VEXILLOLOGIE : Aigle impériale en bronze

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2676
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: [VEXILLOLOGIE] Aigles, étendards, guidons et drapeaux

Message par Demi-solde »

Demi-solde a écrit :
01 janv. 2018, 19:10
C'est le 18 juin 1956 en effet que l'Aigle et le drapeau, conservés depuis les années 1830 au Royal Hospital de Chelsea, furent transférés au Scottish United Services Museum, sis au château d’Édimbourg.
Au sujet des Aigles et du Royal Hospital de Chelsea : le cas des Aigles du 82ème régiment d'infanterie de ligne.

Le décret du 10 juillet 1804 précise que chaque bataillon d’infanterie et escadron de cavalerie recevra une Aigle ; ce qui représente alors plus de 1 100 aigles. Il faudra d'ailleurs attendre 1805 pour que les fabricants puissent fournir la totalité des exemplaires. Du fait de leur départ pour la Martinique et de leur reconstitution effective sur place en 1805, ce n'est qu'en 1807 que les deux premiers bataillons du 82ème de Ligne recevront des Aigles arrivés de France avec des drapeaux modèle 1804. Une cérémonie est organisée le 7 Mai 1807 avec un discours de Villaret-Joyeuse. En décembre 1807, 228 hommes et 2 officiers du 82ème débarquent à la Martinique permettant la création d'un troisième bataillon.

Image

Le 18 février 1808, le nombre d’Aigles est réduit à une par régiment ; une grande quantité d’Aigles sera alors renvoyé à « l’Administration de la Guerre », dont certaines seront utilisées pour remplacer des Aigles perdues au combat. Du fait du blocus de plus en plus serré de l'île, ce ne sera pas le cas des Aigles du 82ème même si depuis fin 1808, le 82ème n'arborait a priori plus qu'une seule Aigle et un seul drapeau portés par le lieutenant Wolfienger. Ainsi, lors de la capitulation de la Martinique, les Anglais récupèrent les trois Aigles du 82ème :

- une avec un drapeau modèle 1804,
- une deuxième avec des débris de drapeau,
- et une troisième sans drapeau.


Une première de ces Aigles capturée lors de la prise de Fort Desaix le 24 février 1809 est toujours conservée au Royal Hospital de Chelsea (déjà évoqué plus haut), qui a abrité et qui abrite toujours des merveilles :

Image


Le Royal Hospital de Chelsea rétrocéda un certain nombre de trophées au musées des régiments auteurs de ces prises ; nous avions évoqué l'Aigle et le drapeau du 45ème de Ligne, transféré le 18 juin 1956 au Scottish United Services Museum, sis au château d’Édimbourg.

Une seconde Aigle du 82ème de Ligne, hébergée plus de 130 ans au Royal Hospital de Chelsea, a donc depuis rejoint le Royal Welch Fusiliers Regimental Museum (le 23rd regiment of Foot s'étant distingué lors de la prise du Fort Desaix, avec notamment 20 morts et 102 blessés), château de Caernarfon :

Image


Enfin, la troisième et dernière Aigle du 82ème de Ligne a, elle, quitté le Royal Hospital de Chelsea le 28 septembre 1947, pour le Royal Fusilier Museum (le 7th regiment of Foot ayant lui-aussi participé activement à la prise de la Martinique et du Fort Desaix), dans la tour de Londres :

Image



Cordialement

Avatar du membre
Général Colbert
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
Messages : 1429
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

[VEXILLOLOGIE] Aigles, étendards, guidons et drapeaux

Message par Général Colbert »

Normalement les drapeaux régimentaires sont la propriété incessible de l'Etat. En cas de découverte d'un tel drapeau, une déclaration doit être faite à la Gendarmerie suivie d'une remise au Service Historique de la Défense.

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2676
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: [VEXILLOLOGIE] Aigles, étendards, guidons et drapeaux

Message par Demi-solde »

Demi-solde a écrit :
21 mai 2018, 00:57
Le Royal Hospital de Chelsea rétrocéda un certain nombre de trophées au musées des régiments auteurs de ces prises ; nous avions évoqué l'Aigle et le drapeau du 45ème de Ligne, transféré le 18 juin 1956 au Scottish United Services Museum, sis au château d’Édimbourg.
Par contre, il semble (sauf erreur de ma part...) que l'Aigle du 26ème régiment d'infanterie de ligne...

Image

... capturée en même temps que celles du 82ème, lors de la reddition de la Martinique en 1809, ainsi que l'Aigle du 66ème de ligne...

Image

... prise, elle, en 1810 lors de la reddition de la Guadeloupe, soient toutes les deux toujours conservées au Royal Hospital de Chelsea.


Cordialement

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 1989
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

VEXILLOLOGIE : Aigle impériale en bronze

Message par Joker »

Associé depuis l'antiquité aux victoires militaires, l'oiseau de Jupiter prenant appui sur le foudre devient l'emblème du Premier Empire après avoir été celui de la Rome impériale. À l'image des enseignes des armées romaines, Napoléon fit placer une aigle, symbole traditionnel de l'héraldique, au sommet de la hampe des drapeaux de ses régiments.

Dessinée par le sculpteur Chaudet en 1804, sa réalisation en bronze doré avait été confiée au célèbre bronzier Thomire. La distribution des drapeaux surmontés de ces aigles se fit solennellement au Champ-de-Mars quelques jours après le Sacre, cérémonie pendant laquelle le nouvel Empereur fit prêter serment à son armée.

En 1811 et afin d'en réduire le poids jugé excessif, on décida qu'au lieu d'être pleines, les aigles seraient creuses et réalisées par l'assemblage de deux plaques soudées.
Fondues pour la plupart à la fin de l'Empire ou brisées pour éviter d'être rendues, elles seront modestement rétablies en bois doré pendant la période des Cent Jours, période comprise entre le retour de Napoléon Ier de l'île d'Elbe et sa seconde abdication quatre jours après Waterloo, soit du 20 mars au 8 juillet 1815.

« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2676
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: VEXILLOLOGIE : Aigle impériale en bronze

Message par Demi-solde »

Joker a écrit :
22 févr. 2020, 20:01
Associé depuis l'antiquité aux victoires militaires, l'oiseau de Jupiter prenant appui sur le foudre devient l'emblème du Premier Empire après avoir été celui de la Rome impériale.
Image

Image

Image

Toutefois l'aigle n'était pas l'emblème de la Rome impériale, mais l'emblème de Rome, institué sous la République, utilisé notamment sous Jules César...

Image

... puis conservé sous l'Empire.


Cordialement

Avatar du membre
Rigodon d'honneur
Colonel 3ème Hussard
Colonel 3ème Hussard
Messages : 388
Enregistré le : 05 févr. 2018, 23:02

Re: VEXILLOLOGIE : Aigle impériale en bronze

Message par Rigodon d'honneur »

Joker citant Daniel W. Lefèvre a écrit :
22 févr. 2020, 20:01
(...) Fondues pour la plupart à la fin de l'Empire ou brisées pour éviter d'être rendues, elles seront modestement rétablies en bois doré pendant la période des Cent Jours, période comprise entre le retour de Napoléon Ier de l'île d'Elbe et sa seconde abdication quatre jours après Waterloo, soit du 20 mars au 8 juillet 1815.
c'est faux :? :roll: :!: les aigles modèle 1815 qui orneront les drapeaux et étendards des Cent-Jours distribués à l'armée sont également en bronze doré...

il a bien existé des aigles en bois doré au début des Cent-Jours, mais ce sont des modèles réalisés "à la va-vite" lors du retour de l'île d'Elbe, par des autorités militaires, départementales ou municipales désireuses de montrer leur ralliement à l'Empereur. Ces aigles fantaisies ont été réalisées dans des matériaux divers par des artisans locaux. Rien à voir, donc, avec les aigles officielles qui seront distribuées à l'armée.
:salut:
"Ils grognaient, et le suivaient toujours..."

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Bronze
    par la remonte » 13 janv. 2017, 10:01 » dans Salon Ier Empire
    11 Réponses
    1495 Vues
    Dernier message par bouyer
    12 avr. 2017, 19:47
  • VEXILLOLOGIE : Aigles prises en Russie
    par Cyril Drouet » 22 juil. 2017, 08:14 » dans Salon Ier Empire
    104 Réponses
    5433 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    23 févr. 2020, 12:33
  • VEXILLOLOGIE : Russian Infantry Flags of the Napoleonic Wars
    par Loïc Lilian » 18 déc. 2016, 21:38 » dans Livres - Revues - Magazines
    3 Réponses
    993 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    18 déc. 2016, 23:27
  • VEXILLOLOGIE : Sommet de hampe de drapeau de Joachim Napoléon-Murat.
    par Raoul Jacques » 22 févr. 2020, 14:27 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    5 Réponses
    118 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    24 févr. 2020, 15:36
  • Le refuge de l'Aigle
    par Maria Kel » 21 mai 2016, 17:03 » dans Monuments Napoléoniens
    0 Réponses
    447 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    21 mai 2016, 17:03