Nantes, musée des Beaux Arts.

Théâtre, cinéma, télévision, radio, internet, littérature, bande dessinée, peinture, sculpture, figurines, musique, etc...

Modérateur : Cyril

Abraca

Nantes, musée des Beaux Arts.

Message par Abraca » 08 nov. 2010, 17:03

Waterloo par Alexandre PROTAIS :

Image

Uploaded with ImageShack.us

Image

Uploaded with ImageShack.us

Le maréchal CLARKE :

Image

Uploaded with ImageShack.us

Saint Clair

Message par Saint Clair » 11 nov. 2010, 11:26

Je ne connaissais pas Alexandre Protais. Son tableau est sinistrement émouvant, voire éprouvant ! C'est la première fois que je vois un tableau de la bataille, après la bataille.

Bastet

clair de lune

Message par Bastet » 11 nov. 2010, 16:23

lune de la tempête, lune de la mort....

La lune avec ses dents d'ivoire

Paraît . Comme elle est vieille et triste !

Les fleuves sont à sec,

Les campagnes sans herbe

Et les arbres languides,

Sans feuilles et sans nids .

Dame la Mort, ridée

Passe par les saulaies

Avec son absurde cortège

D'illusions lointaines

Elle vend des couleurs

De cires et d'orages

Comme une fée de fable

Brouillonne et malfaisante .

Et la lune à la mort

Achète des peintures .

( En cette nuit confuse

La pauvre lune est folle ! )

Cependant qu'une foire

Au fond de mon coeur sombre

S'installe sans musique

Toute en baraques d'ombre .

Federico Garcia Lorca

Abraca

Message par Abraca » 11 nov. 2010, 21:14

Merci Bastet pour ce poème.
Dans ce tableau, le silence est lourd et palpable. C'est vrai, il est impressionnant !

la remonte

Message par la remonte » 12 nov. 2010, 14:55

il est beau mais pas trés réaliste .
pas beaucoup de traces de blessures, de sang ... les morts sont vite dépouillés , c'est à dire qu'il y manque les détrousseurs ( civils , militaires ) et surtout la multitude de chevaux qui galopaient dans tous les sens , rendus fous , et finissant d'achever les blessés par leurs sabots .

Bastet

Message par Bastet » 12 nov. 2010, 17:02

Ailleurs vous parlez du mythe, eh! bien ce peintre-là suggère le destin astral qui voit se bâtir et s'effondrer les empires rien de réaliste , effectivement, de rationnel, mais le mystère de la Mort, abandon et anéantissement, nuit sombre et nouvelle lune, et ainsi les soldats, personnages historiques, au plan mythico-historique se changent en héros exemplaires....
:salut:

la remonte

Message par la remonte » 12 nov. 2010, 22:55

brillante analyse :croixhonneur:

Abraca

Message par Abraca » 13 nov. 2010, 11:35

il est beau mais pas trés réaliste .
Bien sûr, la remonte, mais c'est un tableau, pas une photo. L'artiste y a mis son lyrisme. :aime:

Bastet

Message par Bastet » 13 nov. 2010, 14:32

Lyrique? Oui, le lyrisme de la Mort , voici le poème qui conclut les Poèmes Barbares :aime2: de Leconte de Lisle , poème d'un monde qui n'est plus régi ni par des forces profondes, telluriques ni, à tout jamais, par l'intelligence apollinienne, ni par le mysticisme dyonisiaque. "Tout se taira" tout sera silence, inertie, "bloc stérile", comme sur ce tableau les morts iront " fertiliser de(leurs) restes immondes/
Les sillons de l’espace où fermentent les mondes"

Solvet seclum

Tu te tairas, ô voix sinistre des vivants !

Blasphèmes furieux qui roulez par les vents,
Cris d’épouvante, cris de haine, cris de rage,
Effroyables clameurs de l’éternel naufrage,
Tourments, crimes, remords, sanglots désespérés,
Esprit et chair de l’homme, un jour vous vous tairez !
Tout se taira, dieux, rois, forçats et foules viles,
Le rauque grondement des bagnes et des villes,
Les bêtes des forêts, des monts et de la mer,
Ce qui vole et bondit et rampe en cet enfer.
Tout ce qui tremble et fuit, tout ce qui tue et mange
Depuis le ver de terre écrasé dans la fange
Jusqu’à la foudre errant dans l’épaisseur des nuits !
D’un seul coup la nature interrompra ses bruits,
Et ce ne sera point, sous les cieux magnifiques,
Le bonheur reconquis des paradis antiques,
Ni l’entretien d’Adam et d’Ève sur les fleurs,
Ni le divin sommeil après tant de douleurs ;
Ce sera quand le Globe et tout ce qui l’habite,
Bloc stérile arraché de son immense orbite,
Stupide, aveugle, plein d’un dernier hurlement,
Plus lourd, plus éperdu de moment en moment,
Contre quelque univers immobile en sa force
Défoncera sa vieille et misérable écorce,
Et, laissant ruisseler, par mille trous béants,
Sa flamme intérieure avec ses océans,
Ira fertiliser de ses restes immondes
Les sillons de l’espace où fermentent les mondes."

Superbe, n'est-ce pas? :aime:

:salut:

Saint Clair

Message par Saint Clair » 14 nov. 2010, 22:55

En effet, c'est du lourd :cobra:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Honneur à la marine à travers les arts
    par C-J de Beauvau » 25 mai 2018, 13:30 » dans Napoléon à travers les Arts
    26 Réponses
    899 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    21 juil. 2018, 19:33
  • Le" repos du guerrier" à travers les les arts
    par C-J de Beauvau » 01 avr. 2019, 16:37 » dans Napoléon à travers les Arts
    16 Réponses
    481 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    06 avr. 2019, 12:06
  • Musée de l'Armée
    par Demi-solde » 24 avr. 2019, 17:20 » dans Monuments Napoléoniens
    4 Réponses
    98 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    26 avr. 2019, 00:22
  • Musée de Périgueux
    par Belle Poule » 03 déc. 2014, 20:31 » dans Monuments Napoléoniens
    3 Réponses
    1098 Vues
    Dernier message par lutzen 1813
    17 mai 2015, 17:30
  • Musée de l'infanterie !
    par Paillasse » 25 mai 2016, 21:17 » dans L'actualité napoléonienne
    5 Réponses
    882 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    26 mai 2016, 17:01