Symboles de justice et de légitimité

Théâtre, cinéma, télévision, radio, internet, littérature, bande dessinée, peinture, sculpture, figurines, musique, etc...

Modérateur : Cyril

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2363
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Symboles de justice et de légitimité

Message par L'âne » 22 nov. 2018, 04:38

"Dans ce détail d’un portrait de l’Empereur (Portrait de Napoléon Ier en souverain législateur), le peintre Girodet nous montre la main de justice, un symbole hérité de l’Ancien Régime. Sur un coussin, l’orbe impériale (globe surmonté d’une croix) témoigne de l’ambition d’universalité de Napoléon qui se considère comme l’héritier de Charlemagne. À son doigt, une émeraude rappelle le mariage symbolique avec l’Etat. Au premier plan trône le Code civil, oeuvre majeure du droit français, qu’il a promulgué en 1804."
(Ça m'intéresse Histoire - Mars/Avril 2018 - N°47)

ABCD.jpg
Aurea mediocritas

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Adjudant sous-officier
Adjudant sous-officier
Messages : 1375
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Symboles de justice et de légitimité

Message par C-J de Beauvau » 22 nov. 2018, 15:13

par L'âne » 22 nov. 2018, 04:38
"Dans ce détail d’un portrait de l’Empereur (Portrait de Napoléon Ier en souverain législateur), le peintre Girodet nous montre la main de justice, un symbole hérité de l’Ancien Régime. Sur un coussin, l’orbe impériale (globe surmonté d’une croix) témoigne de l’ambition d’universalité de Napoléon qui se considère comme l’héritier de Charlemagne. À son doigt, une émeraude rappelle le mariage symbolique avec l’Etat. Au premier plan trône le Code civil, oeuvre majeure du droit français, qu’il a promulgué en 1804."
Une représentation de Bonaparte contemplant le trône de Charlemagne à Aix-la-Chapelle (Henri-Paul Motte, 1898) musée du Château de Malmaison
https://twitter.com/museemalmaison

Image

Le trône dans la cathédrale d'Aix-la-Chapelle

Image

:salut:
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 1479
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Symboles de justice et de légitimité

Message par Demi-solde » 23 nov. 2018, 13:03

C-J de Beauvau a écrit :
22 nov. 2018, 15:13
Une représentation de Bonaparte contemplant le trône de Charlemagne à Aix-la-Chapelle (Henri-Paul Motte, 1898) musée du Château de Malmaison
https://twitter.com/museemalmaison

Image
Bonaparte contemple-t-il le trône de Charlemagne... ou la couronne du Saint-Empire ? ;)

Image


Cordialement

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2332
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Symboles de justice et de légitimité

Message par Cyril Drouet » 23 nov. 2018, 13:50

Demi-solde a écrit :
23 nov. 2018, 13:03
Bonaparte contemple-t-il le trône de Charlemagne... ou la couronne du Saint-Empire ? ;)
"Je suis Charlemagne"
(Napoléon à Fesch, 13 février 1806)
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Adjudant sous-officier
Adjudant sous-officier
Messages : 1375
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Symboles de justice et de légitimité

Message par C-J de Beauvau » 23 nov. 2018, 16:01

par Demi-solde » 23 nov. 2018, 13:03
Bonaparte contemple-t-il le trône de Charlemagne... ou la couronne du Saint-Empire ? ;)
Certainement l'ensemble ;)
:salut:
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 1479
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Symboles de justice et de légitimité

Message par Demi-solde » 23 nov. 2018, 16:14


Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1106
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Symboles de justice et de légitimité

Message par Bernard » 23 nov. 2018, 16:20

Que l'on ne se trompe pas en voyant sa sobriété de bon aloi, celui de Charlemagne était aussi garni de coussins et/ou de peaux de bêtes.

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Adjudant sous-officier
Adjudant sous-officier
Messages : 1375
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Symboles de justice et de légitimité

Message par C-J de Beauvau » 23 nov. 2018, 16:23

Bernard a écrit :
23 nov. 2018, 16:20
Que l'on ne se trompe pas en voyant sa sobriété de bon aloi, celui de Charlemagne était aussi garni de coussins et/ou de peaux de bêtes.
Merci de rappeler ces détails , car en effet je le trouvais très "trop" spartiate pour un tel homme .
Voici un dessin non historique pour se faire une idée de l'époque.

Image

:salut:
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 1479
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Symboles de justice et de légitimité

Message par Demi-solde » 23 nov. 2018, 17:26

Peut-être en cet instant...

Image

... dans ce décor byzantin...

Image

... Napoléon, proclamé mais pas encore couronné, repense-t-il à l'Orient...

Image

Image

Image


Cordialement

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1106
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Symboles de justice et de légitimité

Message par Bernard » 24 nov. 2018, 13:38

L'âne a écrit :
22 nov. 2018, 04:38
"...le peintre Girodet nous montre la main de justice, un symbole hérité de l’Ancien Régime. Sur un coussin, l’orbe impériale (globe surmonté d’une croix) témoigne de l’ambition d’universalité de Napoléon qui se considère comme l’héritier de Charlemagne. À son doigt, une émeraude rappelle le mariage symbolique avec l’Etat. Au premier plan trône le Code civil, oeuvre majeure du droit français, qu’il a promulgué en 1804."
Ce besoin de justifier la fonction par des symboles du passé est surtout la marque des chefs d'Etat à la légitimité douteuse (quand on démarre une carrière par un coup d'Etat, ce n'est pas particulièrement légitime, non ?) ou discutable, voire des dictateurs (à trop vouloir démontrer...). Cela me frappe particulièrement chez Napoléon qui multiplie régulièrement ce type de références. Pour asseoir son pouvoir, il avait besoin que la nation reconnaisse ses mérites et sa légitimité. Ou bien, avait-il besoin de l'imposer à son propre regard !

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Palais de justice de Paris
    par Maria Kel » 29 janv. 2017, 01:21 » dans Monuments Napoléoniens
    6 Réponses
    1063 Vues
    Dernier message par Saint Clair
    23 févr. 2017, 22:52
  • [ Napoléonothèque ] Petit dictionnaire des symboles de l'Empire
    par L'âne » 04 nov. 2017, 12:36 » dans Napoléonothèque
    0 Réponses
    83 Vues
    Dernier message par L'âne
    04 nov. 2017, 12:36