Combattants musulmans de la garde venus de l'est

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Avatar du membre
C-J de Beauvau
Sous-lieutenant
Sous-lieutenant
Messages : 1648
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Combattants musulmans de la garde venus de l'est

Message par C-J de Beauvau » 21 août 2018, 11:08

Ils sont peu connus !
Les Tartares lituaniens étaient des combattants musulmans regroupés en une unité de cavalerie légère de la Garde impériale, créée par Napoléon Ier et ayant servi dans l'armée française de 1812 à 1814. Descendants de familles tatares originaires de Crimée, ils furent organisés en un escadron (qui comptait dans ses rangs un imam) au début de la campagne de Russie à laquelle ils prirent part sous les ordres du chef d'escadron Achmatowicz. À la suite de la mort de ce dernier à Vilna, le capitaine Ulan prit le commandement de ce corps à l'existence plutôt éphémère, qui participa ensuite aux campagnes d'Allemagne et de France avant d'être dissous à la Première Restauration. WP

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Du fait de leur petit effectif, les cavaliers tartares combattaient souvent au sein de régiments plus importants, tels que le 1er régiment de lanciers polonais de la Garde impériale. L'uniforme comprenait au début de nombreux éléments verts, couleur importante pour les musulmans, mais cette teinte distinctive ne fut ensuite arborée que sur la flamme du bonnet ; ce dernier présentait également des insignes religieux, à savoir un croissant surmonté d'étoiles en cuivre.WP

Image
Image
Image
Image
Image

:salut:
La guerre c'est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas
Paul Valéry

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2734
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Combattants musulmans de la garde venus de l'est

Message par Cyril Drouet » 22 août 2018, 15:17

Contrairement aux Mamelouks, les Tatars lituaniens furent dans leur très grande majorité, et tout au long de l’histoire de leur unité, des musulmans.
Ce point compliqua d’ailleurs grandement leur amalgame ainsi que leur recrutement. Ainsi, après les pertes de la campagne de Russie, ils furent regroupés à Posen et affectés au 3e régiment de chevau-légers lanciers polonais où ils formèrent la 15e compagnie.
Dans sa lettre à Berthier en date du 13 avril 1813, le capitaine Samuel Murza Ulan fit part à ce sujet du ressentiment de ses compagnons d’armes :
« Nous fûmes incorporés dans le 3e régiment de chevau-légers-lanciers de la Garde par ordre du duc d’Istrie. Cet amalgame qui déplaisait à tous mes compatriotes sous le rapport des usages, des mœurs, de l’uniforme et, plus encore, sous celui de la religion, m’engagea à demander à Son Altesse le Vice-Roi la permission à faire un corps à part. »

La demande acceptée, le capitaine Ulan se rendit Magdebourg afin de recruter au sein des prisonniers de guerre et déserteurs présents dans la cité des Tatars de Lituanie et de Crimée, « pourvu qu’il soient de la religion mahométane ».
Après quelques rares recrutements, Ulan continua sa route sur Mayence et Metz. Là, il apprit que 200 Tatars servaient dans les 1er et 2e régiments étrangers alors en Italie.
Il fit alors part du souhait suivant à Berthier :
« Il serait à désirer, Monseigneur, pour le bien de la chose, qu’il plût à Votre Altesse Sérénissime de me faire autoriser à retirer les Tatars de ces régiments pour les réunir à mon détachement, de raison que ces hommes accoutumés de l’enfance au maniement du cheval préfèrent le service de la cavalerie à tout autre, et que, suivant les préceptes la religion mahométane, ils sont distingués des autres militaires, ou du moins ils le croient ainsi. »

Les souhaits du capitaine ne furent cependant pas exaucés et les Tatars firent les campagnes de 1813 et de 1814 au sein du 1er régiment de chevau-légers lanciers polonais où ils avaient été incorporés avec les restes du 3e régiment.
Au terme de la campagne de France, il ne restait de l’escadron que 48 hommes qui furent licenciés avec la Restauration.
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2734
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Combattants musulmans de la garde venus de l'est

Message par Cyril Drouet » 22 août 2018, 16:03

Une lettre de Napoléon à Maret en date du 29 septembre 1812 :
« Le général Hogendorp m'écrit que les Tartares sont impatients de venir se ranger sous mes drapeaux; il faut pour tout cela aller de l'avant. On peut hardiment créer un régiment, si l'on a 1 000 hommes et 1 000 chevaux. En général, tout moyen d'avoir des hommes de cavalerie est extrêmement précieux; rien ne doit être épargné. »

Les vues impériales étaient bien trop ambitieuses. Au final, l’escadron formé compta un major, quatre capitaines, sept lieutenants ou sous-lieutenants et cent dix hommes.
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2734
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Combattants musulmans de la garde venus de l'est

Message par Cyril Drouet » 22 août 2018, 16:08

Une remarque : le fil en question n'est-il pas mal placé ? N'aurait-il pas mieux sa place dans le salon 1er Empire ?
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2734
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Combattants musulmans de la garde venus de l'est

Message par Cyril Drouet » 22 août 2018, 18:30

Un document intéressant, la proclamation du major Mustapha Murza Achmatowicz, commandant de l’escadron tartare, parue à Wilna le 23 octobre 1812 :
« Peuple, frères et amis ! je vous fais savoir que pour prouver notre zèle à servir la Pologne, notre chère patrie, et justifier notre ancienne renommée dans ce royaume, qui vient d'être rétabli par la protection du grand Empereur et Roi Napoléon, j'ai demandé au gouvernement de Lithuanie, conjointement avec mes frères d'armes de la même croyance, la permission de former un régiment tartare. Cette demande a été heureusement convertie par Son Excellence le général de division comte de Hogendorp, adjudant de S. M. l'Empereur et gouverneur-général de la Lithuanie, en un décret du gouvernement rendu au nom de S. M. I., auquel est jointe l'assurance d'un traitement, et de récompenses proportionnées à nos services, à nos sacrifices et à notre conduite dans le service militaire.
J'ai résolu , en conséquence, de concert avec deux capitaines, MM. Abraham Mursa Korycki, et l'uhlan Samuel [sans doute faut-il comprendre ici le capitaine Samuel Murza Ulan], de consacrer une partie de ma fortune pour faire face aux frais d'administration, et en même temps d'offrir nos services personnels pour lever un régiment de cavalerie de la plus grande beauté , sur le pied des corps d'uhlans. La formation de ce régiment commencera par le premier escadron, qui sera rassemblé à Wilna, et habillé aux frais de l'Etat.
Marchez donc, frères et amis, sur les traces glorieuses de nos ancêtres qui, depuis quatre siècles et demi, ont trouvé dans cet état un établissement honorable.
Pères estimables, envoyez vos fils, pour qu'ils se couvrent de gloire à l'exemple des Koryez , Boronowsk, Bielack , Azulewicz, et tant d'autres Tartares dont l'histoire de Pologne fait une mention si honorable par rapport à leur bravoure et leur courage !
Brillante jeunesse, hâte-toi d'entrer dans la carrière de l'honneur qui t'est ouverte ! Venez à pied ou avec des chevaux suivant vos moyens; on vous les paiera d'après leur valeur. On fournira des uniformes, des armes et des chevaux à ceux qui n'en auront pas. On a déjà envoyé des officiers dans les cercles de Nowogrodsk, Minsk, Oszmiansk, Lidzk, etc. pour rassembler des volontaires ; que tous ceux qui aiment la patrie et l'honneur répondent à leur appel ; recevez cet avis et cette prière de ma part.
MM. les sous-préfets, les commandants de place, et les autres autorités, dans le district desquels les Tartares se trouvent maintenant, auront la bonté, pour faire connaître cet appel, d'envoyer des circulaires dans les mosquées, et dans les endroits qui, n'ayant point de gazettes, ne reçoivent point de nouvelles. C'est ce qu'a l'honneur de leur demander, avec toute confiance dans le patriotisme qui règne en Pologne, le soussigné, chef d'escadron tartare. »
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Général Colbert
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
Messages : 1175
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

Re: Combattants musulmans de la garde venus de l'est

Message par Général Colbert » 22 août 2018, 23:01

Cyril Drouet a écrit :
22 août 2018, 16:08
Une remarque : le fil en question n'est-il pas mal placé ? N'aurait-il pas mieux sa place dans le salon 1er Empire ?
C'est du Militaria, la composition et les tenues d'un corps peuvent aller dans l'un ou l'autre forum. Ceci dit, comme je modère les deux, je peux déplacer de l'un à l'autre et vice-versa.
Autre observation, je trouve souvent l'orthographe Lithuanie et lithuanien, et aussi l'orthographe Lituanie et lituanien : les deux sont-elles justes, l'une est -elle plus récente que l'autre (depuis l'indépendance après chute de l'URSS, peut-être) ??? Je vois que le correcteur automatique souligne de rouge l'orthographe avec le H....mais ça n'est pas décisif ! ;)
:salut:

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2734
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Combattants musulmans de la garde venus de l'est

Message par Cyril Drouet » 22 août 2018, 23:22

Lithuanie correspond à l'orthographe ancienne.
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

Avatar du membre
Cyril
Sergent
Sergent
Messages : 875
Enregistré le : 29 juil. 2017, 21:01
Localisation : Bonne ville de LYON

Re: Combattants musulmans de la garde venus de l'est

Message par Cyril » 23 août 2018, 06:56

je me permet d'ajouter le texte qui va avec la planche RIGO
rigo 105 texte.jpg
"Servir est mon devoir"

Avatar du membre
Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 2734
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36
Localisation : Pays du Peuple des Géants

Re: Combattants musulmans de la garde venus de l'est

Message par Cyril Drouet » 23 août 2018, 08:43

Cyril Drouet a écrit :
22 août 2018, 15:17
Après quelques rares recrutements, Ulan continua sa route sur Mayence et Metz. Là, il apprit que 200 Tatars servaient dans les 1er et 2e régiments étrangers alors en Italie.
Il fit alors part du souhait suivant à Berthier :
« Il serait à désirer, Monseigneur, pour le bien de la chose, qu’il plût à Votre Altesse Sérénissime de me faire autoriser à retirer les Tatars de ces régiments pour les réunir à mon détachement, de raison que ces hommes accoutumés de l’enfance au maniement du cheval préfèrent le service de la cavalerie à tout autre, et que, suivant les préceptes la religion mahométane, ils sont distingués des autres militaires, ou du moins ils le croient ainsi. »

Les souhaits du capitaine ne furent cependant pas exaucés


Sur la question du recrutement au des 1er et 2e Etrangers, l’avis de Clarke formulé dans une lettre à l’Empereur le 5 mai 1813 est clair :
« M. Ulan a annoncé que, si on l’autorisait à extraire des 1er et 2e Régiments Etrangers les militaires de cette espèce qui y existent, on trouverait moyen de recruter le Régiment des Tartares nobles ; je ne pense pas que cette mesure put fournir des ressources suffisantes ; d’ailleurs les 1er et 2e Régiments Etrangers sont employés en Italie, il y aurait trop d’inconvénients à en retirer des hommes qui sont accoutumés au service de l’infanterie et dont la plupart ne seraient pas propres à celui de la cavalerie »
" Grâce aux prisonniers. Bonchamps le veut. Bonchamps l'ordonne ! " (d'Autichamp)

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Ligny : écrits des combattants
    par Joker » 16 juin 2019, 18:56 » dans Napoléon à travers les Arts
    0 Réponses
    98 Vues
    Dernier message par Joker
    16 juin 2019, 18:56
  • Archives sur les combattants des Armées royales de l'Ouest
    par Cyril Drouet » 21 août 2018, 10:17 » dans Salon Ier Empire
    0 Réponses
    418 Vues
    Dernier message par Cyril Drouet
    21 août 2018, 10:17
  • Journaux "anciens combattants"
    par Belle Poule » 23 juin 2018, 22:33 » dans Salon Ier Empire
    0 Réponses
    340 Vues
    Dernier message par Belle Poule
    23 juin 2018, 22:33
  • GARDE REPUBLICAINE
    par Route Napoleon » 15 août 2015, 12:47 » dans L'actualité napoléonienne
    2 Réponses
    603 Vues
    Dernier message par J-B Laborde
    17 août 2015, 08:15