CHEVAUX

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 549
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: CHEVAUX

Message par la remonte »

Image

la période n'est pas la notre mais la façon d'entraver les chevaux à la halte est impressionnante .

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3849
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: CHEVAUX

Message par Cyril Drouet »

Ce genre de pratique était il en usage sous l'empire ?

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 549
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: CHEVAUX

Message par la remonte »

l'ordonnance de 1750 prévoit le piquet d'attache .
c'est déja compliqué de calmer un cheval qui tire au renard , fallait qu'ils soient bien fatigués et toujours en groupe pour supporter d'être ainsi coincés .
rien vu sous l'empire .

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 549
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: CHEVAUX

Message par la remonte »

grâce à Beauvau , on a de Bracq sous le coude ...

https://archive.org/stream/bub_gb_DpI-A ... 7/mode/2up

il parle rapidement d'attacher au bivouac les chevaux aux branches ou aux piquets , pas vu d'entraves en cuir ou en bois

je me demande si sur la gravure , ce ne sont pas des chasseurs d'Afrique ? auquel cas la pratique serait peut être locale avec les Barbes ?

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3849
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: CHEVAUX

Message par Cyril Drouet »

Merci. ;)

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 549
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: CHEVAUX

Message par la remonte »

Image

voilà un piquet d'attache réglementaire durant les 2 guerres mondiales , en 70 aussi .
avec le problème s'il est attaché par un licol , en cas de frayeur , le cheval peut tirer au renard . l'entrave est plus efficace ( dixit les randonneurs )

Avatar du membre
Joker
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2131
Enregistré le : 15 juil. 2017, 18:53
Localisation : Grimbergen - Belgique

Re: CHEVAUX : Rubans et nattage, équipement du cheval

Message par Joker »

La nourriture des chevaux.

Curieuse monture que celle de Jacques Chevillet (1786-1835) qui s'était accoutumée à boire du vin en Italie ! Un demi-seau ne la rebutait pas et quand son maître y ajoutait de l'avoine, l'animal retrouvait une vigueur inhabituelle.
Pour une anecdote amusante comme celle-ci, combien de témoignages nous prouvent que la nourriture des chevaux, comme celle des hommes, fut toujours l'un des problèmes majeurs des armées napoléoniennes.
Saint-Chamand, par exemple, lors de la campagne de 1807, en Pologne : « Les chevaux étaient plus malheureux que les hommes; après avoir épuisé le peu de ressources qu'il y avait en fourrage dans ce pays ruiné, on fut forcé de leur donner pour toute nourriture, la paille des toits, et cette triste et dernière ressource étant aussi épuisée, la plupart moururent de faim et de misère; je ne parle ici que des chevaux du train d'artillerie et des équipages militaires, qu'on était forcé de garder sur la ligne pour le service de notre corps d'armée, car les chevaux des grands corps de cavalerie et ceux de l'artillerie étaient aux environs d'Elbling et dans l'île de la Nogat, où ils ne manquaient de rien. »
En juin 1807, après cette rude campagne, les régiments regagnèrent leurs garnisons, chaque cheval ayant sa musette d'avoine au nez, mais pendant ce temps, les chevaux morts étaient mangés par les loups, les chiens et les corbeaux !
En juin 1809, un ordre du jour du général Jean Marie Dorsenne (1773-1812) stipule que « pour toutes les armes et les états-majors, la ration est fixée à 20 livres de paille et 13 livres d'orge; à défaut d'orge, il doit être donné deux rations de paille pour une d'orge. »
Lecop, des grenadiers à cheval de la Garde, nous apprend que pour mieux préparer la lointaine campagne de Russie, il avait été prévu de distribuer une faucille et une faux pour dix hommes.
Le principal souci du cavalier est bien sur de pouvoir nourrir correctement sa monture. En Espagne comme en Russie, les difficultés ne manquèrent pas; écoutons Nicolas Philibert Desvernois (1771-1859):
«On ne faisait aucune distribution de paille ni d'avoine pour les chevaux. De deux jours l'un, seulement, on distribuait une ration d'orge; pour la paille c'était aux chasseurs à s'en fournir en parcourant le pays quelquefois à trois lieues de distance du cantonnement; il fallait en outre se procurer des filets au frais du corps, à raison d'un filet pour deux chevaux, parce que la paille était hachée; le filet rempli contenait environ soixante kilogrammes de paille, chaque cheval en portait deux avec son cavalier; cette provision durait deux jours, après lesquels il fallait retourner à la paille, faire six lieues par toutes sortes de temps et de chemin, ce qui fatiguait excessivement les hommes et éreintait les chevaux : leur maigreur faisait mal à voir... »
Le témoignage de Combe est tout aussi dramatique :
«Nos pauvres chevaux passaient une partie de la nuit à broyer péniblement le vieux chaume qui, depuis bien des années, servait de toiture à des huttes de paysans (...) J 'avais été obligé d'abandonner mes deux belles juments, ne pouvant trouver à les nourrir. Mon pauvre cheval polonais grattait la neige avec ses pieds de devant pour découvrir la mousse ou quelques brins d'herbe, se soutenait encore. »
Parfois il n'y a ni vivres, ni fourrages, les chevaux des paysans sont tous volés, les chevaux font l'objet d'un commerce effréné, on vole des selles, on se bat pour une bride !


Sources :« L’Histoire en questions »
« L'usage nous condamne à bien des folies ; la plus grande est celle de s'en faire l'esclave. »
Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées

Avatar du membre
Capitaine Lacharge
Soldat
Soldat
Messages : 5
Enregistré le : 03 févr. 2020, 13:08

Re: CHEVAUX

Message par Capitaine Lacharge »

En ce qui concerne la manière d'attacher les chevaux, je n'ai pas beaucoup confiance dans la résistance du piquet (à moins que le cheval n'y soit conditionné psychologiquement - c'est un autre sujet)
Lors de mes 2 périples en Mongolie (2010 & 2011), les chevaux au repos étaient entravés et laissés libres.
Quelques photos

Le midi, attachés les uns les autres par les licols. Ceux-ci restaient néanmoins calmes.
Par le licol

Le soir, les jambes entravées par la longe (qui sert aussi de rêne) ou par des chaines :
Par la longe
Par des chaines

Ils avaient tous leur technique pour se déplacer et brouter l'herbe
Soit par des petits pas, soit par des bonds.
Des petits sauts pour avancer

Le matin, ils avaient parcouru tout au plus deux centaines de mètres et étaient faciles à récupérer.

On peut penser que le comportement des chevaux (à l'attache) sous l'empire devait être très différent de celui de nos chevaux actuels!

Qu'en pense La remonte ?
Capitaine Lacharge (Gérard Bourlier)
www.2dragons.be
L'histoire, la cavalerie, l'actualité napoléonienne : Plus qu'un simple site !

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 549
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: CHEVAUX

Message par la remonte »

bonjour mon cher Capitaine , heureux de vous lire :salut:
je n'ai que le témoignage de mon grand père en 14 où tous les chevaux passaient la nuit sur une même ligne d'attache sous la surveillance d'un planton avec sa chambrière . et malheur à celui qui n'avait pas séparé les chevaux à temps ! car il était fréquent d'avoir des membres cassés au matin .
l'échelle des valeurs était bien différente et la valeur d'un homme ne valait guère plus que celle d'un matériel militaire !
à l'heure où l'on parle d'abus sexuel ( et tant mieux ) souvenons nous des écrits d'André Gide qui assiste à la Cour d'Assises avant la grande guerre , il était bien pire de mettre le feu à une grange que d'abuser d'une fillette dans une cour de ferme :roll:

Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 549
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: CHEVAUX

Message par la remonte »

il est un fait que l'on trouve sous l'ancien régime dans le paquetage réglementaire de la cavalerie et dragons des piquets d'attaches de même on les retrouve sous une autre forme en 1870 et après .
dans l'Ordonnance Provisoire on trouve ceci :
Image

2 anneaux servant à recevoir le porte canon et le porte piquet ! piquet d'attache ? pas de tente ?

le 13 septembre 1914 le lieutenant Chambe décrit la forêt de lances sous la lune dans Reims , le corps de cavalerie du général Conneau est là . les chevaux dorment harnachés , attachés à quoi ? à ce qu'on trouve .

2 souvenirs de reconstitution :
la veille de Iéna au bivouac , 2 chasseurs dorment autour de leur feu , leurs 2 chevaux à leurs côtés au piquet , ils partent ainsi au petit matin reconnaître le champ de bataille , superbe !

à Friedland , les Russes ont préparé toute une ligne faite de poteaux en sapins où sont attachés les chevaux , le mien est un entier ( kaboul en russe ) , à l'autre bout du terrain un autre entier va finir par se détacher pour venir le latter méchamment , heureusement ils n'étaient pas ferrés mais les palfrenières ont eu du mal à les séparer .

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Chevaux : Chevaux de bataille de Napoléon 1er
    par Peyrusse » 02 oct. 2017, 22:06 » dans Livres - Revues - Magazines
    146 Réponses
    8942 Vues
    Dernier message par la remonte
    30 oct. 2019, 15:39
  • [CHEVAUX] Le cheval de Waterloo
    par L'ARCHEONAUTE » 28 juin 2015, 09:44 » dans Livres - Revues - Magazines
    13 Réponses
    4099 Vues
    Dernier message par L'âne
    01 juil. 2015, 01:14
  • Sainte-Hélène et les chevaux.
    par Joker » 15 juil. 2019, 20:35 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    123 Vues
    Dernier message par Joker
    15 juil. 2019, 20:35
  • CHEVAUX : Copenhague, le cheval de Wellington à Waterloo
    par L'âne » 20 déc. 2018, 06:33 » dans Salon Ier Empire
    2 Réponses
    390 Vues
    Dernier message par Joker
    01 août 2019, 19:46
  • CHEVAUX : Un fidèle serviteur, Pie (cheval du chef d'esacdrons de Verdilhac)
    par Peyrusse » 18 oct. 2017, 10:33 » dans Salon Ier Empire
    195 Réponses
    23056 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    25 mars 2020, 15:18