Colonel Jean-Baptiste Deban de Laborde

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Avatar du membre
ivopreda
Soldat
Soldat
Messages : 29
Enregistré le : 19 avr. 2018, 19:31

Colonel Jean-Baptiste Deban de Laborde

Message par ivopreda »

bonjour

je profite de votre culture pour avoir des renseignements sur le portrait du Colonel Jean-Baptiste Deban de Laborde...

je n'ai pas bien compris s'il porte un dolman ou un pelisse, est aussi particulier la façon de porter le decorations
8 - Colonel Jean-Baptiste Deban de Laborde, dit Laborde (1769-1809) commandant le 8e régiment des hussards between 1805 and 1809.jpg
8 - Colonel Jean-Baptiste Deban de Laborde, dit Laborde (1769-1809) commandant le 8e régiment des hussards between 1805 and 1809.jpg (40.96 Kio) Vu 155 fois
merci pour votre collaboration

Avatar du membre
Général Colbert
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
Messages : 1548
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

Re: Colonel Jean-Baptiste Deban de Laborde

Message par Général Colbert »

Apparemment il est dignitaire de l'ordre du Christ du Portugal et officier de la Légion d'Honneur. Aigrette blanche de colonel à la coiffure (colback).

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Capitaine
Capitaine
Messages : 2034
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Colonel Jean-Baptiste Deban de Laborde

Message par C-J de Beauvau »

Capture d’écran (539).png
Jean-Baptiste Deban de Laborde, dit Laborde est né à Paris le 14 novembre 1769 de Jean, Baptiste Deban de Laborde et Marie, Joseph, Henriette De Mouy.

Son père, originaire de Nozay au nord de Nantes, était dans les dernières années du règne de Louis XV officier pensionné aux Gardes Françaises.
A 17 ans, en avril 1786, il s'engage dans le Régiment des Gardes françaises où son père a été officier.
Son régiment se joint à la foule et participe à la prise de la Bastille le 14 juillet 1789.
Il fait sans doute ensuite partie de la Garde nationale comme nombre de ses compagnons d'armes à partir de la fin 1789.
Il épouse en 1801 Mademoiselle Scheux, fille d'un commerçant, dont il a deux fils, l'aîné Édouard-César qui meurt sans descendance en 1851 et le cadet Achille, né en 1808, officier de cavalerie (colonel du 4ème cuirassiers) mort en 1888.
Il intègre le 10ème régiment de dragons de mars 1791 à mars 1792, puis passe au 6ème régiment de cavalerie (« ci-devant » Régiment du Roi cavalerie), d'avril 1792 à juillet 1793.
Il y obtient le grade de maréchal des logis.
Il prend part à la campagne de Belgique de l'armée de Dumouriez et participe au siège de Lille à l'automne 1792 et à la bataille de Neerwinden le 18 mars 1793.
En août 1793, il rejoint le 19ème régiment de chasseurs à cheval avec le grade de maréchal des logis-chef.
Il participe à la bataille de Wissembourg en décembre 1793 et à la campagne du Palatinat en 1794.
Il est nommé sous-lieutenant le 1er prairial an II (20 mai 1794).
Il est nommé aide de camp du général Lefebvre le 4 nivôse an III (24 décembre 1794) à l'armée de Moselle, puis à l'armée de Sambre et Meuse près du général Patel en 1797.
Il est à l'armée d'Allemagne quand il obtient le grade de lieutenant le 28 messidor an V (juillet 1797).
Apprécié par ses supérieurs, il devient capitaine le 28 nivôse an VII (janvier 1799).
Le 15 germinal an VIII (5 avril 1800), il passe près du général Berthier, commandant en chef de l'armée de réserve et prend part à la 2ème Campagne d'Italie (1799-1800).
Fait chef d'escadron sur le champ de bataille de Marengo, le 14 juin 1800 il est remarqué par le 1er Consul, qui lui donne un sabre d'honneur au lendemain de la bataille.
Le 21 vendémiaire an IX (octobre 1800), il est nommé aide de camp du général Junot, général de division et gouverneur de Paris, puis commandant la division des grenadiers en formation à Arras dans l'objectif d'une invasion de l'Angleterre (il est remplacé à Paris dans l'hiver 1803-1804 par Joachim Murat).
Laborde suit son Général et il est affecté à un des dix régiments de grenadiers à cheval de la réserve qui constituent, avec 8.000 hommes, une troupe d'élite qu'inspecte en juillet 1804 Napoléon.
Laborde est fait chevalier de la Légion d'honneur 25 prairial an XII (14 avril 1804).


Le 17 pluviôse an XIII (6 février 1805), il est nommé colonel et accompagne comme aide de camp le général Junot, nommé ambassadeur au Portugal jusqu’en novembre de la même année.
Il participe à la campagne d'Autiche et prend part en particulier à la glorieuse bataille d'Austerlitz, le 2 décembre 1805.
Il reçoit le commandement du 8ème régiment de hussards le 6 nivôse an XIV (27 décembre 1805).

Il prend part ensuite aux campagnes de Prusse et de Pologne en 1806-1807 et se distingue à Iéna (14 octobre 1806), Eylau (8 février 1807) et Friedland (14 juin 1807).
Le 11 juillet 1807, il est fait officier de la Légion d'honneur et rentre en France en août 1807 après la paix de Tilsitt pour soigner ses blessures.
Il est fait baron d'Empire le 19 mars 1808.
Il
prend part avec le 8ème régiment de hussards à la Campagne d'Allemagne et d'Autriche de 1809.
Il combat à Ratisbonne du 19 au 23 avril 1809 et à Essling du 20 au 22 mai 1809.
Mais la campagne de 1809 lui est fatale : il est tué à la tête de son régiment à Wagram, le 6 juillet 1809, le jour même où un autre glorieux cavalier mourait au champ d’honneur: Lasalle.

La fougue guerrière de Laborde a marqué les esprits si l'on suit la duchesse d'Abrantès, épouse du général Junot dont Laborde a été aide-de-camp : « De tout son état-major Junot ne garda que M. de Laborde. C'était le plus excellent, le plus digne des hommes, si dévoué à son général !... un cœur si français!... une bravoure si franchement brave... « Allons, Laborde, lui disait l'Empereur le jour de la bataille d'Austerlitz en lui donnant des ordres, prends ces deux régiments, marche à ce village , et conduis-moi ces braves gens-là à la Laborde... »

Lorsque M. de Laborde répétait ce mot, il pleurait comme un enfant... J'ai beau chercher autour de moi, je ne trouve plus de caractères comme ceux-là... C'est que le génie qui les inspirait s'est éteint aussi sur les rocs de Sainte-Hélène».
Ailleurs la duchesse l'évoque sous un autre jour: « C'était un adjudant de place nommé Laborde, le plus madré et le plus futé des hommes.
Sa figure et sa tournure étaient impayables».

http://grenadierlabeille.blogspot.com/2 ... an-de.html

:salut:

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Capitaine
Capitaine
Messages : 2034
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Colonel Jean-Baptiste Deban de Laborde

Message par C-J de Beauvau »

par ivopreda » 14 juin 2020, 23:00
.....pour avoir des renseignements sur le portrait du Colonel Jean-Baptiste Deban de Laborde...
je n'ai pas bien compris s'il porte un dolman ou un pelisse, est aussi particulier la façon de porter le decorations

Ces cavaliers intrépides étaient originaires de Hongrie. Puis, diverses armées européennes, dont la France, se sont dotées de leur propre corps de hussards.

Les caractéristiques de l’uniforme hongrois sont la pelisse à brandebourgs (manteau des hussards doublé de fourrure, dérivé de la peau de loup portée sur l’épaule gauche) , le dolman (veste garnie de brandebourgs), le gilet (dolman sans manche), le bonnet et la sabretache. La pelisse et le gilet exposés au musée de l’Armée sont représentatifs de l’uniforme réglementaire des officiers hussards du Premier Empire. Le 4e régiment est ainsi dénommé parce qu’à partir de 1791 les régiments de l’Armée française ne portent plus le nom de leur colonel-propriétaire et sont désignés par un numéro qui indique leur ancienneté.

http://collections.musee-armee.fr/pelis ... -hussards/

:salut:

Avatar du membre
ivopreda
Soldat
Soldat
Messages : 29
Enregistré le : 19 avr. 2018, 19:31

Re: Colonel Jean-Baptiste Deban de Laborde

Message par ivopreda »

merci, je vous remercie pour cette information très intéressant...

j'ai besoin d'un support sur l'interprétation du portrait ... je crois qu'il porte un pelisse assez particulière parce-que le col est doublé de rouge.

que ne pensez vous? merci

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 3107
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Colonel Jean-Baptiste Deban de Laborde

Message par Demi-solde »

ivopreda a écrit :
15 juin 2020, 01:41
j'ai besoin d'un support sur l'interprétation du portrait ... je crois qu'il porte un pelisse assez particulière parce-que le col est doublé de rouge.
Cette couleur rouge, n'est-elle pas plutôt le collet du dolman, entrouvert par le port de l'ordre du Christ du Portugal et dont on aperçoit le revers ?

Cordialement

Avatar du membre
ivopreda
Soldat
Soldat
Messages : 29
Enregistré le : 19 avr. 2018, 19:31

Re: Colonel Jean-Baptiste Deban de Laborde

Message par ivopreda »

Demi-solde a écrit :
15 juin 2020, 09:34
ivopreda a écrit :
15 juin 2020, 01:41
j'ai besoin d'un support sur l'interprétation du portrait ... je crois qu'il porte un pelisse assez particulière parce-que le col est doublé de rouge.
Cette couleur rouge, n'est-elle pas plutôt le collet du dolman, entrouvert par le port de l'ordre du Christ du Portugal et dont on aperçoit le revers ?

Cordialement
je crois que vous avez raison... peut etre que plus que le collet du dolman est celui du gilet?

merci

Avatar du membre
Royal Scot's Guard
- Officier Scot -
- Officier Scot -
Messages : 824
Enregistré le : 17 juil. 2017, 10:31
Localisation : Alsace

Re: Colonel Jean-Baptiste Deban de Laborde

Message par Royal Scot's Guard »

Sacré Bonhomme ce Laborde ! Il fut mon pseudo sur le forum d'Albert, le temps que je fus à la fanfare du 8ème Hussards.
peut etre que plus que le collet du dolman est celui du gilet?
Le gilet de hussard n'est JAMAIS porté avec la pelisse !
Il est porté avec le dolman généralement ouvert en tenue de ville ou d'été :
Image
Image
:salut:
Devise des Royals Scot's Dragoons Guards : "Nemo me impune lacessit"

Avatar du membre
Rigodon d'honneur
Colonel 3ème Hussard
Colonel 3ème Hussard
Messages : 444
Enregistré le : 05 févr. 2018, 23:02

Re: Colonel Jean-Baptiste Deban de Laborde

Message par Rigodon d'honneur »

Royal Scot's Guard a écrit :
15 juin 2020, 10:42
Le gilet de hussard n'est JAMAIS porté avec la pelisse !
Il est porté avec le dolman généralement ouvert en tenue de ville ou d'été :
le gilet de hussard n'est "JAMAIS" porté avec la pelisse :?: :?:

alors là, je suis vraiment fort fort curieux de savoir ce qui vous permet d'être aussi affirmatif :? , vu ce "JAMAIS" en majuscule qui fait de votre affirmation une vérité assénée qui se veut "irréfragable" (pour reprendre un mot qui a été à la mode sur ce forum en d'autres temps :D )...

je ne vais pas vous cacher que je ne suis absolument pas de votre avis :roll: , mais vu que je suis joueur :twisted: , je vais attendre que vous exposiez vos arguments avant de vous prouver que vous avez tort en affirmant que "le gilet de hussard n'est JAMAIS porté avec la pelisse"...
:salut:
"Ils grognaient, et le suivaient toujours..."

Avatar du membre
Royal Scot's Guard
- Officier Scot -
- Officier Scot -
Messages : 824
Enregistré le : 17 juil. 2017, 10:31
Localisation : Alsace

Re: Colonel Jean-Baptiste Deban de Laborde

Message par Royal Scot's Guard »

C'est toujours ce que j'ai entendu dire par certains spécialistes d'une part comme Jean Pierre Mir fondateur des Hussards de Lassale, le Hussard Marbot que je fréquente depuis de longues années, Jérôme Croyet et Alain Pigeard docteurs en histoire, mais également par les DEUX ateliers spécialistes de l'uniforme Empire auxquels nous avions commandés les 25 tenues de hussards du 8ème régiment lorsque nous les avions refaits en 2007, Empire Costume et le Chat Botté. Voilà mes sources qui sont quand même, vous en conviendrez, des spécialistes. Et durant les 20 années de mes " promenades reconstitutionnelles" partout en Europe je n'ai jamais vu un hussard en gilet associé à la pelisse !
:salut:
Devise des Royals Scot's Dragoons Guards : "Nemo me impune lacessit"

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Jean-Baptiste Dumonceau
    par Joker » 12 févr. 2020, 19:22 » dans Salon Ier Empire
    1 Réponses
    50 Vues
    Dernier message par Bernard
    13 févr. 2020, 08:53
  • Un Jour dans l'Histoire : Jean-Baptiste Decoster
    par Joker » 10 janv. 2020, 20:20 » dans Napoléon à travers les Arts
    6 Réponses
    165 Vues
    Dernier message par Joker
    15 janv. 2020, 18:47
  • Jean-Baptiste Carrier et les noyades de Nantes
    par Joker » 05 janv. 2020, 18:57 » dans Napoléon à travers les Arts
    15 Réponses
    577 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    09 févr. 2020, 11:55
  • Généraux Martial Beyrand, Henri Jacques Jean Boyer , Jean Rivaud
    par Bruel » 29 janv. 2019, 19:29 » dans Monuments Napoléoniens
    1 Réponses
    580 Vues
    Dernier message par Bernard
    30 janv. 2019, 08:14
  • Après Waterloo - le témoignage d'un pasteur baptiste
    par Joker » 25 juin 2020, 19:54 » dans Salon Ier Empire
    3 Réponses
    65 Vues
    Dernier message par Joker
    26 juin 2020, 20:06