HUSSARDS

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Eric LM

HUSSARDS

Message par Eric LM »

HUSSARDS : les SABRES


:salut: Bonjour à tous,

Je recherche des informations sur le sabre à lame courbe des hussards de la première Grande Armée (1805-1808).
-Le modèle An IV (1796), le plus utilisé (d’après mes sources) : je voudrais connaître sa longueur et son poids.
-Le modèle An IX (1801) : Idem, poids et longueur.

Si vous possédez plus d’information sur les sabres des Hussards, je suis preneur.

Je vous remercie par avance,
Cordialement,
Eric LM

cavalierjacobin

Re: HUSSARDS

Message par cavalierjacobin »

Salut citoyen. Le modèle de nos braves hussards AN IV est en fait une simplification du modèle mis au point lors des temps barbares en 1776. En 1800, il devient an IX.
D'une manière générale le sabre de hussard à une branche de garde :
longeur de la lame : 812 mm
longueur de la poignée : 122 mm
largeur à la pointe : 36 mm
largeur de la lame à la poignée : 38 mm
longeur des quillons : 60 mm
point de la lame le plus courbe par rapport à une droite partant de la garde à la pointe de la lame : 72 mm
Voilà et mort aux tyrans et leurs escalves !!!!

Hypolite

Re: HUSSARDS

Message par Hypolite »

Je possède un authentique sabre modèle AN IX ! :salut:

Dorsenne

Re: HUSSARDS

Message par Dorsenne »

En fait, d'après ce que j'ai compris, le sabres de hussard dits "à l'allemande" et "à la hongroise" , très prisés par les officiers de cavalerie légère, étaient des "armes de luxe".

Ces sabres sont arrivés en France avec les hussards émigrés venus gonfler les troupes de Louis XIV. Autrefois rustique, ils furent "améliorés" pour devenir les élégants sabres que brandirent les hussards du XVIII-XIX ème.

"Voici quelques éléments des sabres provenant du fourbisseur Berger de Stasbourg:

- La lame De type courbe et à dos, elle présente une flèche moyenne de 6 cm et provient de Klingenthal ou de Solingen. Bleuie au tiers, elle comporte, à partir du talon, la marque du fourbisseur: un petit hussard chargeant surmonté du cri:"Vivat Hussard"; le tout est agrémenté de discrets motifs floraux; les gravures assez simples sont dorées. Cette ornementation est généralement reportée à l'identique sur l'autre face de la lame.

-La monture. La poignée, très dépouillée, est typique des anciens hussards: elle est en hêtre ficelé, gainé de veau noirci faisant saillir les cannelures. Parfois, des rosettes latérales y sont clouées, mais elles n'assurent pas contrairement à leur ancienne fonction, la fixation de la poignée à la soie de la lame(?).
La calotte, avec sa large tête plate, coiffe le sommet de la poignée, où la soie est directement rivée sur une rondelle d'acier.

-La pièce de garde. A branche et croisière carrée, elle est agrémentée de deux longs oreillons étroits soigneusement ajustés contre la poignée et qui conservent leur fonction originale d'ajustement sabre-fourreau.

-le fourreau. Il est en bois, taillé en fût, encollé et gainé de veau le plus souvent, de chagrin parfois, avec une couture fine classique réalisée côté dos ou bien côté revers. Les garnitures de métal fondus sont elles-mêmes directement collées sur le fût.

-Le décor. Délibérément d'inspiration germanique avec ses forts reliefs. La calotte et fourreau supportent des médaillons à trophées antiques cernés de guirlandes florales. Quand au niveau de finition, il est rarement de haute qualité."

Extrait de "Tradition magazine" N° 66-67, juillet-août 1992

:salut:

Hypolite

Re: HUSSARDS

Message par Hypolite »

Pour la troupe, le modele AN IV et AN IX de Hussard avec monture (garde) dite "à la Hongroise", les Hussards, trés traditionnalistes, acceptaient mal le modele "cavalerie légere" avec garde à trois branche.
Pour les officiers, c'est plus varié, mais l'on retrouve beaucoup de montures dites "à l'Allemande" ! :)

Dorsenne

Re: HUSSARDS

Message par Dorsenne »

Qu'entend-on exactement par "garde perlée" en parlant du sabre" à la hongroise"?

Dans le même "tradition magazine" on peut voir voir un sabre d'officier avec le fourreau en laiton, matériau très cher à l'époque.

Eric LM

Re: HUSSARDS

Message par Eric LM »

:salut: Merci à tous les deux.

Si vous avez d'autres détails, n'hésitez surtout pas à me les communiquer car l'armement de la cavalerie du Premier Empire était très hétéroclite. C'est très difficile de s'y retrouver.

Cordialement,
Eric LM

Dorsenne

Re: HUSSARDS

Message par Dorsenne »

Surtout que les sabres dont nous parlons n'étaient pas règlementaires :)

Les fourbisseurs les fabriquaient presque à la demande.

Il doit donc exister bon nombre de sabres de différentes présentations.

mouton la mascotte

Re: HUSSARDS

Message par mouton la mascotte »

Entre les sabres et les tenues non réglementaires, pas facile, facile de s'y retrouver dans l'uniformologie de l'Empire... :fou:


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Hussards autrichiens
    par Verdiopéra » 24 juin 2019, 13:57 » dans Espace visiteurs
    1 Réponses
    592 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    24 juin 2019, 21:24
  • HUSSARDS : 1815
    par la remonte » 14 juil. 2017, 14:01 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    0 Réponses
    0 Vues
    Dernier message par la remonte
    14 juil. 2017, 14:01
  • Vitrine web de la fanfare du 8°hussards.
    par J-B Laborde » 05 mars 2015, 11:39 » dans Blogs et sites personnels
    2 Réponses
    1504 Vues
    Dernier message par J-B Laborde
    06 mars 2015, 07:30
  • 5ème régiment de Hussards - Austerlitz
    par Hulottebriarde » 14 sept. 2018, 16:43 » dans Espace visiteurs
    7 Réponses
    904 Vues
    Dernier message par HULOTTEBRIARDE
    23 sept. 2018, 16:52
  • Les Hussards, 1786-1817 – Panache et bravoure
    par Eric LM » 09 déc. 2019, 10:06 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    0 Réponses
    436 Vues
    Dernier message par Eric LM
    09 déc. 2019, 10:06