CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Fusilier Marc La Bréole

Re: CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Message par Fusilier Marc La Bréole »

Normalement, les 1er-6e Lanciers étaient français. Il-y-a encore le 7e-9e mais ils sont polonais.

Marc

cavalierjacobin

Re: CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Message par cavalierjacobin »

Salut citoyen,
voici un petit fait d'arme sympa d'un lancier du 4e de mon département. A méditer !!!
ORBAN François, né le jeudi 15 janvier 1778 à Béttant. Il sert comme dragon au 9e régiment de dragons. Son père amène à la gendarmerie de faux congés militaires achetés à Férréol, le 13 thermidor an IX. Chevalier de la légion d’honneur le 28 septembre 1813 sous le n°44762. Il sert comme maréchal des logis à le 1ère compagnie du 1er escadron du 4e régiment de Chevau-Léger Lancier devenu régiment de Monsieur en 1815. Il se couvre de gloire à Waterloo en récupérant le drapeau du 45e régiment d'infanterie de ligne : « Le maréchal des logis Urban (sic), se précipite dans la mélée, fait prisonnier le chef des dragons, le brave Ponsonby. Les Ecossais s’efforçant de délivrer leur général, Urban le renverse mort à ses pieds ; puis menace plusieurs dragons, il va droit à l’un d’eux qui tenait le drapeau du 45e, le démonte d’un coup de lance, le tue d’un second coup, lui enlève le drapeau, se débarrasse en le tuant encore d’un autre Écossais qui le serrait de près et revient tout couvert de sang porter à son colonel le trophée qu’il avait si glorieusement reconquis » . Il vit retiré à St Denis en Bugey en 1815. Il remet son brevet en février 1823 pour obtenir un nouveau brevet royal conformément à l'ordonnance royale du 26 mars 1816. Il devient cultivateur propriétaire en 1821. Il décède à Bettant en 1848.

Fusilier Marc La Bréole

Re: CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Message par Fusilier Marc La Bréole »

Er...Pourtant, l'Aigle du 45e de Ligne fût capturé par le 2nd Royal North British Dragoons à Waterloo. C'est un fait d'arme bien connu et de plus, j'ai vu l'Aigle en question au musée de l'armée anglais. :?

la rose

Re: CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Message par la rose »

mouais ils en ont fait des tonnes de lithographies sur les prises de drapeaux impériaux, c'était tellement rare qu'il faut le souligner, tu penses mauvaise foi ces British.... :)

:salut: de la rose

Schulmaster

Re: CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Message par Schulmaster »

L'aigle du 45e a été prise par l'Ensign Charles Ewart.
Ce cavalier était âgé de 46 ans lors de l'action !
Il est né la même année que l'empereur. Homme robuste, il avait la taille d'un géant.
Son coup d'éclat lui a valu la médaille de Waterloo.
Cette triste année 1821, il quitte l'armée, s'installe à Salford où il enseigne le maniement du sabre.
A partir de 1830, il s'installe à Davyhulme où il mourut en 1846. Il avait 77 ans.
En 1936 son corps est transféré au château d'Edinbourg.

Si certains parmi vous ont le bonheur de visiter cette ville épatante, ne manquez pas de boire une pinte à la santé des anciens dans le pub qui s'appelle « Ensign Ewart » qui se situe sur le côté gauche du Mile.

Schulmaster
Espion de l'Empereur

Matthieu Brevet

Re: CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Message par Matthieu Brevet »

Toujours dans mes OOBs de 1815, je cherche les 7e & 8e Chevau-légers lanciers, ex-1e & 2e Lanciers de la Vistule (polonais). Il ne s'agit donc pas des Lanciers polonais de la Garde.

Je constate qu'en 1815, dans l'OOB des sept Corps d'armée de ligne et des quatre Corps de réserve de cavalerie, il n'y a que six régiments de lanciers numérotés 1 à 6. On s'arrête donc justement aux anciens régiments polonais. Ces régiments ont-ils été dissouts en 1814 lors du retour des troupes polonaises dans le duché de Varsovie? Ou bien ont-ils été renumérotés parmi les six premiers? Ou encore les volontaires restés en France n'ont-ils formé qu'un ou deux escadrons intégré dans un autre régiment, comme l'unique escadron polonais des Lanciers de la Garde?

Matthieu

LeKap

Re: CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Message par LeKap »

7ème et 8ème régiments

Dasn soldats et uniformes du 1er empire Hourtoulle parle des lanciers de la vistule " en juin 1811 , les lanciers vont former les 7 et 8 émes régiments de chevau-légers français .... "

je continue à chercher pour 1815

LeKap

Re: CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Message par LeKap »

re

dans Wikipédia on a ceci

La seule garde autorisée de Napoléon à l’île d'Elbe est un escadron de lanciers polonais. Durant les Cent-Jours, les 325 hommes du colonel Golaszewski sont les derniers hommes de la légion de la Vistule à servir Napoléon. Les Polonais lui restent fidèle jusqu’à l’amère fin, à la bataille de Waterloo, où ils font encore des prodiges de valeur

http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9gio ... ise)#Liste

je cherche encore

Drouet Cyril

Re: CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Message par Drouet Cyril »

7ème t 8ème régiments

Le 8e a été versé dans le 7e le 19 janvier 1814 qui sera finalement licencié lors de la Restauration.

Matthieu Brevet

Re: CAVALERIE : les CHEVAU-LÉGERS LANCIERS

Message par Matthieu Brevet »

En effet, j'avais également découvert entretemps, sur le Net, que le 8e avait été versé dans le 7e.
Je n'avais par contre pas de certitude quant au licenciement de ce dernier, quoique la présence de seulement six régiments en 1815 aille en ce sens.

Savez-vous ce qu'il advint des survivants du 7e à leur dissolution? Rentrèrent-ils en Pologne avec les troupes du Grand-Duché de Varsovie? Ou furent-ils intégrés à un ou plusieurs autres régiments de lanciers?

J'ai également découvert depuis mon premier post que fin juin 1815, un régiment de "lanciers polonais" (sans précision de la Garde ou de la ligne) avait vaillament défendu le pont de Sèvres, à pied, contre l'ennemi. Si cet "indice" peut aider qqu'un ...

Où se trouvait le dépôt des troupes polonaises en 1814? Peut-être a-t-il été réinstauré au même endroit en 1815? N'y avait-il d'ailleurs pas un des bataillons étrangers de 1815 qui était censé être entièrement polonais?

Matthieu

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Le général de Colbert-Chabanais menant les lanciers rouges à la bataille de Waterloo
    par Joker » 05 juin 2019, 18:35 » dans Napoléon à travers les Arts
    7 Réponses
    890 Vues
    Dernier message par Cyrano
    20 juin 2019, 13:59
  • Reconstitution cavalerie
    par jp. montbazet » 11 sept. 2018, 18:00 » dans Espace visiteurs
    11 Réponses
    2211 Vues
    Dernier message par la remonte
    22 mai 2020, 09:30
  • GRANDE BRETAGNE : la CAVALERIE
    par C-J de Beauvau » 25 sept. 2017, 10:31 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    18 Réponses
    1797 Vues
    Dernier message par sabresempire
    08 avr. 2013, 20:14
  • Sabre Grenadier cavalerie 1Empire
    par Dadca » 27 sept. 2019, 15:56 » dans Espace visiteurs
    0 Réponses
    662 Vues
    Dernier message par Dadca
    27 sept. 2019, 15:56
  • MON PISTOLET DE CAVALERIE 1777
    par Napoléon 1 » 21 août 2019, 11:27 » dans Objets napoléoniens
    1 Réponses
    456 Vues
    Dernier message par Napoléon 1
    21 août 2019, 11:28