Fusil de rempart

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Avatar du membre
Cyril
Sergent
Sergent
Messages : 906
Enregistré le : 29 juil. 2017, 21:01
Localisation : Bonne ville de LYON

Re: Fusil de rempart

Message par Cyril » 31 janv. 2019, 08:10

Que dire sur les suppositions de chacun?

Nous pouvons je pense apporter crédit à monsieur Larrey, son expérience et l'analyse très précise des lésions du général Caffarelli peuvent sans trop de doute lui apporter une idée du projectile qui a touché le général et donc le type d'arme utilisée.
Pour la très célèbre blessure de l'Empereur c'est une autre histoire...ce ne sont que supposition, j'ai même lu que certain attribuaient le projectile honnis à des troupes alliées (ma mémoire me fait défaut, désolé).
"Servir est mon devoir"

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2897
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Fusil de rempart

Message par Cyril Drouet » 31 janv. 2019, 12:51

Cyril a écrit :
31 janv. 2019, 08:10
Que dire sur les suppositions de chacun?
Délicat en effet de trancher ; mais celle d'Emile Marco de Saint-Hilaire, malheureusement parfois reprise, ne vaut sans doute pas un kopeck.
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Cyril
Sergent
Sergent
Messages : 906
Enregistré le : 29 juil. 2017, 21:01
Localisation : Bonne ville de LYON

Re: Fusil de rempart

Message par Cyril » 31 janv. 2019, 13:02

de mémoire...mettons nous dans la tête de ce monsieur oh combien dénigré (à raison je pense ^^)
L'empereur était loin des remparts de la ville...se faire toucher par une balle amie, cela ne fait pas très sérieux....mais oui une arme avec plus de portée: le fusil de rempart est une bonne solution!
Mais peut être sa déduction était bonne....nous ne sauront jamais, car pour avoir vécu cela, impossible de savoir précisément qu'elle arme tir et d'où le tir vient vraiment au milieu d'une multitude de tir.(bon ok c'est possible avec les radars actuellement...mais pas à l'époque)
"Servir est mon devoir"

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2897
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Fusil de rempart

Message par Cyril Drouet » 31 janv. 2019, 17:00

Cyril a écrit :
31 janv. 2019, 13:02
Mais peut être sa déduction était bonne....
Peut-être oui, mais en bon recopieur qu'il était (quand ce n'était pas de l'imagination pure pour mieux vendre sa prose), il aurait sans doute mieux fallu qu'il ne se contente que de recopier et de s'en tenir à la prose imprécise mais prudente de Savary : "une balle tirée de la muraille de la ville".
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Général Colbert
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
Messages : 1218
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

Re: Fusil de rempart

Message par Général Colbert » 31 janv. 2019, 17:23

Ratisbonne (Regensburg) ce n'est pas la bonne province, sinon on aurait pu penser au tir à la carabine d'un chasseur tyrolien, tireur d'élite....mais comme la balle a frappé le pied, on ne peut rien déduire. Je n'ai pas en tête le calibre des carabines de chasseurs tyroliens, qui existaient déjà, mais les Tiroler Kaiserjäger (chasseurs Impériaux tyroliens, la différence est le titre d'impérial), eux,n'ont été créés qu'en 1815. Les tyroliens chassaient le chamois en montagne, donc à bonne distance. Il me semble avoir vu évoquer cette possibilité, mais de mémoire, sans autre détail ni source.

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2897
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Fusil de rempart

Message par Cyril Drouet » 31 janv. 2019, 18:03

Deux autres témoignages peu concluants : Cadet de Gassicourt (Voyage en Autriche, en Moravie et Bavière : fait a la suite de l'armée pendant la campagne de 1809) et Lejeune (Mémoires) :

"L'affaire était presque terminée. Napoléon, hors de portée, s'était assis sur un tertre couvert de gazon, et il causait avec le grand maréchal Duroc, lorsqu'une balle amortie vint le frapper au-dessous de la malléole externe du pied droit, et lui faire une forte contusion.
"Ce ne peut être, dit-il froidement, qu'un Tyrolien qui m'ait ajusté de si loin. Ces gens sont très adroits."

"Sur ces entrefaites, l'Empereur, qui était à cheval près de la ville, reçut une balle au talon. Soit que la douleur ne fût point vive, ou qu'il eût la force de la dissimuler, il se borna à demander Yvan, son chirurgien, et ne nous permit pas même de le conduire plus loin pour l'éloigner d'une place où tombaient les balles."
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
Messages : 1706
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Fusil de rempart

Message par C-J de Beauvau » 31 janv. 2019, 19:47

Général Colbert a écrit :
31 janv. 2019, 17:23
Ratisbonne (Regensburg) ce n'est pas la bonne province, sinon on aurait pu penser au tir à la carabine d'un chasseur tyrolien, tireur d'élite....mais comme la balle a frappé le pied, on ne peut rien déduire. Je n'ai pas en tête le calibre des carabines de chasseurs tyroliens, qui existaient déjà, mais les Tiroler Kaiserjäger (chasseurs Impériaux tyroliens, la différence est le titre d'impérial), eux,n'ont été créés qu'en 1815. Les tyroliens chassaient le chamois en montagne, donc à bonne distance. Il me semble avoir vu évoquer cette possibilité, mais de mémoire, sans autre détail ni source.
par Demi-solde » 26 juil. 2018, 23:39
pour le tir de précision, mise au point par Thomas Plunket (1785–1839), irlandais engagé au 95th Rifles regiment, qui tua ainsi, lors du combat de Cacabelos le 3 janvier 1809, le général de brigade Auguste-Marie-François Colbert, puis son aide-de-camp, à une distance estimée largement supérieure à 200 yd (180 m). D'aucuns évoquent une distance de 600 yd (550 m).
par C-J de Beauvau » 12 août 2018, 17:31
le fusil de précision à canon rayé de l'armée anglaise, elle fut considérée comme la meilleure arme des guerres napoléoniennes. Elle a équipé principalement les régiments de Rifles anglais comme le 95th ou le 60th ainsi que les compagnies légères de plusieurs unités telle La King's German Legion (légion de soldats hanovriens au service du roi d'Angleterre) des Jäger prussiens...Le combat de l'infanterie légère se révéla être un gros problème pour l'armée anglaise qui se trouva confrontée à des nuées de tirailleurs ennemis durant la guerre d'indépendance américaine et plus encore durant la guerre contre la France.
Durant la guerre d'indépendance américaine, les nombreux riflemen américains et leur redoutable carabine Kentucky, firent des ravages dans les rangs des officiers anglais et obtinrent la décision dans la bataille de Saratoga. La leçon fut bien apprise par les Anglais.
Les nombreux voltigeurs de l'armée de Napoléon infligeaient de grosses pertes car peu d'unités équivalentes existaient et étaient en mesure de contre-carrer leur action. Les Britanniques mirent sur pieds plusieurs régiments d'infanterie légère équipés de mousquets et deux unités de fusiliers équipées de carabines rayées. Durant la guerre de la péninsule, les Rifles armés de la carabine Baker se révélèrent redoutables en abattant les officiers français, gênant ainsi la chaîne de commandement (le général Auguste de Colbert, commandant la cavalerie légère française, fut abattu par un rifle équipé d'une carabine Baker au combat de Cacabelos). Surnommés les sauterelles vertes par les français, les Rifles de l'armée de Wellington firent des émules et nombre d'unités s'équipèrent de la fameuse carabine comme les Caçadores portugais, les Jägers du bataillon de Brunswick Oels corps ou les légers de Nassau et du Hanovre.
Construite pour la première fois en 1800, la carabine Baker du nom de son créateur, Ezechiel Baker, fut le premier fusil entièrement conçu et construit en Angleterre à être adopté par l'armée anglaise. D'un poids de 4kg environ et d'une longueur de 1162mm, la carabine Baker est un fusil à canon rayé de 76.2 cm et d'un calibre de 16mm ou 0.625. Elle peut être équipée d'un sabre baïonnette qui est bien plus long qu'une baïonnette standard afin de compenser la taille réduite du canon de la carabine.
Voir topic
viewtopic.php?f=12&t=60616&p=826591&hil ... A9#p826591

:salut:
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
Messages : 1706
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: Fusil de rempart

Message par C-J de Beauvau » 31 janv. 2019, 19:53

Le fusil, ou "carabine" à canon rayé a supplanté le fusil à canon lisse , avec une précision plus fine pour une longueur égale ou moindre ! le futur le démontrera de manière définitive !
:salut:
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2897
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Fusil de rempart

Message par Cyril Drouet » 31 janv. 2019, 21:04

Lejeune a écrit :
31 janv. 2019, 18:03
"[Napoléon] ne nous permit pas même de le conduire plus loin pour l'éloigner d'une place où tombaient les balles."
Si on se réfère à Bagetti dont l'aquarelle est ici copiée par Ouvrié et Adam, il faut croire que les armes autrichiennes portaient fort loin. :D
carabine.jpg

Gautherot place l'affaire bien plus proche des remparts :
carabine 2.jpg
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Cyril
Sergent
Sergent
Messages : 906
Enregistré le : 29 juil. 2017, 21:01
Localisation : Bonne ville de LYON

Re: Fusil de rempart

Message par Cyril » 31 janv. 2019, 21:33

J'ai trouvé qu'un fusil de rempart était exposé au musée du génie à Angers:

http://www.musee-du-genie-angers.fr/fpd ... che-67.pdf
"Servir est mon devoir"

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Fusil d'honneur
    par L'âne » 22 sept. 2018, 08:30 » dans Objets napoléoniens
    5 Réponses
    717 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    07 oct. 2018, 11:46
  • Un coup de fusil !
    par lutzen 1813 » 13 oct. 2015, 09:29 » dans Salon Ier Empire
    4 Réponses
    876 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    22 sept. 2018, 10:00
  • Fusil 1777 an IX
    par alexandre12 » 09 juil. 2016, 18:27 » dans Objets napoléoniens
    2 Réponses
    1042 Vues
    Dernier message par alexandre12
    12 juil. 2016, 08:03
  • Fusil d’honneur.
    par Raoul Jacques » 06 sept. 2018, 16:17 » dans Salon Ier Empire
    4 Réponses
    323 Vues
    Dernier message par Raoul Jacques
    11 sept. 2018, 11:01
  • Fusil de chasse de l'Empereur
    par Joker » 15 juil. 2019, 20:29 » dans Monuments Napoléoniens
    0 Réponses
    251 Vues
    Dernier message par Joker
    15 juil. 2019, 20:29