CAVALERIE : Les DRAGONS

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Lepic34

Re: CAVALERIE : Les DRAGONS

Message par Lepic34 »

CAVALERIE : Les Dragons (Autriche 1809)

:salut:

D'après Martinien le 7e dragons est à la bataille de la Piave le 8 mai, ensuite Wagram et Znaïm, le 23e est aussi à la Piave, au combat de Saint Daniel, à Gratz, Raab, Wagram. Le 28e est aussi à la bataille de la Piave tout comme le 29e qui sera à Wagram. Le 30e est à Wagram.
Les régiments de dragons ont commencé la campagne de 1809 à l'Armée d'Italie sous Eugène et après Raab ils pourront participer à la bataille de Wagram.

:salut:
kevin

Re: CAVALERIE : Les DRAGONS

Message par kevin »

CAVALERIE : Les Dragons (Autriche 1809)

Ah je comprends donc tous les régiments de dragons français étaient rattachés à l'armée d'Italie.
Merci beaucoup Lepic.
Drouet Cyril

Re: CAVALERIE : Les DRAGONS

Message par Drouet Cyril »

CAVALERIE : Les Dragons (Autriche 1809)
Ah je comprends donc tous les régiments de dragons français étaient rattachés à l'armée d'Italie.
Hormis les dragons légers badois et les dragons de l’Impératrice.
soucek

Re: CAVALERIE : Les DRAGONS

Message par soucek »

6ème Dragons

bonjour

je suis à la recherche d'information sur le régiment du 6ieme Dragons et le compte rendu de son action durant la bataille de Eylau car j ai un ascendant qui a fait carrière au 6 ieme Dragon et a obtenu la Légion d Honneur à la promotion du 1 octobre 1807 mais rien dans son dossier pour indiquer la raison pour laquelle il l a obtenue.
par avance merci pour vos réponses
cordialement :salut:
O.Godeille

Re: CAVALERIE : Les DRAGONS

Message par O.Godeille »

D'après "1807, la campagne de Pologne" de G.Hourtoulle (ed : Histoire et Collection) :

Le 6e Dragons fait partie de la brigade Roget dans la 2e division de cavalerie de Grouchy, de la réserve générale de cavalerie de Murat.
Le 6e est commandé par Piquet, aide de camp de Murat, car son colonel Lebaron a été tué deux jours plus tôt au combat de Hoff.

Le 6e et le 3e Dragons forment la brigade de tête de la charge géante menée par Murat.

Quelques extraits du récit :

(le corps d'Augereau a attaqué le centre russe mais, aveuglé par la neige et trop avancé, il a été anéanti, créant un vide au milieu de l'armée française. Davout est trop engagé à droite, Masséna est cloué à gauche, et les Russes s'avancent au centre...)

Napoléon voit la situation et en mesure le danger : l'armée risque d'être coupé en deux et sa droite écrasée... Il lance alors à Murat sa célèbre apostrophe : "Eh bien, nous laisseras-tu dévorer par ces gens-là?" Avant la Garde Impériale, la réserve de cavalerie constitue la seule force intacte dont dispose l'Empereur.
Le Grand-Duc de Berg se précipite alors à la tête de ses cavaliers et leur lance un ordre aussi bref que précis: "Suivez moi!". (...) Les quatre-vingt escadrons de la réserve de cavalerie se mettent donc à la suite de leur chef pour se lancer dans ce qui est probablement l'une des plus grandes charges de cavalerie de l'Empire.
En tête, Grouchy enlève ses dragons de la 1ère brigade, les 3e et 6e régiments qui chassent les cavaliers russes qui commençaient à investir le terrain (...)
(Puis les cuirassiers chargent mais leur première charge est repoussée)
La seconde tentative connait plus de succès et enfonce les rangs adverses avant de buter sur la deuxième ligne malgré le soutien des dragons de Grouchy, alors ralliés et ceux de Klein.
Lepic34

Re: CAVALERIE : Les DRAGONS

Message par Lepic34 »

:salut:

"Murat disposa immédiatement pour l'attaque des deux divisions de dragons de Grouchy et de Klein, les cuirassiers d'Hautpoul et la cavalerie de la garde, soit un peu moins de 10000 cavaliers. Ces régiments se déployèrent entre Eylau et Rothenen. Les premiers en position furent ceux de Grouchy. A peine arrivés à la hauteur du cimetière, le général ordonna à sa 1ere brigade de se mettre en bataille et, sans attendre la seconde, la lança contre les cavaliers de Galitzine. Malgré un cheval tué sous lui, Grouchy repoussa l'ennemi et se replia pour réorganiser ses hommes.
A ce moment précis, Hautpoul avait déployé ses escadrons de cuirassiers et s'apprêtait à les lancer dans une charge aussi formidable qu'à Hoff, deux jours plus tôt. En passant devant Napoléon, le général lui aurait dit :
<<Sire, vous allez voir mes gros talons. Ca rentre dans les carrés ennemis comme dans le beurre>>.
Grouchy l'appuya sur sa gauche avec sa seconde brigade de dragons. Après avoir crié <<hourrah>>, les cavaliers s'élancèrent en direction des lignes russes avec Murat à leur tête. Après la tempête de neige, c'est une tempête d'un autre genre qui allait s'abattre sur les fantassins russes. Le sol tremblait sous les sabots des chevaux. Les cavaliers atteignirent les batteries russes puis enfoncèrent la première ligne, sabrant une multitude de fantassins. Poursuivant leur route, ils atteignirent la seconde ligne, renforcée par la division de Somov, mais la charge avait perdu de sa cohésion. Les dragons de Grouchy se replièrent, laissant seuls les cuirassiers pour l'attaquer. Fusillés à bout portant et hachés par le tir à mitraille de l'artillerie, ils durent faire demi-tour en se frayant de nouveau un chemin dans la première ligne. Ils ramenèrent avec eux leur général, la cuisse droite fracassée par un biscaïen. Ils tentèrent de regagner leurs lignes en se frayant un chemin au milieu de l'aile droite des russes, mais seulement 17 d'entre eux y parvinrent. La 2e division de cavalerie avait débuté la campagne avec 1700 hommes. Après les charges de Hoff et d'Eylau, elle n'en comptait plus que 900.
Restait la cavalerie de la garde composée des chasseurs à cheval, sous les ordres de Dahlmann, et du régiment des grenadiers à cheval, sous ceux de Lepic. Désormais en position, ils s'élancèrent, épaulés de nouveau par les dragons de Grouchy..."

Sources : "Eylau (8 février 1807) - La campagne de Pologne, des boues de Pultusk aux neiges d'Eylau" de Frédéric Naulet.
soucek

Re: CAVALERIE : Les DRAGONS

Message par soucek »

bonjour à tous

Pourriez vous m indiquer les pertes en hommes du 6eme Régiment de Dragon à Friedland ?
Lepic34

Re: CAVALERIE : Les DRAGONS

Message par Lepic34 »

:salut:

Bonjour, dans "Napoléon en Pologne" de Natalia Griffon de Pleineville, les pertes de la division de dragons Grouchy (3e, 6e, 10e et 11e rgt) à Friedland s'élèvent à 166 tués et 234 blessés.

Martinien indique 2 officiers du 6e dragons blessés à Friedland.

:salut:
Demi-solde

Re: CAVALERIE : Les DRAGONS

Message par Demi-solde »

Bonjour à toutes et à tous.

Eminents forumeurs reconstitueurs, je me permets de soumettre à votre érudition une question, peut-être candide, mais sur laquelle j’achoppe.

Quelqu’un aurait-il des informations sur l’uniforme des régiments provisoires de Dragons créés en 1809 (6 régiments, puis 12) ? Ces régiments provisoires adoptaient-ils la même couleur distinctive que les régiments « officiels » de même numéro (5ème Dragons provisoire identique au 5ème Dragons, par exemple) ? Ou les hommes constituant ces régiments provisoires gardaient-ils temporairement les uniformes de leur ancien régiment ? Ou bien encore, ces 6 puis 12 régiments adoptèrent-ils des distinctives nouvelles, originales ? Voire pas de distinctive, pourquoi pas ?!...

Cordialement,

:salut:
L'ARCHEONAUTE

Re: CAVALERIE : Les DRAGONS

Message par L'ARCHEONAUTE »

Un régiment provisoire était formé par les 4 ème escadrons des régiments de Dragons dont les dépôts étaient en France . Ainsi pour le 5 ème provisoire que vous citez des 4 ème escadrons du 18 e,19 e, 20 e et 21 e. Nous pouvons ainsi penser que chaque unité portait les distinctives d'origines des régiments.
Par contre une question me vient à l'esprit, y avait il des distinctives particulières de reconnaissance d' escadron ou de compagnie dans un régiment de Dragons au même titre que dans la cavalerie légère (pompons et plumets de couleurs)? l'idée me vient à l'esprit car dans le manuscrit de Dresde l'auteur montre une grenade aux basques pour la Cie d'Elite et le numéro de Régiment pour le reste, mais qu'en est il pour le distinguo des Cies et/ou Escadron ??
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • François Marie COURTOT Officier des Dragons
    par Duboccage » 02 oct. 2018, 15:43 » dans Espace visiteurs
    6 Réponses
    766 Vues
    Dernier message par duboccage
    04 oct. 2018, 12:08
  • CASQUES : Les casques de DRAGONS
    par la remonte » 22 nov. 2016, 10:50 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    6 Réponses
    2035 Vues
    Dernier message par Demi-solde
    26 nov. 2016, 18:51
  • Reconstitution cavalerie
    par jp. montbazet » 11 sept. 2018, 18:00 » dans Espace visiteurs
    11 Réponses
    2594 Vues
    Dernier message par la remonte
    22 mai 2020, 09:30
  • GRANDE BRETAGNE : la CAVALERIE
    par C-J de Beauvau » 25 sept. 2017, 10:31 » dans Bivouac des reconstitueurs & militaria
    18 Réponses
    1880 Vues
    Dernier message par sabresempire
    08 avr. 2013, 20:14