Recherche documents sur les broderies militaires

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

l'Empereur

Recherche documents sur les broderies militaires

Message par l'Empereur » 06 juil. 2008, 17:25

Un sujet pour les amateurs de broderie militaire.


Le règlement de vendémiaire an XII nous dit sur le sujet :

"Pour les généraux de tous grades, les devants de cet habit, le collet, les paremens, les poches, les pans du derrière et des plis, auront une broderie de la largeur fixe de six centimètres y compris la baguette dentelée. Cette broderie représentant une branche de chêne, conforme au dessin, planche 2, sera faite en filé d'or, au passé, avec des pailettes trés petites sur la côte des feuilles et sur la baguette. le corps de la branche et le filet de la baguette seront brodés en frisure de torsades."
Modifié en dernier par l'Empereur le 06 juil. 2008, 17:33, modifié 2 fois.

Le capitaine

Re: Recherche documents sur les broderies militaires

Message par Le capitaine » 07 juil. 2008, 23:20

Pas de début de réponse?
Tant pis. Souhaitons qu'un jour nous tombions sur la perle rare, un artisan qui maîtrise parfaitement son art.
En France ou ailleurs, il doit exister.

La quête du détail, une des facettes passionnante de notre activité...

:salut:

l'Empereur

Re: Recherche documents sur les broderies militaires

Message par l'Empereur » 08 juil. 2008, 08:57

oui, bien sur, plus on améliore, plus on devient exigeant.

Lorsque j'ai commencé dans le domaine, l'état des lieux était vraiment pas terrible : soit les broderies étaient faites à la machine, ce qui est affreux, et j'ai rarement vu des broderies main correctes (souvent pleines de fils noirs).

Il y a eu une nette progression et les copies actuelles sont quand même approchantes, même si elles ne sont pas parfaites (ce ne serait pas drôle).

Une tenue brodée actuelle donne un effet visuel tout à fait correct dans son ensemble;
Maintenant, et c'était l'objet de ces photographies, il est intéressant d'observer les différences en gros plan, afin d'améliorer encore le rendu...

la doublure

Re: Recherche documents sur les broderies militaires

Message par la doublure » 08 juil. 2008, 09:19

Mon cher capitaine, ayant un peu de compétence en la matière, je vais tenter de vous répondre.

COMPETENCE : Pour ce qui est de la technique, je ne pense plus quelle est encore enseignée dans les écoles (ou alors très peu). Je pense que cela reste encore une tradition dans la région Bretonne. Donc la plus part des broderies de ce type sont faite au Pakistan, car dans ce pays ce type de broderie est encore utilisée pour leur tenues « d’apparat » .
Mais bien évidement avec le style de la région et les techniques de même.

Il n’utilise pas de « piqué » contrairement a « chez nous », ils surlignent souvent leur broderies de fils noirs afin de leur donner du relief (ce sont les différences de hauteur de « piqué » qui doivent donner cela). Ils utilisent également du « jaseron » chose qui n’était pas utilisée sous l’empire. De plus demandez leur de broder une aigle (ils n’en n’ont jamais vu) et les 1ers essais ressembleront à d’autres volatiles (n’est-ce pas Sire).

Exemple, regarder bien la nervure des feuilles… sur les broderies d’époque, elles sont comme torsadées, pas sur les reproductions. Il est très difficile et surtout très long de faire ce genre d’effet (près de plus de 3X de temps).

LES MATERIEAUX : Là le bât blesse. Rares sont encore les établissements qui font ce type de matériaux.

Pour la cannetille : Le top est la maison Carlihan (à Lyon, je m’y fournis) de la vraie cannetille en or mi-fin (argent plaqué or) mais je vous dis pas le prix et en plus il faut l’acheter au poids. Pour le reste c’est le calvaire.

Pour le « filet or » : Je n’ai qu’une adresse, la maison Blanchard (en Auvergne), mais je n’ai jamais de réponse a mes mail (grrr si qq peux m’aider). Donc quasis introuvable.

Pour les sequins (paillette) : ils les frauderaient en or mi-fin là je n’ai même pas d’adresse, on les trouve encore en laiton (mais cela s’oxyde vite). Notre ami Franky m’en a fait en dépôt pour ses confection (environ 200 gr) qu’il a trouvé dans un magasin à Paris mais qui n’existe plus. Après ????

Donc je suis preneur pour toute bonne adresses sur ces trois types de matériaux.

POUR L’ECONOMIE DE TEMPS :

Là vous appuyez où cela fait mal, le portefeuille.

Si l’on veut faire cela exactement comme au 1er Empire, c’est très long.

Je prends un exemple la broderie « dent de loup » plus la baguette … même avec de l’expérience je mets environ 13min le cm (sans la préparation des piqués)…..vous imaginez le reste.

A l’époque les matières premières coûtaient très cher, mais la main d’œuvre très peu.
De nos jour c’est le TOUT qui coute.

Un uniforme de général fait au Pakistan (la plupart du temps par des enfants) coute environs 2000 euros.
Si l’on veut refaire cela comme au 1er empire et chez nous… comptez au moins le triple, et encore il faut encore trouver la personne capable de vous faire cela.


EN RÉSUMÉ : OUI cela est faisable en Europe, mais déjà il faudrait compter minimum 6 mois pour le faire…. Et à quel prix… et par qui ???
Le gros problème est le coût de la vie ici (donc de la main d’œuvre).

Je prends un exemple dans mon cas. Je vends un dragonne de grenadier de ligne environs 65 euros… et j’entends souvent me dire … c’est trop cher .

Détails : matière première environ 30euros, temps pour la confection environ 12H, donc 2,9 eur/H ;

QUI VEUT encore travailler pour ce prix la ???


Donc faute de grive, beaucoup mangent des merles. Mais certains merles, sont plus des corbeaux.

J’espère avoir pu vous répondre au mieux, et si vous voulez d’autres réponse il vous suffit de me demander.

Bien amicalement JiGé

l'Empereur

Re: Recherche documents sur les broderies militaires

Message par l'Empereur » 08 juil. 2008, 09:32

oui mon cher Ladoublure, vous avez surement assez bien résumé la situation.

Ceci posé, il faut bien admettre que, justement, la reconstitution implique la copie, et que cette copie peut parfois être moins parfaite que l'original.

En la matière, nous rencontrons la même difficulté que dans le domaine de la contrefaçon : pourquoi les copies de montre de luxe sont-elles moins chères ? tout simplement parce que si les faussaires faisaient strictement le même objet, avec les mêmes matériaux et qualité....la copie vaudrait aussi chère que l'original !

nous avons donc le même problème en reconstitution, qui est le coût du produit reconstitué.

Par exemple : un officier général doit porter un sabre vendémiaire an XII. il faut compter minimum 14 000 euros pour ce type de sabre. Une belle copie, mais pas parfaite, évidemment, vaut 1 500 euros.

OU encore : une plaque de grand aigle vaut environ 15 000 euros, et une belle copie vaut 150 euros. une couronne fer authentique vaut minimum 3 000 euros (et encore chevalier, pas commandant) ; une belle copie vaut 700...

L'idée est donc d'obtenir les plus belles copies ; mais il est peu probable que nous parvenions à refabriquer un original, surtout en matière d'uniforme d'officiers généraux ou maréchaux....

Un uniforme de général de brigade avec des broderies tout à fait acceptables vaut, aujourd'hui, 3 000 euros (par exemple :

http://fr.empirecostume.com/general-de- ... e-a920.htm)


On peut penser que, effectivement, la fabrication d'un original (et encore, existerait-il quelqu'un qui en aurait les compétences et les matières ?) engendrerait un coût très supérieur.

la remonte

Re: Recherche documents sur les broderies militaires

Message par la remonte » 08 juil. 2008, 09:46

Bonjour messieurs , je connais une brodeuse ( de formation ) qui a entre autre restauré le fauteuil de Napoléon au musée des arts décoratifs et qui le restant de l'année est vendeuse au rayon passementerie des Galeries Farfouillette ... plus de travail ni chez les grands couturiers ni non plus chez les " corps constitués" c'est à dire l'Etat .
par contre au black cela fait un rapport qualité/prix imbattable mais faut pas le dire .

la doublure

Re: Recherche documents sur les broderies militaires

Message par la doublure » 08 juil. 2008, 14:06

La 1ère chose à modifier au plus vite est que :

Le corps et l’égide DOIVENT être en deux parties.

La raison en est simple… les corps sont le plus souvent identiques (sauf pour les excentricités de certains officiers généraux).
Donc un brodeur ne faisait que les corps.
L’égide elle est différente selon les grades et corps.
Donc gain de temps par cet assemblage, de plus cela permet de donner du volume à l’égide en la rembourrant légèrement.

Il faut également diminuer un peu la largeur du corps.

Et pour les chevrons, ne pas faire cela en torsade rapportée, mais les broder en large.

Ne plus utiliser de jaseron.

Et fixer avec la bonne broderie (en « croisé) les sequins

Cela modifié dans ce sens …. Sera encore un grand pas en avant vers le parfait.

Si vous le désirer nous pouvons en parler en MP

Bien amicalement JiGé

l'Empereur

Re: Recherche documents sur les broderies militaires

Message par l'Empereur » 20 août 2009, 17:16

Absolument, il faut être prudent avec les broderies du Pakistan, et surtout très précis dans ses demandes.

Leur mauvaise habitude est de mettre du fil noir partout ; il suffit de le préciser et le résultat est tout à fait satisfaisant. Voilà bien longtemps qu'il n'y a plus une once de fil noir dans mes uniformes...

Paul17857

Re: Recherche documents sur les broderies militaires

Message par Paul17857 » 20 août 2009, 17:19

Et bien moi je vias passer mes soirées cette hiver devant le feu à retirer tous les fils noirs

héhé passionnant ????

Nansouty

Re: Recherche documents sur les broderies militaires

Message par Nansouty » 20 août 2009, 19:11

Eh oui le constat est toujours le même. Devant le manque de main d'oeuvre qualifiée et les prix prohibitifs des broderies faites à la main, beaucoup de reconstitueurs doivent se contenter de broderies faites à la machine. :(

Mais là encore tout ne se vaut pas. Si certaines broderies offrent un aspect visuel correct (pour peu qu'on ne colle pas non plus le nez dessus!), d'autres sont en revanches moins convaincantes.

On fait ce qu'on peu avec ce qu'on a, rien n'est jamais facile :salut:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • recherche peintre pour figurines militaires
    par gregdeparis » 13 mai 2018, 16:13 » dans Espace visiteurs
    1 Réponses
    493 Vues
    Dernier message par L'âne
    14 août 2018, 21:17
  • [BRODERIES] OFFICIER DE MARINE
    par Général Colbert » 13 sept. 2017, 19:28 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    1 Réponses
    691 Vues
    Dernier message par mouton la mascotte
    25 oct. 2003, 15:34
  • [BRODERIES] OFFICIER d'ORDONNANCE de l'EMPEREUR
    par Général Colbert » 13 sept. 2017, 20:13 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    1 Réponses
    361 Vues
    Dernier message par L'Empereur
    04 févr. 2018, 18:56
  • [BRODERIES] COMMISSAIRE DES GUERRES
    par Général Colbert » 13 sept. 2017, 19:42 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    16 Réponses
    1111 Vues
    Dernier message par lukian54
    07 mars 2009, 17:47
  • Ceinture porte-documents
    par L'ARCHEONAUTE » 19 juil. 2015, 09:50 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    9 Réponses
    1976 Vues
    Dernier message par dups
    21 juil. 2015, 08:45