La Musique Militaire de l'Empire à nos jours...

Théâtre, cinéma, télévision, radio, internet, littérature, bande dessinée, peinture, sculpture, figurines, musique, etc...

Modérateur : Cyril

Avatar du membre
Royal Scot's Guard
- Officier Scot -
- Officier Scot -
Messages : 450
Enregistré le : 17 juil. 2017, 10:31
Localisation : Alsace

Re: La Musique Militaire de l'Empire à nos jours...

Message par Royal Scot's Guard » 20 avr. 2018, 16:37

Mon Très Cher Demi-Solde, figurez vous que je me suis posé cette question depuis longtemps, et je n'y ai trouvé aucune réponses ! Rien dans mes nombreuses archives, rien dans les mémoires ! Je suppose que ces instrumentistes (tambours et trompettes) devaient s'isoler. Répétant chacun dans leurs compagnies respectives souvent tout seul, le deuxième étant de service, la puissance sonore étant alors très modeste . . . Un tambour ça peut "tapoter" sur une table,un banc ou une chaise. Quand aux trompettes souvent elles ne débutent qu'avec l'embouchure. . . Je n'ai sur ce sujet précis pas la moindre affirmation à vous faire. . Je sais par contre que l'instruction était dispensée par le brigadier-trompette ou le caporal tambour ou le tambour maître, et ceci très souvent par voie orale et par onomatopées . . .
Devise des Royals Scot's Dragoons Guards : "Nemo me impune lacessit"

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
Messages : 1509
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: La Musique Militaire de l'Empire à nos jours...

Message par C-J de Beauvau » 20 avr. 2018, 17:17

Demi-solde
Mais... Euh... Question idiote : Comment faisaient ces tambours (et tous les tambours et trompettes) pour répéter la Soupe, la Générale, ou l’Assemblée sans provoquer des mouvements de foules inopinés et réitérés ?!... ;)
Peut être des horaires de répétition préétablis ?! :o
Ps : Je croyais ce sujet fermé ?
par Royal Scot's Guard » 18 avr. 2018, 10:09
Bonjour à Tous,
J'ai décidé de mettre un terme à cette rubrique au risque de la voir complètement tripatouillée, comme les autres rubriques récemment, et mélangée avec des sujets d'il y a 15 ans !
La modération d'accord, mais pas de venir foutre le bordel dans les sujets des membres, c'est pour moi un total manque de respect ! (en plus de vouloir donner des leçons d'alsacien !)
Complètement dégouté, je ne suis plus du tout motivé pour poursuivre...
Je retourne dans mes pénates.
Je constate que non . ;)
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
Royal Scot's Guard
- Officier Scot -
- Officier Scot -
Messages : 450
Enregistré le : 17 juil. 2017, 10:31
Localisation : Alsace

Re: La Musique Militaire de l'Empire à nos jours...

Message par Royal Scot's Guard » 20 avr. 2018, 18:13

je croyais ce sujet fermé
J'ai répondu dans l'autre fil (tambours montés ) Cher J C de Beauvau . . .
Devise des Royals Scot's Dragoons Guards : "Nemo me impune lacessit"

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 1848
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: La Musique Militaire de l'Empire à nos jours...

Message par Demi-solde » 20 avr. 2018, 18:48

Royal Scot's Guard a écrit :
20 avr. 2018, 10:16
Rassemblés en tête de leur régiment, formant ainsi « La Tête de Colonne », ouvrant tous les défilés et grandes parades de l’Empire, ces 16 tambours étaient conduit par le tambour-major, qui de 1800 à 1814 s’appelait Jean-Nicolas SENOT, l’Empereur l’avait personnellement en très haute estime et le décora de la légion d’honneur en 1806.
Le fameux Jean Nicolas SENOT :

Image

Image

Image

Image

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Nicolas_Sénot

http://www2.culture.gouv.fr/public/mist ... LH/2501/72


Toutefois une question (pas très musicale, je le concède...) m'est venue en creusant un peu...
Royal Scot's Guard a écrit :
20 avr. 2018, 10:16
Pour entrer dans les Grenadiers de la Garde, la sélection était rude :
Totaliser 5 ans d’armée, avoir essuyé le feu dans au moins deux campagnes, s’être distingué sur le plan physique et moral, mesurer au minimum 1m70, lettre de proposition signée de son colonel de régiment, contresignée par l’adjudant-général de la Garde et approuvée par l’Empereur lui-même !
Jean Nicolas SENOT eut un fils, Jean Pierre, présent à Waterloo à la tête d'un bataillon du 2ème régiment de grenadiers à pied de la Garde Impériale, né et baptisé "L'an mil sept cent quatre vingt-dix et le vingt-quatrième jour du mois de may" :

Image


Jean Pierre SENOT est "entré au service comme soldat aux Grenadiers à pied de la Garde Impériale le______________ 10 février 1805" :

Image


Soit à même pas 15 ans... N'aurait-il pas bénéficié de piston, le fiston ? Où sont les cinq ans d’armée, les deux campagnes ? N'aurait-il pas bénéficié des états de service de son père ?


Cordialement

Avatar du membre
Royal Scot's Guard
- Officier Scot -
- Officier Scot -
Messages : 450
Enregistré le : 17 juil. 2017, 10:31
Localisation : Alsace

Re: La Musique Militaire de l'Empire à nos jours...

Message par Royal Scot's Guard » 20 avr. 2018, 19:12

Bien sur que oui. En faveur à son père et au vu de ses états de service, son fils Jean-Pierre bénéficia d'un super coup de piston. . . Il n'a probablement pas été le seul . . .
Devise des Royals Scot's Dragoons Guards : "Nemo me impune lacessit"

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 1848
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: La Musique Militaire de l'Empire à nos jours...

Message par Demi-solde » 21 avr. 2018, 23:18

Je passe du coq à l'âne, d'une époque à l'autre, d'un régiment à un autre... Mais en postant un message sur le fil consacré aux enseignes, j'ai repensé aux Dragons de Napoléon Bonaparte, à leurs trompettes (à cheval) et leurs tambours (à pied)... Finalement, ils étaient simplement en avance sur leur temps, ces Dragons... Par exemple, les Zouaves (mais pas que eux, évidemment) cumulèrent tambour et clairon :

ImageImage

Image


ImageImage


Cordialement

Avatar du membre
Royal Scot's Guard
- Officier Scot -
- Officier Scot -
Messages : 450
Enregistré le : 17 juil. 2017, 10:31
Localisation : Alsace

Re: La Musique Militaire de l'Empire à nos jours...

Message par Royal Scot's Guard » 22 avr. 2018, 13:03

Bonjour Cher Demi-Solde,
Je passe du coq à l'âne, d'une époque à l'autre, d'un régiment à un autre..
Ce sujet est consacré aux musiques militaires de l'Empire à NOS JOURS, donc tout est absolument publiable sur ce registre...
Les Musiques d'origine "africaine" Spahis, Zouaves, Tirailleurs etc. ont toutes été calquées sur celles de l'infanterie et de la cavalerie française. Donc il est normal que l'on y retrouve les mêmes instruments d'ordonnance.
A noter que pour les musiques de Zouaves et de Tirailleurs ont dit : une Nouba. On y retrouve le chapeau chinois (d'origine turque) et toujours la mascotte du régiment = un bélier > affecté et matriculé comme un soldat...
A paraître > les têtes de colonnes
:salut:
Devise des Royals Scot's Dragoons Guards : "Nemo me impune lacessit"

Avatar du membre
Royal Scot's Guard
- Officier Scot -
- Officier Scot -
Messages : 450
Enregistré le : 17 juil. 2017, 10:31
Localisation : Alsace

Re: La Musique Militaire de l'Empire à nos jours...

Message par Royal Scot's Guard » 23 avr. 2018, 09:40

Suite....

TETE DE COLONNE DU 1ER GRENADIER à PIED de la GARDE IMPERIALE
L’Empereur qui avait le sens du faste et du prestige, organisant ses armées, s’employa à rassembler en tête de ses régiments, sapeurs, tambours et musiques et leur donne le nom de : « Tête de Colonne » . Le 1er Régiment de Grenadier à Pied de la Garde Impériale était composé de deux bataillons à quatre compagnies chacun, chaque compagnie comptait 150 hommes : 1 capitaine, 1 lieutenant en premier, 2 lieutenants en second, 1 sergent major, 4 sergents, 1 fourrier, 8 caporaux, 2 sapeurs ( nommés caporaux ), 2 tambours et 128 grenadiers ce qui portait ce régiment à 1200 bonnets à poils. Les tambours affectés dans leurs compagnies respectives avaient en charge de battre toutes les ordonnances en vigueur : le réveil, l’appel, la soupe, l’assemblée, la générale, le ban, l’extinction des feux etc. Véritables professionnels de l’époque, exemptés de corvées, ils devinrent rapidement des virtuoses, ayant beaucoup de temps au bivouac ils composèrent pour se divertir de nombreux morceaux tels que : Rigodon d’honneur, la grenadière, la carabinière et autres jongleries de baguettes. Leurs uniformes étaient plus richement galonnés que les grenadiers et leurs soldes supérieures, ayant en charge l’entretien de leurs peaux de tambours. Les sapeurs des compagnies avaient quant à eux tous les travaux de sape, menuiserie et de charpenterie. Tirés de leurs compagnies et rassemblés en tête du Régiment, les 16 sapeurs, portant haches et tabliers de buffle blanchi, arborant de belles barbes, précédés de leur chef, un sergent-sapeur ne portant pas la hache appelé : 1er Sapeur de France ( titre porté très longtemps par Dominique Gay-Mariole ) puis suivi du Tambour-Major Jean-Nicolas Sénot et de ses 16 tambours, auxquels emboîtaient le pas les 21 musiciens aux ordres de Gebauer, formaient ainsi cette magnifique « Tête de Colonne » la plus Belle de France. Suivait les 1200 bonnets à poils du régiment. A noter que le drapeau du régiment, porté par un lieutenant nommé par l’Empereur lui-même, était affecté au 1er bataillon de la 1ère compagnie. C’est ce drapeau que L’Empereur embrassa lors des « Adieux de Fontainebleau » .
Cette fameuse tête de colonne, hautement appréciée par l'Empereur, ouvrit en première position toutes les parades et tous les défilés de l’Empire, tant en France qu’à l’étranger, durant près de 14 années.

Image
A suivre le portrait de Gébauer...
:salut:
Devise des Royals Scot's Dragoons Guards : "Nemo me impune lacessit"

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 1848
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: La Musique Militaire de l'Empire à nos jours...

Message par Demi-solde » 24 avr. 2018, 00:00

Royal Scot's Guard a écrit :
23 avr. 2018, 09:40
Cette fameuse tête de colonne, hautement appréciée par l'Empereur, ouvrit en première position toutes les parades et tous les défilés de l’Empire, tant en France qu’à l’étranger, durant près de 14 années.
Bonsoir cher Royal Scot's Guard,

Petite question technique : a-t-on une idée du tempo et du pas adoptés lors de ces parades et ces défilés ?





Image


Cordialement

Avatar du membre
Royal Scot's Guard
- Officier Scot -
- Officier Scot -
Messages : 450
Enregistré le : 17 juil. 2017, 10:31
Localisation : Alsace

Re: La Musique Militaire de l'Empire à nos jours...

Message par Royal Scot's Guard » 24 avr. 2018, 07:31

Petite question technique : a-t-on une idée du tempo et du pas adoptés lors de ces parades et ces défilés ?
Bonjour Cher Demi-Solde,
Oui bien sur, alors voilà :
- 60 pas / minutes pour la Grande Armée dit " pas ordinaire"
- 120 pas / minutes dit "pas redoublé" > c'est le pas de l'armée française d'aujourd'hui
- 140 pas/ minutes pour les chasseurs ( à pied et alpins )
- la légion étrangère utilise un pas intermédiaire de 88 pas / minutes.
Pour en revenir à La Grande Armée, ce pas de 60/mn leur permettaient de marcher de 30 à 40 km par jour. Toutes les heures était fait une pause dite, "la pause des pipes" de 10 à 15 minutes...
A marche "forcée" cette pause ne revenait que toutes les deux heures....
Je posterais bientôt " la position des tambours sous l'empire"
Merciiii pour la superbe planche.
:salut:
Devise des Royals Scot's Dragoons Guards : "Nemo me impune lacessit"

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • La Musique Militaire britannique
    par Général Colbert » 18 août 2018, 23:32 » dans Napoléon à travers les Arts
    46 Réponses
    1289 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    05 mai 2019, 10:54
  • 30 ans de la Musique de la Garde Impériale de Dijon.
    par J-B Laborde » 15 août 2016, 10:06 » dans L'actualité napoléonienne
    4 Réponses
    810 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    16 août 2016, 16:46
  • La Corse Militaire
    par JNP » 15 janv. 2015, 18:06 » dans Blogs et sites personnels
    1 Réponses
    809 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    15 janv. 2015, 20:02
  • Memoires militaire de 1799
    par Barclay » 05 nov. 2017, 08:07 » dans Livres - Revues - Magazines
    3 Réponses
    314 Vues
    Dernier message par Espagne
    25 déc. 2017, 14:38
  • [CHEVEUX] La Mode militaire
    par Général Colbert » 27 août 2017, 16:24 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    97 Réponses
    11589 Vues
    Dernier message par Bastien
    14 août 2016, 02:07