Les sapeurs : Les sapeurs de la Garde à Waterloo

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Adjoint

[SAPEURS]

Message par Adjoint »

Et je vais ajouter encore quelques "sous-questions" concernant l'origine des sapeurs, mais aussi celle des musiques régimentaires.
Apres les soldats "porte-outils" et "porte-haches" de la 1re moitié du 18e siècle, l'ordonnance du 19 avril 1766 crée 2 "soldats-charpentiers" par bataillon tirés des compagnies de fusiliers (sic). Ils restent attachés a leur compagnie d'origine et portent donc l'uniforme de fusiliers + le tablier (en peau de veau noirci; ou de "couleur fauve" par l'ordonnance de création), la grosse hache, et bonnet a poil de grenadiers sans plaque et un peu plus petit (par ordonnance du 25 avril 1767).

Depuis l'ordonnance du 1er octobre 1786 ils portent deux haches bleues en sautoir sur les manches, au-dessus de la coude, et l'uniforme de grenadiers, le tablier est de mouton blanchi.

Je n'ai trouvé aucune trace sur ces soldats entre les deux dates. Quand commence-t-on a les prendre parmis les grenadiers? Selon les Funcken (l'Uniforme et les Armes des Soldats de la Guerre en Dentelle) ils sont supprimés par ordonnance du 19 janvier 1771, rétablis en 1778 et en 1780 on décide de les maintenir en temps de paix. Mais l'ordonnance de 1766 (cité dans l'Etat militaire de France pour 1767) ne dit qu'ils soient maintenus en temps de guerre uniquement.

La meme ordonnance (du 19 avril 1766) crée 2 clarinets et 1 fifre par bataillon attachés a l'état-major du régiment. Ils se trouvent attachés aux compagnies de fusiliers ou ils remplacent un nombre de tambours et ils n'elevent pas ainsi le complet du régiment (par ordonnance du 19 janvier 1771) - et ils seront de nouveau réunis et attachés a l'état-major par ordonnance du 12 juillet 1784 (8 musiciens par régiment dont un chef; remplacés par les tambours ordinaires dans les compagnies d'origine).

Est-ce deja la musique turque de 7 instruments (caisse roulante, caisse claire, grosse caisse, chapeau chinois, deux cymbales, triangle)? Je ne sais d'ailleur plus ou j'ai trouvé cette composition de la musique, est-ce la composition réglementaire d'une musique régimentaire sous l'empire? Je dirais que oui, mais je ne sais plus dans quelle source je l'ai trouvé...

La but principale de l'ordonnance de 1771 c'était l'économie, on a supprimé 2 escouades de fusiliers par compagnie pour diminuer les frais. Mais les soldats-charpentiers faisaient nombre des fusiliers de leur compagnie, alors je ne vois pas de raison pour laquelle il aurait fallu les supprimer (si ce n'est le prix de leur équipement, négligeable par rapport aux frais totaux dirais-je).

Merci a tous

Jakub

Adjoint

[SAPEURS]

Message par Adjoint »

Et encore moi, pour la derniere fois j'espere, et je vous laisse la parole :)

Selon Rousselot les sapeurs sont créés deja par décret du 21 fructidor an 8, celui qui forme le bataillon de chasseurs.

Et selon l'article de Paul Dawson trouvé sur napoleon-series (http://www.napoleon-series.org/military ... ren1b.html), le sergent de sapeus portait une grenade au-dessus des haches croisées sur ses bras, et les épaulettes de sergent-major (une, a partir de 1806 deux rangées de franges en filés d'or selon Rousselot).

J.

Jullio

[SAPEURS]

Message par Jullio »

donc les sapeurs-soldats avaient bien les épaulettes de sergeant. On y est arrivé.

Merci à tous et surtout à vous Adjoint pour ces infos précises, que je me permetrais de conserver.

Adjoint

[SAPEURS]

Message par Adjoint »

Bonjour,

c'est André Jouineau qui donne une figure du Premier sapeur de France sans hache mais portant deux pistolets dans la premiere partie de Histoire et Collection sur la garde a pied (p. 20)... quelqu'un connait-il des sources primaires ou d'autres qui puissent le confirmer?

Le Premier sapeur de France de 1801-1809, Dominique Gaye-Mariole, semble être un personnage fascinant... http://www.genealogie33.org/dcheoux/gaye.htm

Connaissez-vous le nom du sergent qui l'a remplacé en 1810?

Amicalement

Jakub

LaBûche

Sapeur et sergent

Message par LaBûche »

Bonjour,
D’après charmy (Garde Impériale à pied) et Jouineau & Mongin (La garde impériale), le sergent et le caporal étaient au petit état major (quelqu'un pourrait-il m'expliquer à quoi il correspond???) et deux sapeurs par compagnie. A la création des seconds régiments, ils sont restés au premier régiment. Pour la tenue, d'après ces sources, les 2 sergents ne portaient ni hache, ni mousqueton mais un sabre de sapeur et une paire de pistolet. L'uniforme est le même que celui du sapeur, avec le grade de sergent, et plus d'or :salut: .

Au passage, en campagne les sapeurs portaient la hache, le mousqueton de cavalerie légère avec baïonnette, le sabre briquet de la garde (le beau sabre à tête de coq ou d'aigle restait que pour la parade) et souvent (surtout dans la ligne) un pistolet de prise non réglementaire mais très efficace. A ne pas oublier le petit oeillet en bas à droite du tablier, très pratique en marche pour faciliter le pas.

:Vive-L-Empereur2
laBuche

Adjoint

[SAPEURS]

Message par Adjoint »

Le "petit état-major" comprend tous les membres de l'état-major du régiment qui ne sont pas officiers (donc tout entre les adjudants sous-officiers et les non gradés ou musiciens), les officiers, y compris ceux de santé, formant le "grand état-major" du régiment.

Bien que le sergent et le caporal de sapeurs sont souvent mentionnés comme faisant partie du petit état-major et bien que dans le tableau de la solde ils sont classés parmis les autres membres de l'état-major, ils font toujours nombre des 32 sapeurs du corps des grenadiers à pied et sont donc toujours attachés a leur compagnie.

Il n'y a pas de 2 sergents, mais un seul, secondé par le caporal. Je connais Jouineau, je n'ai pas Charmy, mais y a-t-il d'autres sources?

Amicalement

J.

LaBûche

[SAPEURS]

Message par LaBûche »

C'était sous entendu un de grenadiers et un de chasseurs !!

Le sergent et le caporal font partie de leur compagnie??? Avec leur grade??? et avec quelle autorité???, il y a seulement deux sapeurs par compagnie, donc trente deux plus ou inclus le caporal & le sergent???

LaBuche :salut:

Adjoint

[SAPEURS]

Message par Adjoint »

Aha, pardon...

ils font parie des 32 sapeurs, c'est donc 30 sapeurs, le caporal et le sergent. Le décret du 8 mars 1802 cité dans Saint-Hilaire ou dans l'Histoire de l'Ex-Garde dit pour chaque compagnie : "2 sapeurs, dont un sergent et un caporal sur tout le corps". Rousselot dit la même chose en indiquant que cela est donné déjà par décret du 8 septembre 1800.

Ils ne sont pas mentionnés parmi les sous-officiers du petit état-major dans les décrets concernant la composition des corps.

Quant à leur grade je n'y vois aucun problème. Ils n'avaient aucun commandement dans leur compagnie (c'est-a-dire le sergent ne commande pas une subdivision, le caporal ne commande pas une escouade) et n'y faisaient aucun service, ils auraient pu être attachés a une des escouades "sans y faire nombre" (comme les tambours), ou être classés à part, avec le sergent-major et le fourrier, dans "l'état-major de la compagnie".

Grace à leur grade ils étaient supérieurs à tous les grenadiers et à tous les tambours, le sergent commandait tous les caporaux et le fourrier de sa compagnie, le caporal-sapeur commandait les caporaux après 1804 (les sapeurs étant eux-mêmes caporaux et commandant les grenadiers).

C'est comme dans l'infanterie de ligne par décret du 18 février 1808 ; on y parle d'un caporal qui commande tous les sapeurs, mais on ne le trouve pas parmi les sous-officiers de l'état-major du régiment. C'était tout simplement un des 16 sapeurs du régiment, et il restait toujours, administrativement, attaché a sa compagnie.

Pour leur service j'y verrais des analogies avec le tambour-maitre ou le caporal-tambour, et pour les ordinaires et pour le logement les sapeurs suivaient, à mon avis, les mêmes régles que les tambours.

Amicalement

Jakub

Adjoint

Message par Adjoint »

Une des statues de l'Arc de triomphe du Caroussel représente effectivement le Premier sapeur de France, j'essai d'en trouver une bonne photo... queulqu'un en aurait? Porte-t-il la hache de sapeurs?

J.

LaBûche

[SAPEURS]

Message par LaBûche »

sans autres sources pourquoi pas??? mais alors quel intérêt d'avoir un caporal et un sergent pour tout le corps. Surtout si ceux si sont intégrés à une compagnie???
pour moi cela reste un mystère sur leur fonction, autorité et subordination.

Cette question est d'autant plus importante pour moi que je suis caporal sapeur, simplement pour faciliter le commandement en défilé. Mais quel était son rôle, sa place les subordinations et autres.... :Ane:

LaBuche :salut:

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Sapeurs pompiers impériaux
    par Joker » 08 mai 2019, 20:38 » dans L'actualité napoléonienne
    3 Réponses
    228 Vues
    Dernier message par Soldat Inconnu
    10 mai 2019, 11:21
  • Une autre expo Waterloo... à Waterloo...
    par Citoyenne Sophie » 19 mai 2015, 13:28 » dans L'actualité napoléonienne
    4 Réponses
    1372 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    31 mai 2015, 20:16
  • GARDE REPUBLICAINE
    par Route Napoleon » 15 août 2015, 12:47 » dans L'actualité napoléonienne
    2 Réponses
    657 Vues
    Dernier message par J-B Laborde
    17 août 2015, 08:15