Ultimes contestations des légalistes !

Doit-on exhumer Napoléon aux fins d'analyses scientifiques ? Se trouve-t-il bien aux Invalides ? A-t-il été empoisonné ? En pleine vague napoléonienne, ces questions ressurgissent.
nicky

Message par nicky »

:sommeil: :sommeil: :sommeil: :fou:

Joker

Message par Joker »

Attention à l'indigestion, donc !
On pourrait croire à une tentative d'empoisonnement... :demoniaque:

Joker

Message par Joker »

Pour conclure dans un sens ou dans l'autre, il conviendrait de savoir de quoi souffrait exactement l'abbé Buonavita en quittant Sainte-Hélène et de quoi il est décédé douze ans plus tard.
Sans ces informations, il me semble difficile de faire le lien entre ces événements, sinon en extrapolant de manière quelque peu abusive...

Drouet Cyril

Message par Drouet Cyril »

Il parait bien peu probable que l'on ait fait embarqué un mourant sur un navire en partance pour l'Europe.
La santé de l'abbé (âgé de 69 ans) était certes fragile, mais Buonavita n'était point à l'article de la mort.
Il avait été frappé d'une crise d'apopléxie et soumis à la saignée. Quand Montholon vint prévenir Lowe, il lui confia seulement que sa santé devenait "de plus en plus précaire".
Aujourd'hui, on s'interroge plutôt sur l'hypothèse selon laquelle l'état de santé de l'ecclésiastique aurait en fait constitué un prétexte pratique pour correspondre avec l'Europe.


Salutations respectueuses.

Joker

Message par Joker »

On sait que l'abbé était très lié avec Madame Mère et la famille Bonaparte.
L'hypothèse que vous évoquez selon laquelle il aurait pu être un messager est donc à tout le moins parfaitement plausible. :)

Drouet Cyril

Message par Drouet Cyril »

Avant son départ, l'abbé vint faire ses adieux à l'Empereur. C'est au cours de cet entretien, devant Marchand, que Napoléon lui confia ce qu'il avait à dire à sa famille en arrivant en Europe.
De plus, il fut chargé de transmettre de la part de Bertrand une lettre pour Fesch et une copie de l'appel à lord Liverpool, de la part de Montholon, une lettre pour Pauline et de la part d'Antommarchi, une lettre pour le chevalier de Colonna.
Plus très frais le facteur, mais facteur quand même.


Salutations respectueuses.

Joker

Message par Joker »

Sait-on si c'est son état d'ecclésiastique qui lui a épargné d'être fouillé avant son départ de Sainte-Hélène ?
En choisissant un vieil abbé décrépi et malade comme messager, l'Empereur avait joué finement le coup. :)

Drouet Cyril

Message par Drouet Cyril »

Sait-on si c'est son état d'ecclésiastique qui lui a épargné d'être fouillé avant son départ de Sainte-Hélène ?
Martineau (Napoléon à Sainte-Hélène) liste les lettres transmises à l'abbé et n'évoque aucun contretemps à leur transmission.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Révélations ultimes
    par Maria Kel » 15 août 2016, 00:42 » dans Napoléon post-mortem
    2 Réponses
    1836 Vues
    Dernier message par ClaudeM
    19 août 2016, 10:58