Sur la trace des Duellistes

Théâtre, cinéma, télévision, radio, internet, littérature, bande dessinée, peinture, sculpture, figurines, musique, etc...

Modérateur : Cyril

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 621
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Sur la trace des Duellistes

Message par la remonte »

enfin le château de Meysses que Fournier acheta pour sa maîtresse italienne
Image
appartenant un temps au diocèse pour héberger du monde , il a perdu ses cheminées latérales et la forme de sa toiture , il se trouve à quelques dizaines de mètres au dessus de la pyramide

Image

la rade qui monte au château est assez longue mais elle n'est pas celle de la rencontre avec Laura , c'est donc une fausse piste et il nous faut chercher ailleurs.
les propriétaires , charmants , se font forts de transmettre à leurs amis cette recherche , avec déja quelques pistes ...
Image

pourtant quand on se trouve devant le château , on a bien cette masse sombre à gauche qui correspond au Plantier au dessus de Sarlat , d'où ma confusion .
c'est une rade encaissée , pas simplement un sentier de parc , donc celle d'un jardin public ( Perigueux ? ) ou d'une propriété privée ? à suivre
Modifié en dernier par la remonte le 08 juin 2020, 14:51, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 3107
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Sur la trace des Duellistes

Message par Demi-solde »

Qu'est-ce que c'est bien d'avoir un envoyé spécial !

Merci, cher la remonte, d'avoir "sacrifié" votre week-end pour nous offrir ce reportage et ces photos ! :)


Cordialement

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 621
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Sur la trace des Duellistes

Message par la remonte »

c'est le bon côté d'aller aider les clients à remplir leurs feuilles d'impôts ... donc pas vraiment un sacrifice , j'en ai profité pour voir la maison natale du Maréchal Lannes à Lectoure , on comprend mieux le tempérament d'un gamin élevé entre les remparts et les sous terrains , une vie de petit gascon dans un cadre propre au roman de cape et d'épée tout comme pour Fournier
Image


Monpazier se remet de son déconfinement après la tourmente Ridley Scott qui a tout juste eu le temps de finir ses séquences françaises .
par contre pas pu trouver de contemporains de 1976

Image

Avatar du membre
Turos M. J.
- Chirurgien en Chef Gde Armée -
- Chirurgien en Chef Gde Armée -
Messages : 580
Enregistré le : 21 juil. 2017, 17:10
Localisation : Varsovie Pologne

Re: Sur la trace des Duellistes

Message par Turos M. J. »

la remonte a écrit :
08 juin 2020, 09:24
devinez où j'ai dormi ce week end ? ;)
Mes remerciements pour ces photos. J'aime aussi beaucoup le film Ridley Scott et encore plus le roman de Joseph Conrad (en polonais Józef Korzeniowski). Et je pense que les deux héros ne se sont pas duels quelque part sur la route polonaise de la Grande Armée.
PS.
... et n'a pas rêvé du duel ;)

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Capitaine
Capitaine
Messages : 2035
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Sur la trace des Duellistes

Message par C-J de Beauvau »

Trouvé sur dailymotion pour ceux qui .............................





:salut:

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 621
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Sur la trace des Duellistes

Message par la remonte »

merci ,
toute la magie du film réside dans l'éclairage
Image
samedi soir dans les rues mouillées de Sarlat , l'atmosphère était celle du film comme ci dessus
non pas l'éclairage à l'huile de noix comme autrefois mais de nouvelles lampes à vapeur de sodium basse consommation qui évitent les pollutions lumineuses
à Paris sous l'Empire grâce à Philippe Lebon , on a le gaz hydrogène

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Capitaine
Capitaine
Messages : 2035
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Sur la trace des Duellistes

Message par C-J de Beauvau »

1973 : Barry Lyndon le chef d’œuvre de Stanley Kubrick, fut entièrement tourné à la seule lumière de la bougie.
Le réalisateur rechercha un objectif géant pour capter suffisamment la faible luminosité des chandelles. Ce fut le Carl Zeiss Planar 50mm f/0.7 qui avait été conçu pour le projet Apollo de la NASA afin de prendre des photos sur la lune. Objectif bougie : une caméra spéciale fut modifiée pour lui fixer cette lentille exceptionnelle.
Le film Barry Lyndon a 40 ans



40427376172412f1048d6c1638ad0a3e.jpg
40427376172412f1048d6c1638ad0a3e.jpg (23.56 Kio) Vu 80 fois
maxresdefault.jpg
maxresdefault.jpg (39.06 Kio) Vu 80 fois


:salut:

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 621
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Sur la trace des Duellistes

Message par la remonte »

tout cela ne nous dit pas qui était ce Dupont face à Fournier :?:

In The Encyclopedia of the Sword, Nick Evangelista wrote:

As a young officer in Napoleon's Army, Dupont was ordered to deliver a disagreeable message to a fellow officer, Fournier, a rabid duellist. Fournier, taking out his subsequent rage on the messenger, challenged Dupont to a duel. This sparked a succession of encounters, waged with sword and pistol, that spanned decades. The contest was eventually resolved when Dupont was able to overcome Fournier in a pistol duel, forcing him to promise never to bother him again.

Dupont was the model for Armand d'Hubert, played by Keith Carradine in the film. Over a period of roughly 20 years, Dupont de l'Étang fought a series of more than 20 duels with his fellow officer, the particularly quarrelsome Fournier, nicknamed by the Spaniards el demonio (Gabriel Féraud, in the film, and played by Harvey Keitel).

comment l'homme de Bailen qui est plus vieux et plus gradé que Sarlovéze et de surcroît emprisonné , peut-il se battre pendant 20 ans avec ce dernier :?

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Capitaine
Capitaine
Messages : 2035
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Sur la trace des Duellistes

Message par C-J de Beauvau »

la remonte a écrit :
09 juin 2020, 10:29
tout cela ne nous dit pas qui était ce Dupont face à Fournier :?:

In The Encyclopedia of the Sword, Nick Evangelista wrote:

As a young officer in Napoleon's Army, Dupont was ordered to deliver a disagreeable message to a fellow officer, Fournier, a rabid duellist. Fournier, taking out his subsequent rage on the messenger, challenged Dupont to a duel. This sparked a succession of encounters, waged with sword and pistol, that spanned decades. The contest was eventually resolved when Dupont was able to overcome Fournier in a pistol duel, forcing him to promise never to bother him again.

Dupont was the model for Armand d'Hubert, played by Keith Carradine in the film. Over a period of roughly 20 years, Dupont de l'Étang fought a series of more than 20 duels with his fellow officer, the particularly quarrelsome Fournier, nicknamed by the Spaniards el demonio (Gabriel Féraud, in the film, and played by Harvey Keitel).

comment l'homme de Bailen qui est plus vieux et plus gradé que Sarlovéze et de surcroît emprisonné , peut-il se battre pendant 20 ans avec ce dernier :?

Duel de 19 ans entre un capitaine de hussards et l’aide de camp du général Moreau ??
(D’après « Histoire anecdotique du duel », paru en 1861)


https://www.france-pittoresque.com/spip ... ticle12556

À l'issue de repérages dans le sud-ouest de la France, Ridley Scott choisit Sarlat et ses alentours - notamment le château de Commarque - comme décor pour son film. Il choisit également le château du Repaire (entre St Martial de Nabirat et Salviac). Le pays sarladais est une région humide qui correspond à l'esthétique que souhaite donner Ridley Scott à son film (une « stratosphère fine comme un drap de soie ». C'est le maire de Sarlat qui lui révéla la coïncidence que la nouvelle de Conrad, dont s'inspire le scénario du film, est fondée sur une histoire locale : la Grande Armée a bien eu deux officiers qui avaient convenu de se battre en duel à chacune de leur rencontre, dont l'un, François Fournier-Sarlovèze (qui deviendra général et comte d'Empire) est originaire de Sarlat (d'où l'extension de Sarlovèze à son nom). Le second est Pierre Dupont de l'Étang, aide de camp du général Moreau.

Fournier, que l'on surnommait « le plus mauvais sujet de l'armée », a inspiré le personnage de Gabriel Féraud, incarné par Harvey Keitel. Querelleur et duelliste, Fournier provoqua et tua lors d'un duel en 1794 un jeune Strasbourgeois du nom de Blumm. Le capitaine Dupont fut chargé par le général Moreau d'empêcher Fournier de se rendre au bal qu'il donnait le soir-même. Ce fut l'origine du premier duel entre les deux hommes, à l'épée, que Dupont emporta.
Ces faits inspirent largement la scène de la première rencontre des personnages principaux du film et une partie des rencontres ultérieures. Le reste de l'histoire réelle entre Fournier et Dupont a été romancé pour les besoins de la fiction de Conrad, et à nouveau pour celle de Scott. WP

The Duel ,une nouvelle de Joseph Conrad publiée en 1908 , est une fiction tout simplement basée sur une histoire .

La vie de l'auteur est un roman à elle seule :

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Berditchev, Ukraine , le 03/12/1857
Mort(e) à : Bishopsbourne, Angleterre , le 03/08/1924
Biographie :

Joseph Conrad, de son vrai nom Teodor Józef Konrad Korzeniowski, est un écrivain d'expression anglaise d'origine polonaise.

Né dans le sud de la Russie (aujourd'hui en Ukraine), il appartient à une famille de la noblesse polonaise (Szlachta). Orphelin à dix ans (son père venait de mourir en exil, après avoir été chassé à la suite de l’insurrection de 1863, à laquelle il avait participé) et confié à un oncle qui demeure à Cracovie, Conrad se sent bientôt attiré irrésistiblement par l’aventure.

À dix-sept ans, il s’embarque comme mousse sur un voilier français à Marseille, reste trois ans dans la marine française pour entrer ensuite dans la marine marchande anglaise, où il doit demeurer pendant plus de seize ans. Promu capitaine au long cours, en 1886, il se fait naturaliser Anglais. Après de nombreux voyages, sa carrière maritime prend fin en 1894.

Conrad parlait avec une égale facilité l’allemand, le français et l’anglais; mais il décide d’écrire dans la langue de sa nouvelle patrie. En 1895, il publie son premier livre, "La Folie Almayer", où il dépeint la vie d’un Occidental en Malaisie. Dès lors, paraissent régulièrement d’autres livres, toujours plus remarqués par les lettrés et bientôt par le grand public.

Il laisse une œuvre considérable notamment, "Lord Jim", "Le Miroir de la Vie", "La Flèche d’Or", "Jeunesse", "Sous les yeux d’Occident", "Typhon", "Le Nègre du Narcisse", "L’Agent secret", "Une victoire".

En 1924, il renonce à la distinction de chevalier et refuse d'être anobli. Trois mois plus tard, il meurt d'une crise cardiaque. Publication posthume de "La Nature d'un crime", un roman coécrit avec Ford Madox Ford.
En dehors de The Duel publié en 1908
Francis Ford Coppola s'inspira d'"Au cœur des ténèbres" (1902) pour le scénario de son film Apocalypse Now (1979).

:salut:

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 621
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Sur la trace des Duellistes

Message par la remonte »

Nommé provisoirement par Dumouriez adjudant-général lieutenant-colonel le 18 septembre 1792, il combat vaillamment deux jours plus tard à la bataille de Valmy. Il se distingue au combat de l'Argonne et au passage des Islettes en Champagne. Il est confirmé dans son grade par le conseil provisoire exécutif le 8 mars 1793, puis nommé chef d'état-major des troupes actives de la Belgique, appelées parfois armée de Belgique.

"Le 16 avril 1793, il est nommé provisoirement adjudant-général chef de brigade par le général Dampierre, qui vient de remplacer Dumouriez. Cette nomination est confirmée le 15 mai suivant par le Conseil provisoire exécutif. Il sert au camp de la Madeleine successivement comme chef d'état-major du général La Marlière le 16 avril 1793, et du général Béru le 22 juillet suivant. Il est ensuite placé sous les ordres de Houchard, qui vient de succéder à Custine le 11 août et nommé provisoirement général de brigade par les représentants du peuple près l'armée du Nord le 26 août. "

pas vraiment capitaine au moment de l'altercation ... Dupont c'est comme Durand

estce que ce Dupont , devenant Dupont de l'Etang n'arrangeait pas l'Histoire ? et la gloire de Fournier ?
outre que l'on châtiait un infâme ci-devant , on se battait contre celui dont la reddition aura des conséquences encore plus fâcheuses que Trafalgar ? quand la réalité rattrape la fiction ...

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • duellistes
    par Delbarre » 25 oct. 2019, 18:28 » dans Espace visiteurs
    2 Réponses
    309 Vues
    Dernier message par layering
    27 oct. 2019, 12:50