Armement : massues

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

d'hautpoul

Re: Armement : massues

Message par d'hautpoul » 12 janv. 2017, 23:38

Maria a écrit/ Merveilleux :aime2: Retrouver des vestiges en bois est si rare
Vous avez mal lu ! il n'est pas question de "vestiges"
on distingue des fascines actuelles utilisées toujours dans les marais de Zembin
:salut:

Maria Kel

Re: Armement : massues

Message par Maria Kel » 13 janv. 2017, 11:39

Autant pour moi :oops:

dups

Re: Armement : massues

Message par dups » 02 avr. 2017, 19:44

Pour ce qui est de l'usage d'armes de fortunes, on peut se pencher sur la guerre de Vendée. Généralement, on évoque les faux emmanchées à rebours.
Je ne doute pas que d'autres armes aient pu être fabriquées selon les principes évoqués ci-dessus.
Je n'ai rien trouvé dans l'iconographie, qui est hélas souvent bien postérieure et assez discutable (comme donner l'air de bagadous aux chouans bretons)

Avatar du membre
Général Colbert
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
- Sous-lieutenant Lancier Gde -
Messages : 1265
Enregistré le : 26 août 2017, 13:24

Re: Armement : massues

Message par Général Colbert » 20 juin 2018, 16:13

Durant le Moyen-Age et au XVIe siècle aussi je crois, les massues en bois hérissées de pointe en métal étaient utilisées et portaient le nom poétique de Morgenstern = Etoile du Matin......

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3027
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Armement : massues

Message par Cyril Drouet » 20 juin 2018, 18:18

Pour revenir à la période napoléonienne :

Tyrol :
Sans titre 1.jpg
Sans titre 1.jpg (36.73 Kio) Vu 767 fois
Sans titre 2.jpg
Sans titre 2.jpg (27.27 Kio) Vu 767 fois

Egypte :
Sans titre 3.jpg

Russie :
Sans titre 4.jpg

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2397
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Armement : massues

Message par Demi-solde » 02 juil. 2018, 23:53

d'hautpoul a écrit :
12 janv. 2017, 20:50
Pour défaire une fortification, le génie avait des outils appropriés, et le cas échéant pouvant faire office d'armes improvisées, le contraire n'était pas possible avec le "gourdin à pointes" de l'image de L'ARCHEONAUTE
"Le génie avait des outils appropriés"... comme par exemple le glaive à lame à dents de scie :

Image


Glaive à lame à dents de scie de sapeur de la ligne :

Image


Glaive à lame à dents de scie d'artillerie de marine, modèle 1792 :

Image


Cordialement

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3027
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Armement : massues

Message par Cyril Drouet » 26 août 2018, 19:24

Sans titre 4.jpg

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2397
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Armement : massues

Message par Demi-solde » 27 août 2018, 16:59

Image

Cordialement

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 2397
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: Armement : massues

Message par Demi-solde » 31 août 2018, 23:15

Image

Cordialement

Cyril Drouet
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 3027
Enregistré le : 16 juil. 2017, 23:36

Re: Armement : massues

Message par Cyril Drouet » 01 sept. 2018, 10:14

« La rage de ces cannibales n'était point encore satisfaite ils coururent au logement des sous-officiers, les firent descendre dans une cour et les placèrent sur deux rangs en face l'un de l'autre et à une certaine distance. Après les avoir fait mettre à genoux, les moines passèrent au milieu d'eux en leur présentant un crucifix à baiser. Pour les contenir, on les tint en joue, et à un signal donné par ces religieux, des Espagnols, armés de marteaux, de haches et de massues, écrasèrent ces malheureux. L'autorité cependant jugea qu'il était temps d'arrêter ce massacre; à cet effet, elle fit marcher un détachement et fit sortir la procession. A la vue du Saint-Sacrement, les massacreurs se prosternèrent ; le détachement de troupes espagnoles en profita pour entourer les Français qui existaient encore et les conduisit ainsi, toujours accompagnés du Saint-Sacrement, jusqu'à la prison de ville où on les mit dans des cachots. »
(Gille, Mémoires d’un conscrit de 1808)

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Armement
    par O.Godeille » 03 févr. 2015, 17:53 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    23 Réponses
    5011 Vues
    Dernier message par Général Colbert
    04 sept. 2018, 22:43
  • ARMEMENT : Pistolet AN XIII
    par Cyril » 19 sept. 2019, 18:11 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    8 Réponses
    692 Vues
    Dernier message par Maldonne
    01 nov. 2019, 14:49