Généraux : Le général Danselme investit Nice

Théâtre, cinéma, télévision, radio, internet, littérature, bande dessinée, peinture, sculpture, figurines, musique, etc...

Modérateur : Cyril

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3659
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Généraux : Le général Danselme investit Nice

Message par Cyril Drouet »

Sur l'Arc :
Sans titre 4.jpg
Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3659
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Généraux : Le général Danselme investit Nice

Message par Cyril Drouet »

C-J de Beauvau a écrit :
26 sept. 2018, 19:38
Avez vous des témoignages et documents sur le saccage de cette ville de Nice et ses environs ?
:salut:
Discours de Jean-Baptiste Josset, soldat au 70e régiment, tenu à la tribune des Amis de la liberté et de l’égalité de la ville de Nice :

"Tous les rois de la terre coalisés, pour écraser une Nation, dont le crime fut d'aimer sa Liberté, connaissent ou connaîtront bientôt combien il est terrible d'avoir à faire à des hommes vraiment Républicains. Couronne, Sceptre, Diadème étaient, naguères encore, des objets sacrés pour les peuples ; c'est aujourd'hui la vile poussière, que veulent fouler aux pieds les soldats Français. Le règne de la grandeur est passé, celui de l'égalité commence et le glaive des lois atteint également le coupable, ou riche ou pauvre. L'or et les dignités ne mettent plus en droit les hommes de tyranniser leurs frères. Chacun est responsable de sa conduite et si quelque lâche ose trahir sa patrie, tout citoyen doit être son dénonciateur. Pourquoi donc ce silence religieux si longtemps gardé sur le compte de l'infâme Danselme convaincu de haute trahison ? Pourquoi craint-on encore de dévouer à l'exécration de tous les hommes libres un mortel ambitieux, pour qui rien ne fut sacré, qui fut le fléau de l'humanité, l'oppresseur d'une Nation généreuse et le tyran de l'Armée ? Quant à moi, dont l'âme Républicaine ne connût jamais d'autre intérêt que celui de venger la liberté trahie, je le romprai ce silence indigne d'un Français, qui ne doit rien taire, quand sa patrie est menacée. Je dénoncerai hautement le soi-disant immortel Danselme. Français ! elle est glorieuse pour vous la journée mémorable, dans laquelle vos troupes entrèrent dans le Comté de Nice: mais hélas ! vous regretterez longtemps que Danselme ait vu ce jour glorieux et qu'envoyé par vous pour apporter la liberté au peuple Niçois, il l'ait présentée d'une manière à la faire abhorrer d'une Nation, qui, malgré cela, l’aime, qui, malgré cela, en fait ses plus chères délices et ne la perdra qu'avec la vie. Vous partisans de Danselme répondez-moi. Qu'a-t-il fait ce Général pour la chose commune?
Vous me direz sans doute, il est entré dans Nice. Certes, il fallait être un héros pour entrer dans une Ville, d'où la garnison s'était enfuie, donc les portes étaient ouvertes et dont les habitants lui tendaient les bras : mais pourquoi Danselme entré dans Nice n'a-t-il pas poursuivi l'ennemi, pourquoi n'est-il pas allé s'emparer de Saourges et voler de victoires en victoires : lui, qui aimait tant à se parer du titre odieux de conquérant, qu'il me menaça d'un renvoi, parce que je vous avais dit, dans cette tribune, citoyens de Nice, ne nous appelez point vos vainqueurs, mais vos frères, mais vos libérateurs. Danselme était sans doute trop fatigué d'être venu à cheval, dapuis le Var jusqu'à Nice, il fallait bien qu'il respire à l'ombre des lauriers de la liberté, ou plutôt il fallait qu'il jouisse de la douce satisfaction de compter les écus, que laissaient les émigrés.
Je sais bien qu'on me dira que Danselme est entré dans Nice avec trop peu de troupes pour pouvoir hasarder l'attaque de Saourges : 1° C'était sa faute, pourquoi n'avait-il pas fait passer le Var à toute son Armée ? 2° Danselme savait qu'au fort de Saourges il n'y avait d'autre garnison- que vingt-cinq Suisses du régiment de Christ; le voila donc ce héros, qui, avec trois mille hommes libres n'ose pas attaquer vingt-cinq esclaves. Mais passons ceci sous silence et considérons les démarches de cet homme ambitieux et double. L'armée entière est accusée de commettre des horreurs, on se plaint à Danselme , il refuse l'oreille à tout autre son qu'au son de l’or ; plutôt que d'éventrer les émigrés, il préfère d'éventrer, ou faire éventrer leurs malles et se soucie fort peu qu'on pille , pourvu que la plus grande portion de ce pillage revienne à lui. Vous le savez tous, citoyens, si Danselme eut voulu arrêter le pillage il l'eut pu ; un seul exemple eut fait rentrer l'Armée dans l'ordre : mais je crois qu'il était bon catholique, il ne voulait point faire à autrui ce qu'il n'aurait pas voulu qu'on lui eut fait. Il n’aurait pas voulu qu'on l'eut empêché de piller, aussi il n'empêchait personne de le faire. Si d'autres désordres que le pillage ont été commis, c'est encore la faute de Danselme, il fallait qu'il fit punir d'une manière éclatante le premier coupable. Il ne l'a point fait, il est donc coupable de tous les excès, auxquels s'est portée l'Armée. C'est sur sa tête que doit retomber le glaive des lois qui eut dû frapper tous les coupables.
Les attentats de Danselme ne finissent pas là. Ce fut lui qui fut le recruteur de toutes les milices du ci-devant comté de Nice qui portent maintenant les armes contre nous. Plusieurs faits vous le prouveront hautement. A Sospello, on se plaint à Danselme de ce que quelques soldats se livrent au pillage, il répond: mes soldats ne pillent pas, ils demandent du pain et du vin, vous devez leur en donner. Cependant il n'ignorait pas et il entendait lui-même, qu'on brisait les portes, qu'on enfonçait les armoires, etc. (ma plume se refuse à retracer tant d'horreurs dont je fus le témoin) Danselme savait qu'on ne laissait aux habitants de Sospello que les murs de leurs maisons et cependant pas un seul coupable n'a été puni. Aussi ces malheureux habitants prirent les armes et allèrent se ranger sous les drapeaux du Roi Sarde, préférant de mourir en combattant plutôt que de mourir de faim. Voilà une des bonnes recrues qu'a fait Danselme.
A Lantousca, à Luceram , à Berra et dans tous les villages conquis Danselme fit enlever aux habitants tous leurs bestiaux, tous les comestibles et ne leur fit rien payer. Qu'arriva-t-il alors ? les habitais de ces lieux n'ayant plus ni pain, ni bestiaux pour pouvoir cultiver la terre, allerent chercher une mort plus lente en prenant les armes pour un Roi qui ne leur donne que la moitié de ce qu'il faut pour vivre. Quelques-uns restèrent parmi nous, Danselme les surchargea de travaux et ne leur fit pas même donner du pain, ceux-là partirent encore. En un mot il ne nous resta que les femmes et les vieillards caduques. Oh ! pour le coup la recrue fut complète et je suis assuré que Victor Amédée n'eut jamais un meilleur recruteur que Danselme. En effet quand il faut être soldat ou mourir de faim, le choix est bientôt fait. Or voilà là position où Danselme réduisit les habitants des Villages conquis.
Voilà donc l'origine des milices. J'ai donc eu raison de dire que Danselme fut le recruteur des milices, qui portent les armes contre nous. Heureux mes compagnons d'armes, mille fois trop heureux, si la scélératesse de Danselme se fût bornée là; mais non, sa rage se porta plus loin. Par des ordres arbitraires il éloigna de différents corps de l'armée de vrais citoyens, qui eurent le courage de le dénoncer, il punit les corps du prétendu crime d’un particulier, les priva des chefs, qui avaient leur confiance et s'étaient distingués par leur civisme, en un mot Danselme sut écarter ses accusateurs ; mais ne sut point leur répondre. Il a plus fait encore, il a employé toutes les mesures à lui possibles pour décourager l'armée ; quand nous marchâmes à l'ennemi il nous fit toujours marcher en aveugles, attaquants ou attaqués jamais il ne nous fit connaître l'avantage ou le désavantage de notre position, jamais il nous indiqua les points de retraite en cas que l'ennemi supérieur en forces nous contraignit d'en venir à cette dernière ressource; en un mot si nous remportâmes quelques victoires, il le vit avec peine.
C'est lui qui répondra à la Nation Française des horreurs qu'ont exercé des miliciens contre quelques volontaires. Ces miliciens ont voulu user du droit de représailles et se venger du massacre de cinq d'entr'eux qu'a souffert Danselme, s'il ne l'a pas ordonné.
Je ne finirais plus si je voulais parcourir les divers chefs d'accusation à apporter contre Danselme. Je terminerai par deux traits, qui le caractériseront bien. Danselme fit apporter chez lui les malles les plus précieuses qu'avaient laissé les émigrés, il les fit sortir la nuit par une porte de derrière et les fit embarquer sur une chaloupe. Ce que contenaient ces malles n'était pas sans doute pour les frais de la guerre. Danselme eut la générosité de se l'approprier. Quel est le dernier acte de Danselme partant de Nice ? Il n'a pas même payé le loyer de la maison, où il était logé et a emporté avec lui ou fait emporter des matelas, des tapisseries, une batterie de cuisine et autres effets appartenant au Consul d'Espagne.
J'en ai assez dit pour prouver que Danselme est un scélérat : mon devoir est rempli, il ne reste plus qu'au bourreau à faire le sien. »
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Nice il y a 220 ans
    par la remonte » 12 mai 2016, 11:25 » dans Monuments Napoléoniens
    2 Réponses
    915 Vues
    Dernier message par Pierremig
    21 mai 2016, 16:04
  • Un quai Napoléon 1er à Nice
    par Joker » 20 août 2019, 19:49 » dans L'actualité napoléonienne
    14 Réponses
    2662 Vues
    Dernier message par Joker
    20 oct. 2019, 18:58
  • Journées Impériales Nice 2018
    par Rigodon d'honneur » 28 sept. 2018, 00:23 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    664 Vues
    Dernier message par Rigodon d'honneur
    28 sept. 2018, 00:23
  • Les Journées impériales de Nice 2019
    par Rigodon d'honneur » 15 oct. 2019, 23:43 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    342 Vues
    Dernier message par L'âne
    16 oct. 2019, 08:14
  • Généraux Christophe
    par Romeuf » 14 août 2018, 21:19 » dans Espace visiteurs
    0 Réponses
    573 Vues
    Dernier message par Romeuf
    14 août 2018, 21:19