La guerre et sa représentation .

Théâtre, cinéma, télévision, radio, internet, littérature, bande dessinée, peinture, sculpture, figurines, musique, etc...

Modérateur : Cyril

Bergisel

Message par Bergisel »

Joséphine :
Dans les plus "connus", la plupart du temps, hélas, c'est la partie militaire qui se trouve mal traitée par les réalisateurs...
Il semblerait parfois que metteurs en scène et producteurs ignorent qu'il existe des spécialistes de la chose militaire ...

Je n'ai aucune compétence dans le domaine de la cinématographie mais j'ai au moins la compétence de l'usager et de celui qui subit le "mépris" ou la "dictature" des producteurs, réalisateurs et autres producteurs. Il n'y a qu'eux qui savent ce que les autres attendent (le même défaut est constatée chez les informaticiens.... pas tous mais là aussi la pratique montre cette tendance !).

Ce qui n'a presqu'aucune importance dans une série B du style une femme d'honneur en a une dans un film de reconstitution. Et c'est vrai que la partie militaire est fameusement esquintée car là aussi on ne veut pas regarder les choses telles qu'elles sont. L'acte guerrier est impitoyable mais en même temps il faut mettre en valeur la dimension humaine... a-t- la volonté intellectuelle et les finaces pour faire converger ces deux caps....

:salut:

Joséphine

Message par Joséphine »

"La grande fresque" , mon Cher Général la remonte, nous en serions tous très friands, je pense.

Mais comme vous le soulignez très justement, il faudrait des hommes, beaucoup d'hommes , sachant coller à la réalité d'un tel projet, et surtout des finances comme l'exprime aussi notre ami, Bergisel ...

Et puis, comme dans beaucoup de domaines, la volonté de faire ...
Pas toujours évidente, non plus ...




:salut:

Courtebotte

Message par Courtebotte »

L'acte guerrier est impitoyable mais en même temps il faut mettre en valeur la dimension humaine... a-t- la volonté intellectuelle et les finaces pour faire converger ces deux caps....
Oui, c'est possible, je pense au film de Spielberg "Sauver le soldat Ryan".

Pour ce qui est des représentations de bataille, le problème est assez simple : le but d'un film, c'est de faires des entrées, donc on fait tout pour que le public s'y intéresse. Et le public, il veut du grand spectacle avec des explosions, des milliers de soldats et des héros qui sauvent le monde à la fin. Malheureusement, c'est rarement possible de concilier exactitude historique et grand spectacle. D'autant plus que les producteurs ne sont pas trop de bonne volonté quand il s'agit de payer plus pour un résultat qui leur semblera plus ou moins similaire. Pas ou peu de conseillers historiques, des costumes qui passent de loin...Je pense au film "Troye" qui est un gros navet (enfin, selon moi), les grecques font du kung fu et le texte original est plutôt malmené. Mais le résultat est là, un film qui a rapporté plein de sousous à messieurs les producteurs. Et avec la télé poubelle, on ne va pas dans le sens de relever le niveau... :?

Joséphine

Message par Joséphine »

Malheureusement, c'est rarement possible de concilier exactitude historique et grand spectacle. D'autant plus que les producteurs ne sont pas trop de bonne volonté quand il s'agit de payer plus pour un résultat qui leur semblera plus ou moins similaire. (Courtebotte) ..

C'est bien ce que je pensais en évoquant la "volonté de faire, ou plutôt de ne pas faire " ...

Rien n'est impossible à qui veut vraiment.

Ce n'est d'ailleurs pas français ! :)




:salut:

Jean-Baptiste Muiron

Message par Jean-Baptiste Muiron »

Cher Courtebotte, un indice pour ceux qui se plaignent de ne pas trouver à la fois le souffle, le souci de la reconstitution historique, et la qualité de la réalisation. Il s'agit malheureusement (pour nous) d'un film américain de Ron Maxwell aidé de l' historien McPherson : Gettysburg en 1993.

Cette restitution sur 4 heures des 3 journées de juillet 1863 est assez étonnante, et peut servir de modéle aux ambitions de ceux qui souhaitent tendre vers la perfection. Des acteurs de renom (Tom Berenger, Martin Sheen, Jeff Daniels,...), des milliers de figurants, tournage sur le site historique même pour certaines scénes cruciales, et sans images de synthèse, avec pour terminer la charge de Pickett recomposée sur une ligne de 2 kilométres de long, en panoramique.

Un seul reproche : les postiches (ils étaient tous barbus à l'époque), pas toujours crédibles.

:salut:

Courtebotte

Message par Courtebotte »

Mais oui JBM, j'avais oublier Gettysburg! Très bonnes images, bien fait, intéressant. Evidedmment c'est fait par des ricains pour des ricains. Il y a beaucoup plus de reconstitueurs aux Etats Unis pour cette période que pour l'Empire en Europe, c'est déjà un avantage. Les tournages sur site historique sont aussi devenus difficiles en Europe. Les sites sont rarement en bon état, ou défigurer par des batiments modernes (j'ai vu Aspern et Essling, bien c'est devenu la banlieue de Vienne). Mais bon, il doit quand même en rester...reste alors le problème des autorisations. Le passage d'une équipe de tournage et de milliers de figurants n'est pas sans conséquence ... je pense aux camions régie et autres groupes électrogènes nécéssaires aux tournages en extérieur.

Reste le plus dur à trouver, la volonté de le faire le mieux possible en collant à la réalité historique. Vaut mieux se rabattre sur de bons documentaires pour le moment, surtout que la mode du "docu-fiction" permet d'avoir de petites reconstitutions de bonne qualité en général.

Jean-Baptiste Muiron

Message par Jean-Baptiste Muiron »

Pour Gettysburg, j'ai entendu parler d'un budget de 150 millions de dollars (en 92-93).

:salut:

Courtebotte

Message par Courtebotte »

Je mets déjà 50 cents dans la caisse :lol:

la remonte

Message par la remonte »

Les exemples que vous citez ( Gettysburg , Le soldat Ryan ...) confirment bien que la tendance va vers plus de réalisme au point d'en être difficilement soutenable parfois . on est loin du " jour le plus long "...
Grand précurseur aussi , avait été Pierre Schoendoerffer , dans la 317°Section par exemple .
La période qui nous interresse , offre trés peu d'exemple réaliste , hormis je trouve les 3 exemples sur le XVIII°siécle , mais là encore c'est critiquable , aussi bien Al Pacino , Daniel Day Lewis que Mel Gibson font mouche pratiquement à tous les coups ... exploits admirables avec de la poudre noire , mais le cinéma a besoin de héros aux compétences surhumaines !

Courtebotte

Message par Courtebotte »

Je ne connais pas Pierre Schoendoerffer, c'est facile à trouver en DVD?

Mel Gibson en Murat, Daniel Day Lewis en Junot et Al Pacino en Fouché ...en plus on a déjà un début de casting! Quoi qu'il vaut peut-être mieux regarder de notre côté de l'Atlantique.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Représentation d'un soldat de Napoléon.
    par MILAN58 » 06 mai 2018, 15:08 » dans Objets napoléoniens
    5 Réponses
    696 Vues
    Dernier message par MILAN58
    07 mai 2018, 07:23
  • Représentation d'une estafette.
    par Rigodon d'honneur » 16 avr. 2018, 22:21 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    5 Réponses
    738 Vues
    Dernier message par bec
    17 avr. 2018, 21:34
  • La guerre toujours la guerre...
    par L'âne » 20 janv. 2018, 15:15 » dans Salon Ier Empire
    29 Réponses
    1921 Vues
    Dernier message par O.Godeille
    10 avr. 2020, 00:29
  • Prisonniers de guerre
    par Peyrusse » 15 août 2017, 15:55 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    271 Réponses
    18153 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    11 avr. 2020, 12:26
  • La guerre d'Espagne
    par Eric LM » 27 oct. 2017, 14:50 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    1 Réponses
    238 Vues
    Dernier message par Eric LM
    27 oct. 2017, 15:04