[CAVALERIE] (Dés)équilibre des charges sur le cheval

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

huzard

[CAVALERIE] (Dés)équilibre des charges sur le cheval

Message par huzard »

LES pistolets !!!!

chamborantOlivier

[CAVALERIE] (Dés)équilibre des charges sur le cheval

Message par chamborantOlivier »

Tout dépend du poids du ravitaillement...
Il est vrai que le paquetage du cavalier de la Grande Armée est très dissymétrique et cela peut être cause de blessure de dos pour les chevaux de troupes. Il est d'ailleurs notable que la cavalerie du 1er Empire a "consommé" beaucoup de chevaux: au delà des montures mortes au combat, nombreuses semblent être celles restées en route, pour des causes diverses; sous-alimentation, boiteries, mais aussi sans doute blessures de harnachement qui peuvent vite devenir purulentes et mortelles.
Pour un premier aperçu de cet aspect méconnu de la cavalerie impériale, je recommande la lecture de l' Histoire du cheval de troupe de la cavalerie français de Denis Bogros et l'article de J-F Brun (le cheval dans la Grande Armée) paru dans la Revue Historique des Armées, fournissant en annexe quelques éléments statistiques, peu nombreux mais évoquateurs !

la remonte

[CAVALERIE] (Dés)équilibre des charges sur le cheval

Message par la remonte »

2 pistolets. +1 mousqueton +1 sabre ça fait lourd effectivement . si en plus c'est déséquilibré sur une bonne distance ( Russie par exemple ) ça va à l'encontre des recommandations à l'usage du randonneur

Bastien

[CAVALERIE] (Dés)équilibre des charges sur le cheval

Message par Bastien »

Il y a un facteur ergonomique à prendre en compte dans la répartition des armes, en plus d'une simple répartition des charges. Par exemple chez les lanciers, la présence de la lance fait passer le mousqueton à gauche, encore que carabine au crochet il est forcément à droite...
Les Dragons n'avaient qu'une fonte gauche. L'espace libre à droite était souvent mis à profit pour emmener des outils (pelles, serpes, etc...). Chez les autres cavaliers ayant un mousqueton, s'ils étaient censés être équipés de deux pistolets, n'en avaient qu'un dans bien des cas.

A priori, si déséquilibre de charge il y avait, c'était plus dans l'axe de tangage (avant-arrière) que de roulis (gauche-droite), l'essentiel de la charge étant sur l'arrière main (dans la cavalerie légère, le manteau étant positionné au niveau des fontes, cet effet est minoré).

Lacharge

[CAVALERIE] (Dés)équilibre des charges sur le cheval

Message par Lacharge »

Les Dragons n'avaient qu'une fonte gauche. L'espace libre à droite était souvent mis à profit pour emmener des outils (pelles, serpes, etc...)
Correction: Les dragons avaient 2 fontes, celle de droite avait une forme différente et pouvait contenir une pelle ou une hache ou ?. Sans cela, le chaperon qui relie les 2 fontes se déformerait.
Les officiers avaient 2 fontes de pistolet.

Ceci dit, les dragons ont le fusil de dragon dans une botte au côté droit : Comme déséquilibre, on ne peut mieux faire.
Image

dups

[CAVALERIE] (Dés)équilibre des charges sur le cheval

Message par dups »

Effectivement, les blessures courantes semblaient être sur le rognon.
Mais ceci n'est pas un problème de droite-gauche.
Deux ou trois kilos pour un cheval ne sont pas significatifs; pistolets, sabre et mousqueton ne pèsent rien pour un cheval et globalement leur répartition sur le cheval s'annule.
Une blessure n'est pas faite par une charge elle-même que par le frottement d'objets mal assujettis sur le cheval; porte-manteau qui repose sur le dos du cheval, courroie qui est mal placé, selle mal positionnée, etc.

Le vrai facteur de déséquilibre, reste encore le cavalier qui pèse facilement autour de 100 kilo s'il manque d'équilibre sur le cheval ou qu'il est assis trop en arrière c'est là que se feront les blessures.

Paillasse

[CAVALERIE] (Dés)équilibre des charges sur le cheval

Message par Paillasse »

dups a écrit: "Le vrai facteur de déséquilibre, reste encore le cavalier qui pèse facilement autour de 100 kilo" :? , je croyais que les personnes de cette époque étaient en général, assez petites de taille et surtout de poids, cent Kilo à cette période devait être assez rare. comme dirait "San Antonio" peu-être me trompe-je".. :) :salut:

Deguignet

[CAVALERIE] (Dés)équilibre des charges sur le cheval

Message par Deguignet »

100 kilos avec leur équipement, je pense qu'il n'avait pas besoin de le préciser, tellement c'était évident, comme quoi ! :)

Jullio

[CAVALERIE] (Dés)équilibre des charges sur le cheval

Message par Jullio »

Un athlète de la légère de l'époque devait faire dans les 60kg, et puisqu'on ne parle pas de l'armement dans ce cas, c'est vrai qu'on tape sous les 100 kg en théorie.


Mais c'est variable en fonction de l'arme également : il existe des légers - lourds, comme le Suédois, ou des lourds - légers comme la mouche.

Quel débat ...

La morphologie et les soins donnés aux chevaux de l'époque sont aussi certainement en jeux.
Et il était courant de voir des soldats rejoindre la cavalerie sans aucunes expériences du monde du cheval. (ça arrive en reconstitution, mais disons que c'est plus marginal). Quand on lit les "mémorialistes" les cadres avaient quand même un souci du contrôle de paquetage qui laisse penser que c'était une priorité, et également nécessaire de vérifier les "conn***ies" de la troupe. J'imagine mieux la source des pertes en chevaux par un mauvais chargement et pas à une charge réglementaire trop lourde.

la remonte

[CAVALERIE] (Dés)équilibre des charges sur le cheval

Message par la remonte »

c'est effectivement le fusil de dragon qui a du poser ce type de problème :roll: dans le " cheval de guerre " de Daniel Roche , il est fait à peine mention du paquetage , à peine des blessures liées aux frottements comme le rappelle Dups , également celles provoquées volontairement pour rester en arrière avec son cheval . jusqu'à la fin du XIX° siècle , les écrits sur les blessures sont peu nombreux , on s'en remet au chirurgien vétérinaire qui d'ordinaire fournit peu d'information .

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Le Xème Escadron des Chasseurs à cheval de la Garde
    par Charles Jean » 20 nov. 2019, 22:46 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    19 Réponses
    472 Vues
    Dernier message par Espagne
    25 nov. 2019, 18:03
  • Artillerie à cheval - Position des entités pendant la marche
    par L'âne » 05 févr. 2020, 01:17 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    5 Réponses
    161 Vues
    Dernier message par Turos M. J.
    06 févr. 2020, 15:37
  • L’épopée des généraux de cavalerie de Napoléon, 1792-1815
    par Eric LM » 15 févr. 2019, 14:23 » dans BIBLIOTHÈQUE EMPIRE - L'actualité du livre napoléonien
    3 Réponses
    968 Vues
    Dernier message par Espagne
    27 févr. 2019, 17:56
  • Le cheval préféré
    par Maria Kel » 30 mai 2016, 19:10 » dans Napoléon à travers les Arts
    25 Réponses
    4254 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    25 juil. 2016, 17:32
  • Conférence : Le cheval et l'Empire
    par Joker » 09 janv. 2020, 19:18 » dans L'actualité napoléonienne
    0 Réponses
    93 Vues
    Dernier message par Joker
    09 janv. 2020, 19:18