CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Trompette Krettly

Re: CHEVAU-LÉGERS LANCIERS : les Lanciers rouges de la garde

Message par Trompette Krettly »

Pourvu que vous ne croisiez pas un carré d'anglais lors de la visite du chateau , cher Colbert !!!!!!!!!!!

:lol:

GENERAL COLBERT

Re: CHEVAU-LÉGERS LANCIERS : les Lanciers rouges de la garde

Message par GENERAL COLBERT »

bah, comme je serai en tenue rouge et que je parle couramment l'anglais, ils n'y verront que du feu et me laisseront passer sans que j'aie à les charger......carrément! :razz:

Saint Clair

Re: CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Message par Saint Clair »

L'histoire de l'uniforme du 2ème chevau-légers lanciers est tout à fait singulière.
Lorsque les hussards hollandais arrivent à Versailles le 31 août 1810, ils portent la tenue classique des hussards qu'ils vont abandonner, début 1811, pour une tenue dite à la "chasseur". Mais le général Edouard de Colbert, qui prend le commandement du régiment le 6 mars 1811, estime qu'ils doivent, à l'instar du 1er régiment de polonais, porter le même uniforme que lui. De ce dernier, ils ont adopté la même organisation et sont dotés de la lance. La czaspska et la kurtka n'ont rien en commun avec les hollandais, mais cependant, en vertu d'un décret du 10 février 1811, les chevau-légers lanciers hollandais vont, pour la troisième fois, changer d'uniforme. Cela n'est pas sans créer quelques difficultés financières pour les officiers. Le général de Colbert en appelle à l'Empereur qui leur accordera une aide de 1.000 à 1.200 francs en août 1811.
On pourra admirer ces magnifiques uniformes jusque dans les dernières charges à Waterloo.

SCHNAPS

Re: CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Message par SCHNAPS »

OUI cher boniface de la baffe,

Ulanski = lanciers, ces régiments constituent la très grande majorité de la cavalerie du Grand Duché de Varsovie (10 régiments sur les 16 totalisés en 1812), ils étaient tous numérotés à la suite sans distinction d'arme.

- Uhlans polonais : 2ème, 3ème, 6ème, 7ème, 8ème, 9ème, 11ème, 12ème, 15ème, 16ème régiments de cavalerie.
- Chasseurs à cheval : 1er, 4ème, 5ème régiments de cavalerie.
- Hussards : 10ème et 13ème régiments de cavalerie.
- Cuirassiers : 14ème régiment de cavalerie.

En espérant vous avoir été utile,
Salut & Fraternité

Lepic34

Re: CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Message par Lepic34 »

:salut:

Pour la période de 1810 à 1813 il y a eu jusqu'à 15 régiments de Lanciers : 2e, 3e, 6e, 7e, 8e, 9e, 11e, 12e, 15e, 16e, 17e, 18e, 19e, 20e, 21e.

:salut:

boniface de la baffe

Re: CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Message par boniface de la baffe »

Salut,

Y-avait-il une différence entre l'armement et l'emploi tactique des deux corps ?

Merci.

SCHNAPS

Re: CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Message par SCHNAPS »

Oui cher boniface de la baffe,

Les Chevau-légers lanciers français : 1er de la Garde "polonais", 2ème de la Garde "rouges", 1er à 6ème français (ex-Dragons), 7ème et 8ème (ex-lanciers de la Vistule), et 9ème (ex-chasseurs hanséatiques), ne portent la lance que sur le 1er rang, à l'époque les cavaliers évoluent en formation sur 2 rangs. Ils sont classés dans la cavalerie moyenne à l'instar des Dragons

Les Uhlans du Grand Duché de Varsovie, sont tous munis de lances, ils sont d'ailleurs considérés comme la véritable cavalerie légère polonaise.

Salut & Fraternité :salut:

boniface de la baffe

Re: CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Message par boniface de la baffe »

SCHNAPS a écrit :Oui cher boniface de la baffe,

Les Chevau-légers lanciers français : 1er de la Garde "polonais", 2ème de la Garde "rouges", 1er à 6ème français (ex-Dragons), 7ème et 8ème (ex-lanciers de la Vistule), et 9ème (ex-chasseurs hanséatiques), ne portent la lance que sur le 1er rang, à l'époque les cavaliers évoluent en formation sur 2 rangs. Ils sont classés dans la cavalerie moyenne à l'instar des Dragons
Salut & Fraternité :salut:

Salut,

Un ami qui connait bien l'empire, m'a dit que les chevau-légers polonais sont pour lui de la cavalerie légère.
J'avais le même pb pour les chevau-légers autrichiens qui sont considérés souvent comme de la cav légère, alors que Jacques Garnier montre que c'est de la ligne employée avec les dragons autrichiens.

@+

SCHNAPS

Re: CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Message par SCHNAPS »

Si chevau-légers Polonais signifie Uhlans (polonais) du Grand Duché de Varsovie : je suis d'accord.

Pour ce qui est des unités de Chevau-légers lanciers de l'Armée Française (les 2 régiments de la Garde + les 9 de cavalerie), leur classification comme cavalerie de ligne (moyenne) se réfère à la taille des chevaux, à leur armement et à leur doctrine d'emploi.
Classiquement la cavalerie française de 1805 à 1815 est classée en 3 catégories :
- Cavalerie Lourde ( 12 puis 14 Rgts de cuirassiers + 2 Rgts de carabiniers), "masse imposante, dont le choc irrésistible doit renverser tout ce qui tente de lui résister; elle est plus particulièrement destinée à combattre en ligne" source : Alain PIGEARD "Dictionnaire de la Grande Armée" 2002.
- Cavalerie de Ligne ( 30 Rgts de dragons dont sont tirés 6 des 9 rgts de lanciers en 1811), selon le même auteur : "les [chevau-légers lanciers] ne sont créés qu'en 1811 et forment une cavalerie dont la mission est à la fois d'éclairer et de combattre en ligne de bataille. Les dragons (...) combattent également en ligne et sont parfois appelés à faire partie de la réserve de cavalerie".
- Cavalerie Légère ( 28 Rgts de chasseurs et 10 puis 13 Rgts de Hussards), toujours selon le Prof. PIGEARD : "[elle] est placée en avant, sur les flancs, dans les bois, dans les villages. Elle est plus particulièrement chargée du service extérieur, de harceler l'ennemi en l'inquiétant dans sa marche et en lui enlevant ses convois, d'éclairer les mouvements de l'armée, etc." .

En espérant être parvenu à répondre à vos interrogations :)

:salut:

Lepic34

Re: CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Message par Lepic34 »

:salut:

L'Empereur crée le 18 juin 1811; 9 régiments de chevau-légers lanciers de la ligne. Les 6 premiers sont formés à l'aide des 1er, 3e, 8e, 9e, 10e et 29e dragons. Les 7e et 8e sont les deux régiments polonais de la Vistule. Le 9e est formé par le 30e chasseurs levé à Hambourg quelques mois plus tôt.

:salut:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Le général de Colbert-Chabanais menant les lanciers rouges à la bataille de Waterloo
    par Joker » 05 juin 2019, 18:35 » dans Napoléon à travers les Arts
    7 Réponses
    879 Vues
    Dernier message par Cyrano
    20 juin 2019, 13:59
  • Reconstitution cavalerie
    par jp. montbazet » 11 sept. 2018, 18:00 » dans Espace visiteurs
    11 Réponses
    1933 Vues
    Dernier message par la remonte
    22 mai 2020, 09:30
  • GRANDE BRETAGNE : la CAVALERIE
    par C-J de Beauvau » 25 sept. 2017, 10:31 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    18 Réponses
    1783 Vues
    Dernier message par sabresempire
    08 avr. 2013, 20:14
  • Sabre Grenadier cavalerie 1Empire
    par Dadca » 27 sept. 2019, 15:56 » dans Espace visiteurs
    0 Réponses
    649 Vues
    Dernier message par Dadca
    27 sept. 2019, 15:56
  • MON PISTOLET DE CAVALERIE 1777
    par Napoléon 1 » 21 août 2019, 11:27 » dans Objets napoléoniens
    1 Réponses
    432 Vues
    Dernier message par Napoléon 1
    21 août 2019, 11:28