Doit-on exhumer Napoléon aux fins d'analyses scientifiques ? Se trouve-t-il bien aux Invalides ? A-t-il été empoisonné ? En pleine vague napoléonienne, ces questions ressurgissent.
Demi-solde

Message par Demi-solde » 03 janv. 2017, 14:19

Pour peu que cette gravure soit réaliste… sur la droite de l'image, peut-être sur ce fameux décrochement de l'estrade, masqué ou recouvert par le poêle, doit être entreposé le lourd et volumineux couvercle du monument de faux-porphyre.

:salut:

ClaudeM

Message par ClaudeM » 03 janv. 2017, 17:33

Bruno Roy-Henry a écrit : Je précisais qu'il n'aurait pas été loyal de le laisser s'enfoncer. A quoi Mousquetaire répondait en me trouvant alors bien généreux...
Juste pour sourire, en passant :) je ne suis pas sûr que BRH ait saisi que le propos de Mousquetaire concernant sa "générosité" était ironique... :lol:
Evidemment, s'il l'a compris, c'est moins drôle... :salut:

Mousquetaire

Message par Mousquetaire » 03 janv. 2017, 20:46

ClaudeM a écrit :Juste pour sourire, en passant :) je ne suis pas sûr que BRH ait saisi que le propos de Mousquetaire concernant sa "générosité" était ironique... :lol:
Ironique ? Moi ? Quelle idée ! Jamais de la vie je n'oserais. :oops:
Modifié en dernier par Mousquetaire le 04 janv. 2017, 06:57, modifié 1 fois.

barthelemy

Message par barthelemy » 03 janv. 2017, 23:25

Je cite Demi-Solde :

"Pour la descente du cercueil directement depuis le balcon de la fosse (ce qui contredirait alors Crépinet et « Le Monde Illustré ») ?"

==> compte tenu du poids estimé du cercueil à 1200 kgs.... cela parait irréalisable

Sincèrement, je ne vois ni ne saisis pas très bien ce que vous entendez par "poêle" du cercueil ??

La masse moire recouverte d'une croix que vous évoquez semble bien trop volumineuse sur la 1ère litho pour recouvrir le chariot

:salut:

barthelemy

Message par barthelemy » 03 janv. 2017, 23:27

BRH évoque un projet d'édition résolvant la question de la descente dans la crypte...

Attendons donc !!

:mrd: :mrgreen:

Demi-solde

Message par Demi-solde » 03 janv. 2017, 23:34

barthelemy a écrit :Sincèrement, je ne vois ni ne saisis pas très bien ce que vous entendez par "poêle" du cercueil ??
Le drap funéraire recouvrant un cercueil.
barthelemy a écrit :La masse moire recouverte d'une croix que vous évoquez semble bien trop volumineuse sur la 1ère litho pour recouvrir le chariot.
Pour le chariot, effectivement.
Mais le couvercle du sarcophage en faux-porphyre, lui, ne devait pas être loin...

:salut:

barthelemy

Message par barthelemy » 03 janv. 2017, 23:55

poêle : drap funéraire

==> Merci DS pour cette précision

si je comprends bien, il convient de ne pas confondre le poêle du cercueil avec le poil du masque...

:lol: :tourne: :fou:

Demi-solde

Message par Demi-solde » 04 janv. 2017, 00:18

barthelemy a écrit :Crépinet parle d'un cénotaphe, donc dans son esprit d'un cercueil vide (il était architecte, il savait faire le distinguo entre un cercueil plein et un cercueil vide) : partant de là, faire porter un cercueil allégé par douze hommes n'était pas déraisonnable...
Je ne peux que reprendre ces quelques exemples d'emploi du mot « cénotaphe », peu ou prou contemporains de Crépinet, avec une signification quelque peu différente de celle que nous connaissons aujourd'hui :

http://www.napoleon1er.org/forum/viewto ... 0&start=87

A noter que le monument de faux-porphyre fut a priori effectivement vide durant 8 ans, puisque terminé en 1853. On peut trouver, publiées justement en 1853, ces gravures :

Image

:salut:

Maria Kel

Message par Maria Kel » 04 janv. 2017, 10:41

Donc, en 1853, c'était bien un cénotaphe. Reste à savoir si ça l'est encore ou non :?

Demi-solde

Message par Demi-solde » 04 janv. 2017, 17:48

Bruno Roy-Henry a écrit :Le couvercle du sarcophage n'était pas dans la crypte, si l'on en croit un dessin d'époque produit par Rétif.
Image

On trouverait donc deux configurations représentées sur des dessins d'époque.


Et puisque l'on parle de « cénotaphe », quelqu'un a-t-il une idée de ce que sont devenus les deux cercueils vides de Napoléon ? A savoir les deux cercueils identiques au sien, décorant le char funèbre pour l'un :
 »Le char impérial semblait résumer en lui toute la pensée de la cérémonie ; il se composait de cinq parties bien tranchées : 1° le socle ; 2° le piédestal ; 3° les cariatides ; 4° le bouclier ; 5° le cénotaphe.
(…)
Le CENOTAPHE, reproduction fidèle du cercueil de NAPOLEON ; était voilé d'un long crêpe violet, semé d'abeilles d'or. »
Image


Et le catafalque des Invalides pour l'autre :
« Au dessus des socles, une coupole brillante en forme de dôme, dont l'intérieur est décoré en satin blanc, et l'extérieur entièrement doré, tout autour des faisceaux d'étendards ; et au-dessous même de la coupole, une représentation exacte du cercueil qui renferme les restes de NAPOLEON, la partie inférieure du catafalque étant disposée pour recevoir le vrai cercueil après la présentation. »
Image


:salut: