[POLOGNE] KRAKUS

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Le-bressan

Re: Partisans volontaires, krakus et cosaques francais

Message par Le-bressan »

Certes son costume ressemble aux Krakus mais les Krakus portent une flamme rouge et blanche sur leur lance alors que les cosaques français portent une touffe de poil rouges, la veste n'est pas tout à fait la même ainsi que d'autre détails dont je ne me souviens plus. Mais de toute façon les costumes sont identiques car c'étaient les moins coûteux.
Le-bressan

Re: Partisans volontaires, krakus et cosaques francais

Message par Le-bressan »

La schabraque montre qu'il s'agit bien d'un cosaque francais car elle en peau de mouton à la différence des krakus où elle est bleue et rouge. De plus la ceinture est blanche alors que chez les polonais c'est une écharpe rouge ou noire pour les officiers.
Sever

Re: Partisans volontaires, krakus et cosaques francais

Message par Sever »

des "cosaques" de Napoléon= formé à Varsovie après décembre 1812 à l'initiative du chef de renseignement militaire de la Grande Armée de Michel Sokolnisky.
idée - renforcer moral des soldats français paniquaient de mot "cosaque".
Connu sous appellation "krakus" car fut composé des habitant de la région de Cracovie.
Effectif 880 homes. En 1814 environ 200 derniers survivants sous l’autorisation d’Alexandre Ier revenue en Pologne avec général Sokolnitsky accompagnent corps de maréchal Poniatowsky.

premier bataille 17 août 1813 Grunwald
dernier à Paris près d'école polytechnique en refusant accepter capitulation de Marmont
Image
http://sarmata.livejournal.com/29452.html

"tartares" de Napoléon - formé à Varsovie de tatares de Lituanie en août 1812 à initiative du chef de renseignement militaire de la Grande Armée de Michel Sokolnisky. Effectif jamais dépassait 120 hommes. En mai 1814 dernier 14 survivent passe au service de l'Empire Russe.

Image
Le-bressan

Re: Partisans volontaires, krakus et cosaques francais

Message par Le-bressan »

Merci pour cette image des Krakus ce qui montre bien la différence entre les schabraques des partisans français et polonais.
Sans-Souci

Re: Partisans volontaires, krakus et cosaques francais

Message par Sans-Souci »

A la fin du mars 1814, il y avait un combat près de la ville de Claye. Un marechal-de-logis-chef du 2. Leibhusaren-Regiment prussien ecrit:
L'ennemi se retira, mais il envoya vers nous un régiment de lanciers que nous n'avIons pas encore vu. Ils étaient tous des jeunes hommes avec des uniformes jolies et des ronds bonnets rouges, garnis avec des cordes d'argent, et aussi avec des chevaux très bons; un régiment de jeunes volontaires de l'empire français.
De quel régiment est-ce qu'il s'agit ? Quelle était sa dénomination officielle ?

Est-ce qu'il y a des images de leurs bonnets ?
Pique51

Re: Partisans volontaires, krakus et cosaques francais

Message par Pique51 »

Salut Oliver,

je pense qu´il s´agit ici du deuxième régiment d´éclaireurs. Les mémoires auquelles d´ailleurs tu fais allusion sont celles qui donnent des interrogations sur le port du shako rouleau par ce régiment, ou d´une autre forme de shako un peu différente qui rappellerait le shako des chasseurs d´Afrique d´une époque plus recente.

Cordialement

Pierre-Yves
Sans-Souci

Re: Partisans volontaires, krakus et cosaques francais

Message par Sans-Souci »

Bien, Groschke qui fait mention de ces bonnets ("Kappen"), continue qu'après le combat, les prussiens le portaient ces bonnets comme bonnet de police, et qu'ils étaient bien ouatés ("wattiert"), assez fortement pour pouvoir resister au coups de sabre.

Et il dit que ces volontaires étainet des lanciers ("ein Lanzier-Regiment"). Les éclaireurs- avaient-ils des lances ?

Le combat de Claye se passa le 28 mars.

Voici l'extrait en Allemand:
Der Feind war im Abziehen, schickte uns aber ein Lanzier-Regiment entgegen, das wir noch nicht gesehen hatten. Es waren lauter junge Leute mit hübschen Uniformen und runden, rothen, mit silbernen Schnüren besetzten Kappen, auch sehr guten Pferden; ein Regiment junger Freiwilligen der französischen Kaiserin. Wir rollte sie auf und: Roß und Reiter sah man niemals wieder. Am Abend im Bivouacq hatte jeder Husar eine rothe Kappe und ging damit spazieren. Als Feldmütze waren diese Kappen sehr praktisch, konnten auch einen Hieb abhalten; denn sie waren stark wattirt.
Pique51

Re: Partisans volontaires, krakus et cosaques francais

Message par Pique51 »

Oui, ils avaient bien des lances.
Le texte confirme donc bien qu´il ne s´agissait pas de shakos rouleaux, comme le montre Courcelles dans l´Osprey sur les régiments d´éclaireurs.
Jan Kozietulski

Re: Partisans volontaires, krakus et cosaques francais

Message par Jan Kozietulski »

Les éclaireurs de la Garde ne portaient pas le bonnet , ils portaient le shako , donc il est impossible que ce soit des éclaireurs et encore moins des gardes d'honneur , qui eux ne portaient pas de lance !

:salut:
Drouet Cyril

Re: Partisans volontaires, krakus et cosaques francais

Message par Drouet Cyril »

Krakus ?
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Pologne-Irlande du Nord
    par Maria Kel » 12 juin 2016, 17:13 » dans L'actualité napoléonienne
    9 Réponses
    1583 Vues
    Dernier message par Mathieu Dampierre
    06 juil. 2016, 00:31
  • Voyage napoléonien en Pologne et Russie du 10 au 21 juin
    par CHOFFAT » 04 mai 2018, 15:52 » dans L'actualité napoléonienne
    4 Réponses
    302 Vues
    Dernier message par CHOFFAT
    07 mai 2018, 09:39
  • POLOGNE : Le massacre de Praga (Varsovie) 1799
    par L'âne » 03 août 2017, 18:26 » dans Salon Ier Empire
    37 Réponses
    2985 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    26 janv. 2008, 16:31