Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Théâtre, cinéma, télévision, radio, internet, littérature, bande dessinée, peinture, sculpture, figurines, musique, etc...

Modérateur : Cyril

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 3107
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par Demi-solde »

Autres vues du château et de l'île d'Aboukir :

Image

Image

Image

Cordialement

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Capitaine
Capitaine
Messages : 2034
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par C-J de Beauvau »

Deux autres peintures de Geoff Hunt
582e4b8ce451a5b655d5cb5543d66ab5.jpg
b4e6d59f6d868758246c47998bf77ef7.jpg
b4e6d59f6d868758246c47998bf77ef7.jpg (43.7 Kio) Vu 325 fois
Deux navires français en collision
:salut:

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 3107
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par Demi-solde »

Geoff Hunt dont les peintures ont servi d'illustration de couverture aux livres de Patrick O'Brian, le créateur du personnage de Jack Aubrey, joué à l'écran par Russell Crowe dans Master and Commander : The Far Side of the World.

Image
Image


Image
Image


Image
Image

Cordialement

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 621
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par la remonte »

Etienne Blandin a fait toute une série de portraits de corsaires dont la ressemblance avec des marins de son temps donne un aperçu de leur usure prématurée

Image

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 3107
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par Demi-solde »

Bien sûr, on pense aux blessures infligées par l'âpreté des combats et des canonnades adverses, mais il ne faut pas perdre de vue la fatigue usuelle et ne pas oublier que l'ensemble du travail se fait alors à la force du bras et des jambes ; tendre les cordages, carguer les voiles, remonter les ancres, ramer, actionner les pompes ou le cabestan provoquent usure et traumatismes. Le gros des blessures est provoqué par les contusions, les entorses et les plaies ouvertes dues aux mouvements du navire, à la chute d’une caisse ou au choc d’une poulie, évidemment, mais le maniement quotidien des outils (du rabot par le charpentier, des épissoirs par les voiliers ou du tranchoir par le coq) produit également son lot de coupures, plus ou moins profondes, et de contusions. Le service des pièces d’artillerie expose particulièrement aux écrasements comme aux déchirements les pieds des canonniers. Sans oublier bien sûr les gabiers qui doivent toujours "garder une main pour eux" pour se prémunir des hasards de la houle.

De plus, l’infection des plaies des mains et des pieds que provoquent les échardes et les clous, est chose ordinaire sans asepsie ; les panaris, les abcès voire les phlegmons sont des maux répandus. De même, l'atmosphère salée et le frottement de vêtements salis, mouillés et/ou raidis par le froid provoque des furoncles au cou comme aux poignets. Et si on ajoute à cela les maladies liées à l'humidité, à la promiscuité, au climat, à la nourriture... un marin sous l'Empire ne pouvait qu'être usé. Ou mort.


Cordialement

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Capitaine
Capitaine
Messages : 2034
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par C-J de Beauvau »

Demi-solde a écrit :
04 juin 2020, 19:36

.....................les panaris, les abcès voire les phlegmons sont des maux répandus. De même, l'atmosphère salée et le frottement de vêtements salis, mouillés et/ou raidis par le froid provoque des furoncles au cou comme aux poignets. Et si on ajoute à cela les maladies liées à l'humidité, à la promiscuité, au climat, à la nourriture... un marin sous l'Empire ne pouvait qu'être usé. Ou mort.
Cordialement[/justify]
Ne pas oublier non plus les maladies ou carences comme le Scorbut et le typhus .
Les vivres embarquées sur les navires européens du XVe au XVIIIe siècle étaient essentiellement des salaisons, des légumes secs et des biscuits pour des raisons liées à la conservation des aliments. Or ceux-ci ne contenant pas de vitamine C, il en a résulté des cas de scorbut lors de nombreuses expéditions au long cours .
Les historiens considèrent que les deux principales causes de mortalité en mer, durant l'époque classique, sont le scorbut et le typhus. La mortalité liée au scorbut maritime a été estimée à plus d'un million de victimes entre 1600 et 1800 .
En 1747, à bord du HMS Salisbury, James Lind réalise une expérience montrant que les oranges et les citrons guérissent le scorbut ; c'est le premier essai clinique. Il a divisé les malades en trois groupes : ceux qui prennent les fruits frais, ceux qui prennent du cidre, et ceux qui prennent d'autres remèdes de l'époque. Le premier groupe s'améliore rapidement, suivi par le second, alors que le troisième ne s'améliore pas. Il publie ces résultats en 1754 dans son Traité du scorbut. En 1795, le chirurgien naval Gilbert Blane
administrateur de la Royal Navy, réforme entièrement l'hygiène navale. Il réglemente une ration quotidienne de jus de citron pour chaque marin : trois-quarts d'once (environ 21 ml), additionné de 10 % d'alcool.
Cette boisson restera un secret militaire jusqu'en 1840. Elle sera disponible pour la marine marchande britannique, de façon officielle, en 1844. Là aussi, sans le savoir, Blane provoquait la cristallisation de l'acide ascorbique en présence d'alcool, ce qui assurait une conservation efficace.
En adoptant, de façon réglementaire, des rations alimentaires antiscorbutiques pour la Royal Navy, l'Angleterre fut la première puissance maritime à éliminer le scorbut, et ce en deux ans (1795-1797)

1805 : l’invention par Nicolas Appert de la conserve alimentaire (appertisation) permit une alimentation équilibrée et donc vitaminée aux marins .
WP

:salut:

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 3107
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par Demi-solde »

la remonte a écrit :
04 juin 2020, 11:43
Etienne Blandin a fait toute une série de portraits de corsaires dont la ressemblance avec des marins de son temps donne un aperçu de leur usure prématurée

Image
La petite ancre à droite de la signature d'Étienne Blandin indique son statut, il a été nommé peintre officiel de la Marine en 1934.

Image

Image

Image

Image

Cordialement

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 3107
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par Demi-solde »

Déjà évoqué de ci, de là, Vassili Verechtchaguine :

Image

Image

Image

Image

Image

Cordialement

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 621
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par la remonte »

par Boilly , ce beau portrait de Jacques Teule capitaine au 39°Léger légionnaire en 1813
Image

en vente 1e 16 juin chez Daguerre de même que le portrait de Junot par Appiani ( qui repasse ? )

le covid a eu raison de Cyril Drouet ? on ne le lit plus

Avatar du membre
Rigodon d'honneur
Colonel 3ème Hussard
Colonel 3ème Hussard
Messages : 444
Enregistré le : 05 févr. 2018, 23:02

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par Rigodon d'honneur »

la remonte a écrit :
12 juin 2020, 11:43
par Boilly , ce beau portrait de Jacques Teule capitaine au 39°Léger légionnaire en 1813
Image
Jacques Teulé (1768-1832) est capitaine au 39e de ligne et pas au 39e léger... et il est légionnaire depuis 1804 et pas 1813...

histoire de rassembler les couples, voilà le portrait de sa tendre et chère :D ...
Image

(soit dit en passant, vu la cote de Boilly sur le marché de l'art et l'ouvrage monumental qui vient de lui être consacré, on ne peut pas vraiment dire qu'il est tombé dans l'oubli :!: ;) )
:salut:
"Ils grognaient, et le suivaient toujours..."

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli (suite...)
    par Demi-solde » 25 févr. 2018, 09:51 » dans Napoléon à travers les Arts
    7 Réponses
    887 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    27 févr. 2018, 18:03
  • Peintres : Charles Meynier
    par Demi-solde » 21 juin 2019, 14:58 » dans Napoléon à travers les Arts
    4 Réponses
    487 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    02 janv. 2020, 14:21
  • Tombes napoléoniennes
    par Maria Kel » 01 nov. 2016, 21:46 » dans Monuments Napoléoniens
    31 Réponses
    3685 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    27 mai 2020, 15:56
  • Tombes françaises dans l'hémisphère Sud
    par Joker » 22 févr. 2020, 19:54 » dans L'actualité napoléonienne
    5 Réponses
    508 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    06 avr. 2020, 12:34
  • L'Empire en LEGO.
    par Joker » 09 déc. 2018, 19:28 » dans L'actualité napoléonienne
    1 Réponses
    399 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    09 déc. 2018, 22:30