MARINE : La reconstitution...de vieux grééments

Partagez autour de l’armement, de l’équipement et des pratiques des soldats des guerres napoléoniennes.

Modérateurs : Général Colbert, Cyril

Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 3093
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: MARINE : La reconstitution...de vieux grééments

Message par Demi-solde »

Demi-solde a écrit :
17 mai 2020, 23:24
Image

Quant à la figure de proue... Cygne ? Non.

Pour comparaison...

Image
Maquette au 1/36e du la corvette Cygne, Musée de la Marine

Figure de proue - 03.JPG
Figure de proue de la corvette Cygne, en gros plan

Cordialement
Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 852
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: MARINE : La reconstitution...de vieux grééments

Message par la remonte »

à visiter ;

https://www.bucklershard.co.uk/

c'est pour cette raison que l'on trouve dans le sud de l'Angleterre les plus beaux chênes , pas les plus hauts forcément mais ils sont comme sacrés sur leurs talus de pierres .
chez nous , rares sont ceux qui dépassent 100 ans , d'ailleurs pour les eaux et forêts c'est la règle , guère plus de 150 ans . ( tout ça pour filer en Chine et nous revenir en parquets )
Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 3093
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: MARINE : La reconstitution...de vieux grééments

Message par Demi-solde »

Demi-solde a écrit :
17 mai 2020, 23:24
(...) puis prisonnier de guerre (jusqu'en 1814) lors de la capture du D'Hautpoul (74 canons de classe Téméraire) par le HMS Pompee (ex-Pompée, lui-aussi 74 canons français de la classe Téméraire, pris lors du siège de Toulon), le 17 avril 1809 après une heure et demie de canonnade.
Le 74 canons de classe Téméraire D'Hautpoul fait partie des exceptions parmi les prises de la Royal Navy ; ce vaisseau est l'un de ceux qui furent renommés par les Anglais, il devint donc le HMS Abercrombie. Ralph Abercrombie, général britannique, envoyé en Égypte pour faire un sort à la présence française, fut blessé d'une balle à la cuisse le 21 mars 1801 lors de la bataille de Canope ; transporté à bord du HMS Foudroyant, la balle ne put être extraite et il décéda de cette blessure sept jours plus tard, le 28 mars 1801.

Image

Image

Image

Cordialement
Avatar du membre
C-J de Beauvau
Capitaine
Capitaine
Messages : 2053
Enregistré le : 16 sept. 2017, 17:12

Re: MARINE : La reconstitution...de vieux grééments

Message par C-J de Beauvau »

la remonte a écrit :
18 mai 2020, 17:07
à visiter ;

https://www.bucklershard.co.uk/

c'est pour cette raison que l'on trouve dans le sud de l'Angleterre les plus beaux chênes , pas les plus hauts forcément mais ils sont comme sacrés sur leurs talus de pierres .
chez nous , rares sont ceux qui dépassent 100 ans , d'ailleurs pour les eaux et forêts c'est la règle , guère plus de 150 ans . ( tout ça pour filer en Chine et nous revenir en parquets )
Adolescent en Irlande, quand je m'étonnais que l’île n'avait pas de foret on me répondait que les anglais avaient tout coupé pour leur marine ! "chêne, orme, hêtre et sapin" Je ne connais pas la part de vérité , et ou de fantasme dans ces dires !
D'autre part j'ai lu que sous Louis XIV Colbert avait fait conserver des chênes pour la marine immergés sous l'eau les rendant ainsi plus tendres et plus faciles à travailler, et pour éviter la pourriture !
:salut:
Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 3093
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: MARINE : La reconstitution...de vieux grééments

Message par Demi-solde »

C-J de Beauvau a écrit :
18 mai 2020, 19:23
D'autre part j'ai lu que sous Louis XIV Colbert avait fait conserver des chênes pour la marine immergés sous l'eau les rendant ainsi plus tendres et plus faciles à travailler, et pour éviter la pourriture !
Le parc à bois de l'anse de Kerhuon (barrée d'une digue, due à Antoine Choquet de Lindu, en 1787) photographié ici en 1863 :

Image

D'une surface de 45 hectares, il servait de dépôt, pour les arsenaux brestois, des bois de mâture et de charpente destiné à la construction et à l'entretien des navires de guerre, afin d'en assurer la conservation.


Cordialement
Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 3093
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: MARINE : La reconstitution...de vieux grééments

Message par Demi-solde »

Demi-solde a écrit :
17 mai 2020, 23:24
Mais, en Normandie, il y a un ex-voto plus particulièrement intéressant, dans l'église Notre-Dame de Bon-Port, à Quillebeuf-sur-Seine, dans l'Eure, et pour cause, on le trouve parfois nommé Duguay-Trouin
Si l'on veut admirer un ex-voto du Duguay-Trouin, ce n'est pas dans l'Eure qu'il faut se rendre, mais dans la Manche, à l'église Saint-Pierre et Saint-Paul de Pléneuf :

Image

Image

Image

Toutefois, il ne s'agit bien évidemment pas du Duguay-Trouin de 1800 (futur HMS Implacable), mais du Duguay-Trouin, le croiseur en fer à batterie barbette, lancé en 1873 :

Image

Image

Image

Cordialement
Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 3093
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: MARINE : La reconstitution...de vieux grééments

Message par Demi-solde »

C-J de Beauvau a écrit :
18 mai 2020, 11:58
La fin du HMS Foudroyant 80 canons .
Il casse ses amarres lors d'une tempête. Il s'échoua sur Blackpool Sands en 1897, et fut démantelé .

Image
Comme rien ne se perd :

Image
Vitrine fabriquée avec du bois issu de l'épave du HMS Foudroyant


ImageImage
Médaille frappée dans le cuivre recouvrant la coque du HMS Foudroyant

https://collections.rmg.co.uk/collectio ... 39577.html

Cordialement
Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 852
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: MARINE : La reconstitution...de vieux grééments

Message par la remonte »

" Sa vente en 1892 à des démolisseurs allemands a provoqué un tollé ; il a donc été racheté par un certain Wheatly Cobb qui lui a rendu son apparence d'origine et a décidé de l'exposer dans différentes stations balnéaires. "

ça me rassure un peu de lire qu'il n'y avait pas que de l'indifférence à l'époque vis à vis de ce genre de patrimoine :idea:
dommage que l'exemple n'ait pas été suivi pour d'autres bâtiments à l'époque où Viollet le Duc et autre Mérimée avaient le souci de conserver les choses :salut:
Avatar du membre
la remonte
**Maréchal d'Empire**
**Maréchal d'Empire**
Messages : 852
Enregistré le : 06 sept. 2019, 11:46
Localisation : Paris

Re: MARINE : La reconstitution...de vieux grééments

Message par la remonte »

j'ai lu ( ? ) que le croiseur en fer ci dessus sonnait le glas par sa supériorité de la marine anglaise , ce qui aurait expliqué entre autre son immobilisme dans le conflit franco-prussien , de même que l'avancée technologique des moteurs diesel allemands aurait aussi conduit à précipiter la grand guerre avant que la Navy au charbon ne devienne obsolète
Avatar du membre
Demi-solde
- Capitaine de dragon -
- Capitaine de dragon -
Messages : 3093
Enregistré le : 21 juil. 2017, 15:45

Re: MARINE : La reconstitution...de vieux grééments

Message par Demi-solde »

la remonte a écrit :
19 mai 2020, 10:24
ça me rassure un peu de lire qu'il n'y avait pas que de l'indifférence à l'époque vis à vis de ce genre de patrimoine :idea:
dommage que l'exemple n'ait pas été suivi pour d'autres bâtiments à l'époque où Viollet le Duc et autre Mérimée avaient le souci de conserver les choses
Le rapport à la mer est très différent entre le Royaume-Uni et la France ; question d'Histoire et de Géographie. La France n'est pas un pays maritime, pas principalement maritime en tout cas, comme peuvent l'être le Royaume-Uni voire la Grèce. Les interactions économiques, commerciales ou militaires comme les mouvements de population sont principalement terrestres en France ; le rapport à la mer, à son importance et à ses acteurs (marins comme navires) est totalement différent. De plus, la France n'a pas eu beaucoup de navires victorieux, glorieux. Notamment lors du 1er Empire, les vaisseaux français qui ont participé aux grandes batailles navales... ont été pris ou ont fui.
Si on ajoute à cela les questions budgétaires et le coût d'entretien d'un navire désarmé...

En France, on ne conserve pas les navires, mais on les reconstruit. :|

Image

Image

Cordialement
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Vieux de la vieille
    par la remonte » 18 mars 2016, 08:49 » dans L'actualité napoléonienne
    2 Réponses
    1074 Vues
    Dernier message par la remonte
    18 mars 2016, 10:07
  • Objets de marine
    par Maria Kel » 13 août 2016, 00:27 » dans Objets napoléoniens
    0 Réponses
    647 Vues
    Dernier message par Maria Kel
    13 août 2016, 00:27
  • Reconstitution cavalerie
    par jp. montbazet » 11 sept. 2018, 18:00 » dans Espace visiteurs
    11 Réponses
    2807 Vues
    Dernier message par la remonte
    22 mai 2020, 09:30
  • Infos reconstitution
    par Arnaud » 07 nov. 2020, 08:01 » dans Espace visiteurs
    8 Réponses
    129 Vues
    Dernier message par Arnaud
    11 nov. 2020, 00:00