Le capitaine Marbot sauve l'Aigle du 14ème de ligne

Théâtre, cinéma, télévision, radio, internet, littérature, bande dessinée, peinture, sculpture, figurines, musique, etc...

Modérateur : Cyril

fanacyr

Le capitaine Marbot sauve l'Aigle du 14ème de ligne

Message par fanacyr » 27 mars 2015, 16:15

"Faites-lui les adieux du 14ème de Ligne"
Merci
J'ai grandi avec la ferveur d'avoir lu ces paragraphes !
fanacyr

FRIEDERICHS

Re: Le capitaine Marbot sauve l'Aigle du 14ème de ligne

Message par FRIEDERICHS » 02 avr. 2015, 16:52

Marbot conclut, ( quelques pages avant Eylau ) , l'épisode fameux du général d'Hautpoul à Hof par cette phrase : " Quelle époque et quels hommes ! "
Moi aussi , ces phrases et ces épisodes lus dans ma jeunesse n'ont pas été pour rien dans ma " vocation Napoléonienne " ! :salut:

L'ARCHEONAUTE

Re: Le capitaine Marbot sauve l'Aigle du 14ème de ligne

Message par L'ARCHEONAUTE » 14 avr. 2015, 18:43

Il y a tout de même des rapports qui ont été rédigés à l'époque et aucun ne fait mention du rôle de Marbot, l'auteur aurait il menti ou grossi son rôle ? Et s'il avait évoqué la vérité pourquoi ne trouvons nous aucune trace autre que son témoignage?

villiers

Re: Le capitaine Marbot sauve l'Aigle du 14ème de ligne

Message par villiers » 23 avr. 2015, 11:25

bonjour à tous,
ayant un "ancêtre" au 14e de ligne, j'ai pas mal parcouru les papiers du régiment sans trouver trace des dires de Marbot.
plusieurs rapports du combat de Eylau on été fait par le colonel Henriod du 14e dont je cite;
le 14e battit en retraite en emportant les aigles, tombés plusieurs fois des mains des portes-drapeaux successivement tués, blessés et remplacés..
les officiers, sous-officiers et soldats se sont tous distingués et tous auraient préféré la mort au malheur de perdre les aigles que leur avaient confié Sa Majesté et qui ont été sauvés dans cette circonstance sévère...
:salut:

villiers

Re: Le capitaine Marbot sauve l'Aigle du 14ème de ligne

Message par villiers » 23 avr. 2015, 11:37

Marbot;
j'eus beaucoup de peine à passer par-dessus ce sanglant et affreux retranchement. J'étais enfin dans le carré ! Depuis la mort du colonel Savary, tué au passage de l'Ukra, le 14ème était commandé par un chef de bataillon.

C'est faux le major Henriod du 100e de ligne fut nommé colonel du 14e de ligne le 2 janvier 1807...

:salut:

L'ARCHEONAUTE

Re: Le capitaine Marbot sauve l'Aigle du 14ème de ligne

Message par L'ARCHEONAUTE » 23 avr. 2015, 16:43

La hampe et le drapeau sera déposé à St Petersbourg dans la nef de la cathédrale St Pierre et Paul. :salut:

lutzen 1813

Re: Le capitaine Marbot sauve l'Aigle du 14ème de ligne

Message par lutzen 1813 » 06 mai 2015, 18:11

Prudence quand même avant d'affirmer que Marbot ait menti... Au fait le régiment avait t-il une seule

aigle ou une par bataillon ? A Eylau le régiment comportait deux bataillons, les 1er, chef de bataillon

Dupuy et 2éme, chef de bataillon Daucy.

Marbot a pu avoir entre les mains une aigle d'un des deux bataillons, puisqu'en 1807 il y avait encore

une aigle par bataillon. Par ailleurs la scène ne se passait pas au printemps à la terrasse d'un café

parisien mais dans une tempête de neige (en fait il écrit qu'elle avait cessée momentanément) et sous

le feu direct des Russes. Il pouvait être facile de s'embrouiller. Il a pu avoir affaire au chef de bataillon

Daucy qui fut tué ce jour là, et assurait par intérim le commandement du 14éme, Henriod ayant

remplacé le général de la brigade, 16éme léger et 14éme de ligne, Binot, tué au début de l'action

" Portez lui l'aigle qu'il nous avait donnée " écrit Marbot.

A AUCUN MOMENT il ne dit avoir emporté l'aigle, il écrit qu'à l'instant oû il essayait de la séparer de

la hampe un boulet lui frôla la tête le laissant commotionné puis quelque temps après sans

connaissance ( le chapeau dont il parle a été conservé, il y en a une photo dans l'édition abrégée

publiée chez Hachette en 1966, page 377 )

L'on comprend alors mieux que l'on ne retrouve pas trace de ce qui ne fut qu'un instant ( quelques

dizaines de secondes ) sans conséquence. Marbot ne sauva pas une aigle du 14ème de ligne et il ne le

prétend pas !

Même le général Andolenko dans son ouvrage "AILGLES de NAPOLEON contre DRAPEAUX du TSAR"

participe à entretenir le trouble sur le récit de Marbot lorsqu'il aborde cette affaire de l'une des Aigles

du 14me (page 140) " On connaît le récit de Marbot........récit très fantaisiste " Andolenko parait ne

pas avoir compris que le malheureux Marbot ne dit rien d'autre que de n'avoir eu l'Aigle entre les mains

que quelques dizaines de secondes, sans bouger de place, qu'il n'a rien fait d'autre !


- Enfin rappelons que le 14éme de ligne ne fut pas "anéanti" à Eylau, il subit seulement ( si l'on ose

dire ! ) de très fortes pertes, environ 500 tués. Il fut le plus éprouvé de l'armée.

Il faut se méfier de ces glissements de vocabulaire.
Modifié en dernier par lutzen 1813 le 22 mai 2015, 10:01, modifié 5 fois.

lutzen 1813

Re: Le capitaine Marbot sauve l'Aigle du 14ème de ligne

Message par lutzen 1813 » 18 mai 2015, 11:09

J'ai voulu faire le point Sylla parce qu'il est vite fait de discréditer un homme en lui faisant de mauvais

procès. Marbot est souvent visé. A tort à mon avis lorsqu'on le lit attentivement, c'est quelqu'un qui a

de la verve pas un affabulateur. Il a d'ailleurs des Etats de service éloquents, il n'a pas fait toutes ses

Campagnes dans les bureaux du ministère de la Guerre.

( il y en a un autre qui a été traité de façon invraisemblable, c'est le sergent Bourgogne dans l'édition

prétendument critique Hachette en 1978, préface de Jean Tulard (!) "introduction et notes de Marcel

Spivak". Les dite introduction et notes étant un tissu d'erreurs et d'affirmations aussi gratuites que

fausses. J'ai pris la peine de les relever une par une. Cette éditions continue de circuler risquant ainsi

de discréditer Bourgogne, qui n'est plus là pour tirer les oreilles des fautifs ) :salut:

la remonte

Re: Le capitaine Marbot sauve l'Aigle du 14ème de ligne

Message par la remonte » 18 mai 2015, 15:51

avec une Lisette toute blanche .
avez vous vu ce téléfilm où B Girodeau incarnait Marbot ?

Image

après vérification , il ne s'agit pas de Marbot mais de Brècheville :oops: fiction
par contre dans ce téléfilm était reprise la scène où Giraudeau comme Marbot pour dompter le cheval qui mordait ont utilisé un gigot bouillant sorti du barbecue ...
passage assez marquant de ses mémoires , est ce plausible ? j'ai déjà vu des juments se jeter sur du mash bouillant sans frémir :roll:

lutzen 1813

Re: Le capitaine Marbot sauve l'Aigle du 14ème de ligne

Message par lutzen 1813 » 18 mai 2015, 18:26

Je ne connais pas ce téléfiim, auriez-vous le titre ? J'ai vu que le mash était des granulés de céréals (je

n'y connais rien) Il faudrait essayer avec un gigot vraiment bien brulant, mais je vois mal un cavalier

essayer, sur sa bête ou lui-même en mordant à belles dents, pas doucement bien franchement :)

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • "Marbot et le 14ème de ligne à Eylau"
    par L'âne » 18 oct. 2018, 02:03 » dans Espace visiteurs
    6 Réponses
    1470 Vues
    Dernier message par Damien
    18 juin 2019, 23:25
  • Marbot. Suite
    par Christophe » 15 juil. 2017, 14:14 » dans Napoléon à travers les Arts
    0 Réponses
    383 Vues
    Dernier message par Christophe
    15 juil. 2017, 14:14
  • Les mensonges de Marbot
    par Mousquetaire » 15 déc. 2016, 15:14 » dans Livres - Revues - Magazines
    21 Réponses
    2440 Vues
    Dernier message par Christophe
    17 déc. 2016, 11:29
  • Croquis du capitaine Marryat
    par Joker » 31 oct. 2018, 20:24 » dans Salon Ier Empire
    6 Réponses
    1835 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    10 nov. 2018, 01:05
  • 1814. Deux lettres du capitaine Faré.
    par Peyrusse » 30 janv. 2018, 21:47 » dans Salon Ier Empire
    3 Réponses
    229 Vues
    Dernier message par Le Briquet
    05 févr. 2018, 09:19