Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Théâtre, cinéma, télévision, radio, internet, littérature, bande dessinée, peinture, sculpture, figurines, musique, etc...

Modérateur : Cyril

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2979
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par Demi-solde »

Et sa statue :

Image

Cordialement

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 558
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par la remonte »

ce n'est pas une peinture mais un évènement que j'ignorais ; la restitution de drapeaux sauvés du " glorieux bûcher "
où étaient-ils ?

Image

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2979
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par Demi-solde »

Les pages de l'hebdomadaire "Le Monde Illustré" du 11 mars 1865, dont est issue cette illustration, apportent une partie (une partie seulement...) de la réponse :

Le Monde Illustré du 11 mars 1865 a écrit :

Dépôt aux Invalides des drapeaux pris sur l'ennemi et cachés en 1814
ACTUALITÉ
C'était en 1814.
L'ennemi coalisé arrivait à nos portes; les Parisiens désespérés achevaient de brûler leurs dernières cartouches. Le péril était désormais imminent.
Le lendemain, en effet, les alliés entraient en vainqueurs dans la capitale.
Mais alors que Paris, épouvanté de sa défaite, se couvrait de deuil, une scène touchante se passait à l'Hôtel des Invalides.
Le maréchal Serrurier, à qui était confiée la garde du palais des braves, entouré de son état-major et de ses serviteurs les plus dévoués, procédait dans la cour de l'Hôtel à un douloureux sacrifice.
Un instant avant, étaient encore suspendus aux voûtes de la chapelle 1,400 glorieux trophées. On venait, par ordre du maréchal, de les réunir en un seul bûcher, qu'environnaient, tristes et mornes, les débris de nos phalanges naguère victorieuses ; et là, la main de ces vainqueurs du monde livrait aux flammes des dépouilles qu'ils ne voulaient pas rendre aux vainqueurs du lendemain.
Quelques-uns de ces trophées furent néanmoins soustraits au feu par des mains religieuses. Un vieux soldat de l'Empire, le général de division d'Antist, qui n'ignorait pas cette circonstance, ne les perdit pas de vue, et, le danger passé, consacra vingt années de sa vie à réunir ces précieuses épaves.
Lorsqu'il fut bien convaincu de les avoir toutes rassemblées, il en fît hommage à l'Empereur Napoléon III.
C'est au dépôt de ces vestiges sacrés, dans la chapelle des Invalides, que l'on procédait dernièrement, on y avait joint deux étendards mexicains récemment conquis, l'un par un voltigeur du 81e de ligne, l'autre par le 1er bataillon de chasseurs à pied.
Dimanche 26 février, à une heure après-midi, un peloton de chasseurs à cheval allait les prendre au ministère de la guerre et les transportait à l'Hôtel, où ils furent reçus par le général Brancion.
Les drapeaux furent confiés à douze invalides décorés, qui les entrèrent dans la chapelle, où le clergé devait les bénir.
Cette cérémonie, aussi touchante par les souvenirs qu'elle réveillait qu'imposante par elle-même, ne pouvait que provoquer une profonde émotion parmi les assistants ; elle s'est accomplie au milieu du recueillement général. Tous se reportaient à l'époque fatale qui avait vu s'anéantir, de la main même des conquérants, les témoins de leur vaillance, et chacun remerciait du fond du cœur le pieux et brave général qui avait su préserver ces quelques vestiges.
JULES FAY


"Quelques-uns de ces trophées furent néanmoins soustraits au feu par des mains religieuses. Un vieux soldat de l'Empire, le général de division d'Antist, qui n'ignorait pas cette circonstance, ne les perdit pas de vue, et, le danger passé, consacra vingt années de sa vie à réunir ces précieuses épaves."

"Des mains religieuses"... :|


Cordialement

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2979
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par Demi-solde »

A priori, les drapeaux de 1814 remis le 26 février 1865 par le général Duffourc d'Antist sont dix :

- 1 drapeau écossais du 66e régiment,
- 2 étendards pris aux Mamelouks en Égypte,
- 2 drapeaux prussiens,
- 1 étendard autrichien,
- 3 drapeaux espagnols
- et 1 portugais.

Cordialement

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 558
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par la remonte »

bien mystérieux tout ça ?
c'était quand même pas très compliqué de cacher ces drapeaux dans une cave parisienne et tant bien même qu'ils seraient tombés dans des mains ennemis ? quelle valeur leur donner puisque n'étant pas acquis au combat ?
dans le lot , il devait y avoir quantité de drapeaux d'anciens régimes et pas que ceux de la révolution et l'empire

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2979
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par Demi-solde »

la remonte a écrit :
27 avr. 2020, 12:46
c'était quand même pas très compliqué de cacher ces drapeaux dans une cave parisienne et tant bien même qu'ils seraient tombés dans des mains ennemis ?
En fait, le nombre de drapeaux sauvés en 1814 est plus élevé que les dix drapeaux recueillis en 1865 ; il n'y a qu'à constater le nombre de drapeaux encore présents dans les collections :

Image
"Drapeau du 3e bataillon du régiment des Gardes Royales,
pris à Saragosse le 21 février 1809"

https://www.photo.rmn.fr/archive/17-503 ... GHO9S.html


Image
"Drapeau anglais du 4e bataillon du Scots Royal Regiment"
https://www.photo.rmn.fr/archive/19-544 ... LSVAM.html


Image
"Drapeau espagnol de bataillon du régiment Ultonia,
pris à Gerone le 10 décembre 1809"

https://www.photo.rmn.fr/archive/17-503 ... GHSCM.html


Image
"Drapeau colonel du régiment espagnol de Corona,
pris à Somo Sierra le 30 novembre 1808"

https://www.photo.rmn.fr/archive/17-503 ... GG33C.html


Image
"Drapeau espagnol de bataillon du régiment Infante
pris au siège de Saragosse le 21 février 1809"

https://www.photo.rmn.fr/archive/17-503 ... GHGHG.html


Image
"Drapeau colonel du régiment espagnol des volontaires de Castille,
pris au siège de Saragosse le 21 février 1809"

https://www.photo.rmn.fr/archive/08-546 ... XK8UX.html


Et cætera...
Et cætera...
Et cætera...

Cordialement

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2979
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par Demi-solde »

De plus, le parcours de ces dix drapeaux donnés en 1865 est sensiblement plus tortueux qu'annoncé dans l'article du "Monde Illustré". Par exemple, le drapeau du 66th Foot.

Au cours de la bataille d'Albuera, le 16 mai 1811, La brigade Colborne a été étrillée par une charge de la cavalerie impériale, composée notamment du 2e Hussards et des lanciers polonais de la Légion de la Vistule ; trois bataillons britanniques ont été décimés, le 1er bataillon du 3rd Foot, le 2e bataillon du 48th Foot et le 2e bataillon du 66th Foot. A tel point que les six drapeaux de ces bataillons (le King’s Colour et le Regimental Colour de chaque bataillon) ont été pris ; en fait, quatre drapeaux complets (ceux des 48th et 66th Foot) et deux particulièrement abimés, réduits à la hampe avec leur fer de lance et donc quelques fragments de leur toile (ceux du 3rd Foot donc, ce qui permit aux Buffs de revendiquer la non-perte).

Image
"The Flag, Albuhera, 16 May 1811"
par William Barnes Wollen (1912)

Par la suite, ces six drapeaux ont été envoyés par Soult à Paris, avant de faire l'objet d'une présentation solennelle aux Tuileries en août 1811.

En 1814, Serurier décide de brûler les drapeaux des Invalides.

Image

Tous les drapeaux ? Non. En effet, le 5 avril 1827, cinq de ces six drapeaux pris à Albuera sont exposés au Musée d'artillerie. Le sixième drapeau manquant était le King's Colour du 3rd Foot, qui était l'un des deux réduits en lambeaux au moment de leur capture.

Lors de la Révolution de 1830, le musée fut investi par la foule qui y prit des armes et des drapeaux, parmi lesquels le King's Colour du 66th Foot.

En 1831, les quatre étendards restants (King's Colour et Regimental Colour du 48th Foot, Regimental Colour du 66th Foot et lambeaux du Regimental Colour du 3rd Foot) furent placés sur les corniches de la chapelle de l'Hôtel des Invalides. Malheureusement, lors des funérailles du maréchal Sébastiani le 11 août 1851, un incendie se déclara. Le Regimental Colour du 66th Foot fut complètement détruit, tandis que le King's Colour du 48th Foot fut gravement endommagée (seul son bouclier central ayant survécu) de même que les Regimental Colour du 3rd Foot et du 48th Foot.

Image
Motif central du King's Colour du 48th Foot pris à Albuera, 16 mai 1811
https://www.photo.rmn.fr/archive/13-521 ... 77HHQ.html

Le 26 février 1865 donc, le général Duffourc d'Antist déposa aux Invalides sa collecte (sa collection ?) de drapeaux. Parmi ces drapeaux se trouvait... le King's Colour du 66th Foot qui avait disparu dans les soubresauts de la Révolution de 1830.

Image

Cordialement

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2979
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par Demi-solde »

Une brassée de drapeaux réchappés du bûcher de 1814 :

Drapeaux - 01.JPG
"Vue de la statue de Napoléon Ier située dans le déambulatoire du tombeau impérial des Invalides"
par Charles Garnier (datée d'avril 1848... mais sûrement postérieure)

https://basedescollections.musee-armee. ... 9bc40e0aae

Cordialement

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 558
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par la remonte »

merci , merci

ce tableau de John Seele nous montre un prince Charles ( vainqueur de Jourdan ) sacrément moulé dans son uniforme !
impression renforcée par l'absence d'épaulettes .
mon habit surtout ( Colmont) est ainsi , aucune ampleur sous les bras , avec des manches que l'on enfile comme un gant . la première fois ça parait ridiculeusement serré et après au contraire on a plutôt une aisance de mouvement et surtout cela affine la silhouette .
un bon tailleur vous rend élégant !
le soldat qui quitte le camp de Boulogne est fier de son uniforme , il est aussi cintré que celui ci !
rien à voir avec le poilu qui a l'uniforme le plus moche qu'on ait fait

Image

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 558
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli

Message par la remonte »

à la 13° minute de cette video , on a le descriptif du soldat de 1805 .
j'aime beaucoup cette série avec le phrasé particulier d'Henri de Turenne .
on y voit des reconstitueurs , cela date ( 1970) peut être que des anciens du forum ou d'ailleurs en ont connu quelques uns ? des pionniers et cela bien avant Les Duellistes qui a favorié de nombreuses vocations


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Ces peintres de l'Empire tombés dans l'oubli (suite...)
    par Demi-solde » 25 févr. 2018, 09:51 » dans Napoléon à travers les Arts
    7 Réponses
    822 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    27 févr. 2018, 18:03
  • Peintres : Charles Meynier
    par Demi-solde » 21 juin 2019, 14:58 » dans Napoléon à travers les Arts
    4 Réponses
    444 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    02 janv. 2020, 14:21
  • Tombes napoléoniennes
    par Maria Kel » 01 nov. 2016, 21:46 » dans Monuments Napoléoniens
    31 Réponses
    3506 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    27 mai 2020, 15:56
  • Tombes françaises dans l'hémisphère Sud
    par Joker » 22 févr. 2020, 19:54 » dans L'actualité napoléonienne
    5 Réponses
    456 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    06 avr. 2020, 12:34
  • Proclamation de l'Empire
    par Joker » 18 mai 2020, 20:14 » dans Salon Ier Empire
    2 Réponses
    39 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    19 mai 2020, 17:24