Uniforme général Louis Friant (et évolution des uniformes de généraux)

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3050
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Uniforme général Louis Friant (et évolution des uniformes de généraux)

Message par Cyril Drouet » 27 déc. 2018, 18:34

Bref...

Pyramide commémorative de Morlancourt :
friant.jpg
On peut y voir une reproduction du dessin de Dutertre (et sans moustaches ! ouf...) posté plus haut :
friant2.jpg

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3050
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Uniforme général Louis Friant (et évolution des uniformes de généraux)

Message par Cyril Drouet » 28 déc. 2018, 00:54

Pour redonner un peu de vie à ce fil :
Cyril Drouet a écrit :
27 déc. 2018, 14:36
Je n'y connais pas grand chose en uniforme, mais Bonaparte en vertu du règlement du 20 thermidor an VI ne devrait-il pas ici porter une autre écharpe :
"Article 2 : L'écharpe est de soie à trois bandes, l'une de nacarat, la seconde blanche, la troisième bleue."

Erreur de Lejeune ou non application du règlement en ces terres lointaines ?

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3050
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Uniforme général Louis Friant (et évolution des uniformes de généraux)

Message par Cyril Drouet » 28 déc. 2018, 12:44

Général Friant, 1801-1803 :
friant 13.jpg

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3050
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Uniforme général Louis Friant (et évolution des uniformes de généraux)

Message par Cyril Drouet » 28 déc. 2018, 15:08

Rigodon d'honneur a écrit :
26 déc. 2018, 23:34
quant à savoir s'il s'agit bien de Friant sur ce tableau, il faudrait pour en être certain trouver une analyse d'époque de ce tableau. en l'absence d'un tel élément, on ne peut que supputer qu'il s'agit de Friant, étant donné que c'est lui qui commandait à ce combat.
A défaut d'analyse voici le rapport de Desaix (7 août 1799) ; il fut largement repris à l'époque et on peut supposer que Pingret l'a consulté :

« Le 29 pluviôse, le général Friant arrive près d'Aboumana : il le trouve plein de gens armés ; les arabes d'Yambo sont en bataille en avant , et plus de trois cents cavaliers de toutes les couleurs flanquent la droite du village.
De suite ce général fait former son corps de bataille : ses grenadiers le sont déjà en colonne d'attaque, commandée par le chef de brigade Conroux. Après avoir reçu plusieurs coups de canon, et à l'approche des grenadiers, la cavalerie et les paysans prennent la fuite ; mais les arabes d'Yambo tiennent bon ; alors le général Friant forme deux colonnes pour tourner le village et leur enlever leur retraite. Ils ne peuvent résister au choc terrible des grenadiers : ils se jettent dans le village, où ils sont assaillis et mis en pièces.
Cependant une autre colonne commandée par le citoyen Silly, chef de brigade commandant la 88e, poursuivait les fuyards : nos soldats y mirent tant d'acharnement, qu'ils s'enfoncèrent à cinq heures dans les déserts, et arrivèrent ainsi sur le camp des arabes d'Yambo : fort heureusement ils y trouvèrent, avec beaucoup d'effets de toute espèce, de l'eau et du pain. Le général Friant ne voyait point revenir cette colonne, son inquiétude était extrême, et augmentait à chaque instant; il pensait que si elle ne se perdait pas dans les immenses plaines de déserts où elle s'était jetée, au moins perdrions-nous beaucoup de soldats, que la faim et surtout la soif auraient accablés. Mais quelle fut sa surprise de voir revenir nos soldats chargés de butin et frais et dispos ! Un arabe que l on avait fait prisonnier en entrant dans le désert, avait conduit la colonne au camp ennemi.
Les, arabes d'Yambo ont perdu, dans cette journée, 400 morts et ont eu beaucoup de blessés. Une grande quantité de paysans furent tués dans les déserts. Nous avons eu quelques blessés. Le général Friant est on ne peut plus satisfait de la conduite de ses braves troupes. Il loue beaucoup les chefs de brigade Conroux et Silly, ainsi que le cit. Petit, capitaine, remplissant près de lui , les fonctions d'aide-de-camp. Ce général m'a envoyé une note d'avancement pour plusieurs officiers et sous-officiers qui s'y sont distingués : je vous la ferai passer, en vous priant de vouloir bien y faire droit. »

L'oeuvre dans son ensemble :
aboumana.jpg

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Généraux : Le général Danselme investit Nice
    par C-J de Beauvau » 26 sept. 2018, 19:38 » dans Napoléon à travers les Arts
    11 Réponses
    1227 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    28 sept. 2018, 22:54
  • Partie d’échecs en uniformes de l'empire
    par L'âne » 08 août 2017, 08:29 » dans L'actualité napoléonienne
    6 Réponses
    410 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    22 août 2017, 17:57
  • L'empire à travers les uniformes et la mode
    par Joker » 11 oct. 2017, 14:11 » dans L'actualité napoléonienne
    7 Réponses
    1120 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    29 déc. 2017, 16:10
  • Uniformes de l’Expédition d’Egypte (1798-1801)
    par Cyril » 31 mai 2019, 18:11 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    1 Réponses
    412 Vues
    Dernier message par Cyrano
    20 juin 2019, 21:53