Etude Sainte-Héléne

Doit-on exhumer Napoléon aux fins d'analyses scientifiques ? Se trouve-t-il bien aux Invalides ? A-t-il été empoisonné ? En pleine vague napoléonienne, ces questions ressurgissent.
d'hautpoul

Etude Sainte-Héléne

Message par d'hautpoul »

Bonjour
Dans la revue du SN- No-458-

Etude STH/
--Nouvelle hypothèse sur la mort de Napoleon,par le docteur J P Pouillot et Emmanuel Blanchard(la maladie hémolytique méditerranéenne -type B-ou "favisme")

--Le tableau de Marie-Victoire Jacquotot Masque Funéraire de Napoleon.par A Lajoix

amicalement :salut:

Brumaire

Message par Brumaire »

Je viens de terminer la lecture de cet article, et cette nouvelle thèse est très séduisante, car elle réussit à expliquer à la fois l'ensemble des symptômes décrits chez l'Empereur à Sainte-Hélène, mais aussi le teint "olivatre" qui le caractérisait depuis son enfance!!

Une hypothèse "génétique" qui pourrait à l'avenir devenir la thèse incontournable!!!

A suivre donc!! :razz:

:salut:

averell00

Message par averell00 »

Cher D'Hautpoul,
Cher Brumaire,

Serait-il possible de recevoir par courriel une copie de ces deux articles ?

Jean-Baptiste Muiron

Message par Jean-Baptiste Muiron »

Une hypothèse "génétique" qui pourrait à l'avenir devenir la thèse incontournable!!!
Cher Brumaire, pourriez vosu nous en dire plus, en résumant s'il est possible ?

Merci.

:salut:

Brumaire

Message par Brumaire »

:salut: A défaut de pouvoir vous envoyer l'article, je vais m'efforcer de vous le résumer afin que vous puissiez tous vous faire une idée plus précise de la thèse nouvellement développée :


Selon le docteur Pouillot et Emmanuel Blanchard, la mort de Napoléon aurait donc été provoquée par la combinaison de deux facteurs :

-Le premier serait un déficit en Glucose-6-phosphate déshydrogénase, une enzyme présente dans les globules rouges et qui entraîne une fragilité constitutionnelle des globules (et donc leur rupture) si elle est produite en insuffisante quantité. Cette maladie hémolytique appelée favisme, responsable donc de la destruction des globules rouges, pourrait expliquer la jaunisse fréquemment retrouvée dans les descriptions faites de l'Empereur aux différents âges de sa vie, et qui aurait été à tort interprétée à l'époque comme une hépatite chronique.

-Le deuxième facteur serait l'administration régulière de calomel, traitement destiné à soigner sa soi-disante "hépatite", et qui aurait joué le rôle d'un véritable "catalyseur" des effets nocifs du favisme sur l'état de santé de l'Empereur en l'intoxicant de mercure.


Pour précision, l'Empereur reçut une dose considérable de calomel 48h avant son décès par l'intermédiaire de Marchand...
Enfin, près d'un homme corse sur cinq est atteint de favisme, il s'agit en effet d'une maladie génétique à tropisme méditerranéen.

Cordialement, :salut:

Jean-Baptiste Muiron

Message par Jean-Baptiste Muiron »

Merci Brumaire. :salut:

Voilà qui ouvre certaines nouvelles perspectives ... et certains débats également.

:salut:

d'hautpoul

Message par d'hautpoul »

bonjour
"Voilà qui ouvre certaines nouvelles perspectives ... et certains débats également"J B Muiron
Oui mais surtout qui "rajoute" à la mozaïque de pathologies dont souffrait Napoleon! et qui auraient de toute façon fait mourir l'Empereur ,empoisonné ou pas à quelques mois prés .
Sans vouloir relancer "certains débats",déjà les spécialistes qu'étaient les professeurs de médecine coloniale-Dr Abbatucci et de Mets (prix de médecine coloniale en 1936-37) parlent entre autre ,d'amibiase,hors comment soigne -t-on cet état maladif ? avec des médicaments à base d'Arsenic
les débats ne seront jamais clos! :roll:
:salut:

Jean-Yves

Message par Jean-Yves »

comment soigne -t-on cet état maladif ? avec des médicaments à base d'Arsenic
Mais ne croyez-vous pas que si napoléon avait pris des médicaments de cette sorte à Ste-Hélène les mémoriaslites qui notaient tout ce que faisait l'Empereur en parlerait et il ne me semble paqs que, dans ses mémoires O'Meara dit qu'il ait donné de tels remèdes.

Jean-Baptiste Muiron

Message par Jean-Baptiste Muiron »

Cher Jean-Yves, voyez l'autre sujet ouvert par Albert sur les origines de la mort du Roi Georges III (article de Sciences et Vie je crois) : présence d'arsenic, véhiculée par d'autres médicaments (antimoine notamment).

Reste à savoir si l'antimoine faisait partie à un moment (1805 date d'un cheveu de Napoléon ayant déja de l'arsenic)) ou à un autre (1818-1821) certains de ces médicaments véhiculant l'arsenic ?

:salut:

d'hautpoul

Message par d'hautpoul »

"Ste-Hélène les mémoriaslites qui notaient tout ce que faisait l'Empereur "Jean-Yves

Il conviendrait plutôt d'écrire : "les mémorialistes qui s'éfforçaient de noter presque tout ce que faisait l'Empereur"

La grande majorité des archives anglaises n'ont pas été éditées,on pourrait avoir des surprises !!
:salut:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Sainte-Hélène...
    par Christophe » 18 avr. 2016, 08:35 » dans Napoléon à travers les Arts
    4 Réponses
    1813 Vues
    Dernier message par La Béquille
    03 mai 2016, 13:20
  • Sainte-Hélène à Malmaison.
    par Joker » 06 sept. 2018, 20:36 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    573 Vues
    Dernier message par Joker
    06 sept. 2018, 20:36
  • A la découverte de Sainte-Hélène.
    par Joker » 03 août 2019, 19:29 » dans Napoléon à travers les Arts
    1 Réponses
    461 Vues
    Dernier message par Royal Scot's Guard
    03 août 2019, 21:59
  • En direct de Sainte-Hélène...
    par Joker » 06 nov. 2017, 20:07 » dans L'actualité napoléonienne
    2 Réponses
    305 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    29 nov. 2017, 16:21
  • De Napoléon à Sainte-Hélène
    par Joker » 03 avr. 2019, 19:51 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    612 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    03 avr. 2019, 21:52