Quel est le meilleur portrait de Napoleon

Doit-on exhumer Napoléon aux fins d'analyses scientifiques ? Se trouve-t-il bien aux Invalides ? A-t-il été empoisonné ? En pleine vague napoléonienne, ces questions ressurgissent.
ClaudeM

Message par ClaudeM »

C'est le même masque, c'est sûr, je vois que vous ne le reconnaissez, finalement... Mais ça n'est pas cette photo.
Et je ne vois pas où vous voyez des noyaux??? :fou:
Enfin, ça vous permet de repasser votre morphing Walewsky improbable. Qui se sent morphing, qu'il se mouche... :lol:
:salut:

ClaudeM

Message par ClaudeM »

Fieffé menteur
Mon dieu, quelle élégance. Il n'y a que vous qui pouvez vous permettre votre extrapolation, amusante, comme dit Bastet, mais enfin, pas de très bon goût non plus? :sommeil:
Allez! On se calme, on prend sa tisane on fait un gros dodo, et on revient plus poli. Merci.
:salut:

ClaudeM

Message par ClaudeM »

la preuve de votre mensonge aurait éclaté au grand jour !
:non:
J'ai dit plus poli, Infernet.

Image

"Aménagement" de dessin fourni par Infernet.

Qui a rajouté des quenottes, qui a ouvert les yeux en ne leur donnant pas la bonne inclinaison, qui a dessiné les sourcils? Ca ne s'appelle pas du trucage? On dit l'hôpital qui se moque de la charité.
Comme je le disais plus haut, vous seul avez ce droit!
Ca reste une plaisanterie, revenez sur terre. :Ane:
:salut:

Albertuk

Message par Albertuk »

Bonsoir
Albertuk et ClaudeM adhèrent (tout en y adhérant pas ? ) à la thèse officielle qui fait du masque signé par Antommarchi, celui de Napoléon.

Je crois avoir déjà expliqué que, pour moi, TOUS les masques mortuaires de Napoléon sont des faux, car il n'y aurait eu QUE la partie faciale d'authentique éventuellement. Le reste du crâne est un montage total.
Quant à la partie faciale, elle a été certainement arrangée en 1833 pour passer à la postérité. Arrangée ne veut pas forcément dire changer la physionomie de Napoléon, et donc on constate que le masque Antommarchi est effectivement compatible avec les mesures prises par Ibbetson, et avec les proportions respectée par les artistes (officiels) dans les tableaux de Napoléon. Je précise officiel car un artiste (tel que Eastlake) à qui l'on n'aurait pas fourni ces proportions, et pour qui le sujet n'a pas "posé" pendant des heures, laisserait potentiellement glisser des erreurs. C'est humain.
Par ailleurs, une caricature -très proche du masque officiel- est "officiellement" celle de Gourgaud...
Une autre rumeur parlait plutôt de celle de Cipriani. En tout cas, c'est le même auteur, Ibbetson, qui penchait plutôt sur le côté caricatural dans ses dessins, comme on le sait. Donc inutile de prendre ses dessins pour des chefs d'oeuvre d'exactitude.
Il convenait donc de visualiser leurs délires (qui sont ceux de tous les "légalistes") pour bien se pénétrer de l'invraisemblable ramassis de mensonges qui est opposé à ceux qui tiennent pour le "death-masque of Napoleon"...
Merci pour les délires. Votre façon de critiquer me rappelle le forum BRH où l'on se fait incendier verbalement dès que l'on propose une explication qui diverge des autres :(
Quant au death-mask du RUSI, il me semble que la cause est entendue, pour ceux qui veulent bien l'entendre: il faisait partie d'une collection dite Essling, qui n'appartenait nullement à la famille Essling-Masséna, qui a été refourguée par un escroc notoire (Reeves) à un Anglais naïf, qui l'a placée en prêt long terme dans un musée (le RUSI), avant de la lui vendre (août 1939) après qu'il ait appris que son vendeur était un escroc (article du John Bull), et que ledit musée ne s'est rendu compte de la duplicité que vers la fin des années 1950 après expertise française (Jousset). Si, après tout ce circuit tordu, quelqu'un continue de croire objectivement (sans thèse à défendre) que ledit masque est authentique, la cause est sans espoir. Pour tous les autres, l'année 2010 se termine sur la résolution d'une énigme qui aura perduré une bonne dizaine d'années sur l'authenticité de ce masque...

:salut:

ClaudeM

Message par ClaudeM »

Vous avez inversé l'image du death mask
Franchement,Infernet, je ne sais pas de quel côté est la photo. La "cicatrice" devrait suffire pour le savoir. Mais si elle est inversée, vous appelez ça un trucage?
Mais toutes les images de votre morphing, alors, sont des faux, puisqu'elles sont extrapolées... :fou:
D'ailleurs, correction, et c'est le bouquet: la vôtre est inversée, car les Antommarchi découvrent des dent côté gauche de la bouche et non côté droit, comme sur votre montage. Voici la peuve.
Image

L'arroseur arrosé, en somme...
Allons, revenons à nos moutons, et je vous rapelle l'intitulé du sujet 'le meilleur portrait de Napoleon"... Vous avez pris la liberté d'y glisser vos montages arrangés, souffrez qu'on vous renvoie l'ascenseur... et pas la censure...
:censure: :salut:

Albertuk

Message par Albertuk »

Bonjour
sujet 'le meilleur portrait de Napoleon"...
C'est vrai, nous commencions à oublier le sujet proposé par d'Hautpoul. D'après Bertrand (cf Cahiers, 6 mai), Ibbetson et Marryat sont venus le matin du 6 mai pour faire des croquis. Celui de Marryat a paru avoir fait un profil assez ressemblant.

Duncan Darroch, lui, a préféré le dessin de Rubidge car il a écrit: A miniature painter here, a Mr. Rubige, has taken a very happy likeness of Napoleon after death.

Albertuk

Message par Albertuk »

Tout en n'adhérant pas à la thèse Veauce, vous y adhérez quand même...
Il me semble que Veauce défendait "son" masque, non? Et l'aurait vendu au Musée de l'Armée pour une coquette somme. Veauce avait effectivement compris que seule la partie faciale pouvait être authentique car, de sa maison du Surrey en Angleterre, il avait lancé des avis de recherche par voie de presse pour savoir ce qu'il était advenu de la partie craniâle prise par Burton. Ce qu'il ne savait pas alors (sans que je ne me l'explique, car les écrits existaient depuis 100 ans environ) c'est que Burton avait détruit cette partie-là.

Le grand problème de cette affaire de masque, qui aurait dû rester sur un plan historique, est qu'elle a été rendue confuse par l'intervention des collectionneurs qui ont brouillé les pistes. Par exemple, la sortie du masque Arnot au milieu du XIXè siècle correspondait certainement aux critiques du masque officiel Antommarchi. Alors un faussaire aurait sans doute repris ce masque et l'aurait "retouché" pour en faire un autre qui aurait mieux ressemblé à ce que les gens s'attendaient. Il a fait mouche car le public s'y est intéressé. Mais, pas de chance, Arnott lui-même nia avoir fait un tel masque ! Quant au masque Rusi?

Quant au masque Rusi, vous rejetez mon résumé sans en proposer un autre. Alors, selon vous, quid du circuit de ce masque? Jusqu'à présent, nous avons mis en lumière une série d'escroqueries à son sujet... Il est possible qu'un faussaire l'ait créé suite à différents écrits parus au début du XXè siècle. Pour ma part, je miserai sur une date de création en... 1921, centenaire de la mort de Napoléon oblige. Un zozo se serait permis de sortir sa version du masque :| Mais, bon, c'est seulement une supposition. Je ne suis pas le seul à en faire ici, je crois :razz:

:salut:

ClaudeM

Message par ClaudeM »

L'anto en marbre dont s'st servi Napnap n'est pas inversé.
Il est forcément inversé. Infernet, nier l"évidence ne vous donne pas raison.
Je m'étonne qu'un chercheur comme Albert se laisse aller à la facilité de défendre un menteur...
Vous êtes décidément buté et grossier. Comme vous dites, les lecteurs jugeront.
:salut:

Albertuk

Message par Albertuk »

Cher Infernet
Vous soutenez que le death-mask du Rusi faisait partie d'une collection dite Essling, qui n'appartenait nullement à la famille Essling-Masséna, mais vous ne fournissez que le témoignage de Jacques Jousset qui semble -lui aussi- avoir été un menteur.
Le masque vendu en 1939 au RUSI faisait partie de cette collection "Essling" (cf article du Times). Nous avons depuis admis que c'était bien le masque Rusi en question.
Pourquoi accusez-vous Jousset de menteur? Pour sa simple erreur de vente/achat en 1939? Je n'ai pas son article pour juger.
Auparavant, le Rusi n'avait aucun doute en 1939 sur la provenance dudit masque.
Ah? Quelle provenance donc? Celle d'un simple quidam, Reeves dit "de Bourbon", qui aurait probablement couché le nom "Essling" sur un faux certificat pour faire une bonne vente à Alder?
Vous continuez en nous assurant que ce death-mask a été refourguée par un escroc notoire (Reeves) à un Anglais naïf. Mais, finalement, en dehors des déclarations des complices Veauce, Jousset et Mac Carthy, vous n'en avez aucune preuve tangible.
Voir l'article dans le John Bull, qui a découvert et écrit que Reeves était un escroc.
BRH lui-même n'en sait pas davantage.
Alors pourquoi être certain de l'authenticité dudit masque Rusi? Au plus, il devrait s'agir de supposition.
Qu'est-ce qui vous permet d'affirmer que Reeves était un escroc notoire ?
Enquête et article dans le John Bull de 1935. Reeves aurait pu attaquer le journal, très populaire à l'époque (au moins 1 million d'exemplaires de tirage) mais s'est plutôt mis en sourdine car rien ne transpire sur lui depuis...
Je pense que Scotland Yard était au moins aussi efficace que la police française dans les années 30 et que si notre Reeves avait été un escroc notoire, il aurait fini sa carrière sous les barreaux !
Il aurait fallu que quelqu'un porte plainte contre lui... Alder, comme d'autres escroqués, n'y avait pas intérêt car il n'aurait jamais récupéré son argent, et serait passé pour un pigeon. Réputation oblige. Le plus simple était de se débarrasser de cette "collection Essling". C'est la logique même.
Quant à soutenir que ledit musée ne s'est rendu compte de la duplicité qu'en 1956 après l'expertise Jousset, c'est vraiment prendre les Anglais pour de parfaits crétins ! Or, dans le domaine de l'art, leurs experts valent bien les nôtres, s'ils ne sont pas meilleurs...

On se trompe même aujourd'hui sur des oeuvres d'art (eg scandales de cette décennie), même chez les grands noms des salles de vente anglo-saxonnes.
D'ailleurs, BRH a démontré que des objets de la collection "Essling" continuaient à être vendu dans le monde, provenant du Rusi, sans la moindre allusion au Reeves en question...
Cela se comprend car ce fut l'attitude d'Alder lui-même: cacher le nom de Reeves au risque de voir sa collection réduire à zéro... Doit-on cependant considérer cette tactique de collectionneur comme preuve historique de l'authenticité d'une pièce? :fou:

ClaudeM

Message par ClaudeM »

Pour l'inversion de l'Antommarchi, je n'en sais rien. Peut-être ClaudeM a-t-il raison ? (Infernet)
Ah! Tout de même.
Vous êtes décidément buté et grossier. (ClaudeM)
Je retire buté.
Il peut toujours contacter Napnap sur le forum idoine. Ce dernier se fera un plaisir de le renseigner sur son travail, je pense...
Je n'ai pas besoin d'interroger Napnap, c'est une certitude.
Quand a retirer une partie du visage, c'est du délire. Est-ce qu'un profil c'est un visage dont on a retiré une moitié? :fou:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Portrait général Rivaud
    par Monnet de Lorbeau » 01 nov. 2015, 10:04 » dans Napoléon à travers les Arts
    1 Réponses
    658 Vues
    Dernier message par L'ARCHEONAUTE
    02 nov. 2015, 10:11
  • Identification portrait officier
    par frama69 » 27 avr. 2015, 15:00 » dans Objets napoléoniens
    18 Réponses
    4364 Vues
    Dernier message par Loïc Lilian
    03 mai 2015, 18:34
  • Portrait de Lucien Bonaparte
    par Joker » 15 oct. 2019, 19:13 » dans Napoléon à travers les Arts
    0 Réponses
    455 Vues
    Dernier message par Joker
    15 oct. 2019, 19:13