Bathurst

Doit-on exhumer Napoléon aux fins d'analyses scientifiques ? Se trouve-t-il bien aux Invalides ? A-t-il été empoisonné ? En pleine vague napoléonienne, ces questions ressurgissent.
Albertuk

Bathurst

Message par Albertuk »

Bonsoir

Pour les substitutionistes, j'ai trouvé une lettre dans les "Bathurst Papers" qui présente un intérêt. Un certain William Richard Hamilton (peut être celui qui avait acheté la pierre de Rosette) écrit à Lord Bathurst, de Paris, le 24 août 1815, pour lui communiquer qu'il a commandé auprès de Denon un ensemble de médailles de Napoléon pour 600 francs. De plus, il s'occupe aussi de la commande d'un tableau de Napoléon mais lui demande si ce qui compte est plutôt la ressemblance de Napoléon que l'originalité de l'artiste, et il semble comprendre que c'était la ressemblance que Bathurst recherchait.

Bien entendu, on peut supposer que Bathurst veut simplement acquérir quelque souvenir de l'Empereur déchu comme d'autres l'ont fait, et comme Hudson Lowe le fera aussi après la mort de Napoléon. Mais, quand on connait la mentalité très aristocrate de Bathurst, son penchant plutôt "ultra" et anti-napoléonienne, et ses consignes envers le "Général Buonaparte", on peut se demander si ses commandes eurent d'autres raisons.

A voir.

GARCINION

Message par GARCINION »

Bonjour Albertuk,

Quelque nouveauté par rapport à ce tableau? Avez-vous par hasard appris quelle oeuvre Lord Bathurst a t-il fini par acquérir?

Amicalement,

Albertuk

Message par Albertuk »

Cher Garcinion

Malheureusement je n'ai pas d'autre détail pour le moment. La totalité de la correspondance Bathurst est en possession de sa famille qui ne la laisse pas accéder aux recherches... On n'en connait donc que des morceaux aux travers des autres correspondants (officiels pour la plupart, comme Liverpool puis Peele) avec qui il communiquait, et aussi à travers la seule publication des Bathurst Papers. Celle-ci fut faite en 1923 par Francis Bickley, du British Museum, par obligation de "Historical Manuscript Commission" concernant les archives historiques déténues de façon privée. Cette publication n'est qu'un extrait de la correspondance Bathurst.

MEAUX

Message par MEAUX »

Effectivement,
L'on peut encore remarquer que beaucoup de documents sont encore inconnus de nos jours!
tous les secrets ne sont pas encore révélés!
mais petit à petit, nous voyons plus clair!!!

Surcouf 35

Message par Surcouf 35 »

Bonjour Albertuk,

Je souhaiterais savoir si Lord Bathurst connu, comme sa girouette (veuillez excuser ce terme qui à mes yeux résume davantage Hudson Lowe que celui de Tortionnaire) le ressentiment de la population britannique pour les vexations abondamment transcrites de l'illustre captif de Saint Hélène, ou Hudson Lowe fut-il le seul à en patir durant de longues années....

De même, pour en revenir aux achats de décorations, Lord Bathurst a t-il été le destinataire final de la tenue de l'Empereur prise je crois par les prussiens au soir de Waterloo...Ou pour le moins a t-il pu par la suite se la procurer ?
Merci de vos réponses

Albertuk

Message par Albertuk »

Bonsoir
Je souhaiterais savoir si Lord Bathurst connu, comme sa girouette (veuillez excuser ce terme qui à mes yeux résume davantage Hudson Lowe que celui de Tortionnaire) le ressentiment de la population britannique pour les vexations abondamment transcrites de l'illustre captif de Saint Hélène, ou Hudson Lowe fut-il le seul à en patir durant de longues années....
Hudson Lowe fut le seul à en pâtir. Et le gouvernement britannique (dont Bathurst) le lâcha plutôt lâchement, à mes yeux, car Lowe devenait bien trop impopulaire. Par souci de l'éloigner de Londres, sans doute, afin que son impopularité ne retombe pas sur le gouvernement, on l'envoya à Ceylan avec la promesse d'y devenir gouverneur. Mais ce remplacement ne fut jamais fait et on devine l'aigreur de Lowe à ce sujet.
L'impopularité de Lowe vînt essentiellement de l'oeuvre de O'Meara à son retour à Londres. Ayant perdu tout emploi auprès de l'Amirauté, et ne pouvant pas s'en prendre ouvertement au gouvernement qui ne l'avait pas soutenu comme il se laissa à espérer, il s'en prît à leur sbire, Lowe. O'Meara poussât même le bouchon en laissant entendre que Lowe lui avait fait entendre qu'il souhaitait que le docteur empoisonnât Napoléon. Ce qui était faux bien entendu, et O'Meara se rétracta vite en disant qu'il n'avait dit chose pareille, mais la rumeur courût j'imagine, voire... court encore :fou:
De même, pour en revenir aux achats de décorations, Lord Bathurst a t-il été le destinataire final de la tenue de l'Empereur prise je crois par les prussiens au soir de Waterloo...Ou pour le moins a t-il pu par la suite se la procurer ?
Je n'en ai aucune idée. Qu'il ait pu se la procurer, pourquoi pas, comme tout quidam aurait aussi pu le faire. J'avais cru comprendre que c'était Blücher qui avait récupéré les effets de l'Empereur saisis par les Prussiens au soir de Waterloo. Mais, bon, je ne connais pas ces détails-là.

Surcouf 35

Message par Surcouf 35 »

Merci de votre avis éclairé. Dans le genre personnage complexe il faut reconnaître qu' O'Meara était de premier choix...
Concernant le second point je posais la question car il me semblait avoir lu que Blücher avait offert les effets de l'Empereur au Roi Georges mais je ne suis plus sur...