[INFANTERIE LÉGÈRE] Uniformes

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateur : Général Colbert

Troupier Sam

Re: FRANCE : L'INFANTERIE LÉGÈRE

Message par Troupier Sam »

Bonjour,
j'aurais aimé avoir des précisions sur les galons et épaulettes d'officiers de l'infanterie légère, sont-ils identique que dans l'infanterie de ligne ?

Il me semble que les épaulettes d'officier d'infanterie légère sont différentes mais je n'arrive pas a trouver de la documentation la-dessus.

Troupier Sam :salut:
Pique51

Re: FRANCE : L'INFANTERIE LÉGÈRE

Message par Pique51 »

Les épaulettes d´officiers d´infanterie légère sont les mêmes que pour les officiers d´infanterie de ligne sauf la couleur qui est argent au lieu d´or...

Quel est le problème exactement ?

PY
Troupier Sam

Re: FRANCE : L'INFANTERIE LÉGÈRE

Message par Troupier Sam »

Merci pour votre réponse,
donc en regardant de plus près je me suis poser une question :

Dans l'infanterie de ligne les deux épaulettes de Colonel sont doré a tournante doré et frange doré tandis que celle des Majors sont identique dans la forme mais elle sont grise où argenté avec tournante doré et frange doré.
Et comme dans l'infanterie de ligne les épaulettes sont argenté comment pouvait ont différencié un Major d'un colonel ? Le Colonel ayant les épaulette argenté identique au Major.

Et puis j'ai vu sur une planche de Lucien Rousselot que les sous-officier, dans l'infanterie légère, avaient des épaulettes eux aussi, mais il n'était pas préciser a quelle arme elle appartenaient (chasseur, carabiniers, voltigeurs) donc si vous auriez des précisions là dessus.

Et pour terminer, les galons sur les manches pour les sous-officiers étaient-ils aussi argenté ?

Excusez-moi pour toute ces questions mais je débute dans l'uniformologie napoléonienne.

VIVE L'EMPEREUR !!! :salut:
rigodon d'honneur

Re: FRANCE : L'INFANTERIE LÉGÈRE

Message par rigodon d'honneur »

c'est pas compliqué : distinctive ligne = OR ; distinctive légère = ARGENT

donc :
- major d'infanterie de ligne = épaulettes à corps argenté, tournante et franges dorées
- major infanterie légère = ... tout simplement l'inverse :) ! corps doré avec tournante et franges argentées ...
donc également :
- galons sous-officiers infanterie de ligne = or
- galons sous-officiers infanterie légère = argent

quant aux épaulettes de sous-officiers de la légère, elles sont en général (mais il y a souvent des petites adaptations spécifiques à certains régiments !) rouge pour les carabiniers, verte (avec parfois du rouge) pour les chasseurs, verte et jaune (avec parfois du rouge) ou encore jaune et rouge pour les voltigeurs, le tout agrémenté de galons et fils argentés en plus ou moins grande proportion.
Troupier Sam

Re: FRANCE : L'INFANTERIE LÉGÈRE

Message par Troupier Sam »

Merci pour votre réponse,
voila bien quelques problèmes en moins :)

Il est difficile d'avoir des renseignements précis sur l'uniformologie napoléonienne sans une bonne documentation qui coûte souvent très cher (le livre chez vous, les éditions quatuor, les éditions du canonier) .
Fusilier Marc La Bréole

Re: FRANCE : L'INFANTERIE LÉGÈRE

Message par Fusilier Marc La Bréole »

Faite un tour par ici, vous trouverez certainement plein de conseils et de documentation (gracieusement) mise en ligne (parfois rédigée par les membres du forum):

http://histoirevivante.forumculture.net/
Yves Martin

FRANCE : L'INFANTERIE LÉGÈRE

Message par Yves Martin »

En effet, merci de partager cette splendide arme.

Juste quelques commentaires qui n'ont pas de rapport avec l'arme mais avec l'histoire, les uniformes et l'iconographie qui accompagne vos pages:

Eylau a eu lieu en 1807, donc il n'y avait pas encore "d'hollandais" au sein du régiment.

Vous parlez de "plastrons" à propos de l'uniforme. Le terme est à la fois impropre et inexact. Un plastron serait une pièce rapportée par dessus l'habit. En fait il s'agit de revers, à l'origine, parties de l'habit qui étaient rabattus et agrafées par des boutons. Sous l'Empire (et même avant), ces revers sont en fait "faux", cousus et l'habit s'attachent par des crochets.

La dernière iconographie ne représente absolument pas de l'infanterie française au combat lors de la campagne de Russie :=)

Il s'agit d'une des plus célèbres peintures de Wojciech Kossak, contemporain de Detaille et le plus illustre représentant d'une famille de grands artistes militaires et historiques polonais.

Là c'est "Olszynka Grochowska", ou en français "la bataille de Grochow" (Olszyn a disparu dans la traduction...). L'épisode se situe lors de l'insurrection polonaise de 1831 contre la Russie. Il s'agit d'infanterie polonaise habillée à la russe, mais aux couleurs polonaise (habit bleu, distinctive jaune rappelant la tenue de la légion de la Vistule sous l'Empire). L'armée du "petit royaume du congrès" étant de fait soumise à la Russie, puisque le frère du Tsar en était le vice-Roi. Lors de l'insurrection, les troupes polonaises combattaient donc un ennemi habillé de manière quasi identique aux couleurs près. Au fond de la toile, on distingue un état-major avec au centre un homme en tenue civile qui n'est pas sans rapeller le brave Picton...

Il s'agit de Chlopicki, ancien général du Duché de Varsovie qui fut élu "dictateur" (au sens athénien du terme) de l'insurrection et commandait les forces polonaises à Grochow.

Une très belle galerie sur Kossak: http://www.pinakoteka.zascianek.pl/Kossak_W/Index.htm

Il faut aussi regarder le travail de son père: Juliusz, et de son fils: Jerzy

Enfin autre peintre plus contemporain de l'Empire, January Suchodolski, le "Lejeune polonais".

En tous cas, bravo pour votre site, et en particulier les armes anglaises, pour en avoir possédé, et avoir encore une épée d'officier d'infanterie 1796, je suis admiratif (et envieux) en particulier la broadsword écossaise,.



YM
sabresempire

FRANCE : L'INFANTERIE LÉGÈRE

Message par sabresempire »

Merci pour les commentaires, on avait realise l'erreur sur la peinture affichee! je n ai pas eu le temps de la remplacer!
Eylau avec les Hollandais...biensur que non! bien vu
On va corriger tout ca!
Merci
Cordialement
SabresEmpire
RAMON64

Re: FRANCE : L'INFANTERIE LÉGÈRE

Message par RAMON64 »

Bonjour,
en automne 1813, les bataillons d'Espagne seront sur les hauteurs d'Aïhnoa au Pays Basque, au lieu dit la Chapelle de l'aubépine. Ils retarderont les Espagnols et seront les seuls à ne pas vraiement se retirer sous la pression. Ils rejoindront Cambo.
En 1814 il défendront la citadelle de Bayonne qui ne sera pas prise par Wellington. Ils capitulerons après l'abdication. Un des bataillons continuera vers Orthez et Toulouse.
Nous commémorerons cette bataille de la Nivelle en Automne 2013.
La campagne est difficile dans ces moments de crise ! Venez nous soutenir en uniforme.
nivelle1813@orange.fr
A bientôt. :croixhonneur:
Jean-Louis

[INFANTERIE LÉGÈRE] Uniformes

Message par Jean-Louis »

Bonjour à tous,

Je viens de découvrir, sur le site de la BNF, ces deux ouvrages d’Ernest Fort consacrés à l’infanterie légère :

- Uniformes de l’infanterie légère en France depuis Louis XVI à Louis Philippe, en deux volumes :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8426865k

- Et Uniformes de l’infanterie légère sous le I Empire / aquarelles :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8 ... 8re.langFR

Si certaines sources premières peuvent être prises avec précaution (sources El Guil entre autres), il est fait mention, dans le premier ouvrage, de la « collection Carl », notamment pour les uniformes du 16ème Léger que nous essayons de représenter en reconstitution. Quelqu’un connaît-il cette source ?

J'ai regardé dans les hors-séries du magazine Tradition (n° 4, 5 et 6), consacrés aux manuscrits de Weiland, le bourgeois de Hambourg et manuscrit de Berka mais je n'ai rien trouvé qui s'y rapporte.
J'ai également effectué une recherche avec le moteur de recherche du forum mais là aussi, choux blanc.

D’avance merci.
Cordialement,
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Planches infanterie légère 1805
    par Marc Morillon » » dans Napoléon à travers les Arts
    1 Réponses
    682 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
  • CAVALERIE LÉGÈRE : les GARDES D'HONNEUR
    par Peyrusse » » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    5 Réponses
    1506 Vues
    Dernier message par Piré chouan fidèle
  • Le comte Du Ruel Deslandais Pierre Joseph, capitaine au 12ème Régiment d’Infie légère.
    par Raoul Jacques » » dans Salon Ier Empire
    2 Réponses
    202 Vues
    Dernier message par Rigodon d'honneur
  • Musée de l'infanterie !
    par Paillasse » » dans L'actualité napoléonienne
    5 Réponses
    1224 Vues
    Dernier message par Maria Kel
  • Planches infanterie de ligne 1805
    par Marc Morillon » » dans Napoléon à travers les Arts
    29 Réponses
    5008 Vues
    Dernier message par Turos M. J.