Compagnies de Réserve Départementales

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Loïc Lilian

Compagnies de Réserve Départementales

Message par Loïc Lilian » 03 nov. 2003, 02:13

Quelques interrogations sur les Compagnies de Réserve départementales réparties en six classes proportionnellement à l'envergure démographique de la préfecture
1ere classe compagnie de 210 hommes pour Paris qui en aurait eu deux (ou une seule de 240 ?)
2e 160
3e 120
4e 100
5e 60
6e 36
Quel était le nombre de compagnies pour chaque classe ?

Loïc

Loïc Lilian

Re: Compagnies de Réserve Départementales

Message par Loïc Lilian » 03 nov. 2003, 18:45

pour simplifier les choses certaines compagnies semblent avoir bénéficié d'un accroissement de leurs effectifs
http://www.napoleonica.org/gerando/GER02397.html

Loïc Lilian

Re: Compagnies de Réserve Départementales

Message par Loïc Lilian » 04 nov. 2003, 06:50


Bernard Coppens

Compagnies de Réserve Départementales

Message par Bernard Coppens » 01 juin 2005, 11:40

Le décret impérial du 24 floréal an 13 (14 mai 1805) ordonnait la création de 107 compagnies de réserve dans les 106 départements que comptait l’Empire à ce moment-là (le département de la Seine s’en voyait attribuer deux).
Ces compagnies, formées au moyen des conscrits "de la réserve" c'est-à-dire qui avaient tiré un numéro suffisamment élevé pour ne pas devoir marcher de suite, mais qui n’étaient pas pour autant libérés de toute obligation militaire, devaient assurer le maintien de l’ordre public à côté de la gendarmerie, et mettre dans les mains du préfet une force militaire suffisante en cas d’événement.
Ces compagnies constituèrent donc un élément incontournable de la physionomie des départements sous l’Empire.
La force des compagnies variait selon l’importance du département : elles étaient réparties en six classes, allant de 210 hommes pour celles de la première classe, à 36 pour celles de la 6e.
Les compagnies étaient regroupées par légion de gendarmerie (généralement de quatre départements), chaque légion portait le même uniforme, variant entre elles au moyen de la dispositions des couleurs distinctives sur le collet, les revers et les parements.
J’ai mis sur mon site le tableau complet des tenues des compagnies en 1805. Un index permet de trouver facilement à quelle classe appartenait la compagnie de votre département, et quel était son uniforme.
J’ai étudié de façon plus approfondie les compagnies des départements de la Dyle, des Deux-Nèthes, de la Meuse-Inférieure et de la Seine-et-Marne, et je compléterai successivement mon site au moyen de ces informations, et de celles qu’on voudra bien me faire parvenir.

Bien à vous.

http://www.1789-1815.com/cies_reserve.htm
http://www.1789-1815.com/cies_reserve_index.htm
http://www.1789-1815.com/cies_reserve_tab_unif.htm

le sabreur

Re: Compagnies de Réserve Départementales

Message par le sabreur » 09 sept. 2008, 20:05

Créées le 24 Floreal an XIII ces compagnies avaient pour annoncé la défense des bâtiments publics (préfectures, archives...).
Elle était composée, du moins à l'origine, d'ancien soldats; puis avec des conscrits de réserve.
Elles dépendaient du Préfet qui avait pouvoir de colonel et ensuite commandée pas un capitaine ou un lieutenant selon les effectifs (proportionnels à la population du département).
4 département formaient une légion, il y avait 28 Légion.
Ces compagnies menaient la vie de caserne, s'entraînaient, montait des garde et était inspecté par la gendarmerie.

Cependant ces compagnies ont eu pour mission de recompleter la Ligne, comme un appoint à la conscription. Elle fournissait ainsi des hommes aguerrit, ayant déjà fait une carrière militaire ou ayant au moins reçut des bases d'instructions militaires.

Vous trouverez des informations complémentaires sur ce site:
http://www.1789-1815.com/cies_reserve.htm

J'attaque quand à moi un sujet de mémoire sur ce thème, et plus particulièrement sur la compagnie du Puy de Dôme. Si vous connaissez des références bibliographiques sur le sujet, si vous avez tout autres informations je suis preneur.

J'attaque mon travail en archives où s'entremêlent les lettres de motivation (d'officiers, de sous-officiers); les instructions diverses entre le ministre (de la guerre ou de l'intérieur), le préfet et le capitaine; les relation diverse avec les entreprises civiles (achat de lit...), les questions médicales, l'organisation du casernement, les comptes rendus de revue, les registres de contrôle...

Un gros travail en perspective…

Image

Piré chouan fidèle

Re: Compagnies de Réserve Départementales

Message par Piré chouan fidèle » 12 sept. 2008, 09:36

Bonjour Le Sabreur,

Un petit conseil bibliographique, alors : l'ouvrage du général Butner consacré précisément aux "compagnies de réserve départementales". Je ne l'ai pas lu, mais me paraît très complet.

Et un article intéressant sur une compagnie parmi d'autres : celle de la Côte-d'Or, étudiée par Alain Pigeard dans un récent "Tradition magazine".

Pour m'être penché sur celle de la Haute-Marne, je dois avouer que votre sujet d'étude est particulièrement intéressant quant à la connaissance de la vie quotidienne dans un département sous l'Empire.

J'avais par exemple découvert un "contentieux" de compétence entre le préfet, colonel en titre, représentant du ministre de la Police, et le chef de compagnie, qui semblait ne reconnaître comme supérieur hiérarchique que le commandant militaire du département - le préfet a d'ailleurs été désavoué...

J'avais noté également, parmi les missions de la compagnie, celle du maintien de l'ordre à l'occasion d'une exécution capitale sur la place publique... ainsi que la tenue d'un piquet d'honneur pour le baptême du fils du préfet !

Vous constaterez surtout qu'une compagnie de réserve constitutait un réservoir inépuisable pour les unités des armées impériales, au vu des ponctions effectuées tout au long de l'Empire, et surtout en 1813 à l'occasion de la création du 37e léger à partir de toutes les compagnies de l'Empire.

Cordialement,
:salut:

le sabreur

Re: Compagnies de Réserve Départementales

Message par le sabreur » 12 sept. 2008, 10:45

Un énorme merci, Piré chouan fidèle, pour ces indications bibliographiques !
Car si j'ai du côté des archives du département, une masse raisonnable de documents, il est vrai que ma quête d'ouvrages et d'articles sur le sujet avait peu de résultats...

Je vais me procurer l'ouvrage du général Butner au plus vite.
Et je vais essayer de voir comment retrouver l'article d'Alain Pigeard.

J'avais survolé une partie de la documentation pour voir ce qu'il était possible de faire et proposer mon projet à mon directeur de recherche, et à présent j'ai commencé la recherche d'infos et la prise de notes proprement dite. J'ai en effet remarqué à quel point la compagnie de réserve fournie la ligne en homme, tant en infanterie, qu'en cavalerie ou en artillerie. J'ai pas pu m'empêcher de regarde si le capitaine partait avec ses homme, et il s'avère que oui, au moins un par pour un régiment de cavalerie, sur la période; trois capitaines se succèdent...
Hier j'ai fini mes recherches du jour sur l'envoie de 8 réservistes à Paris pour être fusiliers de la garde impérial. Cet engagement est sélectif, notamment en taille, mais permet ensuite de postuler pour rentrer définitivement dans la garde ou rentrer dans une autre unité avec le grade de caporal.

Ces compagnies étant à la disposition du préfet, et ayant dans leur mission la garde des prisons, le maintien de l'ordre lors d'une exécution parait une extension presque logique, quoique ça pourrait être le rôle de la gendarmerie. Quand au piquet d'honneur... Rien ne l'interdit... Surtout si on considère que le préfet est le colonel...

Par contre je ne comprend pas pourquoi votre préfet a été désavoué ? Puisqu'il est bien le supérieur hiérarchique direct du capitaine...

Je porte également attention dans mes recherches aux relation avec les établissements civils, que ce soit à travers l'achat par correspondance aux entreprises de fourniture de matériel militaire; l'envoie de soldats malades en "voyage aux eaux minérales"....

Le sujet est vaste, complexe, mais passionnant !

Cordialement.

*************************************************

Apparemment l'ouvrage de Buttner est indisponible partout...
Pas moyen de mettre la main dessus.
Je vais tenter une annonce sur le forum.

Bernard Coppens

Re: Compagnies de Réserve Départementales

Message par Bernard Coppens » 12 sept. 2008, 22:49

ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

Vaste sujet ! Bon courage.
A côté d'un bon nombre d'articles consacrés à diverses compagnies départementales (j'en ai moi-même écrit un sur la compagnie du département de la Dyle, paru dans la revue Militaria Belgica, ainsi qu'une planche sur la compagnie du département des Deux-Nèthes) , je voudrais signaler le livre du commandant Angelelli consacré à la compagnie du département de la Côte-d'Or, publié en 1984, et qui vaut mieux que l'article cité.

Cordialement

:salut:

Piré chouan fidèle

Re: Compagnies de Réserve Départementales

Message par Piré chouan fidèle » 13 sept. 2008, 00:30

Par contre je ne comprend pas pourquoi votre préfet a été désavoué ? Puisqu'il est bien le supérieur hiérarchique direct du capitaine...
Je l'ignore. Le préfet prend une décision (celle de réunir sa compagnie disséminée en deux endroits en un même lieu). Il obtient du ministère de la Police une autorisation allant en ce sens. Mais le commandant de la compagnie n'obtempère pas, justifiant d'un avis contraire du général commandant militaire. Le préfet ravale alors son chapeau en obtenant un consensus. C'est en ce sens que j'estime qu'il a été désavoué. Et c'est ce qui me fait penser que la qualité de colonel en titre est davantage honorifique qu'effective...

Cordialement
:salut:

le sabreur

Re: Compagnies de Réserve Départementales

Message par le sabreur » 16 sept. 2008, 09:16

Il y a apparemment quelques imbroglios administratifs et hiérarchiques...

En tout cas merci à vous pour ces informations bibliographiques.
Je suis en train de commander l'ouvrage de du commandant Angelelli,LA COMPAGNIE DE RESERVE DU DEPARTEMENT DE LA COTE.D'OR.

J'ai égalemet commandé "PREFETS ET FORCE PUBLIQUE EN 1805 . LA CREATION DES COMPAGNIES DE RESERVE DEPARTEMENTALES " du général Buttner. Et je suis toujours à la recherche de l'ouvrage du même auteur intitulé "Les compagnies de réserve départementales, 1805-1814: des préfectures aux champs de bataille de l'Empire".

Je cherche donc également l'article d' Alain Pigeard dans Tradition Magazine sur la compagnie de Côte-D'OR et le votre, Mr Coppens, sur la compagnie du département de la Dyle.
Je vous commanderez surement également le Patience N°7 sur la "Compagnie de réserve du département des Deux-Nèthes 1806".

J'en profite pour vous demander l'autorisation, d'utiliser éventuellement vos planches pour illustrer ce mémoire sur la compagnie de réserve du département du Puy de Dôme.


Cordialement.

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message