troupes françaises sont essentiellement des troupes étrangères , Italiens , Polonais , Allemands ... en sait-on un peu plus sur le pourcentage de ces troupes au sein de l'armée d'occupation ? et n'est ce pas une des raisons du manque de cohésion voire d'indiscipline ?

Image

la remonte

Message par la remonte » 20 nov. 2014, 17:35

par un temps affreux , les étapes sont longues à la poursuite des Goddem . beaucoup de temps perdu avec les ponts qui sont coupés systématiquement comme les jarrets de leurs chevaux :(
le Rio Seco n'est pas guéable non plus comme 4 mois plus tôt quand Bessières avec 14 000 hommes défit 50 000 Espagnols .
La victoire de Bessières apporta une grande amélioration à la position stratégique de l'armée française dans le nord de l'Espagne. Enchanté, Napoléon affirmera: « Si le maréchal Bessières a été capable de battre l'Armée de Galice avec si peu de pertes et peu d'efforts, le général Dupont sera capable de renverser n'importe qui il pourrait rencontrer " :roll: quelques jours plus tard ce sera la catastrophe de Bailen .

Image

( c'est pas pour " me mettre en avant " :) mais donner un aperçu de toutes ces toiles historiques qui tapissent le Prado )

LeBarde

Message par LeBarde » 20 nov. 2014, 18:40

-Et se fut pour certains la terrible "Cabréra".Heureux ceux purent en revenir,mais combien hélas.
Vie LUI.

Mathieu Dampierre

Message par Mathieu Dampierre » 21 nov. 2014, 03:24

Merci pour ce splendide reportage " la remonte ". :bravo2: Grâce à vous on voyage à " l'oeil " ! (Que de somptueux tableaux!)

Terrible campagne d'Espagne, préconisée en sous-main par le " diable boîteux ", mal étudiée par Napoléon.
Bainville écrit que Napoléon avait lu sur tout, sauf sur l'Espagne. Il y a probablement un peu de cela. Que pouvait l'empereur attendre de l'Espagne? Il ne la traitait pas comme un allié, mais comme un vassal. Et pourquoi les Espagnols auraient-ils acceptés la " liberté " apportée depuis l'étranger par des missionnaires armés de baïonnette alors que leurs souverains étaient captifs à Bayonne?

:salut:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Croquis du capitaine Marryat
    par Joker » 31 oct. 2018, 20:24 » dans Salon Ier Empire
    6 Réponses
    1728 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    10 nov. 2018, 01:05
  • Le plus grand capitaine de tous les temps
    par Cyril Drouet » 13 nov. 2017, 21:05 » dans Salon Ier Empire
    10 Réponses
    234 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    15 nov. 2017, 17:39
  • 1814. Deux lettres du capitaine Faré.
    par Peyrusse » 30 janv. 2018, 21:47 » dans Salon Ier Empire
    3 Réponses
    149 Vues
    Dernier message par Le Briquet
    05 févr. 2018, 09:19
  • Le capitaine Marbot sauve l'Aigle du 14ème de ligne
    par fanacyr » 27 mars 2015, 16:15 » dans Napoléon à travers les Arts
    15 Réponses
    5600 Vues
    Dernier message par L'ARCHEONAUTE
    15 juil. 2017, 12:54