ETATS-MAJORS : AIDES DE CAMP, ADJUDANTS-COMMANDANTS, OFFICIERS d'ORDONNANCE de l'Empereur

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Avatar du membre
Rigodon d'honneur
Colonel 3ème Hussard
Colonel 3ème Hussard
Messages : 424
Enregistré le : 05 févr. 2018, 23:02

Re: Aide de camp du roi Murat

Message par Rigodon d'honneur »

Dolman et shako sont de la couleur fétiche de Murat : amarante, la couleur distinctive aux collet et parements étant chamois.
(d'après un ordre du jour de Berthier du 30 mars 1807)
:salut:
"Ils grognaient, et le suivaient toujours..."

Avatar du membre
Cyril
Sergent Major
Sergent Major
Messages : 1009
Enregistré le : 29 juil. 2017, 21:01
Localisation : Bonne ville de LYON

Re: Aide de camp du roi Murat

Message par Cyril »

Rigodon d'honneur a écrit :
11 févr. 2020, 13:05
Dolman et shako sont de la couleur fétiche de Murat : amarante, la couleur distinctive aux collet et parements étant chamois.
(d'après un ordre du jour de Berthier du 30 mars 1807)
:salut:
Je suis très sceptique sur cette infographie
Victor Huen d'après des souvenir de famille donne le capitaine Manhès en 1809 avec une pelisse blanche galonné d'or mais fourrure noire, en 1807 Bucquoy donne la fourrure fauve.
Comme l'infographie porte le shako nous dirons donc 1807 dans tout les cas la couleur est bien cramoisie alias amarante pour le "rouge/rose" et le reste est couleur "ventre de biche" alias chamois, ce sont les couleurs qui ont été retenues par le roi de Naples pour la garde d'honneur un peu plus tard (voir ma figurine et le sujet s'y rapportant.)

En gros l'infographie est passée à la machine....le cramoisi et le fauve ont blanchi ce qui à donné le blanc de la fourrure et le rose.
scan de mauvaise qualité de la carte Bucquoy qui a servi de source je pense....vous comprendrez le pourquoi des couleurs.
Capture.JPG
"Servir est mon devoir"

Avatar du membre
ivopreda
Soldat
Soldat
Messages : 24
Enregistré le : 19 avr. 2018, 19:31

Re: Aide de camp du roi Murat

Message par ivopreda »

L'âne a écrit :
11 févr. 2020, 05:46
Bonjour,
Quelqu'un pourrait-il me dire quelle est la couleur du dolman (et du shako) de cet Adc de Murat (rose ?) ?
Il s'agit d'un détail de JOUINEAU ; l'artiste ne donne jamais d'explications avec ses planches...
Merci


AIDE DE CAMP de MURAT.jpg
Image

ceci est le portrait de Maurice Dupin AdC de Murat... le rouge est l'amarante

Avatar du membre
ivopreda
Soldat
Soldat
Messages : 24
Enregistré le : 19 avr. 2018, 19:31

Re: Aide de camp du roi Murat

Message par ivopreda »

dans mon page facebook Ivopreda ModelSoldier art j'ai chargè un Album photo avec plusieurs documentation de l'Amaranthe
https://www.facebook.com/pg/ivopredaart ... 9040548523

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2903
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Aide de camp du roi Murat

Message par L'âne »

Merci beaucoup Cyril et Ivo.
Ce n'est donc pas rose mais un rouge qui peut être un peu rosé ...
Je trouvais la couleur rose pas mal. Dommage...
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Cyril
Sergent Major
Sergent Major
Messages : 1009
Enregistré le : 29 juil. 2017, 21:01
Localisation : Bonne ville de LYON

Re: Aide de camp du roi Murat

Message par Cyril »

L'âne a écrit :
12 févr. 2020, 02:20
Merci beaucoup Cyril et Ivo.
Ce n'est donc pas rose mais un rouge qui peut être un peu rosé ...
Je trouvais la couleur rose pas mal. Dommage...
pour avoir du rose il y a les dragons le 13° régiment par exemple.
"Servir est mon devoir"

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2903
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Aide de camp du roi Murat

Message par L'âne »

Oui, bien évidemment, mais ce n'est plus une tenue à la hussarde...
Je vais voir tout ça...
Aurea mediocritas

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2903
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Hector Thérond, aide de camp du général Lasalle

Message par L'âne »

Mesdames, messieurs,
Je suis en train de réfléchir à une saynète où devrait figurer Hector THÉROND qui fut aide de camp du Général LASALLE.
Quelqu'un pourrait-il me dire si, comme je l'ai lu, ce dernier passa directement du grade de lieutenant à celui de Chef d'escadron ?
Est-il mort des suites d'une chute de cheval au siège de Badajoz ?
Tous les informations sont les bienvenues (autres que celles de l'ouvrage "Fastes de la Légion d'Honneur" et de la planche de Rigo).
Merci !

Hector THÉROND immortalisé dans le tableau de GROS.
Il escorte l'officier qui doit remettre les clés de la ville de Settin à LASALLE.

Général_Antoine_Charles_Louis_Comte_de_Lasalle.jpg
Aurea mediocritas

Avatar du membre
Bernard
Scribe
Scribe
Messages : 1591
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:29
Localisation : Alsace

Re: Hector Thérond, aide de camp du général Lasalle

Message par Bernard »

Selon Frédéric Berjaud, repris des Fastes de la Légion d'honneur :
Né le 13 février 1772, à Calvisson (Gard), entra au service le 13 janvier 1788 dans le 18e régiment de dragons, fit la campagne de 1792 à l'armée des Alpes et fut blessé de deux coups de sabre dans une charge près de Sospello. Passé à l'armée des Pyrénées-Orientales, il fit les guerres de 1793, ans II et III, et se distingua particulièrement le 23 juin à l'affaire de la Croix-des-Bouquets, en allant seul au milieu des ennemis reconnaître un poste avancé d'où il revint après avoir blessé plusieurs Espagnols et avoir reçu lui-méme deux coups de feu et un coup de sabre. Sa conduite courageuse, le 23 juillet suivant, à l'affaire d'Irun, où il fut blessé d'un coup de biscaïen au genou droit, le fit nommer sous-lieutenant sur le champ de bataille. Il passa en cette qualité dans le 12e régiment de hussards et servit à l'armée de l'Ouest pendant les guerres de l'an IV et de l'an VI ; il y fut blessé de deux coups de pistolet. Démissionnaire le 15 frimaire an V, il fut réadmis au service comme lieutenant dans le 1er bataillon du Gard le 4 vendémiaire an VIII, et passa comme lieutenant à la suite dans le 10e régiment de hussards, où il devint titulaire le 1er brumaire an IX. Thérond fit à l'armée d'Italie les campagnes des ans VIII et IX. A Lovadina, avec 14 hussards seulement, il tint en échec, devant un défilé, toute la cavalerie ennemie qui venait pour charger l'infanterie. Avec le même nombre d'hommes, à Castel-Franco, il coupa une colonne d'infanterie autrichienne forte de 3 000 hommes et fit mettre bas les armes à 1 500 d'entre eux. Employé en l'an X à l'armée d'observation du Midi, il le fut en l'an XI au camp sous Bayonne et reçut un sabre d'honneur le 4 pluviôse de cette dernière année. Chevalier de la Légion d'Honneur le 1er vendémiaire an XII. Appelé à faire partie des troupes rassemblées au camp de Boulogne en l'an XII, il fut créé officier de la Légion-d'Honneur le 25 prairial de cette même année. Il était en l'an XIII à la division de cavalerie de réserve commandée par le général Klein, et le 13 floréal il fut employé comme lieutenant-aide-de-camp auprès du général de brigade Lasalle. Il accompagna son général pendant les campagnes d'Autriche, de Prusse et de Pologne, fut nommé capitaine le 27 frimaire an XIV, en récompense de sa belle conduite à Austerlitz et reçut le grade de chef d'escadron sur le champ de bataille d'Iéna, pour avoir conduit avec une vigueur extraordinaire plusieurs charges ordonnées par l'Empereur. Dans les affaires qui eurent lieu pendant cette guerre, le brave Thérond reçut cinq coups de feu, six coups de sabre, deux coups de baïonnettes et trois coups de lance, et il eut 5 chevaux tués sous lui. Passé avec son grade au 5e régiment de hussards le 21 novembre 1806, il se distingua de nouveau à Friedland (blessé le 4 février 1807 à Watherdorff) et fut promu au grade de major du 4e régiment de dragons le 3 juillet 1807. Détaché à l'armée de Portugal comme commandant du 4e régiment provisoire de dragons, il fit à la tête de ce corps les campagnes de 1807 et 1808. A la bataille de Vimeiro, le 21 août 1808, le major Thérond exécuta plusieurs charges très brillantes et sauva une partie du centre de l'armée. Il y fut encore blessé d'un coup de feu et mérita par sa bravoure et l'habileté de ses manoeuvres les félicitations du général en chef Junot, qui le signala à l'Empereur dans le rapport qu'il lui adressa. Après l'évacuation du Portugal et le débarquement des troupes en France, le major Thérond réorganisa son régiment et le ramena en Espagne où il fut dissous. Il entra encore en Espagne en 1809 et 1810 comme commandant des régiments provisoires, mais après la dissolution de ces corps il rejoignit le dépôt du 4e régiment de dragons à Moulins (Allier), où il mourut le 17 août 1812. Dans le cours de sa carrière militaire, ce brave officier supérieur n'avait pas reçu moins de vingt-neuf blessures.

Avatar du membre
L'âne
 
Messages : 2903
Enregistré le : 14 juil. 2017, 07:03
Localisation : Corsicasie

Re: Hector Thérond, aide de camp du général Lasalle

Message par L'âne »

Merci Cher Bernard.
C'est ce que j'ai pu avoir comme éléments effectivement.
Dans cet ouvrage, il est question de sa nomination au grade de capitaine.
Aurea mediocritas

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Découverte d'un buste de l'Empereur aux Etats-Unis
    par Maria Kel » 29 oct. 2017, 17:24 » dans L'actualité napoléonienne
    5 Réponses
    313 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    31 oct. 2017, 10:19
  • Monument aux officiers, sous-officiers et soldats morts à Waterloo
    par Joker » 24 sept. 2017, 18:37 » dans L'actualité napoléonienne
    12 Réponses
    1080 Vues
    Dernier message par L'âne
    01 oct. 2017, 21:03
  • Etats de services “ameliorés »
    par Charles Jean » 18 nov. 2019, 16:08 » dans Espace visiteurs
    12 Réponses
    800 Vues
    Dernier message par Charles-Jean
    14 déc. 2019, 19:07
  • Les Français et les États-Unis, 1789-1815 - Marchands, exilés, missionnaires et diplomates
    par Eric LM » 09 nov. 2017, 11:52 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    0 Réponses
    246 Vues
    Dernier message par Eric LM
    09 nov. 2017, 11:52
  • CAMP DE NAPOLEON PRES D'ARRAS 62
    par Napoléon 1 » 16 août 2019, 18:54 » dans Monuments Napoléoniens
    0 Réponses
    629 Vues
    Dernier message par Napoléon 1
    16 août 2019, 18:54